La bonne petite fée Thouéris... ! En Égypte ancienne !

220px tawaret figurine boston mfa

La bonne petite fée Thouéris... ! En Égypte ancienne !

ankh hiero   

"Vivre"…

"La vie"…

ww.aime-jeanclaude-free.com   

 Logopdf

      220px-Flickr_-_schmuela_-_Taweret.jpg

Sur les murs extérieurs des temples Ptolémaïques.

Et ceci afin de repousser les forces du mal...

  Edfou.

Source / Lien

 

En fait...

Ce ne fut pas une netjeret hippopotame que les Égyptiens vénèraient, mais bien  plusieurs.

Taouret une divinité quelque peu hybride était visiblement la plus importante, sans être un animal sacré, l'hippopotame femelle lui fut tout naturellement consacré.

 

Taoueret ne fut pas la seule qui devait être représentée par l'hippopotame femelle, souvenez-vous aussi de :

  • Amemét : la dévoreuse aux jambes d'hippopotame,
  •  Meskhenèt : la netjeret hippopotame, coiffée d'un utérus de vache,
  •  Opèt : la grande netejeret hippopotame,
  • Tawaret : la déité hippopotame avec une tête de crocodile,
  • Thouëris : la divinité hippopotame, avec une queue de crocodile et des pattes de lionne,
  • ... 

 

Ipet-Thouéris, Thouéris assimila visiblement bien des divinités hippopotame comme :

  • Hedjet,
  • Chepset,
  •  Reret,
  •  ...

Reret

J reret

Reret...

 

Cependant Ipet semble, quant à elle, lui avoir résisté. Toutes les deux s'associèrent en Ipet-Thouéris.

 

La confusion de plus en plus forte entre cette dernière et la déité du ciel, à savoir Nout, amena dans le vocabulaire de la Basse-Époque un nouveau mot pour dire ciel.

Ipet !

 

Amulette-en-forme-de-Thoueris.-Egypte--Basse-Epoque-ou---jpg

Amulette en forme de Thouéris...

Basse-Époque ou...

 Source

 

Plan de l'article...

 

→ Taoueret, avec ce corps d'hippopotame !

 

→ Ainsi, même la bible parlait de cet animal...

 

→ Les parturientes...

 

→ Toéris dont la cité principale semble avoir été Karnak ! 

 

→ Thouéris la bonne petite fée...  

 

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://jfbradu.free.fr/egypte/LES%20ANIMAUX/hippopotame/hippo-nil.jpg&sa=X&ei=zb01Uu_-G4rsswbQ6YHADQ&ved=0CAkQ8wc&usg=AFQjCNHLkSvGPmv4rBYnPFWnlsQYD-H5ig

Voici deux "chevaux de fleuve".

Deux hippopotames dans le Nil.

Sous cette barque de pêcheurs.

Voici la représentation de la dangerosité des "chevaux de fleuve".

En apparence bien dociles.

Scène de pêche.

Peinture sur calcaire, fin de la 5e, début de la 6e dynastie....

Musée du Louvre.

Source / link  

 

Taoueret, avec ce corps d'hippopotame !

Tȝ-wrt...

Hippopotamus amphibius...

O. Artiodactyles, F.Hippopotamidès...

 

Un animal vivant en groupe de 15 à 20 individus...

Formé par les femelles et les petits...

Surveillé par un mâle dominant connu du reste pour détruire les cultures tout en incarnant les forces du mal.

 

Ainsi, souvenez-vous...

On retrouve des jouets pour enfants en forme d'hippopotames, et également de crocodiles,

Des pantins de bois articulés,

Voici en quelque sorte une des expressions d'une grande adulation.

 

Un hippopotame :

  • Qui devait de plus se redresser sur ses pattes arrière, celles relatives à un lion, comme vous l'aurez bien observé du reste.
  • Quant à ses pattes avant, des mains humaines (?)

Elles tenaient d'ailleurs un signe bien particulier s'il en est, celui du signe hiéroglyphique signifiant "protection".

 

La voici donc représentée sous cet aspect parfaitement hybride :

  • La fécondité,
  • La férocité également quant à la mère défendant sa progéniture.
  • Protectrice de l'accouchement.
  • Faire fuir les mauvais esprits vis-à-vis de l'enfant à naître.

Probablement est-ce une sorte de justification. D'autant plus lorsque nous savons que nos anciens subissaient véritablement un taux élevé de mortalité des enfants en bas âge, même du reste au sein des classes les plus riches.

  • ...

 

Ainsi, même la bible parlait de cet animal...

JOB 40 / 15-19

 

"Voici l'hippopotame(1)  

 

que j'ai formé avec toi
 

 il mange de l'herbe comme un bœuf le voici !

 

Sa force est dans ses reins,

et

dans le nombril de son ventre.

 

Il meut sa queue comme un cèdre :

les nerfs de ses cuisses sont enveloppés ensemble.

 

Ses os sont comme des tubes d'airain ;

Ses os sont comme des barres de fer."

(1) Béhémoth...

 

un des célèbres hippotames bleus à traits noirs - musée

 Un des célèbres hippopotames bleus à traits noirs.

Une cinquantaine d'exemplaire dans le monde.

Musée du Louvre.  

 

Les parturientes...

 

Elles portaient moult amulettes de protections :

 

  • Taoueret, parfois elle fut bien compagne du netjer Seth, l'incarnation même de l'hippopotame mâle, toujours maléfique,...

 

  • Sa,

 

  • Bès partageait pratiquement les mêmes fonctions que Toéris : mieux valait alors y associer plusieurs netjerout afin de se donner le maximum de chance, cela est bien compréhensible finalement dans cette ère éprouvante.

 

  •  Opet liée elle aussi à la fécondité, venant de l'Itérou fécondant le ruban fertile,

 

  • Apet-Taourt,

 

  • ...

 

Toéris dont la cité principale semble avoir été Karnak !

 

Thouéris un nom bien grécisé finalement, provenant de "Ta ouret" et voulant exprimé, la grande...

 

De plus on la vit bien liée à deux autres netjerout :

  • Hathor,
  • Isis,

Mais, il semblerait bien qu'il y en eue d'autres, certains auteurs vont même à l'unir avec Apet.

En tout état de cause, elle fut cette netjeret qui désignait apparemment tout ce qui avait trait aux divinités hippopotames.

 

  220px-Tawaret_figurine_-Boston_MFA-.jpg

Statuette d'argile de Taweret...

Découverte dans un dépôt de fondation, sous un mur d'enceinte de la pyramide du souverain Nubien Anlamani.

623 à 595 avant notre ère.

Musée des Beaux-Arts de Boston.

 Source / Lien 

 

Thouéris, la bonne petite fée...

 

Tout comme le netjer-nain Bès...

Thouéris appartenait bien plus au monde domestique, familier en quelque sorte de nos anciens, qu'à celui des temples et des grands prêtres.

 

Elle fut, avec Bès, une figure bien essentielle de la piété populaire, de la religion des humbles.

 

Loin du faste des temples...

De celui des grandes cérémonies, Thouéris fut cependant la gardienne du foyer.

Celle qui devait protéger femme et enfants.

Assister les longs mois de la maternité,

Veiller sur l'instant ultime de la délivrance, de la naissance. Elle devait être auprès de toutes les femmes qui attendaient un enfant, quelle que soit leur condition, netjeret, reine ou humble du peuple.

 

Pendant les mois de la grossesse, le couple adressait certainement d'intenses prières à la divinité.

Si par malheur, l'enfant se révélait atteint d'un quelconque handicap, on l'estimerait alors "touché par les netjerou".

Du fatalisme ?

Peut être pas finalement. Cela devait bien aidé à l'intégration de cet être handicapé dans la société.

 

Le sage Amenemopé, 21e dynastie, exhortait ainsi ses concitoyens de cette façon :

 

"Ne ris pas d'un aveugle,

 

ne taquine pas le nain".

 

Aussi pour s'assurer une totale protection de Thouéris, et se prémunir de tout accident pendant la grossesse, ne devait-on pas de porter une amulette à son effigie ?

Celles-ci furent retrouvées d'ailleurs en abondance.

 

Une statuette de la netjeret hippopotame, installée dans la maison, concourrait aussi à l'assurance d'une bienveillance divine sur la famille.

Parfois, le petit oratoire qui lui était dédié se dressait dans un coin du village. Souvent le devait-on du reste au personnage le plus fortuné de la communauté.

 

Le culte fut simple, mais la piété intense et unanime. Car Thouéris emportait avec elle l'adhésion de tout un peuple, ce qui ne fut pas vraiment le cas de tous les netjerou.

 

A suivre prochainement...

 

Car bien des questions restent à ce jour en suspend :

→ Le côté Sethien de Taouret, quel fut donc le rapport entre ces deux netjerou ?

→ Quel rapport avec l'hippopotame ?

→ Thouéris avait visiblement une fonction, une représentation bien précise, mais laquelle ?

→ Thouéris fût le prenom connu de la Constellation du Dragon, notre ex-étoile Polaire... ?

→ ... ?

 

TOERI.jpg

 

Quelques représentations du monde de Thouéris...

 

Thouéris...

En hiéroglyphe = Ta Ouret = La Grande...

Thouëris...

Touëris...

Toéris...

Thoéris...

Toueris...

Taueret...

Taoueret...

Taurt...

Tawaret...

Taweret...

La Blanche...

Le Harem...

La Patronne des femmes enceintes...
Ipet-Thouéris...

Opet...
Apit...

La constellation Reret...

La "grande" dame...

Tȝ-wrt...
Imyt-nenoun (Sa forme humaine)…

 ...

 

Thoueris.jpg

Paradoxe... ?

Alors que Thouéris fut très populaire, il touchait le domaine des enfants...

Il y eu très peu de temples qui lui fut consacrés !

Statue datant 26e dynastie...

Le Caire.

 

Amulette-en-forme-de-Thoueris.-Egypte--Basse-Epoque-ou---jpg

Amulette en forme de Thouéris...

Basse Époque ou ...

 Source

 

http://jfbradu.free.fr/egypte/LES%20TOMBEAUX/LES%20HYPOGEES/VALLEE-DES-ROIS/SETHI-I/tombe_seti_16572.jpg

Hypogée de Séthy I...

© J-P Dalbéra

 

http://p1.storage.canalblog.com/11/87/119589/22879961_p.jpg 

Source

Ipet en calcaire !

Période Saïte.

Circa 664 - 525 avant JC.

 

1203082630606427 

Source

Ipet en calcaire !

Période Saïte.

Circa 664 - 525 avant JC. 

 

103.JPG

Musée de Barcelone...

Source / Lien

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

       • Sources...

 

Collection "Passion de l'Égypte" Editions Atlas 2003.

 

La Vie des enfants de l'Ancienne Egypte de Viviane Koenig, édition du Sorbier.

 

"La mère, l'enfant et le lait en Egypte ancienne : traditions médico-religieuses : une étude de sénologie égyptienne" (textes médicaux des Papyrus Ramesseum nos III et IV), Jean, Richard-Alain; Loyrette, Anne-Marie. 516 pages, ISBN 9782296130968, collection KUBABA.

http://rennesegypto.free.fr/local/cache-vignettes/L400xH508/La_mere_et_l_enfant-6b66a.jpg

Aquarelle de J. Vandier d’Abbadie

(ostracon Deir el-Médîna)


Erman, Adolf et Hermann Ranke (1994 (1948)). La civilisation égyptienne, trad. de l’allemand par Charles Mathien, Paris, Payot, 749 p.

"La vie des enfants de l'ancienne Egypte",  Viviane Koenig,  Le Sorbier,  JEUNESSE

 

  5130ATQ4VGL. SL500 AA300 -copie-1

 

Christie's Paris. Ancienne Collection Charles Gillot (1853-1903) . 4-5 mars 2008

 

Félix Guiraud, Joël Schmidt "Mythes, Mythologie , Histoire et dictionnaire" Larousse-Bordas - 2006.

 

Nadine Guilhou, Janice Peyré "La mythologie égyptienne" Marabout - 2005.

 

Aude Gros de Beler "Mythologie égyptienne" Molière 2004 - Paris - Succès du livre.

 

Maurizio Damiano-Appia "L'Egypte : dictionnaire encyclopédique de l'ancienne Égypte et des civilisations nubiennes" Gründ - 1999

 

Ob 7e8f3e ob 16217c ob 535271 ob 751bf1 ob 920c6

 

Aphorisme...

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...   

 

"Il vaut mieux se taire

 

que de dire quelque chose

 

que l'on est pas obligé de dire"

Proverbe chinois... 

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

                                                                      vie, santé, force (v.s.f.).                                                                       

 vie, force et santé.

 

Société antique Antiquité Kemet Culture Pharaon enfant netjerou aimejc Thouéris

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau