Il fut cette divinité enfant protecteur des bêtes sauvages, la déité Ched... ! En Égypte ancienne !

10385309 642164479210478 5954086420002830736 n

Il fut cette divinité enfant protecteur des bêtes sauvages, la déité Ched... ! En Égypte ancienne !

ankh hiero    "Vivre"… "La vie"…

ww.aime-jeanclaude-free.com   

Logopdf

 

Voici donc un jeune homme...

Un enfant netjer qui portait l'uraeus royal ainsi que sa chevelure nouée en une tresse retombant sur sa joue.

La fameuse mèche de l'enfance que nous connaissons bien.

 

Ched...

Shed...
sd...

"Le sauveur"... 

Horus "Le sauveur"...

Ched prenait alors cet aspect, celui d'un jeune prince chasseur.

 

En fait...

Le panthéon égyptien comportait moult enfants netjerou !

Souvenez-vous, du netjer Ihy.

Ainsi, à la manière de ce dernier, nous pouvons parfois le voir dans sa totale nudité.  Cependant, dans la majorité des cas, il s'habillait d'un pagne. Du reste, plus long derrière que devant.

 

  25199_e024772.001.jpg

Le jeune netjer Ched qui visiblement devait chasser...

"Le sauveur".
Vers 1200 à 800 avant notre ère...

Ce type de stèle préfigurait visiblement les stèles "D'Horus-sur-les-crocodiles". 

© Musée du Louvre.

N524.

© G. Poncet.

  Source / Lien

 

Nos anciens égyptiens semblaient vénérer cette divinité, et ceci bien paradoxalement à sa jeunesse, afin qu'il les protège bien évidemment.

 

Et ceci envers :

  • Les morsures de serpents,
  • Et les piqures de scorpions,
  • ...

 

Plan de l'article...

 

→ Ched chassait les animaux du désert...

 

→ Les plus anciennes figurations semblent remonter à la 18e dynastie !

 

→ Ainsi dès le début...

 

→ Paradoxalement peut être...

 

→ Le type physique de ses figurations...

 

Pectoral with a depiction of the god Shed.

Roemer und Pelizaeus Museum, Hildesheim

PM 5922.

18e - 20e dynastie.

Or.

H : 6.9 cm.

Source

 

Voici un magnifique pectoral, celui relatif à notre netjer enfant Ched. Un beau pendentif en métal précieux, notons au passage, que cela ne fut pas toujours le cas. A la manière certainement d'un prince adolescent, nous pouvons observer notre déité Ched figuré en son centre.

 

Il semblerait qu'il devait avoir ce rôle, celui d'apporter une sorte de protection magique :

  • Tout d'abord vis-à-vis de celui qui le portait bien sûr, de son vivant....
  • Puis cela devait aussi concerner sa momie...

Tout cela probablement au même titre que les fameuses amulettes que vous connaissez. Précisons cependant que l'origine même de ce pectoral nous est totalement inconnue, bien malheureusement du reste. Et comme vous avez pu lire au niveau de sa modeste description ci-dessus, il serait bien en or et serti de pierres colorées : furent-elles précieuses d'ailleurs ?

 

De la sorte, vous pouvez parfaitement y remarquer :

  • Sur sa tempe, la fameuse mèche de l’enfance !
  • Sur sa propre poitrine, il semblerait qu'elle même soit parée d'un large collier.
  • Quant à son pagne d’apparat, vous aurez noté qu'il est bien plus long derrière que devant.
  • Votre attention se sera certainement portée également au niveau de son dos. Une sorte de carquois semble bien y être représenté, accompagné d'ailleurs d'un arc. Tout ceci accroché à sa ceinture...

 

Notre petit protecteur tient du reste bien fermement deux gazelles, certainement étaient-elles sensées être sauvage ?

Des serpents aussi...

En parallèle, nous pouvons le voir piétinant littéralement deux crocodiles. Un netjer sauveur à n'en pas douter.

Nonobstant...

Ce qui semble néanmoins bien curieux, c'est que nous devrions être au sein de cette période bien spécifique, celle du pharaon Akhenaton.

Caractéristique, puisque d'aucuns suggèrent effectivement que cette ère fut monothéiste (?)

 

Ched chassait les animaux du désert...

 

Et ceci au moyen d'un arc et de flèches.
Ou également d'une lance...

On le voit aussi souvent accompagné d'animaux qui pourraient être bien "malfaisants".

 

Ces derniers semblaient alors captifs au sein de ses mains, sous ses pieds aussi parfois :

  • Des serpents : Élapidés, Colubridés, Vipéridés...

Se référer notamment à la conférence de M. Goyon qu'il réalisa à Grenoble le 12 janvier 2008 : Serpents, Scorpions, Vermine et la légende d'Horus Sauveur.

  • Des scorpions...
  • Des lions...
  • Des crocodiles...  
  • ...

 

Cependant...

Et paradoxalement aux apparences peut être...

Shed n'avait pas d'animal sacré... !


Les plus anciennes figurations semblent remonter à la 18e dynastie !

 

Plus rarement peut être...

On la vit unie à une gazelle.

Elle semble bien lui être associée au sein de quelques représentations.

 

Alors n'avait-elle pas cet aspect...

Celle de cette divinité coiffée d'un bandeau portant en avant un protome de gazelle.

 

12-03a-BH03-17

Benni Hassan...

Antilopes...

BH03-17.

Source / Lien

 

 

Radiographie d'une momie de gazelle.
Radiographie © : Roger Lichtenberg.

 

Ainsi dès le début...

 

Shed fut représenté en présence d'un Horus faucon ou hiéracocéphale !

 

On devait probablement parler à ce moment là de :

  • "Grand netjer",
  • "Maître du ciel",
  • ... 

 

Ce netjer fut donc parfois assimilé à l'Horus l'enfant ou Harpocrate... 

Fils d'Isis...

Et probablement aussi d'Osiris...

 

N'oublions pas pour autant ses autres liaisons :

  • Bès, à qui il arrive de conduire son char,
  • Ptah, qui l'avait alors façonné afin de faire vivre les deux terres,
  • Houroun, dont l'image fut représentée au dos de nombreuses amulettes,
  • ...

 

Paradoxalement peut-être...

 

Ce fut visiblement sous l'ère d'Akhénaton, vous savez cette période qui fut supposée avoir été "Monothéiste" / "Hénothéiste" /... : une ère à laquelle notre netjer pris naissance, au sein du panthéon existant.

Et ce visiblement...

Malgré les directives de pharaon de n'aduler que le netjer Aton, le disque solaire.

 

Souvenez-vous pour cela de deux modestes stèles. Elles furent découvertes aux alentours des années 1930 par l'égyptologue G. Loukianoff ! Elles auraient été découvertes au sein même d'Akhet-Aton, en Moyenne-Égypte.

 

On le vit au sein de la première stèle, Ched était alors associé à Houroun, également d'origine sémitique, cananéenne plus spécifiquement. Il fut bien cet être avec une tête de faucon qui devrait du reste vous rappeler le netjer Horus.

 

Ramesses_II_as_child.jpg

Statue de Ramsès II enfant !

Comme vous le voyez il est accroupi, nu, le doigt dans la bouche,

l'uraeus sur la tête avec le disque solaire

et

avec le netjer cananéen Houroun sous la forme d'un faucon !
Découvert à Tanis en 1934...

Nouvel Empire et plus précisément au cours de la 19e dynastie.

  Le faucon protègeant...

 Source

 

Le type physique de ses figurations...

 

Elles laissent subodorer que notre netjer pouvait bien être d'origine sémitique ! 

 

Les raisons pourraient être :

  • Son nez...

Parfois il était figuré long et tombant.

  • Le protome de la gazelle !

- Et que l'on peut bien évidement rapprocher au netjer Rechep...

- Qsrty, celui même que Loukianoff apparentait à Kousor de Filon de Byblos.

  • Ched est bien apparu au moment même ou d'autres divinités Syro-palestiennes entrèrent en terre de Kemet !

 

Je pense notamment au netjerou(t) :

- Rechep,

- Anat,

- Qadesh,

- Achtart...

 

  • ... Ils s'installèrent probablement grâce aux émigrés d'origine asiatiques mais tout autant aux faveurs que sembla accorder le pharaon Amenhotep III notamment...

Si le culte de Ched gagna le monde purement égyptien.

Rappelons-nous de son extension en cette ère Saïte. Alors cela me laisse supputer qu'il fut initialement pratiqué par les immigrés.

 

De plus...

Nous savons bien que le netjer Shed fut adulé par les ouvriers de la nécropole Thébaine dont on pouvait d'ailleurs trouver des ouvriers Syriens.

 

Notons d'ailleurs que cette modestie quant aux monuments de Ched nous montre bien qu'il fut un culte non officiel. Et que bien certainement cette ferveur populaire permit la diffusion à la fois de sa connaissance et de son culte.

Une preuve peut être ?

Il fut visiblement adulé dans la ville même d'Akhet-Aton au sein de la période atonienne que vous connaissez bien. 

 

A suivre prochainement... 

 

Temple-de-Hathor-a-Denderah--bas-relief--le-neter-Ihy-p.jpg

 

Dans le temple de sa mère divine, celui d'Hathor, sis à Dendérah !

Un bas-relief du netjer Ihy, un autre nerjer enfant...

 (Associé aux fêtes hathorique il fut "le joueur de sistre" ou "le musicien").

 

  Clé de VIE

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

  • Sources...

 

Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003

 

Dictionnaire de la Civilisation Égyptienne - Rachet Guy - Larousse

 

Les Dieux de l'Egypte, l'un et le multiple.  Erik Hornung, Champs / Flammarion


Pinch, Geraldine (2004) Mythologie égyptienne : Un guide pour les dieux, déesses et les traditions de l'Egypte antique. Oxford University Press.

 

La Mythologie Égyptienne - Aude Gros de Beler - Editions Molière

 

Dieux et Déesses de l'Égypte ancienne -  Dr. Edouard Lambelet - Editions Lehnert & Landrock - 1989 - Les divinités de l'Égypte ancienne et comment les reconnaître.

 

Nadine GUILHOU - Janice PEYRE : La mythologie égyptienne.  

 

Ziegler, Bovot, L'Egypte ancienne, Manuel de l'Ecole du Louvre, Paris, 2001, P. 194. 

 

Jean-Pierre Corteggiani, "L'Égypte ancienne et ses dieux", Fayard, p. 280.

 

(1)  Le dieu Ched. L'évolution de son culte dans l'ancienne egypte. Bulletin de l'institut d'Egypte XIII , 1390 -1931, page 67 à 84.


Sydney H. Aufrère, "Serpents, magie et hiéroglyphes", Enim 6, 2013, p. 93-122.

 

Ob 7e8f3e ob 16217c ob 535271 ob 751bf1 ob 920c6

 

Aphorisme...

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...  

 

Sans tomber dans le domaine de la théosophie comme d'aucuns pourraient le suspecter, pourquoi séparer les éléments entre eux, alors que tout semble bien lié au sein de mère nature ?

 

Il peut paraître bien difficile pour notre esprit de se projeter...

Cependant...

De façon bien pragmatique, dans le domaine des pratiques analytiques, et ceci afin de mieux comprendre les interactions des éléments entre eux, d'en connaître aussi la composition,..., nous séparons les éléments constitutifs d'une matrice. Une action bien réductrice mais cependant des plus formelles.

 

Il en va de même pour toutes les divinités du panthéon de nos anciens ! Chaque déité ne devrait finalement pas être séparée de l'ensemble du panthéon, toutes devaient être en interactions...

 

Ceci pouvant probablement expliquer, en partie du reste, que :

- De nombreuses divinités possédaient les mêmes qualités,

- Que demeurait au sein de ce panthéon de bien nombreux syncrétismes,

- ...

 

Dans la même optique...

Souvenez-vous de l'effet papillon !

Comme vous le savez nos anciens redoutaient le chaos ! Au sein de la théorie du même nom, voici une expression de cet effet papillon : "Un simple battement d'ailes d'un papillon peut-il déclencher une tornade à l'autre bout du monde ?"...

 

Ainsi :

 

"Rien ne se passe dans la nature

 

qui ne soit en relation avec le tout"

Johann Wolfang Von Goethe.

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

Vie, Santé, Force ! 

(V.S.F) 

 

Société Egypte Antiquité Kemet Culture netjerou Ched aimejc

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau