Prêtres

I 1728

Source / Lien

 

Les plus hautes…

Comme les plus humbles fonctions sacerdotales…

Elles étaient généralement prises par des administrateurs à la carrière entièrement consacrée à la théologie !

Aussi…

- En cette fin de l’Ancien Empire...

Un véritable clergé se créa !

- Au Moyen Empire…

Il n’aura cependant qu’une importance secondaire au sein de la vie sociale à tel point d’ailleurs qu’hormis peut-être les nomarques, ils ne précisèrent que bien rarement qu’ils exercèrent des fonctions sacerdotales.

Aucune découverte du reste ne tend à démontrer de changement important dans cette hiérarchie au Moyen Empire.

- Au Nouvel Empire…

Les souverains combleront de biens matériels les temples ! Ce fut probablement ainsi, que se constituèrent les fameuses puissances cléricales d’ailleurs !

Comme celui que nous connaissons, celui d’Amon…

- À la Basse Époque…

Les collèges de prêtres possédèrent mêmes une vaste partie du sol égyptien.

L’organisation des classes sacerdotales ne changèrent du reste que très peu !

Parallèlement…

Des prêtres bien spécifiques à certaines déités locales se multiplièrent particulièrement et ce en Basse Égypte.

La divine adoratrice d’Amon remplacera ainsi la reine et régnera sur ce clergé thébain !  

Rosalind-Park.jpg

Autoportrait du scribe Amenhotep adulant le netjer Thoth !

Ostracon de Deir el-Medineh.

Musée du Caire # 5029.
© Rosalind Park.

Detail from the stela of ptahmy supervisor of pure priests

Detail from the stela of Ptahmy, supervisor of pure priests.

The stela dates from the New Kingdom Dynasty 18 (1330-1280 BC)

and

this detail shows Ptahmy and his wife.

Note the wigs and other ornements: they are beautiful carved,and you can still see the paint.

Museo Egizio Torino
Photo: Joke Baardemans

 

I 1729

Source / Lien

 

818242b31d9c

Les temples et leurs personnels ! L’"ouêbouit" ce personnel féminin aux ordres de la reine,… En Égypte ancienne !

ankh hiero  "Vivre"… "La vie"…

 

ww.aime-jeanclaude-free.com   

 

Logopdf

 

 

"Vous, 

 

Prêtres et scribes,

 

Vous êtes des connaissants "

"Livre pour Sortir au Jour"

 

 

Comme moi...

Vous allez admirer probablement la représentation ci-dessous ! 

Voyez cette dextérité !

Celle evidemment de  nos anciens artisans, eux qui surent si bien l'exprimer et ce à travers cette finesse... 

 

Source

 

Nous sommes bien au Moyen Empire et ce au sein même de la 12e dynastie. Et plus précisément de 1991 à 1783 avant l'ère du Christianisme.

 

Voici quelques caractéristiques quant à cet artefact : 

  • Hauteur de 48 cm,
  • Largeur de 9.5 cm,      
  • Pour une profondeur de 21 cm.

 

Statue en bois de la prêtresse d'Amon Imertnebes.

Voyez sa robe de peau bien moulante.

Quant à sa perruque, elle aurait été rajoutée bien plus tard !

Numéro d'inventaire ah113.

© Le musée de Leyde des antiquités... 

Source 

 
Souvenez-vous...
Pharaon...
Il fut véritablement le premier des prêtres ! 
 

 

 

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://www.legypteantique.com/images-articles/robe-femmes.jpg&sa=X&ei=mDgrUuKdO8av0QWSr4CoCg&ved=0CAkQ8wc&usg=AFQjCNFwv-4Vf7MqlyBWKaQ-6C1B0D8yTg

 

  "L'Égypte ancienne


aurait moins d'attraits


S'il n'y avait les Egyptiennes"

  Alain Zivie 

 

 

Plan de l'article...    

  

→ Nous sommes bien en cette fin du Nouvel Empire.

 L '"ouêbouit", le personnel féminin de bureaux aux ordres de la reine !

→ Les règles du clergé...

→ Ainsi, service leur pendentif vis-à-vis du culte...

→ Prêtres et bons vivants...

 

  Voici une superbe photo d'un prêtre-sem...

Provenant de l'hypogée de Sennefer.

Source / Lien

 

Nous sommes en fin du Nouvel Empire.

 

Ainsi...

Comme vous savez, cela correspondait aux prémices d'une nouvelle période, l'une des plus instables du reste, à savoir "La Troisième Période Intermédiaire".

 

Le pouvoir du clergé d'Amon était alors littéralement pharaonique, le culte de ce netjer devint quasiment prépondérant !

Alors que pharaon dominait à Tanis...

Les fameux grands prêtres d'Amon, avec probablement l'aide de l'oracle, administraient quant à eux la belle cité aux cent portes, Thèbes ! Leur puissance s'avérait du reste parfaitement appuyée par le fait que, très souvent, leurs propres racines furent ancrées au sein même de la famille royale.


Souvenez-vous notamment des Divines Adoratrices d'Amon.

Douat-Netjer...

Elles furent tellement puissantes qu'elles devaient certainement se comporter comme de véritables reines. Au point qu'elles pouvaient avoir des domaines pouvant atteindre des surfaces de 3 300 aroures, 900 hectares de nos jours : cela ne fut pas vraiment bénin, reconnaissez-le !

 

Thèbes ?
Vers 1400 à 1350 avant de notre ère...

Touy, prêtresse de Min, netjer de la fertilité !

Source / Lien

 

L '"ouêbouit"...

 

 

De nombreux titres de prêtres existaient et de fait, de fonctions affiliées. Et l'un des plus répandus fut bien celui de ouêb !

Souvenez-vous d'ailleurs...

De ce lieu mémorable, de cette "Place pure"la Ouâbet : lieu même des momifications...

 

Ainsi, l'ouêbouit...

Ce fut bien un personnel féminin aux ordres de la reine. Elles étaient probablement une analogie aux employés du même genre, masculins... Ceux-ci furent théoriquement dirigés par pharaon lui-même.

Quant aux femmes, elles semblaient visiblement avoir été aux ordres de la reine, de la Grande Epouse Royale (GER) !

L'épouse du demi-netjer...

 

Ainsi...

A la Basse Epoque, et comme nous l'avons au préalablement mentionné, la Divine Adoratrice d'Amon remplaça la reine et ce visiblement à la tête même du harem sacré.

Nonobstant...

Ce dernier, contrairement à ce que son nom semble indiqué ne fut pas, à priori, constitué de courtisanes recluses. Même bien au contraire. Ce fut probablement l'équivalent d'un véritable clergé féminin.

Divinisées...

Tout comme d'ailleurs les prêtres...

Et ce en différentes classes....

Au sujet des prêtresses, souvenez-vous de nos amis les Grecs. Ils les nommaient "pallacides". Elles célébrèrent le culte de certaines netjerout comme Hathor par exemple,...

 

D'ailleurs, il pouvait certainement s'agir d'une fonction purement honorifique vis-à-vis de certaines grandes dames de la cour, celles bien évidemment que la reine avait décidé d'honorer.

Des laïques,

Des musiciennes,

Des chanteuses,

Des danseuses,

... Toutes également attachées aux temples à qui elles devaient probablement et cela, bénévolement pense-t-on, prêter leurs concours et ce durant les cérémonies sacrées.

 

Les règles du clergé...

 

Les prêtres élaboraient une sorte de "contrat" qui fixait en quelque sorte leur rémunération ainsi que leur logement,...

 

Quelques obligations cependant :

  • Savoir lire l'écriture hiératique,
  • Avoir acquis une certaine compétence théologique,
  • Et bien sûr pouvoir répondre à des conditions de puretés extrêmement rigoureuses. Tous les membres du clergé, du moins tous ceux qui officiaient au sein des temples, se devaient, en effet, d'être purs.
  • ...

 

"Je me suis présenté devant le dieu,

(...)

Tandis qu'on m'introduisait dans l'horizon du ciel.

 

Je suis sorti du Noun

(l'eau initiale)

et

je me suis débarrassé de ce qu'il y avait de mauvais en moi ;

j'ôte mes vêtements

et

les onguents

comme se purifient Horus et Seth.

 

Je me suis avancé sans souillure

devant le dieu dans la salle sacrée,

plein de crainte devant sa puissance "

 

Ainsi, quant à leur vertu de propreté, ils furent :

  • Rasés,
  • Voir tondus,
  • Epilés,
  • Circoncis : analogie peut-être avec le netjer Râ ?

 

"Du sang tomba du phallus de Râ,

 

après qu'il eut achevé de se couper lui-même"

Bruno Halioua "La médecine au temps des pharaons" Liana Levi en page 108.

 

 

De plus...

Selon Hérodote lui-même...

Ils devaient comme vous savez, réaliser des ablutions et ce à raison de "deux fois le jour et deux fois la nuit".

 

Ainsi, pendant leur service vis-à-vis du culte...

 

Ils avaient pour obligation de s'abstenir de toutes relations sexuelles !

 

De plus...

Ils ne devaient se vêtir qu'au moyen d'une étoffe de lin, voyez par exemple...

 

Boîte de Draps Linge.

Nouvel Empire. Dynasty 18, début du règne de Thoutmosis II, 
ca. 1492-1473 BC
Thèbes, Cheikh Abd el-Gourna, tombeau de Hatnefer et de Ramose
Metropolitan
Museum.

 

11041680 10207103498416688 6183911929537859293 o 1

Qualcuno, circa 3500 anni fa, ha ordito queste trame...
Dal corredo funerario della Tomba di  Kha e Mérit.

Source  / Oh_ Paolo Bondieli

 

Nonobstant…

Toute règle possède bien une exception !

Et dans notre cas...

Il s'agissait bien du premier prophète. Nous pouvons alors le différencier, le reconnaître si vous préférez, au moyen de cette belle peau de léopard, il la portait d'ailleurs drapé sur la poitrine.

Lire la suite