Hatchepsout

Épouse de la divinité Amon et Noble Dame des Deux Terres, Hatchepsout provoqua-t-elle son décès ?... ! En Égypte ancienne !

ankh hiero   

"Vivre"…

"La vie"…

ww.aime-jeanclaude-free.com   

Logopdf

 

  10344797_10152271912686731_6634298763242036108_n.jpg

Voici une belle vue quant au temple d'Hatchepsout !

Source  / © Ahmed Al-Agroudy.

 

La "Merveille des merveilles"... 

 

Le chef-d'oeuvre architectural du règne d'Hatchepsout fut incontestablement la construction de son temple jubilaire de Deir el-Bahari.

Le "Djerser-Djésérou"...

La "Merveille des merveilles" pour nos anciens Égyptiens...

 

Ce fut le grand intendant Sénènmout qui en conçut les plans et coordonna d'ailleurs les travaux.

 

On accède du reste à ce temple grandiose adossé aux parois vertigineuses d'un cirque rocheux par deux vastes rampes successives.

Elles montent bien en pente douce vers les terrasses bordées de colonnades et de portiques selon un plan unique dans l'architecture égyptienne.

 

La reine-pharaon qui a eu le bonheur de voir le temple achevé de son vivant, avait probablement surveillé personnellement chaque phase des travaux et des ornements.

 

Ainsi dans ce somptueux monument élevé à la gloire d'Hathor, la souveraine voulut honorer :

  • Son père, Thoutmôsis,
  • Mais également le grand netjer Amon-Râ,
  • La divinité solaire Râ-Horakhty,
  • Et celui funéraire Anubis.

 

  10426716_10204315369993907_1238517064546883530_n.jpg

  Deir el-Bahari...

© Joan Compte Forés.

 

 

Maâtkarê

 

Maât est le Ka de Râ.

 

hatch2.jpg

Source / Lien

 

Plan de l'article...

 

→ Il nous faudra bien des témoignages !

 

→ Mais les artefacts sont aussi d'excellents arguments !

 

→ Hatchepsout meurt !

 

→ Une persécution posthume...

 

  Hatchepsout et Touthmosis 3

Sennefer

and

is wife Hatshepsut!

 

Il nous faudra bien des témoignages !

 

Afin d'appréhender autant les règnes d’Hatchepsout que celui d'ailleurs de Thoutmôsis III.

 

Comme ceux des hauts fonctionnaires par exemple :

  • De Thèbes,
  • ... Cela me paraît vraiment fondamental !

 

Notons au passage que nous possédons que bien peu de renseignement quant à leurs homologues du nord de Kemet : 

  • Hypogées pillés, au 19e siècle... 
  • D'autres furent perdus d'ailleurs, à la manière si vous vous souvenez bien, du général Djéhouty au lieu de Saqqarah.
  • Ou alors certains nous sont encore de nos jours absolument inconnus. Souvenons-nous par exemple de Ptahmès, un vizir du Nord.
  • Et que dire alors de Bénermérout, ce fameux ministre des finances.
  •  ...

 

De  plus, il nous faut observer :

  • L'emplacement,
  • L’architecture,
  • Le décor...
  • ...

 

Et cela : 

  • Du légendaire Sénènmout, vous savez bien, ce grand intendant d’Amon... 
  • Ou alors d’Ouseramon un autre vizir...
  • Sans oublier bien sûr le légendaire Rekhmirê qui fut vizir de Haute-Égypte sous Thoutmôsis III mais également d'Aménophis II.

Membre certainement de la plus grande famille Thébaine, de cette ère en tout cas...
Un hypogée vraiment d’une richesse exceptionnelle...

Tant, quant au décor...

Que comme source d’informations. Au moins concernant la fonction de vizir...

Il devait avoir tissé des liens qui avaient ce pouvoir de l'unir au temple d’Amon de Karnak, de contrôler ainsi la production économique, de... 

Cependant, c'est sans oublier les rituels funéraires, comme cette version des plus complètes du "Livre de l'Ouverture de la Bouche".

 

Alors...

Si nous contemplons tout cela...

Nous pouvons y glaner quelques informations de premier plan.

Tout cela pourraient représenter en quelque sorte l'événementiel d'une certaine époque, une belle tranche de vie,...

Comme l'organisation de cette grande administration...

...

 

Nous pouvons ainsi en déduire tellement de choses quant à cette époque, au niveau :

  • De l'implication du netjer Amon...
  • De son fantastique temple de Karnak...
  • De la hiérarchie sociale...
  • De la vie quotidienne finalement ! 
  • ...

 

Des hypogées qui pourraient bien représenter une sorte de "propagande"...

Celles des temps anciens, pour certains défunts...

Cependant cela ne concerne évidement qu'une certaine classe d'individus, les nanties propriétaires, comme les dignitaires, les princes : des privilégiés...

 

On pourrait...

Tout autant y mettre en évidence une parfaite main mise, une emprise si vous préférez et cela par seulement quelques familles Thébaines.

Celles-là même qui érigèrent la fameuse 18e dynastie.

 

Parfumflakon.jpg

© Edenpictures et Ägyptisches Museum / Uni Bonn. 

 

Flakon_hatschepsut_2.jpg

© Barbara Frommann  / Uni Bonn.

 

Mais les artefacts sont aussi d'excellents arguments !

 

Comme semble en témoigner du reste cette toute petite fiole ! Elle serait conservée au Muséum égyptien de l’université de Bonn.

Et jusqu'à peu, les scientifiques supputaient que cette fiole contenait un parfum.

 

Le corpus delicti...

C'est bien ce petit flacon qui devait être en possession du pharaon Hatchepsout.

Ainsi...

Pendant trois millénaires et demi,...

Ce corpus delicti renferma un terrible secret.

 

Alors :

  • M. Michael H-Veler-M-ller...
  • Et le Dr. Helmut Wiedenfeld de l'université de pharmacologie, nous firent part de leurs conclusions, nous sommes visiblement le 19 Août 2011.

Après deux années de recherches...

Il est maintenant clair que ce flacon ne contenait pas vraiment un parfum mais plutôt une sorte de lotion de soin pour la peau.

De la cosmétique liée à un produit médical.

Cela nous confirma que le monarque soufrait certainement, en fin de vie, d'un eczéma particulièrement bien prononcé.

 

Ainsi, aux vues des analyses des résidus du contenant...

Cette lotion semblait bien efficace envers les démangeaisons que devait subir Hatchepsout.

Mais paradoxalement...

Elle fut certainement "un des paramètres" qui aurait pu lui abréger la vie.

 

Cette crème fut cancérigène selon le Dr. Helmut Wiedenfeld de l’Institut de pharmacologie de Bonn.

 

Elle aurait contenue :

  • De l’huile de palme,
  • De l'huile de muscade,
  • Par conséquent, beaucoup d'acides gras insaturés qui apportaient un soulagement pour les personnes atteintes de maladies de peau.
  • Du créosote, un analyte particulièrement toxique...
  • De l'asphalte, qui devaient certainement lutter contre les grosses démangeaisons !
  • Du benzo-pyrène, un hydrocarbure aromatique très dangereux.

Certainement l'une des substances les plus cancérigènes qui soit de nos jours. Ainsi, le risque de contracter le cancer du poumon par la fumée de cigarette résulte "essentiellement" de cette substance.

 

La créosote est le nom donné à plusieurs sortes d'huiles :

  • Extraites de goudrons de bois,
  • De charbon,
  • De plante,
  • D'un arbuste, le créosotier (Larrea tridentata...).


Ainsi le Dr. Helmut Wiedenfeld semble convaincu que cette crème cosmétique fut la responsable de son décès.

 

Il pense même que cette crème aurait été couramment usitée dans le cas de thérapie médicale :

 

"De nombreux cas de maladies de peau sont connus dans la famille d’Hatchepsout"

 

"Nous savons depuis longtemps qu’elle était peut-être morte de son cancer"

  Michael Höveler-Müller...

Égyptologue et directeur du Muséum Égyptien de l’université de Bonn en 2011.

 

Hatchepsout meurt !

 

Après l’an 20 de son règne...

Au plus tard en l’an 22... (?)

La reine-pharaon Hatshepsout disparaît donc de la scène politique.

  • Pour Peter Dorman et Florence Maruéjol, la mort ne fait pas de doute.
  • Claude Vandersleyen quant à lui ne semble pas trancher la question.
  • ...

