Dendera deckenrelief 02

Voici un témoin vivant de la naissance du monde, Héqet, d'Herour à Hermopolis... ! En Égypte ancienne !

ankh hiero   

"Vivre"…

"La vie"…

ww.aime-jeanclaude-free.com   

Logopdf

 

  L-Ogdoade_d-Hermopolis.jpg

Voici l'Ogdoade d'Hermopolis...

Khéménou cette "La Ville des Huit" qui devint Hermopolis par les Grecs.

Relief du temple d'Hathor à Dendéra.

© Olaf Tausch

Source / Lien

 

L’Ogdoade...

mnyw, est incontestablement liée à la ville de "mnw" aujourd’hui el-Ashmounein, ou Hermopolis…

Khemenou "ville Huit" selon Gardiner...

Khemenyou sont "Ceux de la ville de Khemenou / Huit"...

 

L'Ogdoade...

Des forces en quelque sorte bien personnifiées et de plus, toujours au nombre de huit !

 

Quatre couples de déités, représentant un aspect de l'état primordial à savoir :

  • Noun, l'eau, l'océan primordial, l'absence de solidité, nwn : Nounet sa contrepartie féminine !
  • Heh, l'infini, l'absence de temps, l'incommensurable qui assure la marche du soleil Hh : sa parèdre, Hehet.
  • Kekou (Kek), les ténèbres, l'absence de lumière, l'obscurité ou s'épanouit la lumière, Kkw : sa contrepartie, Kekout (Keket).
  • Amon / Tenem, le vide, l'absence d'espace, le mystère ou le néant, jmn : parèdre, Monet / Temenet.

 

Huit divinités vues soient comme des :

  • Grenouilles pour les mâles...

Les quatre divinités masculines étaient bien souvent représentées avec une tête de grenouille : cet animal semblait naître spontanément de la boue pour nos anciens...

  • Serpents pour les femelles... 

Les netjerout étaient donc figurées avec un serpent : affinités magiques avec les puissances telluriques.


L'oglade d'Hermopolis fut bien cette capitale du 15e nome de Haute-Égypte. 

Khemenou,

Kemnou,

Khmoun,

Ounou en égyptien : Hmnw, "La ville des Huit",

Shmounein,

Shmoun en copte,

... 

2016 635875047162423445 242 485x310

Provenant d'un des murs du pharaon Thoutmôsis III.

Source

 

Nous sommes bien au sein du nome du Lièvre.

La Hase (wn)... 

 

Elle se situe bien en Moyenne-Égypte à 300 km au sud du Caire.

En face...

Sur la rive occidentale de l'Itéru...

Près du canal nommé aujourd'hui Bahr-el-Yousouf, là nous pourrions y découvrir les vestiges de l'antique Khmounou, c'est à dire "La ville des huit".

Des huit divinités...

De nos jours, vous la verrez sous le nom d'el-Achmounein.

 

oegeade-hermonpolis.jpg

Ogdoade d’Hermopolis.

Sur le naos d’Amasis.

  25e dynastie.

Musée du Louvre

 Lien

 

    Hequet
Héqet parèdre de khnoum...

 

Voyez Héket se positionne devant son époux Khnoum !

Voici une reproduction d'une illustration du temple funéraire d'Hatchepsout, à Deir el-Bahari !   

 

Plan de l'article...

 

→ Elle fut la protectrice des parturientes...

 

→ Étonnante discrétion...

 

→ Nous ne savons que bien peu de chose sur elle !

 

Héket tenait la croix de ankh...

 

→ Héket ne fut pas du tout une netjeret de pouvoir !

 

→ Sa couleur verte... 

 

→ La grenouille l'hypostase d'une netjeret...

 

→ D'Herour à Hermopolis...

 

→ Quelques représentations de notre netjeret...

 

Elle fut la protectrice des parturientes...

 

C'est-à-dire des femmes en couches qui du reste devaient porter au moins un pendentif à son effigie, certainement pour accentuer sa protection.

 

Dans la représentation ci-dessus...

Celle du temple d'Hatchepsout...

Voyez la netjeret, elle semble bien tendre une main contenant une de ses croix de vie et ceci en direction de l'héritier royal. 

 

Étonnante discrétion...

 

Héket...

Fascinante divinité, autant que puisse l'être du reste son pays.

 

Une femme à tête de grenouille...

Aussi discrète dans les textes que dans les œuvres laissées par les artisans de pharaon. Elle vivait bien dans l'ombre de son parèdre, vous savez bien, le netjer Khnoum, celui d'Esna.


Nous ne savons que bien peu de chose sur elle !

 

Finalement...

Elle savait parfaitement s'entourer de mystères, à la manière d'ailleurs d'une femme.

Elle fut des plus effacées.

 

Nonobstant...

Elle était, n'en doutez pas, d'une grande bienveillance ! Surtout quant au domaine de la naissance de l'Homme. Cela fut du reste sa principale préoccupation.

 

Héket tenait la croix de ankh...

 

La croix de vie...

Elle était de fait parfaitement liée avec la naissance !

 

croix de vie temple d'horus à edfou

Au milieu, la fameuse croix de ankh.

La vie personnifiée en quelque sorte.

Horus au temple d'Edfou !

Son unique attribut !

 

Une chose parfaitement rare dans l'iconographie égyptienne, la netjeret en tenait souvent une dans chaque main.

 

Heket,

une netjeret au nom bien théophore,

fut vraiment la seule divinité,

à tenir dans chaque main,

la croix de ankh !

Héket ne fut pas du tout une netjeret de pouvoir !

 

Pas de spectre...

Pas de couronne non plus...

En veillant ainsi sur les naissances, elle devait simplement en assurer la vie.

 

Tout en elle devait rappeler cet état.

Son aspect de batracien tout d'abord, paradoxalement au fait qu'il ne fut en aucun cas un animal sacré.

Sa couleur verte ensuite...

...


Ainsi sa couleur verte...

Cuivre...

Oxide de fer...

Malchite...

Ou mélange de bleu et de jaune...

... Le pigment vert avait bien souvent une teinte turquoise !

 

                                                                                      гЙВ

                                                                    Vert = fertilité, régénération,...

 

Wahdj...

Wad...

Ouadj...

Une évocation probablement relative à l’eau du Nil ?

Le vert fut bien un symbole de fertilité.

 

Le terme "ouadjou"...

La "poudre verte"...

Ainsi, souvenez-vous du couple formé par Sépa et Nésa du début de l'Ancien Empire, à la troisième dynastie, ils furent ornés de larges traits verts à base de malachite sous les yeux : des fards ! Du reste, cela sembla subsister jusqu’à la 4e dynastie puis disparaître au bénéfice du noir et ce à base de galène.

 

"Hemet"...

Une "poudre de glaçure verte"...

En fait, ce fut une vraie tonalité relative à l'émeraude ! Elle semble apparaître tardivement, au niveau de l'époque d’Aménophis II : appréciée par la reine Tiyi. Elle était extraite, notamment, au sein du schiste de la région de Malgatta.

Le Nil...

La netjeret Hathor, celle de la turquoise en fait... 
L’univers aquatique...

Les eaux dormantes...

La maternité...

La vie...

Le vert est bien lié évidement à la végétation depuis les temps les plus anciens.

Abondance…

Renaissance aussi...

 

Souvenez-vous aussi, Osiris fut le netjer de la végétation par excellence.
"Le Grand-Vert"...

Wadj-wr…

Une sorte de surnom en fait !

 

Et que dire de la "La Grande Verte" ?

Ouadjour...

Cela correspondait en fait à la mer.

Mais tout autant à l'expression du Nil et ce "en juin".

D'ailleurs, à cet effet, le vert mêlé de rouge devait annoncer l’arrivée prochaine de la fameuse inondation et de la nouvelle année. Et par conséquence l'arrivée de Hâpy : notre netjeret Héket lui fut du reste bien liée.

 

Le vert était donc une couleur des plus bénéfiques finalement !  

"Faire des choses vertes" devait certainement signifier agir.

 

La grenouille, l'hypostase d'une netjeret...

 

Nos anciens considéraient les batraciens, et plus spécifiquement les grenouilles, parmi les animaux primordiaux. C'est à dire les premiers à avoir vu le jour sur terre !

 

ogdoad.jpg

L'Harmosie...

L'équilibre encore et toujours !

4 grenouilles mâles.

4 serpents femelles.

Source / Lien

 

D'Herour à Hermopolis...

 

La netjeret était le fétiche en quelque sorte d'Herour / Hr-wr.

La divinité grenouille semblait du reste y avoir pris ses origines. Cette cité de la Moyenne Egypte associait le culte d'Héket à celui de Knoum, qui bien vite devint son parèdre.

 

Nous les retrouvons de fait associés :

  • A commencer par Abydos, la ville d'Osiris, où les répliques de ce dernier étaient réputées reposer.
  • Héket, compagne d'Isis, la soeur et épouse d'Osiris, y était vénérée au rang d'une divinité résidente. Un privilège qui s'explique finalement, et tout simplement, par le fait qu'en cette ville sainte, Héket était censée participer à la réanimation d'Osiris et à la conception posthume par Isis, de son propre fils Horus.

 

Héket...

La grenouille témoin de la Création menée par Râ, était tout naturellement vénérée à Héliopolis, la ville même du netjer Râ.

 

L'Hermopolis du Nord...

L'antique Khmoun...

La futur Hermopolis Magna... Héket était vénérée comme la parèdre d'un autre netjer, et pas des moindre celui-ci, à savoir Thot.

 

Quelques représentations de notre netjeret...

 

15244.jpg

Source  

 

http://www.globalegyptianmuseum.org/images/glos/heqet.jpg

Source 

 

Grenouille en bois. Musée du Louvre

Grenouille en bois.

 Musée du Louvre.

 

La grenouille était bien un symbole, celui de la fécondité et de la vie.

 

  • Plus couramment peut être, une femme à tête de grenouille.

 

  • La forme anthropomorphe, troisième représentation possible.

 

I7 I21 I8 I8A

Héket…
Héquet...

Héqet...
Heget... 

Aheqet...

Hékat…  

Heka...


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/43/DendaraMamisiKhnum-10.jpg

Toujours le netjer Khnoum...

Il est accompagné de la netjeret Héqet et d'Ihy...

Ils se situaient dans le temple de la naissance, le mammisi...

A Dendérah.

Source / Lien 

 

TêtardHiero chiffre 100K.pnghfn

Le symbole du chiffre 100 000...

 

 

http://pantheonegyptien.free.fr/image_462.jpg

Heqet, netjeret représentée sous la forme d'une femme à tête de grenouille

ou

d'une grenouille, trahissant ainsi son lien avec l'eau.

 

Nonobstant Nekhbet supplantera Heqet dans son rôle d'accoucheuse dès la 18e dynastie !

Source 

 
heqet10.jpg

Voici une très belle représentation de la netjeret Heqet !

Elle donnait visiblement la vie à cet enfant grâce à la croix d'ankh…

Voyez cette mèche sur le côté, souvenez-vous, elle est bien typique de…

Source

 

A suivre prochainement...

 

amulette grenouille

 

Amulette grenouille !

Les femmes ont souvent porté des amulettes avec l’image d'Héqet pour les protéger pendant l’accouchement...

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

  • Sources...

 

Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003


Erich Lessing et Pascal Vernus, "Les Dieux de l'Égypte" Imprimerie Nationale, Paris, Octobre 1998 - En Anglais, Traduction Jane M. Todd, The gods of ancient Egypt, George Braziller, Octobre 1998.

 

Dictionnaire de la Civilisation Égyptienne - Rachet Guy - Larousse

 

Ruth Schumann Antelme, Stéphane Rossini, Nétèr - Dieux d'Égypte 

 

Patai, Raphael 1990 (1978). The Hebrew Goddess : Third Enlarged Edition. Detroit, MI : Wayne State University.

 

Les Dieux de l'Egypte, l'un et le multiple.  Erik Hornung, Champs / Flammarion


Pinch, Geraldine (2004) Mythologie égyptienne : Un guide pour les dieux, déesses et les traditions de l'Egypte antique. Oxford University Press.

 

La Mythologie Égyptienne - Aude Gros de Beler - Editions Molière

 

Dieux et Déesses de l'Égypte ancienne -  Dr. Edouard Lambelet - Editions Lehnert & Landrock - 1989 - Les divinités de l'Égypte ancienne et comment les reconnaître.

 

Nadine Guilhou - Janice PEYRE : La mythologie égyptienne.  

 

Ziegler, Bovot, L'Egypte ancienne, Manuel de l'Ecole du Louvre, Paris, 2001, P. 194. 

 

Jean-Pierre Corteggiani, "L'Égypte ancienne et ses dieux", Fayard, p. 280.

 

Quant à la grenouille en elle-même :

 

Mythes- Mythologie (Histoire et Dictionnaire) Félix Guirand et Joël Schmidt, éd. Larousse 2006. 

 

Jean-Pierre Corteggiani, l'Egypte ancienne et ses dieux. Edition Fayard.  

 

http://pantheonegyptien.free.fr    

 

Philippe Germond, Bestiaire Egyptien.Edition Citadelles & Mazenod. 

 

Ob 7e8f3e ob 16217c ob 535271 ob 751bf1 ob 920c6

 

Aphorisme...

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...

 

"Le jour

où les humains comprendront qu’une pensée

sans langage existe chez les Animaux,

nous mourons de honte de les avoir enfermés dans des zoos

et

de les avoir humiliés par nos rires…"
Boris Cyrulnik

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

Vie, santé, force (v.s.f.).

Vie, force et santé.

Aimé Société Egypte Antiquité Kemet Culture Pharaon netjerou divinité déité Egypte ancienne aimejc Heqet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau