Découverte Avril 2017 à Dra'Abou el-Naga, Userhat, un "juge de la ville".

Draa Abou el-Naga en avril 2017, Userhat, découverte de ce "juge de la ville".

Un trésor archéologique,

près de la vallée des Rois...

 

Découverte de l'hypogée d'Ouserhat (18e dynastie) dans la nécropole de Dra Abou el-Naga (Discovery of the tomb of Userhat (XVIIIth dynasty) in the necropolis of Dra Abu el-Naga).

Hypogée en forme de T...

 

 "Elle appartenait vraisemblablement à Userhat,

 

un magistrat de la 18e dynastie (1550-1295 avant J.-C.),

 

portant le titre de 'juge de la ville' "

Mostapha Waziri.

 

Huit momies... !

10 sarcophages.

Certaines sont enveloppées de lin blanc noirci par les âges.

Des sarcophages en bois aux couleurs vives...

Un millier de figurines funéraires, des ouchebti, remplaçant le défunt dans les corvées de l'au-delà.

 

 

"C'était une surprise de découvrir autant d'éléments à l'intérieur :

des ustensiles en argile portant le nom du propriétaire de la tombe,

plusieurs sarcophages

et

des momies,

ainsi que plus d'un millier d''ouchebti'"

Le ministre des Antiquités Khaled al-Anani.

 

Ainsi des archéologues ont fait des découvertes fabuleuses en Haute-Egypte dans un hypogée de l'époque pharaonique, vieux de près de 3 500 ans ! Ils ont dû dégager quelques 450 mètres de débris pour révéler l'entrée ! Ainsi à ce niveau, les spécialistes ont dégagé deux autres tombes dont les secrets restent à percer.

Une cour ouverte,

Une salle rectangulaire,

Un corridor,

Et une chambre intérieure.  Des sarcophages en bois paradoxalement fracturés et en bon état de conservation, richement décorés, furent découverts à la fois dans la salle rectangulaire et dans cette chambre.

Deux salles :

  • L'une semble avoir contenu quatre cercueils.
  • Et des statues furent découvertes décrivant des souverains de différentes dynasties.

 

Les archéologues ont également découvert des squelettes !

Des crânes humains...

Et ce à l'entrée de l'hypogée...

 

"Les fouilles vont se poursuivre

pour essayer de découvrir

ce que contiennent ces deux tombes

et leur propriétaire"

Annonce le ministère.

 

A l'origine cet hypogée devait appartenir à Userhat ! Cette demeure n'est finalement pas totalement inconnue et porte la numérotation 157.

Un magistrat de la 18e dynastie i.e. 1550 1295 B.C.E il portait le titre de "juge de la ville".

 

Comme bien souvent cependant...

Cette dernière demeure a été réutilisée, quelques siècles plus tard, certainement sous la 21e dynastie. Une ère reconnue comme ayant été "des voleurs de tombe" selon Mostapha Waziri.

 

"Il est évident qu'un individu doté d'une conscience,

un prêtre

ou un haut fonctionnaire du gouvernement,

a réalisé une ouverture dans les chambres

et

qu'ils y ont mis les sarcophages"

Sans doute pour les protéger...

Le chef de la mission.

 

 

http://www.aime-jeanclaude-free.com/blog/dra-abou-el-naga/

 

Ob 7e8f3e ob 16217c ob 535271 ob 751bf1 ob 920c6

 

d(w) ˁnḫ nb, ḏd(.t) nb, wȝs nb, snb nb ;

 

ˁnḫ(=w) ḏ.t

"Doué de toute vie,

de toute stabilité,

de tout pouvoir,

et de toute santé ;

qu'il soit vivant à jamais"

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

 

  Vie, santé, force

(v.s.f.).

 Vie, force et santé.