 

Thoutmôsis III mena "sans doute" les funérailles.

 

Fut-elle assassinée ?

Empoisonnée ?

L'obligea-t-on à se donner la mort ? 

Hatshepsout fut-elle morte des conséquences d’un abcès dentaire ayant entraîné une infection généralisée ?

D'une tumeur… ?

... ?

 

Comment cette noble Dame termina-t-elle son règne ?

Sa vie ?

Car pharaon montait sur le trône d'Horus lorsque son prédécesseur rejoignait le monde d'Osiris. Et cela se déroulait peu souvent de façon naturelle. Bien souvent on devait aider un peu la nature.

 

Une persécution posthume...

 

Le pourquoi ?

Par qui précisément ?

Ignorés encore de nos jours... !

Que de questions encore en suspend quant à la proscription qui sembla frapper Hatshepsout après sa mort.

 

La souveraine fut bien souvent au dire de moult auteurs présentée comme une usurpatrice sans scrupule qui avait cherché à évincer le prince héritier sous sa tutelle (?)

 

Sur nombre de monuments, son effigie fut martelée ou même carrément effacée comme si son existence devait être niée.

 

Paradoxalement peut être...

Thoutmôsis III n'ordonna jamais la destruction du temple jubilaire de Deir el-Bahari, qui devait donc ainsi perpétuer la mémoire de sa tante.

Il avait le temps et le pouvoir de le faire... ?

De plus, s'il devait y avoir quelques personnes ayant gardé des rancunes, ce grand souverain que fut Touthmôsis III devait bien en être du nombre.

Alors... ?

 

Quelles que soient les raisons de cette persécution posthume...

Colère du clergé d'Amon...

Ressentiment de Thoutmôsis III...

...

Le voile jetée n'a pas été suffisamment épais pour effacer à travers les siècles le souvenir émouvant d'une des plus grandes souveraines qui régna jamais sur cette terre des pharaons... 

 

 Clé de VIE

 

Alors, à suivre...

J'espère que vous avez pris autant de plaisir à lire mes textes que j'en ai eu à vous les écrire !  

 

 
original.jpg

Un temple unique...

Trois étages !

Dédié à la reine-pharaon Hatchepsout...

 

hatche 

© Nicolas Bochinski

 

hatchepsout.JPG

Source / Lien

 

GD-EG-Alex-MuséeNat058

Une représentation de la tête d'Hatchepsout...

Elle fut découverte à Louxor...

Et elle est de nos jours exposée au musée national d'Alexandrie.

Source / Lien 

 

  Bas-relief-de-la-Chapelle-rouge-de-Karnak-_-de-gauche-a-dr.jpg

  Bas-relief de la Chapelle rouge de Karnak.

18e dynastie.

 

De gauche à droite :

  • Min,
  • Le pharaon Hatshepsout vêtue en homme,
  • Le netjer Amon.

Ob 7e8f3e ob 16217c ob 535271 ob 751bf1 ob 920c6

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

       • Sources...

 

Collection "Passion de l'Égypte" Editions Atlas 2003

 

"La naissance divine d'Hatchepsout" dans le temple funéraire de la reine Hatchepsout à Deir el-Bahari, Traduction de Claire Lalouette, Textes Sacrés et textes profanes de l'ancienne Égypte. Paris, Gallimard, 1984, page de  30 à 35.

 

Conférence "Hatchepsout" par Christiane Desroches Noblecourt, Septembre 2002.

 

      Sitographie...

 

http://www.nationalgeographic.fr/actualite/reine-egypte-hatchepsout-poison/7910261

 

http://www.uni-bonn.tv/search?SearchableText=Hatschepsut

 

http://www3.uni-bonn.de/Pressemitteilungen/236-2011

    Clé de VIE

 

Aphorisme...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...   

 

  "La vie nous a donné,

à tous,

à un moment ou à un autre,
des instants durant lesquels tout ce que nous faisons

avait la transparence du cristal

et

l'azur d'un ciel sans nuages."
Anne Murray Lindenberg. 

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

 

 

Hatchepsout antique aimejc Kemet Egypte Société Pharaon Culture Antiquité

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau