Sinoué

Papyrus orbiney

L'homme se construit et apprend autant sur lui même que sur les autres ! Quand Sinoué fut vainqueur !... En Égypte ancienne!

ankh hiero

"Vivre"…

"La vie"…

ww.aime-jeanclaude-free.com  

Logopdf

 

  lisht_amenemhet01.jpg

La pyramide d'Amenemhat I.

Pharaon fondateur de la 12e dynastie...

Source / Lien

 

Pourquoi vous montrer cette pyramide au sein de ce conte ? Même si du reste elle demeure bien intéressante.

 

Tout simplement parce que la mort du pharaon Aménemhat I va amener Sinoué à l'exil.

À fuir son beau pays en vérité...  

 

lisht_amenemhet02.jpg

Source / Lien 

 

Nous sommes bien au centre des vertus morales comme politiques d'ailleurs, de notre héros, et bien sûr de tout égyptien !

Le récit de ces aventures nous retrace finalement la vie bien mouvementée de Sinoué.

 

Cependant...

Cela devait servir visiblement à transmettre à la fois une certaine conception du monde d'alors, autant qu'une morale qui probablement se voulait bien sage. Deux aspects qui furent bien le noyau de cette société, et que l'on retrouve évidemment à plusieurs reprises dans les enseignements prononcés et cela fort souvent du reste, par un souverain, un sage,...

 

Ici, furent apparemment illustrées :

  • La fidélité,
  • L'honnêteté aussi d'un serviteur qui visiblement sembla avoir connu un moment de faiblesse, et, qui ensuite rentrera dans le droit chemin.

 

Ainsi, au Nouvel Empire...

Le conte de Sinoué resta l'une des œuvres les plus populaires de la littérature égyptienne.

D'ailleurs, plusieurs centaines de copies nous sont ainsi parvenues jusqu'à nous, dont les plus anciennes auraient été rédigées pendant la 12e dynastie, à l'époque même du héros de ce conte, Sinoué...

 

http://www.maat.sofiatopia.org/iamenemhet.jpg

Linteau : el-Licht.

 Metropolitan Museum.

Premier dirigeant de la 12e dynastie...  

Amenemhat I.

  Nom d'Horus : Wehemmesut (Seheteptawy).
Nebty nom : Wehemmesut (Seheteptawy).

    Ca 1976-1947 BC 

Source

 

Plan de l'article...

 

→ Quelle fut la première civilisation ayant inventé et employé l'écriture... ?

 

→ Aucune place pour une littérature gratuite ! 

 

→ Alors, si nous nous référions aux contes !


→ Ainsi le Moyen Empire...


Quand Sinoué fut vainqueur...

 

10369980_777819668907507_8591836764390376962_n.jpg

Le plus grand ostracon de l'histoire de Sinouhé...

s3-nh.t

Ashmolean Museum, l'Université d'Oxford.

Source

 

Quelle fut la première civilisation ayant inventé et employé l'écriture... ?

 

En tout cas...

Nous pouvons affirmer que c'est dans la vallée du Nil que fut probablement créée la plus ancienne littérature écrite attestée à ce jour.

 

De fait, Kemet...

Fut bien par excellence, la terre des scribes.

Intégration cosmique...

Dominée par un demi-Homme, le pharaon... Pour autant, cela ne fut pas qu'un style d'expression ! C'était bien une littérature qui permit finalement d'entrée en relation avec les divinités, et bien sûr, vous vous en douté, avec le monde de l'au-delà.

 

Seulement voici quelques épithètes comme :

  • Religieux,
  • Funéraire,
  • Et bien d'autres encore que vous connaissez,... Ne sont-ils pas finalement bien réducteurs ?

Simplificateurs en tout état de cause puisqu'ils ont comme origine nos propres expressions et pensées, parfaitement éloignées du réel contexte historique de nos anciens, bien renfermés que nous sommes dans notre bulle protectrice, de plus en plus étroite d'ailleurs... 


Aucune place pour une littérature gratuite !

 

Ainsi...

De cette même manière...

Il n'y avait pas d'art pour l'art. Mais plutôt des artisans à la prestigieuse dextérité comme vous le savez...  

 

N'oublions pas non plus tous ces réseaux de symboles qui étaient bien spécifiques à Kemet.

Paroles...

Écrits... Tous cela furent en quelque sorte des instruments d'efficience suprême au sein d'un monde qui pouvait bien paraître terrifiant sous certains angles.

Incompréhensible probablement aussi sous d'autres...

 

Alors...

Serait-ce trop avancé que d'énoncer le fait que nous ne connaissons encore que bien peu de chose quant à cette théorie littéraire ?

 

Par commodité probablement...

Beaucoup d'auteurs élaborent une certaine classification quant à cette même littérature.

Par genre par exemple ! Mais il en demeure bien d'autres...

Cependant, tout cela est-ce arbitraire ?

 

En tout cas, ce qui en ressort bien souvent, c'est bien :

  • Ce concept d'éternité...
  • D'efficacité...
  • De magie aussi... Il ne vous aura alors point échappé que le référentiel d'aujourd'hui n'excitait absolument pas à cette époque bien lointaine ! Du moins d'un certain côté, il était mis au second plan... Je pense notamment au nom de l'auteur, à son milieu, à...

Nonobstant, le défunt était en permanence présent...

Accompagné de scènes figurées...

 

Ce qui semble toutefois bien certain c'est que :

  • Les textes ne sont pas uniformes,
  • Le style diffère selon les ères,
  • Autant évidemment qu'en fonction des classes sociales,
  • ...

 

N'avez-vous jamais remarqué d'ailleurs :

  • Qu'au cours de l'Ancien Empire, dominait le Divin.
  • Puis vint...

Le côté humain, politique et cela au sein du Moyen Empire.

  • Pour finalement voir apparaître...

Le pittoresque, le gracieux, le caricatural,..., et cela au Nouvel Empire...

 

wjzo7oht.jpg

Voici le fils

et

 successeur d'Amenemhat I,

le pharaon Sésostris I.

Source / Lien

 

1925264_251628871683892_732656905_n.jpg

Source

 

59 - Se-hotep-ib-ra / Amenemhat I, (1976 - 1947).  

60 - Jeper-ka-ra / Senusert I / Sesostris I, (1956 - 1911/10).  

 

Alors maintenant, si nous nous référions aux contes !

 
Nous en retirerions bien fréquemment une chronique populaire parfois bouffonne.

Voir même complètement dénaturée…

Mais, dès plus amusante aussi !

 

En tout cas...

A nos yeux et peut être aussi à ceux des contemporains des dites histoires, cela aurait probablement aboutit, parfois, à ce que les pharaons eux mêmes en pâtirent. Leur gloire qu’ils soignèrent du reste particulièrement tout au long de leur règne pouvait parfaitement s'en trouver ternie, à la manière finalement de rumeur populaire...

 

A tel point :

  • Que leurs images en furent modifiées et devinrent parfois même méconnaissables !
  • Transformant de temps en temps des pans entiers d’histoire et cela en des sortes d’épopées bien romanesques…
  •  

 

Ainsi au Moyen Empire...

 

Notons au passage que la langue de cette époque demeura bien classique aux vues des ères suivantes.


Souvenons-nous aussi de ce corpus de textes bien mémorables. Car finalement en ce qui concerne la littérature, cela fut bien une période très riche.

 

Avec :

  • Des textes narratifs...
  • De merveilleux récits...

Et d'ailleurs le plus connu d'entre eux fut probablement le conte du naufragé !

  • ...
  • Et que dire alors des romans comme fut celui de l'épopée de Sinoué ? 

 

Quand Sinoué fut vainqueur...

 

Photo_PapSinouheBerlin.jpg

Extrait du papyrus relatif au conte de Sinouhé.

Papyrus Berlin 3022 (Référence P. Berlin 3022).

Du 19e siècle avant notre ère !
12e dynastie...

Neues Museum, Berlin.

Source

 

Visiblement...

Le combat fut bien inévitable !

 

"A l'aube tout le pays accourut.

[...]

Et voici qu'il prit son bouclier, sa lance et sa brassée de javellines.

 

Je réussis à écarter de moi ses traits qui tombèrent à terre et l'obligea à épuiser ses armes contre moi.

 

Je déchargeai alors mon arc contre lui, ma flèche s'enfonça dans son cou, il cria et il s'abattit face contre terre.

 

Je l'achevai avec sa propre hache et, le pied sur son dos, je poussai mon cri de victoire.

 

Tous les Asiatiques crièrent de joie ;

 

je rendis des actions de grâces à Monthou, le netjer de la guerre que nous adorons à Thèbes tandis que ses gens se lamentaient sur lui.

 

Le prince de Syrie me serra dans ses bras.

 

J'emportai tous les biens du vaincu,

je pris ses bestiaux

et

voilà que ce qu'il avait voulu me faire, c'était moi qui le lui faisais.

 

Je pris tout ce qui était dans sa tente.

Je pillai son village et je m'enrichis, mon trésor s'arrondit et mon troupeau s'accrut."

 

Sinoué était rassuré !

Car il vit que les netjerou s'étaient bien montrés gracieux et indulgents vis-à-vis de lui...

Lui qui, rappelez-vous, fut un fuyard.

 

Pourtant, un curieux sentiment semblait se faire jour en lui...  

 

Mais voilà...

Il vous faudra attendre, un peu, afin d'en connaître prochainement la suite...  

 

  Clé de VIEankh hiero

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

       • Sources...

 

Claire Lalouette Contes et récits de l'Égypte ancienne (p139-153), Flammarion, Paris 1995  

 

Aylward M. BLACKMAN, Middle-Egyptian Stories, 1. The story of Sinuhe, 2. The shipwrecked sailor (Bibliotheca Aegyptiaca II); Bruxelles: 1972, 1- 41. 


Karl Richard LEPSIUS, Denkmaeler aus Aegypten und Aethiopien, 6. Abtheilung, Vol. XI und XII (Taf. I- CXXVII); Berlin: 1858; Geneve: 1973, Taf. 104- 107.


Gustave Lefebvre "Romans et contes égyptiens de l'époque pharaonique", Paris, 1949, p. 1. cette histoire.

 

Cfr E. Blumenthal, Die Erzählung des Sinuhe, dans Texte aus der Umwelt des Alten Testaments, III.5, Gütersloh, 1995, p. 884 (note b), qui renvoie à N. Grimal, La stèle triomphale de Pi('ankh)y au Musée du Caire (MIFAO, 105), Le Caire, 1981, p. 284; Guglielmi, Zur Adaptation, p. 347-364. Les phrases relevées sont: B 255 (pAnastasi IV, 5.3); B149-150, B 222-223, B 254, B 274 (stèle de Piankhy); B 28-29 (biographie d'Oudjahoresné).

 

      Sitographie...

 

http://staff-www.uni-marburg.de/~aegypt/sinlit.htm

 

Ob 7e8f3e ob 16217c ob 535271 ob 751bf1 ob 920c6

 

Aphorisme...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...    

 

        "Il n’y a pas d’erreur dans la vie,

il n’y a que des leçons.

 

Il n’existe pas d’expérience négative,

il n’y a que des occasions de mûrir,

d’apprendre

et

d’avancer le long de la voie de la maîtrise de soi.

 

La force vient de la lutte.

 

Même la douleur peut être une enseignante".

Extrait du livre "Le Moine qui vendit sa Ferrarie".

 

97ad4e64-13e1-11e4-b929-12313b090d61-medium.jpeg

Source

 

d(w) ˁn nb, d(.t) nb, wȝs nb, snb nb ; ˁn(=w) .t

"Doué de toute vie,

de toute stabilité,

de tout pouvoir,

et de toute santé ;

qu'il soit vivant à jamais"

 

  Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

Vie, santé, force (v.s.f.).

 Vie, force et santé.