Femmes préhistoriques : sortir d'une vision patriarcale

Et si, contrairement à une vision patriarcale de la Préhistoire héritée du XIXe siècle, les femmes avaient elles aussi peint Lascaux, chassé les bisons, taillé des outils et inventé des techniques ? Rencontre avec la préhistorienne Marylène Patou-Mathis.

En effet, aucune preuve archéologique ne permet d'affirmer que dans les sociétés les plus anciennes, certaines activités leur étaient interdites, qu'elles étaient considérées comme inférieures et subordonnées aux hommes. S'appuyant sur l'analyse des idées reçues et les dernières découvertes, cette conférence pose les bases d'une autre histoire des femmes préhistoriques.

Marylène Patou-Mathis est directrice de recherche au CNRS, rattachée au Département Homme et Environnement du Muséum national d’Histoire naturelle (Paris). Préhistorienne, elle est spécialiste des comportements des Hommes préhistoriques, en particulier des Néandertaliens et des premiers Hommes modernes en Europe. Elle a publié plusieurs ouvrages dont en 2020 "L’homme préhistorique est aussi une femme" (Allary Ed.) et "Qui était Néandertal ?" (Eds. Bayard) en 2018.

Les prochaines conférences du Musée de l'Homme : https://www.museedelhomme.fr/fr/au-programme/agenda?f%5B0%5D=field_categorie%3A84?mtm_campaign=mh_youtube_fevrier_2022&mtm_source=youtube&mtm_medium=social&mtm_content=conference__&mtm_group=contenu-numerique&mtm_kwd=

© MNHN - 2022 "

Retour

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !