La sauterelle...

"Ne t'es-tu pas, en effet, représenté la condition du cultivateur?...

Les sauterelles s'abattent,

les bestiaux dévorent,

les oisillons pillent...

L'attelage se tue à tirer la charrue.

Le scribe de la douane est sur le quai à recueillir la dîme des moissons ;

les gardiens des portes avec leurs bâtons,

les nègres avec leurs lattes de palmier (crient) :

"Ça, des grains !"

S'il n'y en a pas, ils le jettent à terre tout de son long ;

lié, traîné au canal, il y est plongé la tête la première.

Tandis que sa femme est enchaînée devant lui et que ses enfants sont garrottés,

ses voisins les abandonnent et se sauvent pour veiller à leurs récoltes." 

Selon bien sûr la " Satire des métiers"...
 

Nonobstant, fut-elle vraiment cet animal protecteur ?

Symbolisant finalement le combat pour le bien !

En vérité elle fut visiblement "classée" parmi les animaux dits bénéfiques ! 

Dans les marécages...

Vivant hors de l'eau...

Comme ici, parfois elle ornait certains pots à cosmétiques § Devait-elle dès lors défendre ainsi les femmes contre les agressions du temps ?

Bien souvent...

Notre sauterelle fut représentée se balançant sur la courbe d'une tige végétale !

 

Vous aurez peut-être cette chance de la voir :

- Sur un plafond au sein de certaines chapelles funéraires.

- Sur des objets de toilette,

- Dans le mobilier des caveaux,

- ...

 

Symbolisait-elle vraiment :

- La valeur ?

- La fougue ?

- L'impétuosité des soldats de pharaon exterminant l'ennemi et sauvant l'honneur des armées ?

Ainsi souvenez-vous de cette dague de la Reine Iah-Hotep, au musée du Caire...

L'armée de pharaon semble bien représentée par des sauterelles : 4 grosses sauterelles représentent les 4 corps d'armée organisés par le libérateur pour chasser les envahisseurs de Kemet et ce au début de la 18e dynastie ...

 

Philippe Germond et Jacques Livet, Le Bestiaire égyptien, Citadelles & Mazenod, 2001.

Françoise Dunand - Roger Lichtenberg avec la collaboration d'Alain Charron : "Des animaux et des Hommes : une symbiose égyptienne", Editions du Rocher 2005.