Plongeons-nous en ce 22 fevrier dans l'Égypte ancienne à travers les rayons de Râ pénétrant le naos ...

 

 


 

1 63

Plongeons-nous en ce 22 fevrier dans l'Égypte ancienne à travers les rayons de Râ pénétrant le naos ...

Sosltice

ânkh... 

"Vivre"…

"La vie"…

http://www.aime-jeanclaude-free.com/

Logopdf

 

Touristes photo devant temples abou simbel 25 novembre 2017 egypte 0 729 451

Source

 

Nous voici aujourd'hui avec ce marqueur temporel :

  • Particulièrement puissant,
  • En cette occasion, parmi tant d'autres, d'élaborer des célébrations ainsi que moult festivités,
  • ...

 

Voici donc le "Miracle"

de Râ

à Abou Simbel !

Nous sommes bien en ce 22 février,

les rayons du soleil traversent la sombre chambre du Grand Temple de Ramsès II

illuminant la statue du pharaon.

 

Avec cette illumination de la statue de Ramsès II !

Autant dire que nous sommes en plein éclat du divin.

Et ce au cœur même du grand temple d'Abou Simbel, et cela semble bien avoir été, comme vous savez, intégrée par les architectes et ce, dès la conception du prestigieux édifice : impressionnant tout de même !

 

Ministry of antiquities

Source

 

Aussi, nous nous trouvons au sein de ce majestueux site, au sud de Kemet, à Abou Simbel.

 

Et deux fois par an :

  • Le 22 octobre,
  • Et le 22 février, à l'aube, la statue du pharaon Ramsès II s'illumine ! Ainsi, Râ, pour le plus grand bonheur des visiteurs d'aujourd'hui comme ceux d'hier du reste, montre alors sa formidable puissance.

Aussi, en Égypte ancienne, ce devait être pour certains en tout cas, un des moments uniques de l'année, une véritable magie s'opérait alors ! Tous ceci n'expliquerait-il pas la présence de festivités afin d'éloigner les ténèbres, comme la faim probablement et ce pour, peut-être, se rapprocher de la chaleur de Râ ?

Que ne ferait-on pas pour quelques rayons de plus ?

Quel que soit les époques,

Quel que soit la civilisation,

Quel que soit le lieu géographique sur la planète,

... 

 

Ainsi, les rayons de Râ pénétraient le naos.

 

Plan abou simbel

Source

 

https://storage.tvanouvelles.ca/v1/dynamic_resize/sws_path/tvanouvelles_prod/99162cd0-f491-462a-afaa-1234bd79c170/egyptarchaeologyramses-ii_ORIGINAL.jpg?quality=80&size=280x&version=0

Source

 

Nous sommes alors au sein du festival bisannuel de Râ, en ce lieu dès plus magique, à savoir Abou Simbel : l’un des points culminants de la saison touristique à Assouan.

Ainsi …

Les temples ont été creusés dans la montagne au 18e siècle B.C.E. Ils furent découverts dans les années 1 800, enterrés, conservés finalement dans le sable pendant environ 2 000 ans !

Ce monument est un mémorial pour Ramsès II ainsi que son épouse la reine Néfertari.

 

https://storage.tvanouvelles.ca/v1/dynamic_resize/sws_path/tvanouvelles_prod/eb103bd1-b857-45fc-ace9-478907a9bf44/egyptarchaeologyramses_ORIGINAL.jpg?quality=80&size=280x&version=0

Source

 

Avez-vous entendu parler du "Grand Amour" ?

Celui entre autres de Ramsès II ainsi que de sa reine Néfertari ! Nous aimons tous ce genre d’histoire d'affection, d'aventure amoureuse, d'amativité, de passion, ... !

Ainsi ...

Une telle relation avec une reine comme Nefertari est parfaitement figurée, de plus en très bonne place sur les temples et monuments de Ramsès II. Notons aussi les poèmes d’amours sur les murs de sa chambre funéraire ce qui est parfaitement inhabituel du reste !

Et comme vous savez ...

La succession royale égyptienne était liée à la lignée féminine et un nouveau pharaon devait gagner le trône grâce à ses relations féminines et conjointes. C’est ainsi que nous voyons des situations qui n’auraient normalement pas lieu d’être dans notre culture, à savoir pharaon épousant leurs sœurs, leurs filles même, …

 

Une commémoration en quelque sorte …

Celle de sa soi-disante "victoire" au cours de la première bataille, Qadesh : 1 274 B.C.E et ce entre les Égyptiens antiques et les anciens anatoliens : ils formaient alors l’Empire Hittite (L’actuelle Turquie, Syrie, Liban, ...).

Aussi, et ce vous le savez bien ...

En 1968, les temples furent déplacés par crainte d’inondations, celles provoquées par le barrage moderne d’Assouan. Ils ont été déplacés vers une colline artificielle afin d’être élevés au-dessus de l’eau. Le déménagement a été supervisé par l’UNESCO, avec notamment la "Grande Pharaone" Christiane Desroches Noblecourt.

 

"Il n'est donc pas impossible de penser que,
deux fois l'an,
le soleil devait revenir donner à l'image du roi
- en tant que souverain sur terre -
coiffé du khépéresh du règne,
la nécessaire illumination divine
également reçue par les images d'Amon et d'Horakhty
avec lesquels il se confondait.
En un mot,
l'énergie était rechargée par deux fois au cours de l'année,
ce qui contribuait à sublimer encore l'essence de Pharaon
et
à commenter le mécanisme de sa divinisation."
Christiane Desroches-Noblecourt
"Le secret des temples de la Nubie"
Paris, éditions Stock/Pernoud, 1999 et ce en page 204.

 

Nous voici donc au sein du légendaire rocher de Meha ...

Erigé dans la montagne, ce sanctuaire est bien une sorte de grotte artificielle. Aussi, le plus célèbre des temples de Kemet fut révélé au public en 1813 à travers des gravures quant à l’explorateur suisse Jean Louis Burckhardt !

 

Les deux temples d’Abou Simbel furent :

  • Taillés dans la roche, sur une colline qui surplombait le Nil : nous sommes bien en Haute-Egypte, à 200 km au sud d’Assouan !
  • Dédiés à deux netjerou(t) Osiris et Isis,
  • Construits par certainement l’un des plus célèbres pharaons, Ramsès II (Entre 1 279 et 1 213 B.C.E),
  • ...

 

Nous sommes bien au sein du domaine d'un des Horus de Nubie !

Pas de "réelles" déités ici, puisqu'en vérité, Ramsès II était devenu lui-même une divinité !

Il fit comme vous savez creuser un sublime spéos.

En y pénétrant …

Nous voyons cette salle hypostyle avec ses huit piliers osiriaques aux parois couvertes de scènes guerrières. Des "iconographies" le montrent du reste prêt à tuer un chef libyen, matant une citadelle asiatique, terrassant même des rebelles Koush.

Pharaon met également en avant sa propre descendance à travers ses fils aux combats près de lui, affirmant ainsi leur digne origine royale.

Ainsi, les statues de l'avant-cour représentent les princes et princesses royaux, les Grandes Epouses comme la Dame Touy, la mère souveraine ... La façade est sculptée à même la montagne, érigée de quatre colosses, représentant bien évidemment notre pharaon qui devait probablement en imposer vis-à-vis des "probables" envahisseurs venus de Koush.

Un sourire figé …

Un visage avenant …

Nonobstant, son visage est bien marqué d’une détermination implacable !

 

Pas de "réelles" déités ici ...

Cependant ...

Ramsès II fit des offrandes à la netjeret Mâat ! De plus, voyez son fameux cartouche en tant que Ouser-Maât-Rê ...

 

96

Source

Ainsi ...

Des rayons de Râ traversent la sombre chambre du Grand Temple de Ramsès II et illumine la statue du pharaon, et ce deux fois chaque année, les 22 février et 22 octobre.

Certains historiens pensent même que l'alignement solaire du temple devait marquer la naissance et le couronnement de l'ancien roi !

 

https://storage.tvanouvelles.ca/v1/dynamic_resize/sws_path/tvanouvelles_prod/4efb04ba-26f0-44f4-87bc-f05035d5cbb8/egyptarchaeologyramses_ORIGINAL.jpg?quality=80&size=960x&version=0

Source

 

La fête de Râ d’Abou Simbel !

Avec les hymnes solaires dédiés au netjer ...

 

Abou Simbel constitue l'un des joyaux de l'ancienne Nubie, dont les frontières s'étendaient le long du Nil, partageant son territoire entre l'Égypte et le Soudan actuels.

 

3

 

4 6

Sculptés dans la masse siègent de gauche à droite :

Ptah,

Amon-Râ,

Ramsès II (En égalité aux trois déités majeurs !)

et bien sûr Horakhty.

 

1 7

 

2 2

 

La dimension solaire de la divinité Amon-Râ avec ...

  • Le lever de Râ,
  • L'endroit où les rayons furent visibles,
  • Le naos, ce saint des saints, est bien celui du netjer Amon-Râ : d’ordinaire il se retrouve plongé dans le noir, mais en ces deux jours précis il s’éclaire ! Comme programmé par le divin Râ ...
  • Un point visible des rayons de Râ au sein de Kemet,
  • Le milieu divin "du ciel" et celui terrestre, des Hommes,
  • Fantastique cette ingéniosité de l’Amour …

Fantastique cette luminescence …

Fantastique ce temple et sa spiritualité qui se décline encore quelques millénaires après la disparition de pharaon !

 

solstice d hiver le premier jour de l hiver est arrive et si c est une bonne nouvelle

Râ "joue" alors entre les pierres, les colonnes et les statues

du temple de Karnak à Louxor.

Un événement solaire impressionnant !

Source

 

 

Fils de Râ, seigneur des Deux Terres, Aimé, doué de vie, comme Râ, à jamais.

Société Egypte Antiquité Kemet Culture Pharaon Egypte ancienne aimejc découverte Khéops

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire