Enfants

http://www.aime-jeanclaude-free.com/

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

 

L'univers des parturientes et des enfants,...

L'allaitement,

Le lait,

La préoccupation après la naissance,

Le père, un modèle pour les enfants,

Les enfants se devaient de respecter les anciens.

 

Dsc0193

 

Nos anciens paradoxalement aux premières apparences adoraient la vie et de fait leurs enfants !

La vie des enfants,

La première naissance.

 

"Nous pouvons imaginer que le fœtus probable dans W1013

représentait une  terrible perte ; 

une occasion de grande douleur

et

de deuil public"

Graves-Brown.

 

4923381 6 1859 installation de la momie ta iset au musee 7b66a2c07e4eaa74ea4e5bf66b3a3886

 

Alors, cela ne vous surprendra pas d'aborder par exemple cette divinité, Thouéris, une sorte d'hybride en quelque sorte !

 

12345582 1486005511709175 2579454113525317759 n

 

  • Son corps, sa tête,..., ceux d'un mammifère nilotique.
  • Sa poitrine bien lourde, une allégorie probable au lait maternelle, à la manière vous l'aurez compris d'une femme nourrissant ses enfants, ceux d'une autre caste.
  • Ses pattes antérieures se terminant par des mains.
  • Quant à celles postérieure, une lionne.
  • Son dos, analogie à un crocodile.

 

Et que dire alors de cette sublime momie ?

 

Egypt mummy ct 3

 

  • Elle est représentée vêtue d'une lourde perruque rayée de jaune et de bleu.
  • D'un collier...
  • Elle ressemble à une entité de sexe masculin, nonobstant, il n'est pas rare qu'il puisse s'agir du sexe féminin selon Taylor 1984: 51.
  • Le visage est quant à lui rouge-brun. Aussi, souvenez-vous, ce fut une véritable couleur liée aux hommes !
  • Le corps, avec ses motifs croisés en forme de losange : seraient-ce les étoiles du ciel ? Osiris ?

 

Les inscriptions sur le devant ainsi que sur le dos d'ailleurs sont vides de sens ! Serait-ce un faux alors ? Il n'était pas rare en vérité que les hiéroglyphes fussent fictifs, et ce afin de tromper les proches du défunt... Déviés probablement aux fins mercantiles, comme aujourd'hui, et aussi par ignorance quant aux véritables connaissances des scribes. Et bien évidemment, il était important de mettre des signes hiéroglyphiques sur les cercueils : la magie opérait quand même !
 

Le cartonnage aurait été fait par voie humide autour d'un noyau jetable, peut-être en argile, en paille,... Ils auraient ensuite érigé un trou découpé dans le dos, sous les pieds. Alors en retirant ce noyau provisoire nos anciens pouvaient y déposer la petite momie. En attendant il fallait que cette dernière demeure soit bien sèche, rigide puis recouverte d'une fine couche de plâtre et être peinte.
 

http://www.aime-jeanclaude-free.com/