7747 10152208042183554 187284415 n

Usurpateur ou souverain ? Pour Hérihor, ce fut Amon qui fit absolument tout... ! En Égypte ancienne !

ankh hiero 

ww.aime-jeanclaude-free.com

Logopdf

 

      herihor2.jpg

 Source / Lien

 

Il érigea une lignée prestigieuse, celle de la dynastie des grands prêtres d'Amon à Thèbes !


Il fit :

  • Arrêter le pillage de la nécropole royale,
  • Réparer les cercueils des pharaons,
  • ...
  • Des travaux à Karnak dans le temple de Khonsou.

 

pic04192006.jpg 

 

Voici Hérihor jouant au Senet ! 

© Peter A. Clayton

Plan de l'article...

 

→ Quelques traces de ce grand prêtre d'Amon, Hérihor ?

 

→ Fut-il vraiment ce vizir du sud ?

 

→ Fut-ce un signe ?

 

→ Ambitionnait-il réellement de devenir pharaon ?

 

→ Etait-ce vraiment un nom de souverain ?

 

→ Dixit l'égyptologue française M. A. Bonhême... 

 

→ Fut-il frappé finalement d’une damnatio memoriæ ?

 

→ Hérihor triompha…

 

→ C'est Amon qui fit absolument tout...

 

→ Quelques représentations d'Hérihor... 

 

baba0df8dd6a6bedda479e3eac47de75.png

Source / Lien

 

Quelques traces de ce grand prêtre d'Amon, Hérihor ?

 

→ Du matériel funéraire...

 

→ La momie de Nedjemet, son épouse, fut bien retrouvée au sein de la "Cachette de Deir el-Bahari"...

 

→ Des papyri funéraires qui se situent aujourd'hui au British Museum...

 

→ ...

 

Hérihor...

On peut le voir au sein du temple de Khonsou, à Karnak !

 

Il semblait alors avoir de vrais privilèges royaux ! Nous devons noter quand même, qu'il fut probablement unique dans le fait qu'il fit construire et même décorer des éléments au sein de Karnak sans avoir véritablement le statut de pharaon.

 

Cela demande quand même quelques réflexions !

 

Fut-il vraiment ce vizir du sud ?

 

Ou encore ce grand prêtre d’Amon ?

Ou davantage encore ?

Il semblerait selon beaucoup d’auteurs, qu’il aurait souhaité devenir pharaon! Nonobstant, nous devons admettre que nous ne l’avons pas découvert au sein des listes royales, de Manéthon notamment !

Il me semble que jamais nous le vîmes sous une quelconque nomenclature de souverain ? Alors fut-il vraiment pharaon un jour ?

 

Le fameux temple de Khonsou ne possèderait-il pas en son sein, un cartouche d'Hérihor à l'identique des pharaons ?

 

Fut-ce un signe ?

 

Notons au passage qu'il n’utilisa pas ses années de règne à la manière d'un calendrier comme l’aurait fait normalement un pharaon !

Souvenez-vous de cette tradition au sein de Kemet l'ancienne, nos anciens devaient compter les années en fonction de celles du règne due leur demi-netjer, de leur souverain ! Ainsi, l'an un correspondait à la première année du nouveau maître de Deux-Terres...

 

Ambitionnait-il réellement de devenir pharaon ?

 

Paradoxalement peut-être...

Ramsès XI sembla lui accorder une grande confiance !

Serait-ce cela qui l'empêcha d'aller plus loin dans la prise du pouvoir suprême ?

 

Ramsès XI vit-il en lui un homme suffisamment fort pour rétablir, à sa place, une certaine stabilité, tout en le contrôlant d'une manière ou d'une autre ?

 

En tout cas...

A la mort d'Hérihor, Ramsès XI alla même jusqu'à nommer son fils Payankh, comme grand prêtre d’Amon et même vizir du Sud !

 

Mais était ce vraiment un nom de souverain ?

 

Car nous savons pertinemment qu'un cartouche ne fut pas uniquement réservé à pharaon !

 

Pour cela souvenez-vous de :

  • Moutemouya, la mère d’Amenhotep III,
  • Tiyi, l'épouse d’Amenhotep III,
  • Néfertity,
  • Néfertary,
  • Néferouré, la fille d’Hatchepsout,

 

Hérihor possédait en fait deux cartouches, à la manière des pharaons :

  • Le premier...

Etait son nom d'Hérihor. Il fut complété par l’épithète "Fils d’Amon" ! Ce qui devait signifier "Horus me protège, fils d'Amon".

  • Le second...

Son nom de couronnement, en tant que pontife en tout cas, de ce grand prêtre d’Amon fut bien "Hem-netjer-tep-n-Amon"...

"Le premier prophète d'Amon"...

Mais selon moi, cela ne constitue pas fondamentalement une preuve qu'il fut pharaon lui même !

 

Ainsi...

Il semblait avoir en plus d'autres nomenclature mais ils différaient néanmoins quand on les compare à ceux du Nouvel Empire, celui :

  • D'Horus,
  • Des deux maîtresses,
  • Et l'Horus d’or à la manière des souverains !

 

De plus...

Je n'ai pas souvenance que le terme de per-aa y avait été inscrit !

pr-ˁȝ...

Le palais royal en tant qu'institution...

"La grande (ˁȝ) maison (pr)"... Ce qui donna finalement le mot français de pharaon, en ayant au préalable été grécisé !

 

Dixit l'égyptologue française M. A. Bonhême...

 

"... doté d’une pseudo-titulature royale

plus tapageuse que convaincante,

absent des inscriptions datées,

des listes royales

 […].

Mais la théorie n’empêche pas la pratique, même si elle l’affaiblit.

 

Quoique institutionnellement, Hérihor ne soit pas roi,

il a cependant exercé presque toutes les fonctions royales

alors même qu’en extension,

l’expression de son pouvoir régalien fut réduite.

 

Nature sacerdotale,

quelle que soit l’habileté du masque,

et

compétence royale ont donc coexisté en la personne de Hérihor"

 

Fut-il frappé finalement d’une damnatio memoriæ ?

 

Comme le furent visiblement :

 

Il semble que lui aussi fut frappé de cette damnatio memoriæ ! Et ceci probablement autour de la 26e dynastie, c'est-à-dire bien des siècles après son existence ! Précisons donc que bien souvent, les représentations d’Hérihor furent martelées...

 

Mais pourquoi ?

Et surtout pas qui ? 

 

Hérihor triompha…

 

Il prit la légendaire cité de Thèbes !

 

Ainsi...

Son clergé...

Celui d’Amon, le reconnu... A tel point qu’on mentionne de lui que son oracle lui aurait prédit un "règne" de 20 ans !

 

Nonobstant…

Contre toute les attentes visiblement…

Entre cette prédiction et la réalité qui s’en suivi, il y eu comme un "gouffre" ! D'ailleurs, les prêtres, même les grands du reste, n'étaient pas vraiment sensés être des prédicateurs.

Un règne de 20 ans ne fut pas vraiment possible car vous l’aurez compris, il mourut onze années plus tard !  

 

Aussi, Hérihor eu quand même le temps apparemment de réaliser une restauration au niveau du temple de Khonsou à Karnak ! Surtout au niveau de la fameuse salle hypostyle !

 

Néanmoins, n'oublions pas le pharaon Ramsès XI dans tous cela ! Finalement, Thèbes semble avoir été reprise par ses propres troupes.

Une nouvelle ère arriva de fait.

Une renaissance en quelque sorte !

 

http://www.quirao.com/qimage/p/gde/p5/moulage-du-louvre-musee-rmn-statue-pretre-en-priere-egypte-bronze-ze000004.jpg

Prêtre de l'Égypte antique en position de prière !

Superbe reproduction...

Avec fidélité quant aux chefs-d’œuvre de la statuaire antique...

Au Louvre...

© Source / Réunion des Musées Nationaux / © Lien

 

Ce fut Amon qui fit absolument tout...

 

En fait...

La question se pose de savoir qui fut véritablement Hérihor ?

Quel rôle aussi joua-t-il ?

 

Beaucoup ont voulu voir en lui une sorte de "co-souverain" dont le règne aurait été parallèle à celui de Ramsès XI.

 

Lorsqu'il devint grand prêtre d'Amon cela coïncida avec le fait que le prestige du pouvoir royal fut au plus bas, comme l'atteste ce texte :

 

"Amon prête l'oreille à celui qui est seul au tribunal,

alors qu'il est pauvre

et

sans richesse,

tandis que le tribunal rançonne d'argent et d'or pour les scribes,

de la natte et de vêtements pour les huissiers.

 

Et voici qu'Amon se transforme en vizir pour relaxer le pauvre.

 

Et voici que le pauvre est justifié.

 

Le pauvre surpasse le riche."

 

En fait...

A ce moment là...

Le souverain ne fut plus rien, ne fit pas davantage d'ailleurs, du moins du point de vue du peuple. Ce fut bien Amon qui fit tout et qui se substitua à l'incurie du pouvoir royal !

 

Hérihor avait des origines bien obscures ! Paradoxalement au fait qu'il se fit nommer fils d'Amon. Et fit aussi inscrire son nom, ses titres, au sein même de cartouches : privilégies quand même selon moi!

Certes...

Il revêtit de plus des vêtements royaux et officia en lieu et place du souverain ! Sa puissance fut d'autant plus immense et réelle que le pouvoir central en sorti affaibli à travers toutes ces années de désordres, d'anarchies, d'incertitudes, de chaos,...

 

Autrefois :

  • Deux vizirs secondaient pharaon,
  • L'un était détenteur de la politique fiscale,
  • L'autre conduisait l'administration et la justice,
  • Un général en chef commandait l'armée,
  • Le vice-roi de Nubie dirigeait les affaires de cette contrée !
  • Le premier prophète d'Amon quant à lui s'occupait des biens et du patrimoine considérable des temples et des richesses accumulées dans les sanctuaires.

 

Désormais...

Un seul personnage tenait dans ses mains tous ces pouvoirs,

Toute cette puissance,

Toute cette richesse... Cet homme fut Hérihor...

 

Quelques représentations d'Hérihor... 

 

80504 fr image5

Hérihor dans le temple de Khonsou.

© Sébastien Polet.

 

Hérihor - Temple de Khonsou

Hérihor.
 Temple de Khonsou. 

 

KingHerihorAdoreOsiris.jpg

Pharaon Herihor adorant le netjer Osiris dans l'au-delà !

Dans le "Livre pour Sortir au Jour" du papyrus Nodjmet.

1050 avant notre ère.

Source / Lien

 
KingHerihorAndQueenNodjmetAdoreOsiris.jpg

Pharaon et la Reine Herihor Nodjmet...

Source / Lien 

 

QueenNodjmetAdoreOsiris.jpg

La Reine Nodjmet...

Probablement la soeur de Ramsès XI !

Source / Lien

 

  Clé de VIE

 

Voilà...

Il vous faudra maintenant attendre un peu, afin d'en connaître peut être davantage sur ce sujet...  

 

lhp3

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter : 

 

  •  Sources... 

 

Collection "Passion de l'Égypte" Editions Atlas 2003.  

 

Bonhême, M.-A., "Hérihor fut-il effectivement roi ?", in BIFAO 79, Le Caire, 1979, p. 267-283.

 

Clé de VIE

 

Aphorisme...

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire... 

 

"Lorsque tu entres dans le sanctuaire divin

 

évite le bruit

et

respecte la maison de Dieu.

 

Prie humblement avec un cœur sincère

pour que toutes tes paroles soient dites en secret.

 

Alors Dieu écoutera ton message

et

acceptera tes offrandes"
Anty 

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

Vie, santé, force (v.s.f.).

Vie, force et santé.

 

Société antique Egypte Antiquité Kemet Culture Pharaon être humain Egypte ancienne aimejc Hérihor

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau