Egypte

Edition cnn3

Dra'Abou el-Naga en Septembre 2017, découverte d'Amenemhat, un orfèvre du netjer Amon, en Egypte ancienne !

2 1

 

 

 

 

 

 

Nous sommes le samedi 9 septembre avec une annonce du ministère des Antiquités.

Archéologues égyptiens dirigés par Mostafa Waziri, chef du département de Louxor... 

Une découverte modeste...

Intéressante...

Présentée à la manière d'un grand évènement. Kemet l'ancienne et l'Egypte moderne des grands chantiers méritent bien cela !

 

L’Égypte ancienne...

Une ère adulée et pas seulement par les archéologues ! Serait-ce le fait des nombreuses découvertes !

Ainsi, la thématique d'aujourd’hui traite-elle d'un "nouveau" hypogée, celui d'un artisan d'excellence puisque nous serions en présence d'une dernière demeure relative à un orfèvre du netjer Amon : déité majeure comme vous savez quant à de la mythologie égyptienne.

 

Le quotidien d'antan

 

au

 

Nouvel Empire !

 

Un évènement que nous attendions depuis quelques temps maintenant !

Ainsi…

Après 5 mois de fouilles sous les rayons de Râ...

Au cours d’une conférence de presse, le Dr Mostafa Waziry annonça une formidable découverte, celle d’une dernière demeure ! Nous étions alors le 18 avril 2017 !

Et depuis, nous n'avions véritablement plus rien de concret.

Se pourrait-il, a dream peut-être, que cela soit la légendaire Néfertiti, sujet à moult articles médiatiques depuis quelques temps ?

… ?

 

 L'orfèvre d'Amon,

 

Amenemhat,

 

près de Louxor.

 

Orfèvre...

Cela ne fut pas seulement un travail, c'était probablement toute sa vie comme le fait de l'avoir consacrée à la divinité Amon.

Amon...

Une divinité devenue majeur et ce tout particulièrement dans la belle cité aux cents portes, Ouaset, Niwt-Imn, la puissante !

 

Cette découverte a été faite par une mission archéologique égyptienne dirigée par Mostafa Waziri, c'est ainsi que le ministère égyptien des Antiquités l'a annoncé.

Nous sommes bien dans un domaine de pure archéologie !

Pas de trésor en perspectif, si cela est quand même la découverte d'une tranche de la mémoire de l'humanité et ce à travers l'inhumation probable d'une famille entière.

 

Ces vestiges sont situés dans la nécropole de Draa Aboul Naga, datant du Nouvel Empire, et plus précisément au XVe siècle B.C.E. Cette révélation a aussi le mérite d’accentuer la connaissance de cette nécropole et de sortir de l’oubli un nouveau fonctionnaire !

 

Edition cnnCNN

 

Plan de l'article...

Revenir en haut de l'article...

Vous pouvez accéder au chapitre en cliquant directement sur le titre de ce dernier !

 

Des archéologues ont bien découvert une dernière demeure.

Celle d'un orfèvre qui consacrait son oeuvre, son art, son travail au netjer Amon ! Mais pas seulement lui puisque les chercheurs ont également trouvé des momies d'une femme ainsi que de deux enfants : une famille en perspective.

 

Nous sommes bien à Dra'Abou el-Naga.

 

Des découvertes...

 

A proprement parler…

 

Il s’appelait Amenemhat…

 

Nous sommes au sein du Nouvel Empire.

 

Hypogée à deux niveaux…

 

→  D'autres puits...

 

Une hypothèse émise par certains...

 

→  Le haut d’un iceberg ?

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

 

Voici des fouilles sur le site même de Dra Abû el-Naga.

Source / Lien

 

Nous sommes bien à Dra'Abou el-Naga.

Revenir en haut de l'article...

Plan de cette thématique...

 

Nous sommes au sein de la rive ouest du Nil, à Louxor. Et comme vous savez ce site est parfaitement réputé pour ses dernières demeures et ses temples. 

 

114 hypogées pour la majorité érigés dans la roche. Cette nécropole appartient à la Vallée des nobles, où étaient enterrés les notables proches des pharaons, près de la Vallée des Rois, sur la rive gauche du Nil.

→ Remarquons par exemple la double dernière demeure d'Amenhotep I (1 524 - 1 504) ainsi que son "épouse supposée" Ahmès Néfertari : certains égyptologues semblent mettre en doute...

→ ...,

→ Des prêtres,

→ Des nobles des 18e, 19e, 20e dynasties,

→ Nous pouvons ainsi aller jusqu'à la fameuse période chrétienne,

→ ...,

→ N'oublions pas le sommet de cette légendaire et belle colline ! Ainsi que son non moins réputé monastère copte, Deir el-Bachit,

→ ...

 

DRA ' Abou el-Naga...

Un lieu connu comme une nécropole de la famille royale mais également des hauts fonctionnaires des 17 et 18e dynasties. Cependant les sépultures les plus anciennes remontent à la 11e dynastie. Notons au passage qu’elles furent simplement réutilisées et ceci fréquemment en des temps bien postérieurs.

 

dra_abu_el_naga_map.jpg

Source / Lien

 

843181981.png

 Voici la répartition des différentes nécropoles de Thèbes-Ouest...

 Dra'Abou el-Naga...

Source / Lien

 

 

Nécropole de Dra Abû el-Naga...

Située au Nord-Ouest du temple de Séthi I.

Source / Lien

 

Des découvertes...

Revenir en haut de l'article...

Plan de cette thématique...

 

Momies tombeau4

Source

 

Voici ce qui est formidable...

Elles montrent parfaitement, et heureusement du reste, que nous sommes encore loin de tout savoir et de tout comprendre, cela nous obligent avec ce plaisir incommensurable à remettre en question nos connaissances et surtout du reste nos interprétations !


Et si nous continuons dans cette thématique...

Cette façon de penser et d'aborder les choses...

Alors il est fort probable que le thème d'aujourd'hui devra bien évoluer dans les années à venir.

Nonobstant...

Les faits, les résultats, eux, sont bien là et ne changent pas ! Fascinant...

 

A proprement parler…

Revenir en haut de l'article...

Plan de cette thématique...

 

Cette découverte fut réalisée au sein du siècle dernier ! Comme vous savez elle fut cataloguée sous le numéro Kampp 390.

De plus...

Elle ne semble pas avoir été étudiée jusqu’à présent.

 

Il s’appelait Amenemhat…

Revenir en haut de l'article...

Plan de cette thématique...

 

Aussi souvenez-vous qu'Amenemhat fut une nomenclature pouvant fort bien être l'objet des deux sexes !

Il aurait ainsi vécu il y a environ 3 500 ans !

Orfèvre royal de son état, il consacra visiblement ses activités au netjer Amon.

 

Nous serions donc en présence d’un certain Amenemhat ainsi que de sa concubine dénommée Mehi. Nonobstant, sa momie n'a pas été, officiellement du moins, véritablement identifiée en tant que telle ! Cependant il n'y aurait pas de doute quant à l'identité du propriétaire de cette dernière demeure.

Amenemhat, une nomenclature qui fut celle également de plusieurs pharaons comme vous savez (Amenemhat I_ fondateur de la 12e dynastie_ à VII_ce dernier bien peu connu finalement fut quant à lui de la 13e dynastie) et cela pourrait être traduit littéralement par :

 

"Sous la responsabilité d'Amon".

 

Les chercheurs auraient trouvé au sein de leur dernière demeure une statue, celle d’Amenemhat, assis sur une chaise et ce à côté de sa femme. Cette dernière portait une robe, bien longue d'ailleurs, ainsi qu’une perruque.

De plus...

Un portrait de leur fils a été peint entre eux deux, inconnu visiblement pour le moment.

 

Nous sommes bien au sein du Nouvel Empire.

Revenir en haut de l'article...

Plan de cette thématique...

 

Nous serions durant la fameuse 18e dynastie, celle que connue notamment les hauts personnages que furent Néfertiti, Tut Ankh Amon qu'inévitablement vous connaissez bien, ...
 

Et plus précisément nous serions entre les 16e et 11e siècles B.C.E selon les annonces du ministère des Antiquités.

 

Un hypogée à deux niveaux…

Revenir en haut de l'article...

Plan de cette thématique...

 

La chapelle et son entrée semblent bien localisées au sein d'une cour datée quant à elle du Moyen Empire !

Nous sommes alors au niveau de Kampp 150.

 

A cette chapelle les archéologues trouvèrent deux puits funéraires :

→ L'un à 7 mètres de profondeur, à droite, destiné au défunt et à sa femme.

→ Partant de-là nous voici au sein d'une chambre funéraire contenant des fragments de momies, des sarcophages, des ouchebtis.

→ L'autre puits nous conduit à une autre salle contenant quant à elles des momies datées visiblement des 21e et 22e dynasties.

 

Nous sommes de fait en présence :

 

→ D'une petite pièce carrée, au niveau du sol.

Les chercheurs découvrirent ainsi une niche dont un morceau du décor reste encore visible aujourd'hui. Les fresques nous sont décrites comme ayant été d'une qualité certaine !

Aussi les chercheurs supputent-ils que cela pourrait s'expliquer par la proximité du souverain contemporain du défunt.

 

Une chambre funéraire.

Elle se situe à huit mètres au-dessous de la pièce d' "entrée" et contenait visiblement quatre momies !

  • Quatre sarcophages en bois,

 

Rts

RTS

 

  • 150 statues funéraires fabriquées en bois, en terre, en calcaire. Et comme vous pouvez le supposer elles furent bien destinées à être des servantes.

Des petites statues bleues...

Noires...

Blanches que les anciens Egyptiens plaçaient comme vous savez dans leurs dernières demeures afin de pouvoir les servir, dans l'au-delà.

 

Edition cnn3

Source

 

  • Des masques...

 

CNN

Source

 

  • Des squelettes même !

 

Edition CNN

Source

 

  • ...

 

Au bout d'un couloir, menant à une salle, une niche funéraire, y séjournait visiblement :

  • La momie d'une femme.

Et selon Madame Chérine Ahmed Chawqi, une égyptologue et spécialiste des os, elle en aurait conclu que la défunte avait 50 ans à l'heure de la "rupture".

Elle aurait probablement souffert d’ "une maladie bactérienne dans les os".

Nonobstant des doutes semblent avoir été émis quant à cette femme ! Les inscriptions mentionnent cependant un certain titre, celui de "dame de la maison".

  • Et de "ses" (?) deux enfants !

 

Cependant il nous faut rester prudent :

 

"Nous ne sommes pas sûrs

que ces momies soient

de la famille d’Amenemhat"

Mostafa Waziri.

 

"De toute évidence

la tombe a été réutilisée dans les temps anciens.

C'est probablement pourquoi leur tête est découverte"

Mostafa Waziri.

 

"Mais nous sommes extrêmement heureux de toute façon,

a-t-il ajouté,

car cela signifie que nous trouverons plus d’autres tombes dans cette région".

Mostafa Waziri.

 

D'autres puits...

Revenir en haut de l'article...

Plan de cette thématique...

 

Nous serions ainsi à l'extérieur de l'hypogée d'Amenemhat avec d'autres momies.

 

Elles seraient :

 

Une hypothèse émise par certains...

 

Revenir en haut de l'article...

Plan de cette thématique...

 

Les doutes quant à l'identification même du corps du propriétaire serait le fait que cette dernière demeure fut, comme bien souvent du reste, réutilisée plus tard et ce durant les 21e et 22e dynasties !

 

De plus...

Une cinquantaine de "cônes funéraires" ont été visiblement découverts. Ils sont gravés avec le titre et la nomenclature du défunt. Ainsi sur les 50 cônes seulement dix auraient été liés à un corps.

Selon les chercheurs les 40 restants appartiendraient à quatre autres personnes qui, elles, ne seraient pas encore trouvées !

D'autres momies à découvrir...

 

Le haut d’un iceberg ?

Revenir en haut de l'article...

Plan de cette thématique...

 

Avec moi :

  • Ne tenez pas compte du côté sensationnel de cette "découverte"...

Vous savez bien, nous serions dans ce cadre de la survivance quant à cette industrie essentielle, vitale même pour le "bien-être" de ce peuple d'Egypte moderne (Nous parlons quand même de cent millions d'habitants.).

  • Ne tenez pas compte non plus de ce que d'aucuns pourraient classifier de modeste vis-à-vis de cette "révélation"...

Rien...

Aucun savoir...

Aucun décèlement...

Aucune exploration... Rien ne peut être considéré comme médiocre, insignifiant, maigre, modique,... ! Une métaphore afin d'illustrée possiblement cette façon de concevoir les choses : l'Histoire est érigée de briques. Aussi petites soient-elles, elles n'en demeurent pas moins cruciales pour la compréhension de l'ensemble.

 

Aussi, les fouilles sont bien loin d'être terminées ! 

De plus...

Vous l'aurez bien compris, il nous reste beaucoup de points à éclaircir ! 

Alors à suivre...

 

Newly discovered tomb with several mummies.

Tomb Kampp -390 in Dra Abu El Naga, West Bank, Luxor.

 

Ob 7e8f3e ob 16217c ob 535271 ob 751bf1 ob 920c6

 

A fin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

Revenir en haut de l'article...

Plan de cette thématique...

 

Lire la suite