La fête de l'espérance absolue, de la fraternité, l'ADN du rassemblement en Égypte ancienne, pourtant cantonné(e)s en 2020.

 

 


 

Paques cloches

La fête de l'espérance absolue, de la fraternité, l'ADN du rassemblement en Égypte ancienne, pourtant cantonné(e)s en 2020.

  • Par
  • Le 12/04/2020
  • Commentaires (0)

Ankh hiero 1

ânkh ...

"Vivre" …

"La vie" …  "Soyez au service de la vie" ...  http://www.aime-jeanclaude-free.com/

 

Logopdf   Plan de cette thématique.

 

Paques cloches
Adonc, si nous aussi nous faisions, ce légendaire voyage, celui des cloches à Rome.
Gravure de Grandville, un illustrateur de génie : Nancy 1803 - Vanves 1847.
 


Le renouveau c'est maintenant, et ce à travers le retour du printemps :

  • La Pâque Juive.
  • Les Pâques Chrétiennes & l'Égypte ancienne.

 

10151210 10154023819545103 2814784274677318901 n

 Source

 

"L’œuf est un symbole universel très ancien,

 lié à la vie,

 à l’origine du monde dans de nombreuses légendes.

 

Cet emblème de la vie éternelle

et

de perfection

accompagnait parfois les morts dans l’au-delà […].

 

C’est assurément pour Pâques

que l’œuf joue le plus grand rôle

car les œufs

sont alors les instruments essentiels d’une magie de la fécondité."

N. Cretin.

Fêtes et traditions occidentales.

 

Ainsi :

  • Pour nos anciens Égyptiens,
  • Comme pour les Perses d'ailleurs,
  • Sans omettre les Romains, l'œuf fut un symbole de vie comme celui du renouveau.

 

Plan de l'article ...

Voici donc le retour du printemps.

La tradition de s'offrir des œufs au printemps remonte à l'Antiquité.

Et voici l’œuf et le lièvre …

Quant au légendaire lapin …

Quand est-il du chocolat alors ?

 

"Nous avons tous des rêves,

mais pour les réaliser,

il faut beaucoup de détermination,

de dévouement,

de discipline

et

d’efforts"

Jesse Owens

 

Rêvons :

  • Ensemble quant à ce renouveau en cette ère printanière.
  • Et pourquoi pas, à la manière de Saint-Exupéry quand il énonçait "On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux." 
  • Des Pâques et de cette occasion, "normalement", de se retrouver en Famille,
  • De partager un bon repas,
  • De cacher des œufs,
  • ...

 

Nous sommes donc au sein des Pâques …

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique.

La fête chrétienne est bien multiple.

Cène ...

Eucharistie ...

Résurrection ...

 

 

La fameuse et présente fête de Pâques se nomme aussi Easter en anglais, ceci vous est bien connu.

Cependant ...

Et paradoxalement peut-être ...

Cette réjouissance ne semble véritablement pas représenter une nomenclature spécifiquement chrétienne comme d'aucuns pourraient parfaitement et bien logiquement du reste le subodorer. Elle porte en vérité en elle une origine bien Chaldéenne faisant référence à la fameuse divinité, Astarté.

Beltis ...

Ninivites, la reine des cieux ... Alors, ne serait-ce pas finalement un culte relatif à la fécondité ? Et ce à peine dissimulé sous les apparences d’une célébration, celle relative à la résurrection du Christ ?

En tout état de cause, Pâques fut bien une sorte de synthèse, incorporant de bien nombreuses traditions, provenant d'ères préchrétiennes.

 

 

Référons nous à Alexander Hislop.

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique.

 

Cet auteur "semble" indiscutablement compétent en la matière.

 

Aussi, grâce à lui, vous aurez peut-être cette surprise, celle de découvrir l'origine "païenne" (Même si je n'apprécie guère cette nomenclature.) quant aux coutumes de la chrétienté, il en va aussi du culte :

  • De la "Vierge",
  • Du sapin,
  • De la bûche de Noël,
  • Des œufs de Pâques,
  • ... Nous sommes bien au sein d'une continuité des traditions religieuses : rien ne se perd, tout évolue et tout se transforme. La nature n'aime pas le vide, il en va de même quant aux religions, coutumes, croyances, ...

 

Ainsi :

  • La nomenclature de Pâques avec ses origines babylonienne avait cette souvenance, celle de la reine des cieux : Ishtar, et que dire du sens caché du fameux œuf mystique d'Astarté, ..., de Baal en Bretagne ?

Alors il n'est pas difficile de subodorer que sa compagne Astarté, le fut tout autant et ce par les anciens Anglais. Cette déité, à Ninive, s'appela d'ailleurs Ishtar et prit en avril le nom d'Easter (Pâques).

  • Au 3e et au 4e siècle de notre ère, cette fête devint Pascha, Pâques et semblait même s’accorder avec la Pâque juive.

Alors, d'aucuns supputent que nous sommes là au sein d’une version Christianisée de la Pâque juive.

 

La festivité de Pâques est célébrée par :

  • Les Coptes,
  • Les Catholiques,
  • Les Orthodoxes … Une fête qui rassemble toute l’Égypte, et ce en des temps "plus normaux" peut-être. Le lundi de Pâques, ce grand jour, est bien celui de Sham el-Nessim.

 

Selon le Concile de Nicée en 325 ...

La date de Pâques est "le dimanche qui suit le 14e jour de la Lune qui atteint cet âge le 21 mars ou immédiatement après".

Plus simplement peut-être ...

Il s’agit du premier dimanche après la première pleine lune suivant l’équinoxe de printemps (fixé au 21 mars).

Acceptée par tous les chrétiens ...

Cette méthode de calcul a été établie avant le schisme de 1054.

Le décalage qui s’opère souvent entre Églises catholiques et orthodoxes est donc à chercher dans la réforme grégorienne. En effet, en 1582, le pape Grégoire 13 instaura un nouveau calendrier qui devait alors corriger les lacunes astronomiques du calendrier julien : à cause de son imprécision, celui-ci se décalait de 8 jours à chaque millénaire par rapport à l’année solaire véritable.

Ainsi, au moment de la réforme grégorienne, le calendrier julien avait dix jours de retard.

Alors qu’aujourd’hui, il en a 13 !

Et que dire de la Pâque juive : Péssah, la fête de la liberté

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique.

 

En aucune façon ...

Vous ne la trouverez dans le Nouveau Testament et cela sous l’image d’une résurrection.

 

Car nous sommes maintenant au sein de la religion juive :

  • Pessah, en Hébreux.
  • Pass-over, en anglais.
  • Pasqua, en grec.
  • Pasha, en latin.
  • ...  En fait, la Pâque juive commémore l'exode des Hébreux hors d'Égypte, emmenés par Moïse comme vous savez.

 

Au cours du premier repas d' "hommes libres", ils auraient sacrifié un agneau. Dès lors, cette viande fut consommée par les Juifs lors de la fête de la Pessa'h. Et bien évidemment, cet animal fut bien présent en Égypte ancienne.

Ovis longipes paleoaegytiaca.

O. Artiodactyles, F. Bovidés.

Nos anciens Égyptiens l’utilisaient notamment pour les cultures, au moment des semailles. Les troupeaux piétinaient le sol meuble afin de faire pénétrer les graines dans le limon, sans omettre l'étape de dépiquage des céréales i.e. la séparation du grain de son enveloppe.

Paradoxalement cependant ...

Le mouton semble avoir été consommé de façon minoritaire en Égypte ancienne : sauf probablement par le peuple lui-même ... Quant-ils mangeaient de la viande, cela devait être principalement des volailles comme le canard, l'oie, ... Le bœuf fut bien la viande réservée aux jours de fête. N'oublions pas qu'il devait être difficile de conserver la viande en raison de la chaleur, des insectes, ... Sa laine fut d'ailleurs fort peu usité, exception peut-être quant aux manteaux et tuniques de laine blanche pour les dignitaires.

Nous savons que sa graisse rentrait dans la composition de certains médicaments.

 

Rappelons-nous alors :

  • De cette "délivrance" du peuple de Moïse.

 

"Sacrifice de Pèssah pour YHWH,

qui a sauté les maisons des Benéi Israël,

[…]

en frappant Misraïms".

  • ...

 

 

Pâques est une fête religieuse comme vous savez et commémore notamment :

  • Le passage de la Mer Rouge et ce pour la religion juive,
  • La résurrection de Jésus pour la religion Chrétienne,
  • Elle annonçait également, dans une autre époque, l'éveil du printemps.
  • ...

 

Image diaspora synagogues in antiquity

Sur cette carte,

la synagogue Doura Europos se situe à l'extrême est.

Source

 

Dura europos synagogue location

Plan de Doura Europos

et

localisation de la synagogue dans l'îlot L7.

Source

 

Moise et le buisson ardent l une des plus anciennes representation connues de l episode dans la synagogue de doura europos

  Moïse et le Buisson ardent.

Voici le panneau II, sur le mur ouest, l'une des plus anciennes représentations connues de cet épisode.

Nous sommes au sein de la synagogue de Doura Europos.

Source

 

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique.

 

Au début ...

Il y avait bien cette fête juive : "Pessa'h". Elle correspondait au 15e jour du premier mois dans le calendrier juif : à savoir au 15 nissan.

  • C'est le mois des épis,
  • Le premier mois de l'année, selon la Torah, qui comporte bien 30 jours. C'est comme vous savez un calendrier lunaire : le mois commençant avec la nouvelle lune.

 

En fait il devait y avoir 3 fêtes, à savoir :

  • Pessa'h, la Pâques, première cérémonie de la bible,
  • Shavouot, la pentecôte,
  • Soukkot, tabernacles. Alors que célébrait-on à l'origine de "Pessa'h" ?

Eh bien évidemment le fameux Exode, celui du peuple juif, une période historique ou Moïse aida ses homologues d’Égypte à quitter la terre des netjerou(t).

 

111731

Source

Special pessah

 

L'Exode, selon la bible : véracité historique ?

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique.

 

Exodus map

Atlas of the World

http://www.planiglobe.com

© GeeAlice

 

Un pharaon "aurait" réduit le peuple élu à l'asservissement (?)

Moïse serait-il un enfant du Nil ?

Trouvé par la fille même de pharaon ... ?

Aurait-il été éduqué à la mode Égyptienne ?

Et ce au sein même de la cour royale ?

... ?

 

Mais voilà ...

Il devait fuir la terre de Kemet partageant la vie de Bédouin, gardant les troupeaux, et se marier avec Séphora ou Cippora la fille du prêtre Jéthro.

"Dieu" lui serait apparu lors du "buisson ardent".

La divinité lui aurait alors commandé de libérer le "peuple élu". Aussi Moïse et son frère Aaron demanda à pharaon d'arrêter le travail afin de pouvoir célébrer une fête au sein du désert.

Sa demande sembla bien vaine cependant.

S'en suivi les fameuses dix plaies d'Égypte aboutissant à ce que le "peuple élu" soit libéré. La fête juive de Pessa'h trouva donc là son origine.

Une semaine s'écoula et survint le légendaire passage de la mer rouge. Ce nouveau voyage vers Canaan débuta en passant par le désert du Sinaï.

Ainsi ...

Selon le texte de l'Exode ...

Il y avait tous les membres de la famille, ce qui pouvait représenter près de six cent mille personnes. (????) Ils partirent selon certaine source de Ramsès et de Pithom en suivant la côte du Sinaï, passant par Etzion-Géber et arrivèrent à Kadesh-Barnéa (Ein-el-Qudeirat).

 

Quel était donc ce pharaon ?

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique.

 

 

  • Meremptah ?  

Ce dernier parlait du peuple d'Isaraal, un peuple en Canaan selon sa stèle.

 

Partie de la stèle Méremptah mentionnant le terme israr

Partie de la stèle de Méremptah mentionnant le terme israr.

(Isaraal ou "Celui qui se bat avec Dieu")

 

  • Le pharaon de l' "oppression", Sethi I

Le père de Ramsès II ...

Il serait décédé lorsque Moïse aurait été réfugié à Madian.

 

  • ... ?

 

La Pâque juive, les Pâques chrétiennes :
La Pâque juive s'emploie au singulier,
Les Pâques chrétiennes au pluriel.

 

Cependant au Moyen Âge ...
On employait indifféremment le singulier ou le pluriel et, ceci pour les deux fêtes. Peut-être parce qu'elles se réalisaient à la même époque, au début du printemps ?
Fête du printemps à l'aube de l'humanité, mais pas le même jour et elles ne possédaient pas une signification identique non plus.

 

 

Il vécut 300 B.C.E.

Aussi ...

Mentionna-il une étonnante réussite, celle des cananéens ?

Les Hyksôs ayant fait d'Avaris leur capitale. Amhôsis mis fin à cette invasion en les repoussant jusqu'en Syrie (Souvenez-vous pour cela de la citadelle de Sharuhen, ...).

Il aurait même sous-entendu que les Hyksôs fondèrent Jéruzalem.

 

Les Habiru ...

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique.

 

Le Canaan aurait subi une sévère sécheresse et, tout ce que cela pouvait humainement engendrer ... Semi-nomades et isolés des cités, ils se seraient donnés un nouveau Netjer.

Une "dérive" Chrétienne de Pâques : elle concerne la résurrection de Jésus-Christ.

Mais alors pourquoi la résurrection du Christ s’appelle-t-elle Pâques ?

Elle a lieu le 16 Nissan (Calendrier juif utilisé au début du christianisme) au même moment quant à la Pâque juive. Voilà pourquoi la résurrection du Christ s’appelle Pâques. C'est le signe marquant aussi la fin du jeûne du Carême. Vous pourriez me rétorquer que la date évolue chaque année et, évidemment vous auriez raison.

Cependant ...

Elle se situe bien chaque année entre le 22 mars et le 25 avril.

 

Depuis la nuit des temps ...

Dénommée de façon bien différente ...

Les historiens connaissent l'existence d'une fête très ancienne qui aurait eu lieu à la pleine lune du printemps afin de célébrer la fin des longues journées d’hiver. C'est celle-là même qui serait devenue la fête de Pâque.

 

La fête du printemps ...

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique.

 

L’équinoxe de printemps donnait lieu à une célébration bien particulière, celle du commencement de la création !

 

Equinoxe de printemps

Source

 

Les pharaons ne la dénommèrent-ils pas la fête "Chamus" ce qui du reste voulait probablement correspondre à la "Résurrection"

  • Et cela ne devint-il pas ensuite à travers les coptes, "Cham" 
  • Puis "Nessim" ? Cela fait appel à l'arrivée du printemps, ainsi Cham el-Nessim demeura jusqu’à l'époque arabo-musulmane.

 

"Une coutume appelée "Shemm en-Nessem"

(Ou l'odeur du Zéphyr)

est observée le premier jour du printemps.

 Tôt dans la matinée,

de nombreuses personnes en particulier des femmes,

 brisent un oignon et le sentent ;

et au cours de la matinée un grand nombre de citoyens se promènent dans les villes ou dans les campagnes,

ou partent en bateau,

généralement vers le nord,

pour prendre l'air,

ou,

comme ils l'appellent, l'odeur de l'air,

qui en ce jour est réputé avoir un effet bénéfique.

Ils choisissent de déjeuner à l'extérieur, au bord ou sur le fleuve."

1834…

Edward William Lane…

 

Voici donc le retour du printemps.

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique.

 

Avec la germination en ce début de printemps ...

N'oublions pas le fameux "œuf" !

 Figure32

Voici un fameux oeuf tombant du ciel se rapportant évidemment à l'arche,

celle préparée par le commandement formel de Noé.

  Wilkinson, vol. III, en page 20 et Pausianas, liv. III, Laconica, ch. 16.

 

"La conception de l’œuf comme symbole de la fécondité

et

du renouveau de la vie remonte à l’époque des

anciens égyptiens

et

Perses,

qui avaient également l’habitude

de colorer

et

de manger des œufs pendant la fête du printemps"
Encyclopaedia Britannica.

 

La tradition de s'offrir des œufs au printemps remonte à l'Antiquité.

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique.

 

On s'offrait effectivement en guise de porte-bonheur des œufs décorés.

Nonobstant ...

Au cours de notre propre Moyen-Âge, il fut strictement interdit de manger des œufs, comme des sucreries d'ailleurs. Et tous cela durant le carême.

Seulement voilà ...

Si nous considérons les poules ...

Elles n’en furent pas vraiment informées ! (L’importance de la communication est bien visible ici encore une nouvelle fois.) et de ce fait elles continuèrent bien logiquement à pondre ...

Aussi ...

Afin de palier à cet excès de production, les œufs furent utilisés en les décorant. Et cette coutume perdure de nos jours ...

 

20692 1423393757973645 314747394131832466 n

Source / Aya Ali

 

 11091198 10153220357148442 8772923762859813893 n

Un œuf de Pâques décoré avec des animaux.

Remarquez les cornes torsadées.

Serions-nous en présence de gazelles ?

Cet œuf d'autruche a été trouvé en morceaux dans une fosse à Nagada, 3 600 B.C.E.

Source

 

58441213 1093467097517700 318865029254348800 n

decorated ostrich egg
egg, pigment
Naqada i, ca. 3800–3300 BC purchased in luxor, 1925
l: 16.4; W: 12.7 cm
OIM E12322
Oriental Institute Museum.

Ostrich eggs were occasionally used as containers and also for making beads. Recently, a significant number has been found at Hierakonpolis in elite funerary contexts dating to the early Naqada II period (Muir 2009). At least some of them had been blown and they were obviously not intended as food for the afterlife. The deposition of ostrich eggs must have been ritualistic and might be part of rites that include symbols of rebirth.

Before the Pyramids The Origins of Egyptian Civilization OIMP 33. page 158.

 

Et voici l’œuf et le lièvre …

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique.

 

06 egypte

Hypogée de Nebamon, vers 1350 B.C.E.

 British Museum.

Source

 

Voici une belle liaison avec la netjeret Astarté et son origine phénicienne qui fut comme vous savez importée au sein du grand panthéon égyptien. Elle était bien en relation avec la fécondité.

Souvenez-vous ...

Elles avaient les organes sexuels particulièrement apparents et bien développés.

 

Venus astarte

La "Vénus Astarté".

 

Nous pouvons aussi l’observer en compagnie d’un lapin et d’un œuf dans la main.


Et voici comment l'œuf devint le symbole d'Astarté (Ishtar) :

 

"Un oeuf d'une énorme dimension est tombé du ciel

jusque dans le fleuve Euphrate

les poissons le poussèrent jusqu'au rivage,

là les colombes vinrent se fixer dessus,

le couvèrent,

et

Vénus en sortit bientôt

(Un autre titre pour Astarté),

après cela les Syriens l'adorèrent."

 

Quant au légendaire lapin …

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique.

 

On le trouve ici probablement en raison de sa qualité de reproduction.

  • En Allemagne par exemple et dans l’est de la France, c'est bien le lapin que l'on rencontre.

Tradition "païenne" germanique, il fut l'emblème de la déesse Ost Ara, symbole de la fertilité et du printemps.

  • ...
  • Aux États-Unis ne serait-ce point le lièvre ?

 

Aussi, n'oublions pas pour autant :

  • Les coucous,
  • Les cigognes,
  • ...  Le généreux donateur de chocolat peut prendre bien des formes finalement. Le lapin est un véritable symbole "païen", celui de la fécondité.

 

Quand est-il du chocolat alors ?

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique.

 

D ou vient la tradition des oeufs de paques

Source

 

De nos jours nos enfants ne reçoivent plus d'œufs pour Pâques.

Que nenni ...

Ils "récoltent" quand même les fameux œufs en chocolat.

Aussi, souvenez-vous ...

Tout ce qui fut à base de sucrerie était bien interdit au cours du carême. Alors Pâques devait marquer cette transition celle de la fin de la restriction. Ce qui "pourrait éventuellement", en partie en tout cas, expliquer les cloches, leurs cadeaux, …

 

"On ignore la date exacte à laquelle l'on a eu l'idée de percer les œufs d'un côté,

pour les vider

et

les remplir de chocolat.

 

Sans doute au XVIIIe siècle,

mais c'est au XIXe siècle

que l'on commence à voir apparaître les œufs tout en chocolat,

notamment, à partir des années 1830,

grâce au développement des techniques de travail de la pâte de cacao

et

surtout grâce à l'apparition et à la diversification des moules,

qui permettent d'obtenir des formes en chocolat de plus en plus variées"

Élisabeth de Contenson…

Auteur "Du Chocolat et son histoire".

 

Aussi ...

J'espère que vous avez pris autant de plaisir à lire ma thématique que j'en ai eu à vous l'écrire !

 

Quoiqu'il en soit : 

Bonnes Pâques aux communautés

Juive

et

Chrétienne !

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

  • Sources ...

 

Duperie Historique : La Vérité Dissimulée sur l’Ancienne Égypte. 2ème édition : Moustafa Gadalla et traduit de l’anglais par Laurence Bonsom-Burolla

 

Livre de l'Exode 12, 1-14  

 

C. Lalouette dans L'empire des Ramsès, éditions Flammarion, 2000

 

La Bible dévoilée, Les nouvelles révélations de l’archéologie, par Israël Finkelstein et Neil Asher Silberman, 2002.

 

Hislop Alexander, "Les deux Babylones ou identité de l’Église Romaine et du culte de Nemrod et de Sémiramis (ou Le Culte d'Adoration Papal dévoilé être l'adoration de Nemrod et sa femme."

 

Wilkinson, vol. III, en page 20.

 

Pausianas, liv. III, Laconica, ch. 16.

 

Félix Jahyer, "Émile Bin", Galerie contemporaine, n° 184, Paris, L. Baschet, s.d. (1879).

 

Layard, Ninive et Babylone, en page 629.

 

http://www.aime-jeanclaude-free.com/blog/sham-el-nessim-les-fetes-du-printemps-en-egypte-ancienne

 

paquerette

La pâquerette.
 
La fleur de Pâques !
 
 

La Pâque Juive

et

les Pâques Chrétiennes.

 

Dans le pays d'Égypte, le seigneur aurait dit à Moïse et à son frère Aaron : 

 

"Ce mois-ci sera pour vous le premier des mois,

il marquera pour vous le commencement de l'année.

 

Parlez ainsi à toute la communauté d'Israël :

 le dix de ce mois,

que l'on prenne un agneau par famille,

un agneau par maison.

 

Si la maisonnée est trop peu nombreuse pour un agneau,

elle le prendra avec son voisin le plus proche, selon le nombre des personnes.

 

Vous choisirez l'agneau d'après ce que chacun peut manger.

 

Ce sera un agneau sans défaut, un mâle, âgé d'un an.

 

Vous prendrez un agneau ou un chevreau.

 

Vous le garderez jusqu'au quatorzième jour du mois.

 

Dans toute l'assemblée de la communauté d'Israël,

on l'immolera au coucher du soleil.

 

On prendra du sang,

que l'on mettra sur les deux montants

et sur le linteau des maisons où on le mangera.

 

On mangera sa chair cette nuit-là,

on la mangera rôtie au feu,

avec des pains sans levain

et des herbes amères.

 

Vous n'en mangerez aucun morceau qui soit à moitié cuit ou qui soit bouilli ;

tout sera rôti au feu,

y compris la tête,

les jarrets et les entrailles.

 

Vous n'en garderez rien pour le lendemain ;

ce qui resterait pour le lendemain, vous le détruirez en le brûlant.

Vous mangerez ainsi :

 la ceinture aux reins,

les sandales aux pieds,

le bâton à la main.

 

Vous mangerez en toute hâte : c'est la Pâque du Seigneur.

 

Cette nuit-là,

je traverserai le pays d'Égypte,

je frapperai tout premier-né au pays d'Égypte,

depuis les hommes jusqu'au bétail.

 

Contre tous les dieux de l'Égypte j'exercerai mes jugements : 

je suis le Seigneur.

 

Le sang sera pour vous un signe,

sur les maisons où vous serez.

 

Je verrai le sang, et je passerai : 

vous ne serez pas atteints par le fléau dont je frapperai le pays d'Égypte.

 

Ce jour-là sera pour vous un mémorial.

 

Vous en ferez pour le Seigneur une fête de pèlerinage.

 

C'est une loi perpétuelle : d'âge en âge vous la fêterez."

  Du livre de l’Exode 12, 1-14

 

 

 

Fils de Râ, seigneur des Deux Terres, Aimé, doué de vie, comme Râ, à jamais.

 

 

Pâques fêtes Egypte ancienne aimejc Egypte Culture Kemet Pharaon Antiquité Société

11 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire