273555909 4415183898583529 4579308259581266810 n

22 - 2 - 22, une date spéciale qui ne se répètera pas ... L'Égypte ancienne à travers les rayons de Râ pénétrant le naos.

Par Le 20/02/2022

Sosltice   Plan de cette thématique ...

ânkh, un symbole ancré dans l'Histoire de Kemet.

"Vivre" …

"La vie éternelle" …

"Clé de vie" ...

Le "souffle de vie" ...

Nos anciens concevaient la vie "ânkh" comme un chemin sur lequel il devait avancer, "donner du chemin au pied".

 

  http://www.aime-jeanclaude-free.com/

Logopdf 1

 

Bien spéciale ...

22/02/2022 est une belle date palindrome en fait ! En ce sens elle semble bien unique : 22 - 2 - 22. Et c'est l'ultime fois, dans notre vie, que nous verrons les mêmes 6 chiffres dans une date.

C'est une date palindromique, pouvant se lire dans les deux sens, comme la prochaine fois qui aura lieu le 03.02.2030.

 

Fmmod61xwaaghnrhttps://twitter.com/ziad_morsy/status/1496084004415713282/photo/1

Sérieusement ...

Le phénomène du soleil au temple d'Abu Simbel se produit deux fois par an, l'un le 22 octobre et l'autre le 22 février de chaque année. Un déplacement de lumière calculé par les architectes des temples, afin que le nTr transmette au pharaon sa toute-puissance. Les rayons de soleil traversent alors la sombre chambre du Grand Temple de Ramsès II illuminant ainsi la statue du pharaon, chaque année comme vous avez l’habitude, les 22 février et 22 octobre.

 

Le ministère du Tourisme et des Monuments ...

Le ministère de la Culture, semblent vouloir organiser en cette année, bien particulière, un événement, afin de célébrer ce rendez-vous dès plus spécial !

22 . 02 . 2022 ...

Cet alignement solaire que vous connaissez au sein notamment du temple d'Abou Simbel.

 

22 02 2022

Ramsès illuminé est symboliquement réinvesti de l’éclat divin.

Photo montrant la statue de Ramsès II illuminée par Râ, dans le temple d'Abou Simbel en Haute-Égypte.

Sont successivement illuminées : d’abord celle du nTr Amon, puis celle de Ramsès,au niveau du 22 octobre l'ordre est bien différent !

 

 Deux fois par an, le 22 février et le 22 octobre, le soleil s'aligne avec l'entrée du temple égyptien d'Abou Simbel et vient caresser le visage de Ramsès II, tout au fond de l'édifice : quel bel exploit quant à nos anciens !

Voici une commémoration de l'accession de Ramsès II sur le trône d'Horus.

Ramsès II ne sombra jamais dans l’oubli !

Au Ier siècle B.C.E, Diodore de Sicile (Bibliothèque historique I, 47) le nomma Osymandias, déformation du nom de couronnement de Ramsès II : Ousermaâtrê. Tacite quant à lui évoqua le grand conquérant Rhamsès (Annales II, 60).

Au cours des quelques 20-25 minutes...

Les rayons de Râ auront pénétré une distance de 60m à l’intérieur du temple pour atteindre le sanctuaire ... Ceci marque le début du mois, celui surtout de la saison de la récolte pour nos anciens Égyptiens.


Ce phénomène fut redécouvert en 1873.

Près d'un siècle plus tard, en raison de la construction du barrage d'Assouan, le temple fut déplacé.
Se trouvant ainsi plus bas ...

L'évènement avait lieu alors les 21 février et 21 octobre.
Un décalage d'une journée seulement ...
Le spectacle reste un rendez-vous exceptionnel auquel de nombreux touristes viennent normalement assister.

 

Ainsi :

Quand Ramsès II

ressort de l’obscurité !

 

Ainsi, la façade du site d'Abou Simbel vous accueille avec :

 

  • Quatre statues colossales, debout, nous sommes en présence, bien évidemment, de Ramsès II / Ramsès le Grand / Ozymandias / Manéthon l'appella Ramsès.

Avec visiblement 67 années de règne divin.

 

 

Ramsès II ne sombra bien dans l’oubli ...

  • Au Ier B.CE., Diodore de Sicile (Bibliothèque historique I, 47) le nomma Osymandias, déformation : Ousermaâtrê.
  • Tacite évoqua, quant à lui, le grand conquérant Rhamsès (Annales II, 60).
  • En 1817, Shelley chante Ozymadias, king of kings ...
  • En 1956, Yul Brynner incarne le pharaon immortel dans le péplum de Cecil B. DeMille : Les Dix Commandements.
  • Il est le héros de La Momie, roman d’horreur d’Anne Rice, publié en 1989.
  • Enfin, depuis 2017, le pharaon se trouve à l’affiche en France, avec la pièce de théâtre Ramsès II, de Sébastien Thiéry. Un thriller jouissif et fou qui n’est pas du tout une pièce historique sur l’Égypte ancienne !

 

Nonobstant, Ramsès est aujourd’hui une figure mondialement connue !

Son corps terrestre a traversé les millénaires, paradoxalement aux pillages.

Retrouvé en 1881, elle sera démailloté, déposé au musée du Caire, elle se détériora alors sous sa vitrine non étanche !

En 1976, avec Christiane Desroches Noblecourt, il sera accueilli au Bourget par la ministre des Universités et la Garde républicaine afin d'être traité.

 

Ainsi, la momie a révélé :

  • Un homme ayant décédé entre ses 85 et 92 ans, exceptionnel pour cette ère considérée.
  • ...
  • Plutôt grand (1,75 mètre) ,
  • Roux.
  • Il souffrit de terribles problèmes dentaires et de spondylarthrite ankylosante ; ce qui l’empêcha de se tenir droit durant les dernières années de sa vie.

 

 

22 fevrier 2019 str afp

 

Nous sommes là, le 22 février 2019.

(STR  AFP)

 

  • Et deux Néfertari Meryenmout (« La plus belle de toutes, aimée de Mout »), visiblement de taille presque similaire.

 

Petit temple nefertati

Nefertari

Nous sommes bien au sein du petit temple d'Abou Simbel, le mot "petit" a évidemment tout son importance ici.

Un spéos …

L’adulation vis-à-vis de Néfertari sous les traits d’Hathor.

 

Le sanctuaire honorait bien "Néfertari par amour de laquelle se levait le Soleil".

Métamorphosée en Sothis ...

Elle s’apprêtait alors à jouer son rôle érotico-céleste près de Ramsès II, incarnation même de Râ.

Adonc ...

Elle se confondit avec Sothis, netjer de l’étoile Sirius, elle-même associée à Hathor et Isis.

Cet astre est visible à l’horizon avec "le" Râ levant et ce lors du (18-20 juillet), juste avant le début de la fameuse crue annuelle.

 

Touristes photo devant temples abou simbel 25 novembre 2017 egypte 0 729 451

Tout le monde connaît le grand temple d’Abou Simbel.

Érigé au cours des 5e aux 10e années de règne de pharaon.

C'est le plus célèbre des sanctuaires édifiés par Ramsès II (Le sanctuaire intérieur = naos)

Et probablement, l'un des plus connus de tous les temples pharaoniques.

Source

 

Nous voici aujourd'hui avec ce marqueur temporel :

  • Particulièrement puissant,
  • Une occasion, parmi tant d'autres, d'élaborer des célébrations ainsi que moult festivités,
  • ...

Voici donc le "Miracle"

de Râ

à Abou Simbel !

Nous sommes bien en ce 22 février,

les rayons de Râ traversent la sombre chambre du Grand Temple de Ramsès II

illuminant ainsi la légendaire statue du pharaon.

 

Illumination, ... celle de la statue de Ramsès II !

Autant dire que nous sommes en plein éclat, celui du divin ...

Et ce au cœur même du grand temple d'Abou Simbel, intégrée par les architectes dès la conception du prestigieux édifice : impressionnant !

 

Ministry of antiquities

Il fut révélé au public en 1813 

par des gravures de l’explorateur suisse Jean Louis Burckhardt.

Il a fait l’objet d’un sauvetage spectaculaire, à la fin des années 1960 permettant de ne pas être englouti par les eaux du lac Nasser.

Source

 

Plan de cette thématique ...

Revenir en haut de l'article ...

Vous pouvez accéder au chapitre en cliquant directement sur le titre de ce dernier !

 

Aussi, nous nous trouvons au sein de ce majestueux site, au sud de Kemet, à Abou Simbel.

 

Ainsi, les rayons de Râ pénétraient le naos.

 

Avez-vous entendu parler du "Grand Amour" ?

 

Une commémoration en quelque sorte …

 

Nous voici donc au sein du légendaire rocher de Meha ...

 

La fête de Râ d’Abou Simbel, avec les hymnes solaires dédiés au netjer.

 

La dimension solaire de la divinité Amon-Râ avec ...

 

 → 22 - 2 - 22, une date spéciale qui ne se répètera pas ...

 

 

→   Cela se produit également dans le sanctuaire au niveau supérieur du temple d'Hatshepsut à Deir el-Bahari !

 

 

Filmographie ...

Abou simbel vue panoramique du grand temple a gauche et du petit temple a droite wikipedia cc by

Abou Simbel, le "miracle du soleil", phénomène avec une précision à couper le souffle, en Égypte ancienne.

Par Le 21/10/2021

Sosltice   Plan de cette thématique ...

ânkh, un symbole ancré dans l'Histoire de Kemet.

"Vivre" …

"La vie éternelle"

"Clé de vie" ...

Le "souffle de vie" ...

Nos anciens concevaient la vie "ânkh" comme un chemin sur lequel il devait avancer, "donner du chemin au pied" ... 

 

http://www.aime-jeanclaude-free.com/

Logopdf 1 

 

Voici le grand festival du soleil

d'Abou Simbel.

Merci à Mena Osiris qui semble avoir apprécié cette "désignation", je lui suis très reconnaissant de s'être exprimé.

 

 

Comme chaque année ...

Aux mêmes périodes ...

Et ce depuis des millénaires ...

En fait depuis sa création par Le Grand Ramsès II ...

Abou Simbel le "miracle du soleil", est bien un phénomène qui se produit régulièrement, avec une précision à couper le souffle, même encore aujourd'hui !

 

Ministry of antiquities

Temple révélé au public en 1813 par des gravures de l’explorateur suisse Jean Louis Burckhardt.

Il a fait l’objet d’un sauvetage spectaculaire,

à la fin des années 1960,

permettant de ne pas être englouti par les eaux du lac Nasser.

Source

 

Deux fois par an, le 22 février et le 22 octobre, le soleil s'aligne encore avec l'entrée du temple égyptien d'Abou Simbel et vient caresser le visage de Ramsès II, tout au fond de l'édifice : quel bel exploit quant à nos anciens !

Un phénomène qui fut redécouvert en 1873.
Ainsi ...

Près d'un siècle plus tard, en raison de la construction du barrage d'Assouan, le temple avait dû être déplacé, mais cela vous le savez certainement déjà j'imagine.
Aussi, lorsque le temple se trouvait plus bas ...

L'évènement devait avoir lieu les 21 février et 21 octobre : un décalage d'une journée !
Le spectacle reste cependant un rendez-vous exceptionnel auquel de nombreux touristes viennent assister en temps normal.

 

Ainsi :

Quand Ramsès II

ressort de l’obscurité !

 

Comme cela, la façade du site d'Abou Simbel vous accueille avec :

 

Quatre Ramsès II colossaux se trouvant debout.

  • 67 années de règne divin,
  • Mort entre 85 et 92 ans,
  • Plutôt grand (1,75 mètre) pour cette époque je pense,
  • Roux visiblement.
  • ...

 

Nonobstant, je subodore qu'il devait énormément souffrir à la fin de sa vie et ce par exemple en raison :

  • De terribles maux dentaires, 
  • De spondylarthrite ankylosante,
  • ...

 

22 fevrier 2019 str afp

Nous sommes ici le 22 février 2018.

A 200 km au sud d'Assouan.

Un temple dédié comme vous savez à Osiris et Isis, "ordonné"(x) par Ramsès II,

qui régna sur Kemet entre 1 279 et 1 213 B.C.E. 

(STR  AFP)

(x) Ordonné car je suppute que ce ne fut pas le demi-nTr qui érigea lui-même cet œuvre majeur !

 

Nous pouvons aussi observer deux représentations de Néfertari, et visiblement de taille presque similaire.

 

Petit temple nefertati

 

Nefertari

Nous sommes au sein du petit temple d'Abou Simbel,

le mot "petit" a évidemment tout son importance ici.

Un spéos.

L’adulation vis-à-vis de Néfertari sous les traits d’Hathor.

 @ nakonda61 / Dj Jou.

 

Le sanctuaire honorait donc :

 

"Néfertari

par amour de laquelle se lève le Soleil".

 

La principale Grande Épouse Royale du pharaon Ramsès II, elle fut littéralement métamorphosée en Sothis.

 

Sirius 002

Sirius

 

Notre Grande Dame

s’apprêtait alors à jouer son rôle érotico-céleste

et ce

près de Ramsès II,

l' incarnation même de Râ.

 

Adonc ...

Notre Grande Dame se confondit certainement  avec Sothis, nTr de l’étoile Sirius, elle-même associée comme vous savez à Hathor et Isis.

Cet astre est visible à l’horizon avec Râ levant et ce lors du Nouvel An égyptien (18-20 juillet), juste avant le début de la fameuse crue annuelle.

 

Touristes photo devant temples abou simbel 25 novembre 2017 egypte 0 729 451

Tout le monde connaît le grand temple d’Abou Simbel.

Érigé au cours des 5e et 10e années du règne de pharaon.

C'est le plus célèbre des sanctuaires édifiés par Ramsès II (Le sanctuaire intérieur = naos)

Et "probablement",

l'un des plus connus de tous les temples pharaoniques.

Source

 

Nous voici aujourd'hui avec ce marqueur temporel :

  • Particulièrement puissant,
  • Une occasion, parmi tant d'autres d'ailleurs, d'élaborer certaines célébrations ainsi que moult festivités,
  • ...

Voici donc le "Miracle"

de Râ

à Abou Simbel !

Nous sommes bien en ce 22 Octobre,

les rayons de Râ

traversent la sombre chambre du Grand Temple de Ramsès II

illuminant la statue du pharaon.

 

Avec cette illumination, celle de la statue de Ramsès II ...

Autant dire que nous sommes en plein éclat, celui du divin bien évidemment !

Et ce au cœur même du grand temple d'Abou Simbel, et cela semble bien avoir été, comme vous savez, intégrée par les architectes dès la conception du prestigieux édifice : impressionnant quand même !

 

Plan de cette thématique ...

Revenir en haut de l'article ...

Vous pouvez accéder au chapitre en cliquant directement sur le titre de ce dernier !

 

Aussi, nous nous trouvons au sein de ce majestueux site, au sud de Kemet, à Abou Simbel.

 

Ainsi, les rayons de Râ pénétraient le naos.

 

Avez-vous entendu parler du "Grand Amour" ?

 

Une commémoration en quelque sorte …

 

Nous voici donc au sein du légendaire rocher de Meha ...

 

La fête de Râ d’Abou Simbel, avec les hymnes solaires dédiés au netjer.

 

La dimension solaire de la divinité Amon-Râ avec ...

 

 → Quand Râ illuminait, nous étions alors le 21 octobre 2020 ...

 

Filmographie ...

 

 

"Quand le soleil surgit au sommet des collines orientales,

le premier rayon frappe horizontalement la porte d'entrée,

perce les ténèbres intérieures comme une flèche,

parvient au sanctuaire

et

tombe telle une flamme échappée du ciel,

sur l'autel,

au pied des dieux".

"La marraine de l'égyptologie" : "A Thousand Miles Up the Nile, George Routledge and Sons, Londres, 1891."

Amélia EDWARDS.

Nefertari

Plongeons-nous-en ce 22 février dans l'Égypte ancienne à travers les rayons de Râ pénétrant le naos ...

Par Le 21/02/2021

Sosltice   Plan de cette thématique ...

ânkh ... 

"Vivre" …

"La vie" avec http://www.aime-jeanclaude-free.com/

 

Logopdf 1  Deux fois par an, le 22 février et le 22 octobre, le soleil s'aligne avec l'entrée du temple égyptien d'Abou Simbel et vient caresser le visage de Ramsès II, tout au fond de l'édifice : quel bel exploit quant à nos anciens !

Commémoration de son accession au trône ...

Ramsès II ne sombra jamais dans l’oubli ! Au Ier siècle B.C.E, Diodore de Sicile (Bibliothèque historique I, 47) le nomma Osymandias, déformation du nom de couronnement de Ramsès II : Ousermaâtrê. Tacite quant à lui évoqua le grand conquérant Rhamsès (Annales II, 60).

Au cours des quelques 20-25 minutes, les rayons de Râ auront pénétré une distance de 60m à l’intérieur du temple pour atteindre le sanctuaire ... Ceci marque le début du mois du début de la saison de la récolte pour les anciens Égyptiens.


Ce phénomène fut bien redécouvert et ce en 1873. Près d'un siècle plus tard, en raison de la construction du barrage d'Assouan, le temple fut déplacé.
Se trouvant plus bas ...

L'évènement avait lieu les 21 février et 21 octobre.
Décalé d'une journée ...
Le spectacle reste un rendez-vous exceptionnel auquel de nombreux touristes viennent normalement assister.

 

Ainsi :

Quand Ramsès II

ressort de l’obscurité !

 

Ainsi, la façade du site d'Abou Simbel vous accueille avec :

 

  • Quatre statues colossales, debout ...

Nous sommes en présence bien évidemment de Ramsès II.

67 années de règne divin,

Mort entre 85 et 92 ans,

Plutôt grand (1,75 mètre),

Il était roux apparemment.

Ainsi, il souffrait visiblement, et ce à la fin de sa vie, de terribles maux dentaires, de spondylarthrite ankylosante, de ...

 

22 fevrier 2019 str afp

Nous sommes là, le 22 février 2019.

(STR  AFP)

 

  • Et deux Néfertiti, visiblement de taille presque similaire.

 

Petit temple nefertati

Nefertari

Nous sommes bien au sein du petit temple d'Abou Simbel, le mot "petit" a évidemment tout son importance ici.

Un spéos …

L’adulation vis-à-vis de Néfertari sous les traits d’Hathor.

 

Le sanctuaire honorait "Néfertari par amour de laquelle se levait le Soleil".

Métamorphosée en Sothis ...

Elle s’apprêtait alors à jouer son rôle érotico-céleste près de Ramsès II, incarnation même de Râ.

Adonc...

Elle se confondit avec Sothis, netjer de l’étoile Sirius, elle-même associée à Hathor et Isis.

Cet astre est visible à l’horizon avec "le" Râ levant et ce lors du (18-20 juillet), juste avant le début de la fameuse crue annuelle.

 

Touristes photo devant temples abou simbel 25 novembre 2017 egypte 0 729 451

Tout le monde connaît le grand temple d’Abou Simbel.

Érigé au cours des 5e aux 10e années de règne de pharaon.

C'est le plus célèbre des sanctuaires édifiés par Ramsès II (Le sanctuaire intérieur = naos)

Et probablement, l'un des plus connus de tous les temples pharaoniques.

Source

 

Nous voici aujourd'hui avec ce marqueur temporel :

  • Particulièrement puissant,
  • Une occasion, parmi tant d'autres, d'élaborer des célébrations ainsi que moult festivités,
  • ...

Voici donc le "Miracle"

de Râ

à Abou Simbel !

Nous sommes bien en ce 22 février,

les rayons de Râ traversent la sombre chambre du Grand Temple de Ramsès II

illuminant ainsi la légendaire statue du pharaon.

 

Illumination, ... celle de la statue de Ramsès II !

Autant dire que nous sommes en plein éclat, celui du divin ...

Et ce au cœur même du grand temple d'Abou Simbel, intégrée par les architectes dès la conception du prestigieux édifice : impressionnant.

 

Ministry of antiquities

Il fut révélé au public en 1813 

par des gravures de l’explorateur suisse Jean Louis Burckhardt.

Il a fait l’objet d’un sauvetage spectaculaire, à la fin des années 1960 permettant de ne pas être englouti par les eaux du lac Nasser.

Source

 

Plan de cette thématique ...

Revenir en haut de l'article ...

Vous pouvez accéder au chapitre en cliquant directement sur le titre de ce dernier !

 

Aussi, nous nous trouvons au sein de ce majestueux site, au sud de Kemet, à Abou Simbel.

 

Ainsi, les rayons de Râ pénétraient le naos.

 

Avez-vous entendu parler du "Grand Amour" ?

 

Une commémoration en quelque sorte …

 

Nous voici donc au sein du légendaire rocher de Meha ...

 

La fête de Râ d’Abou Simbel, avec les hymnes solaires dédiés au netjer.

 

La dimension solaire de la divinité Amon-Râ avec ...

 

Filmographie ...

Christis

Aux origines de la création, il perfectionnait d'apparents paradoxes ... en Égypte ancienne.

Par Le 06/01/2020

 Monet nympheas a giverny

De Claude MONET, le bassin aux nymphéas à Giverny.

 

"Vivre" …

"La vie" …

Logopdf 1

"Soyez au service de la vie" http://www.aime-jeanclaude-free.com/

 

Ne se confondait-il pas :

  • Avec Atoum Atem, Tem, Temu, Tumou, Tema, ..., dont il était d'ailleurs une forme bien particulière ? Une divinité primitive d'Iounou, anthropomorphe, ...

Râ nocturne ...

Tem, le finisseur du monde, étonnante parenté d'ailleurs car Néfertoum, au premier abord, ne semble pas être lié aux divinités de Onou.

  • Avec les netjerou enfants comme par exemple Horpachered ?
  • Avec les divinités représentées par des félidés, à savoir Mahès ?
  • Avec ... ?

 

H 3000 plee description de legypte botanique nymphaea lotus nymphaea caerulea h n 1809 edition originale 5 26435

Nymphaea lotus, Nymphaea caerulea.

(Histoire Naturelle, planche 60).

Gravure originale à l'eau-forte in plano, non rognée,

extraite de l'édition dite "Impériale" de la Description de l'Égypte

ou

Recueil des observations et recherches faites en Égypte pendant l'expédition française,

publié par les ordres de Sa Majesté l'Empereur Napoléon le Grand.

Réalisée entre février 1802 et 1829 sur ordre de Napoléon Bonaparte et publiée à partir de 1809 [en réalité 1810], elle fut tirée à 1 000 exemplaires sur Vergé filigrané "Égypte ancienne et moderne" et offerte aux institutions.
Planche appartenant à la section Botanique, dont l'étude fut réalisée par Alire Raffeneau-Delile (1778 - 1850), botaniste français qui participa à la campagne d'Égypte, et qui en rapporta notamment le lotus et le papyrus.

Source

 

Voici donc :

"Le grand lotus émergeant du Noum".

 

Nous sommes bien en présence d'une déité ...

Elle ne fut pas considérée à la manière d'un véritable démiurge, mais plutôt un netjer primordial tel une "composante nécessaire" pour que Râ puisse mettre en œuvre la création du monde.

Cela nous transporte alors bien logiquement dans cette cité du soleil, non pas la légendaire et unique Akhet-Aton mais bien à Héliopolis des grecs (hélios = soleil) : nous sommes alors à l'extrémité sud du delta du Nil. D'ailleurs Hérodote l'avait en très grande considération, et même Platon comme Eudoxe semblaient même y avoir séjourné.

Elle fut considérée comme ayant été la cité des obélisques.

Nomenclature donnée à une cité dont son clergé fut particulièrement puissant, attaché au netjer solaire Râ. Les contrées primitives et petites principautés se sont certainement regroupées après le néolithique selon deux foyers de civilisation : celui du Nord et celui du Sud. Ainsi, autour de 3 300 B.C.E, une première tentative d'unification aura eu lieu par un souverain du Nord. Ce "premier royaume unifié" sera bien éphémère, sa capitale en aura été Héliopolis. Nonobstant, les origines exactes d'Héliopolis sont malheureusement, et à ce jour du moins, perdues. Le fait qu'il soit inclus dans le mythe de la création lui confère cependant une importance évidente, remontant à l'époque prédynastique.

 

Ainsi nous voici avec le commencement du monde selon un paradigme Héliopolitain.

Un lotus en bouton, avec tous les pétales repliés, et qui semblait flotter au premier jour du monde à la surface de l'océan primordial Le Noum. Et voilà qu'un faisceau lumineux vint à animer le lotus, de fait il s'ouvrit et libéra Râ sous l'aspect d'un jeune enfant.

 

La course inexorable du soleil dans le ciel ...

Aussi le soir ...

Après avoir achevé sa course ...

Le soleil s'en retourna dans son lotus.

 

Capture 28

Tuile frise avec lotus et raisins.

Source

 

Plan de cette thématique ...

Revenir en haut de l'article ...

Vous pouvez accéder au chapitre en cliquant directement sur le titre de ce dernier !

 

 → Donc Râ le respirait ...

 

 → Et Nefertoum était considéré comme un symbole de la création.

 

 → C'est une évocation de la régénération permanente du souverain.

 

Et il faisait renaître ...

 

Le défunt se transformait vraiment en un lotus ...

 

Il fut bien ce redoutable gardien des frontières orientales de Kemet.

 

Et que dire de cette fameuse triade de Memphis ?

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

Apophtegme ...

 

Voici donc

Néfer-Temou

Atoum est parfait.

 

Il était le soleil levant, Atoum jeune en somme, avec cet aspect :

  • De la naissance,
  • De la renaissance même,
  • De la création,
  • ...

 

De plus, Néfertoum fut bien lié au royaume de Râ, cette caractéristique est fortement ancienne puisque le Spell 266 des Textes des Pyramides mentionne parfaitement qu'il aurait été  le :

 

"Lotus à la narine de Rê"

Khattab 2002 : 64

Symbole du souffle vital qui jaillit de la corolle pour animer toute existence.

 

Voilà de fait l'épithète de notre divinité :

"Le lotus que respire Râ"

 

Lotus flowers from the edfu temple

Ci des fleurs de lotus au temple d'Edfou.

10354803 887812854580762 7304925918993225961 n

Ainsi commença le règne de Râ le créateur de l’univers ! (1)… en Égypte antique !

Par Le 05/10/2014

ankh hiero    "Vivre"… "La vie"…

ww.aime-jeanclaude-free.com   

Logopdf   
   
   

"Avant tout, il n'y avait rien"

"Avant que le commencement se mette à commencer,

le rien était le tout.

Il n'y avait pas d'espace.

Il n'y avait même pas de vide : tout vide exige un plein"

Jean d'Ormesson

 

Ce fut peut être de cette façon que nos anciens avaient mis en œuvre certains mythes afin de s'approprier ce grand mystère que fut la création !

Passant en vérité du rien au tout...

Et cela en donnant ainsi une forme au rien !

 

Ainsi, n’avaient-ils pas élaboré quelques formidables paradigmes donnant naissance finalement à l'étendue… ?

Ne se distinguait-elle pas d'ailleurs à travers l’autogenèse ? Avec cette quête vers un certain équilibre conquis sur le désordre originel, et les conflits quant aux forces antagonistes et cependant intrinsèques à l'énergie vitale !

 

10354803 887812854580762 7304925918993225961 n

Source / © Amentet Neferet "Religion and Traditions of Ancient Egypt...

Bastet (Chat à tête, à gauche)

et

Thot (A tête d'ibis)

Deux netjerou en adoration devant Râ (A tête de bélier, tenant l'Ankh et le sceptre Ouas, pouvoir et domination...)...

Cela devrait représenter l'intérieur du Soleil ! Détail de la 4e heure de la journée...

Le plafond astronomique de la salle hypostyle du temple d'Hathor à Dendérah...

 

10321799 809514405743941 3479644658147806784 oLe trajet quotidien de Râ pendant les heures de la journée, nous sommes bien en cette 4e heure !

© "I Monumenti dell' Egitto e della Nubia" by Ippolito Rosellini, Band 4,3, plate XXXIX.

 

C'est bien une scène de la frise d'astronomie à l'extérieur de la salle hypostyle du temple d'Horus...

"Ra Behdet, Seigneur du Ciel" semble bien représenté au sein du Soleil,..., à tête de bélier...

 

On peut même y admirer :

- Le netjer Montou ! Voyez, il était sur le point de transpercer la déité Apophis (L'ennemi des netjerou...),

- L'oiseau à tête humaine, Bâ...

- ...

 

Plan de l'article...

Il fallait bien donner aux Hommes des réponses !

→ Ainsi...

→ Cependant, avait-il une représentation précise ?

→ Une interprétation de tous les phénomènes...

→ Des cosmogonies qui apparaissent finalement fréquemment...

Voici probablement le créateur de l’univers !

Héliopolis fut son principal lieu de culte !

 

Il fallait bien donner aux Hommes des réponses !

 

Celles relatives aux angoissantes questions existentielles :

 

→ La vie aurait-elle véritablement un sens ? Et de ce fait, lequel ! (?)

 

→ Qu’en est-il de leur vie sur la terre de Kemet ?

 

→ Et la mort alors, était-elle inéluctable ?

Et puis la rupture consommée, il devait bien y avoir une continuation ! (?) Comment pouvait-elle se présenter cette résurrection ?

 

→ Le bien ?

 

→ Le mal ?

Est-ce véritablement un atavisme qui fit naitre finalement un mythe, vous savez, celui du combat éternel ou le mal demeure en permanence sur terre à savoir celui d'Horus et de Seth bien sûr !

 

Ainsi…

 

→ Ne vit-on pas apparaître ce netjer, l'un des plus anciens de ce fantastique panthéon... ?

 

→ Ne devait-on pas le vénérer déjà à l'ère préhistorique ?

 

→ Ne fut-il pas considéré comme étant la source de toute énergie ?

 

→ Ne tirait-il pas de cette réalité une puissance sans égale aux yeux des Hommes ?

 

→ Ne se fondait-il pas dans toute autre déité ? Et à plus forte raison, dans les souverains, les grands prêtres,... ?

 

Cependant, avait-il une représentation précise ?

 

Il était bien doté d'une nature universelle...

Voir même fusionnante...

Changeante également...

De fait nous le vîmes sous bien des formes différentes !

Empruntant...

Voir même s'associant à bien d'autres déités !

 

Du reste l’une des figurations les plus communes ne serait-ce point Râ :

- Sous cette forme d'un homme en pagne,

- Ayant une tête de faucon,

- Et muni forcément du fameux disque solaire !

- Mais également d'un Uraeus, le cobra...

ReSource

 

Une interprétation de tous les phénomènes...

 

De tous ceux en tout cas qu'ils pouvaient observer et ce à travers le prisme de croyances séculaires !

Les histoires du règne du netjer Râ sur la terre…

Le mythe d'Osiris ainsi que les luttes d’Isis, d’Horus,…

Des thèmes finalement tout à fait récurrents quant aux conflits entre les tenants de la Maât et ceux des forces du désordre…

De l'importance de pharaon dans le maintien de cette Maât…

De cette mort inéludacble mais également de la régénération…

 

 Inspiré par les cycles même de la nature, nous sommes véritablement au sein d'une notion de cycle qui semble du reste avoir été parfaitement essentielle, ainsi :

 

Le cycle circadien...

(Re)naissance du Soleil le matin et disparition le soir ! En somme le trajet quotidien de Râ à travers le monde et de son homologue bien sûr c’est-à-dire la Douat…

Khépri…

Râ…

Atoum…

 

Le cycle annuel avec l'inondation du Nil...

Ce qui d'ailleurs souvenez-vous, pouvait être une source de joie mais également de peine ! Et ce en cas de trop faible ou trop forte crue bien évidemment, les extrêmes ne sont jamais idoines...

 

Le cycle de la vie avec les naissances...

Elles devaient se succéder après les ruptures ! Sachant que nos anciens ne croyaient pas en une réincarnation terrestre mais plutôt en l'immortalité de "l'âme"...

 

Les mythes de la création, où les netjerou érigèrent l'univers fondé sur le chaos primordial…

 

→ …

 

Nous pouvons aussi préciser que la grande diversité de leurs cultes se retrouve également dans les mythes qui devaient correspondre à la création ! Ils semblent véritablement se différencier et ce en fonction des régions, des cités,..., de leurs netjerou tutélaires comme fut évidemment Râ, Isis, Seth, Horus, Anubis, Ptah,...

 

Ainsi...

Il n'existait pas une, mais bien plusieurs cosmogonies ! Ou si vous préférez ce furent des mythes en quelque sorte relatifs à la création du Monde !  De plus, ils devaient bien coexister dans les différentes parties du royaume de pharaon... Toutes les cosmogonies admettaient alors l'existence d'un principe créateur ! Nonobstant, chaque nome devait bien voir en son netjer tutélaire le véritable démiurge ! Vous savez, cette déité qui devait être à l'origine de la création...

 

Des cosmogonies qui apparaissent finalement fréquemment...

 

- Dans les écrits, les hymnes, les textes rituels, funéraires,…

- Au niveau des représentations picturales,

- Au sein de courtes histoires également,

- Des "décorations",

 -…  

 

Nonobstant…

Rare furent les comptes rendu complets ! De plus, nous devons bien préciser que les détails de ces événements sacrés différent grandement d'un texte à l'autre et peuvent même paraître parfois bien contradictoire !

Serions-nous alors dans le domaine métaphorique ?

Traduisant l'essence ainsi que le comportement des divinités ! Chaque variante d'un mythe représente probablement un point de vue symbolique différent et de fait, enrichissait la compréhension de nos anciens vis-à-vis de leurs netjerou mais aussi de leur environnement !

Des cosmogonies qui bien certainement influencèrent, inspirèrent,…, la base même idéologique de la royauté !

Allégories…

Scènes…

Symboles…

Propagandes…  D'ailleurs la cosmogonie la plus connue comme vous le savez, fut bien celle d'Héliopolis qui avait pour créateur un démiurge solaire !

Râ...

Sous l'une de ses formes...

Il donna une généalogie divine descendant jusqu'au netjer pharaonique Horus,… !

 

 Souvenez-vous à cet effet de :

- Héliopolis,

- Hermopolis,

- Thèbes,

- Syène (Éléphantine-Assouan),

- ...

 

1601155 773198142730038 2930224530511938926 n

Noun…

La divinité soulève la barque du netjer Râ dans le ciel et ce au moment de la création !

Source

 

Voici probablement le créateur de l’univers !

 

Râ personnalisait aussi bien :

- L'astre en tant qu'entité physique,

- Que la force divine qui se trouvait en lui !

- ...

 

Il était bien la source :

-  De lumière,

-  Et de la vie même ! Ceci nos anciens devaient bien l'avoir compris ! Il se serait créée lui-même à partir d’une fleur de lotus, ce qui correspondrait au terme de démiurge !

- ...

 

Héliopolis fut visiblement son principal lieu de culte !

 

Le soleil étant source de vie...  

 

Cela contribua bien au fait qu'il ne fût jamais complètement l’éclipsé ! Ainsi, souvenez-vous du netjer Amon, par exemple, il était aussi connu sous le nom d’Amon-Râ !

Son apogée semble avoir été au niveau de la 5e dynastie... Râ fût ensuite remplacé par ordre d’importance par Amon-Râ comme vous le savez et ce sous le règne des Ramsès...

 

Rappelez-vous aussi des transformations de Râ et de son voyage à travers le temps, nous voici donc le matin...

Plus précisément à 05h00 !

 

Il se levait à l’Orient, sous cette forme de scarabée émergeant du sol symbolisant finalement le concept même de la naissance, Khepri

Cet insecte connu en partie par le fait qu'il poussait devant lui une boule !

Une belle allusion à la nourriture pour ses œufs au sein duquel il devait bien les déposer… Ainsi, les petits scarabées naissaient en surgissant de cette boule, allégorie finalement à la renaissance !

 

Scarabaeus laticollis 2 de Rafael Brix

© Rafael Brix

"La race des scarabées n'a pas de femelles,

tous les mâles projettent leur semence dans une pelote sphérique de débris qu'ils font rouler en la poussant d'un côté,

exactement comme le Soleil semble pousser les cieux dans sa course,

c'est-à-dire dans la direction opposée au cours des astres,

d'Ouest (monde des morts) en Est (monde des vivants)".
Chapitre 167 du "Livre pour Sortir au Jour"...

 

Dès lors...

Râ naviguait sur l'océan céleste pendant le jour : Mandjet, la barque diurne ! 

 

Nous sommes maintenant à midi...

 

Il devenait alors Râ-Horakhty qui n’était probablement qu’Horus solarisé !

Du reste, cette forme fut la plus couramment rencontrée...

Ainsi, lorsque Râ était assimilé à Horus, ne le vit-on pas sous la forme d’un homme à tête de faucon, muni du disque solaire et de l’Uraeus ?

 

Aussi, tous les soirs :

 

Il se couchait bien à l’Occident !

Il  se transformait ainsi en Atoum, le démiurge créateur d'Héliopolis dont Râ avait récupéré les fonctions !

 

Il prenait alors la barque nocturne ou Mesekhet, se transformant en homme à la tête de bélier coiffé du disque solaire pour ranimer Osiris à la vie.

Donc...

La nuit tombante, Râ entrait dans le domaine des défunts, le royaume d'Osiris, situé sous terre. Il traversait alors la cité infernale de Sokar en livrant bataille au serpent Apopis ! Ce dernier représentait bien les forces du chaos qui désirait anéantir la lumière...

 

Cle de vie 1

   
   

Désinences... Prochainement sur le même sujet... Le netjer Râ...     

 

 - L'écorchement d'Anti,

- La ruse d'Isis, 

- La fin du règne de Râ,   

- ...   

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :  

 
  • Sources...
 

Neil Philip, Mythe et Légendes, Larousse

Nadine Guilhou, Janice Peyré , La Mythologie égyptienne, Marabout, 2006, ISBN 2501050258.

Jan Assmann, Mort et au-delà dans l'Égypte ancienne, Éditions du Rocher, 2003, ISBN 2268043584.

Viviane Koenig, Dieux et génies de l'Égypte ancienne.

 
  • Sitographie...
 

 

Aphorisme...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...   

   
   

"D'abord ils vous ignorent,

ensuite ils vous raillent,

puis ils vous combattent

et

enfin, vous gagnez."

Ghandi

 Aime

Vie, santé, force.

(v.s.f.)