Article 2592649 1cb0adbc00000578 113 634x421

Usurpateur ou souverain ? Mais où est donc passé Hérihor… ? En Égypte ancienne !

ankh hiero   

"Vivre"…

"La vie"…

ww.aime-jeanclaude-free.com   

Logopdf

 

nedjemet02b

Nedjemet

et

Hérihor

Ils sont tous les deux représentés au sein du "Peret em mérou"

ou plus communément dénommé le "Livre pour sortir au jour"

Découvert dans la cachette de l'hypogée DB320 à Deir el-Bahari

Source / Lien 

 

 pic04192006.jpg

Hérihor jouant au Senet ! 

© Peter A. Clayton


Plan de l'article...

 

→ Hérihor fut-il réellement pharaon ?

 

→ Mais où est donc passé Hérihor… !

 

M. Andrzej Niwinski

 

→ M. John Romer… 

 

7747 10152208042183554 187284415 n 

Le Gebel Ragab...

Côté sud.

© Kamil Zachert 

  Source / Lien

 

 

Hérihor fut-il réellement pharaon ?

 

En ce qui concerne les informations relatives à ce haut personnage d’Hérihor, elles sont en vérité bien maigres.

 

Cependant…

Certains auteurs actuels semblent subodorer qu'il le fut bien, pharaon.

 

Nonobstant...

N'oublions pas qu'il n'était pas inscrit au sein des listes royales de Manéthon comme du reste quelques autres souverains. De fait est-ce vraiment un élément qui fait véritablement avancé notre pensée du jour ?

 

Ce fut en tout cas un grand prêtre d'Amon, à Thèbes bien évidemment ! Il aurait régné au moins sur cette cité entre 1080 à 1074 avant notre ère pour P.A. Clayton, N. Grimal et J. Kinnaer, D. Sitek.
Quant à K. Jensen-Winkeln, il suggère 1076 à 1066.

 

Mais où est donc passé Hérihor… ?

 

Pas de sépulture connue d'Hérihor !

 

Nonobstant...

On trouva bien celle de son épouse, vous savez la fameuse Nedjemet…

Nodjmet...

Nodymet...

NDmt...

"La douce", "l'agréable"...

 

QueenNodjmetAdoreOsiris

La Reine Nodjmet...

Probablement la soeur de Ramsès XI !

Source / Lien

 

Les chercheurs découvrirent également deux sarcophages...

Ainsi qu’un coffre à vases canopes...

Et tout ceci dans un endroit quelque peu insolite puisque il s'agissait de la fameuse cachette DB320 de Deir el-Bahari.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/6a/DB320_Tomb.jpg

Puits d'entrée de la tombe...

Source

 

Cette cache semble avoir été composée de :

  • Deux salles,
  • Ainsi que trois corridors...

 

1 41

 

2 9

Source

 

TT n°320...

Devenu bien célèbre sous le nom de "cache de Deir el-Bahari".

 

Mais où est donc passé Hérihor… ?

De ce fait...

Vous aurez certainement l'occasion de lire certaines théories sur cette thématique.

"Peut être" de l'ordre de l'utopie ?

L'avenir nous en dira bien davantage car pour le moment cela demeure du domaine de la théorie. Cependant souvenez-vous de cet adage "Il ne savait pas que s’était impossible, alors il l’on fait ".

 

Du point de vue d'un archéologue...

Un des faits les plus intéressants sur Hérihor est que son hypogée, ainsi que celui de Piankh d'ailleurs, n'a jamais été retrouvé.

 

Ce qui conduisit certains chercheurs comme :

  • Andrzej Niwinski,
  • John Romer,
  • ... à croire qu’une dernière demeure commune, ou pas du reste, se trouvait dans cette vallée qui semble bien détenir le nom d'Hérihor…

 

M. Andrzej Niwinski...

 

De l'Institut d'archéologie de l'Université de Varsovie… 

Un archéologue...

Et un égyptologue de surcroit...

Il pense que hypogée d’Hérihor serait, comme celui de Toutânkhamon, resté intact ! Cependant n'oublions pas que les hypogées ayant échappé aux pilleurs et contenants des sépultures complètes sont extrêmement rares...

 

Ainsi...

Certains éléments réunis par son équipe semblent lui indiquer l'emplacement de l’hypogée ! 

Et dans cette optique...

Il paraît parfaitement convaincu d’être en mesure de confirmer cela si seulement l'opportunité pouvait lui être donnée de vérifier sa théorie selon laquelle le complexe funéraire serait situé à el-Bahari. Aux environ de Louxor, comme vous savez.

 

"Ce serait un grand succès pour l'université de Varsovie

et

l'archéologie polonaise,

et

une grande satisfaction pour tous ceux qui y auront contribué"

Andrzej Niwinski


Selon cet archéologue, il ne lui manquerait plus que 30m à franchir...

 

482516 10152208041313554 1208150967 n

  Source / Lien

 

M. John Romer…

Il a, à ce jour, 72 ans.

Visiblement un expert en épigraphie...

Un travail de 40 ans...

 

Le  site de Wadi el-Gharbi...


article-2592649-1CB0820900000578-419 634x362

Source / Lien

 

À l'ouest de Louxor...

Près de la belle Vallée des Rois...

Et également de celle des Reines !
 

Un lieu qui possèderait plein de graffitis d'Hérihor ! De fait, Romer fut amené à "suspecter" ce lieu comme l'endroit qui pourrait être l'emplacement de l'hypogée (?)

 

Jusqu'à présent…

La seule personne y ayant effectué des recherches fut vraisemblablement Howard Carter. Vous savez ce légendaire archéologue qui avait percé un trou dans la porte scellée de la chambre funéraire de Toutânkhamon, en 1922.

 

En 1916…

Il avait ainsi fait creuser des tranchées sur le site de Wadi el-Gharbi. Il aurait ainsi découvert des "monticules" de roches calcaires effritées, jonchées à même le sol, une analogie probable à celles trouvées dans les hypogées royaux de la fameuse Vallée des Rois.

Visiblement, il ne poussa pas davantage son investigation (?) car il sembla abandonner le site.

 

Seulement voilà, John Romer semble finalement avoir repris les recherches de Carter.

Il sembla dès lors se concentrer sur la transcription des hiéroglyphes laissés visiblement par les ouvriers royaux qui pourraient selon lui avoir contribué à la construction de l’hypogée tant recherché.

 

Romer avec ses plus de 40 ans de recherches serait visiblement secondé par Ales Peden…

Tous deux semblent avoir déchiffré la nomenclature même d’Hérihor au niveau d'au moins150 véritables inscriptions.

Ainsi…

Selon les deux archéologues…

L’hypogée ne devrait pas se trouver au niveau du sous-sol mais plutôt en haut de la falaise.

A plus de 300 m de hauteur…

 

Peut être trois souverains prêtres :

  • Hérihor,
  • Piankh,
  • Et Menkheperrê. Ils seraient selon Romer tous inhumés dans le Wadi el-Gharbi

.

SAM 0532

Source / Lien  

 

Nous sommes bien au sein d’une grande vallée au sud de Wadi el-Sikkat et comme vous le savez, de l’hypogée inachevé d'Hatchepsout ! 

 

Wadi el-Gharbi contient plusieurs :

  • Textes,
  • Graffitis picturales,
  • Des débris,
  • Des tessons de poterie,
  • Des petites structures en pierre empilés, dénotant une certaine forme d'activité bien ancienne…

 

Des briques rouges...

Combinés avec des fragments de poteries semblent suggérer aux chercheurs  une poursuite de l'activité dans cette ère dites gréco-romaine mais aussi au début des coptes.

 

Nonobstant… 

Je me dois de vous préciser, qu’en dépit des tentatives insistantes des pilleurs d'hypogées locaux, aucune dernière demeure n'a été trouvée à ce jour, du moins bien officiellement.

Nous sommes ceci dit en passant au sein d’un terrain relativement éloigné et assez difficile d’accès, même comme je l’ai fais, en m'y approchant à cheval.

 

Cela laisse, je le suppose du moins, aucune preuve solide quant à la raison pour laquelle les anciens seraient venu en cet endroit, à moins que…

 

841849 orig

Source / Lien

 

Ainsi, le Wadi el-Gharbi  possèderait moult graffitis d'Hérihor !

 

D’ailleurs...

Une petite précision qui se voudrait révélatrice, cet amphithéâtre tout à fait naturel, aurait donné un nom archéologique, le "Cirque d’Hérihor ".

Et ceci par J. Černý ainsi que ses collègues sur la base de la référence textuelle et parfaitement répétée à Hérihor.

 

Cinq graffitis hiéroglyphiques d’Hérihor auraient été enregistrés…

Auquel, de mémoire nous pouvons ajouter deux autres dans une proximité toute relative, mais cependant dans la même vallée.

 

De fait…

Romer supputa que tout ceci pouvait démontrer que l’hypogée d’Hérihor pouvait s’y trouver.

 

Wadi el-Gharbi...

 

"Hérihor est susceptible d'être enterré

dans un cercueil d'or, comme Toutânkhamon.

[...]

coffres canopes,

objets d'albâtre,

des statues

et

des trônes dorés,

mais peut-être pas des chars" 

Romer. 

 

Mais voilà...

Il vous faudra attendre, un peu, afin d'en connaître prochainement la suite... 

 

 

80504 fr image5

Hérihor dans le temple de Khonsou.

© Sébastien Polet.

 

KingHerihorAdoreOsiris.jpg

Pharaon Hérihor adorant le netjer Osiris dans l'au-delà !

Dans le 'livre pour sortir au jour" du papyrus Nodjmet...

1050 avant notre ère.

Source / Lien

 
KingHerihorAndQueenNodjmetAdoreOsiris.jpg

Pharaon et la Reine Hérihor Nodjmet...

Source / Lien 

 

QueenNodjmetAdoreOsiris.jpg

La Reine Nodjmet...

Probablement la soeur de Ramsès XI !

Source / Lien

 

  Clé de VIE

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter : 

 

Sources... 

 

Collection "Passion de l'Égypte" Editions Atlas 2003 

 

Bonhême, M.-A., "Hérihor fut-il effectivement roi ?", in BIFAO 79, Le Caire, 1979, p. 267-283.

 

Ob 7e8f3e ob 16217c ob 535271 ob 751bf1 ob 920c6

 

Aphorisme...

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire... 

 

 

"On n'apprend pas à connaître le cœur d'un frère

quand on n'a pas fait appel à lui dans la misère.

 [...]


On n'apprend pas à connaître le cœur d'un serviteur

avant le jour où son maître est ruiné.

[...]


On n'apprend pas à connaître le cœur d'une femme,

pas plus

que quiconque ne connaît le ciel"

Ani

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

 

Vie, santé, force (v.s.f.).

 

Vie, force et santé.

 

Société Egypte Antiquité Kemet Culture Pharaon être humain Egypte ancienne aimejc Hérihor

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau