Le verre ...

ânkh ...

"Vivre" …

"La vie" …

http://www.aime-jeanclaude-free.com/

 

Le Proche-Orient ...

Fut-il ce creuset de l'innovation verrière ?

 

Ainsi :

 

  • Selon RACHET, 1994,  en page 999 :

L’auteur nous rapporte alors, que des petits objets faits de pâte de verre furent déjà présents en Égypte durant la période prédynastique ! Et ce aux environs du 4e millénaire B.C.E.

Aussi, par leur "fragilité et la petitesse du support", Guy Rachet préfère émettre un doute sur l’intentionnalité de leur fabrication.

 

  • Selon A. Rouveret dans Pline l'Ancien :

"Histoire Nature. Lleivre XXXVI [Texte imprimé] / Pline l’Ancien ; texte établi par J. André, traduit par R. Bloch ; commentée par A. Rouveret, Paris : Les Belles Lettre, 1981. France ; CASAGRANDE, 1998, en page125 ...

Les origines du verre sont parfois encore difficiles à cerner.

Cette difficulté semble prendre naissance dans le nom même de verre.

En effet, Florence Stiline (STILINE, 2005 et ce en page 20), semble accorder aux "glaçures" du 5e millénaire B.C.E, une première expérience du verre artisanal.

 

  • ...

 

Anna hodgkinson inspecting the glass objects

Anna Hodgkinson inspecting the glass objects.

Anna Hodgkinson, "Research Fellow", du British Museum

Lien

 

Aussi ...

Suite à certaines études sur les premiers verres égyptiens et mésopotamiens, il semblerait que des cendres végétales furent utilisés comme premiers fondants, et ce avec des teneurs fortement variées selon les "laboratoires" de verreries et aussi en fonction des ères considérées.

 

EROY, 1985 en page 184 …

CASAGRANDE, 1998, en page126 …

FOY et NENNA, 2001, en page 67 … Ainsi, souvenez-vous du papyrus d’Oxyrhynque, il aurait été daté du 3e siècle de notre ère. Aujourd’hui dénommée El-Behneseh, nous sommes alors sur cette rive occidentale du Nil.

L’auteur de cette prose semble cependant bien inconnu, nonobstant cela n’ôte rien quant à la "prestance" de cet écrit décrivant bien le soufflage du verre !

 

" Façonnant pour les hommes

D’abord donc il chauffa l’extrême bout [du fer],

Prit, près de là, une motte de [verre] clair. 

Et la mit comme il faut dans le creux du [four].

 Et voilà qu’éprouvant le feu puissant, comme de la [cire],

Le cristal s’amollit sous les assauts d’Héphaïstos. 

Alors rapidement l’homme émit de sa bouche un souffle continu comme s’il s’essayait  

À l’art très charmant de la flûte.

 Le verre reçut [la pression de ce souffle]

Et s’arrondit en boule vers l’avant

 […].

C’était comme s’il recevait en même temps

L’impulsion d’un souffle divin.

Souvent, en effet, comme un bouvier [balance] sa houlette

"

 

Une ambiguïté semble demeurer avec ce poème …

L’auditeur devait bien avoir ce ressenti, celui de "humer" cette chaleur infernale quant à l’atelier du verrier !

Sans omettre bien évidemment cette merveilleuse harmonie tant recherchée par nos anciens et ce au milieu des outils, du feu, des artisans, ... Ainsi la canne à souffler semble trouver une certaine analogie avec un instrument musical : "l’art très charmant de la flûte". Le verrier ne fût-il point alors au service des déités Héphaïstos et Apollon ?

 

Nonobstant …

Il semblerait que nous ne connaissions que bien peu de chose quant aux verriers ! 

 

Xear plugs jpg pagespeed ic on43eo cuk

Une matière première précieuse, aux recettes de fabrications jalousement secrètes, le verre ! En Égypte ancienne !

40 2 4 egdp013335

"Vivre" …

"La vie" …

ww.aime-jeanclaude-free.com  

Logopdf

Plan de cette thématique ...

10474689_10152571061710406_641753932868581489_n--1-.jpg

Provenance Akhet-Aton.

Source  

 

Aujourd’hui,

Il nous est particulièrement familier,

Son usage en est même devenu naturel et quotidien même.

En fait cela devint une matière première particulièrement précieuse, avec des recettes de fabrications jalousement tenues secrètes.

 

Voici donc le verre en Égypte ancienne. Afin d’atteindre le résultat que nous lui connaissons de nos jours il lui fallut cependant une bien longue histoire, traversant une véritable chimie du minéral. Parvenir ainsi à transformer cet élément, certes des plus abondants en terre de Kemet, à savoir le sable et ce en verre, nos anciens durent probablement requérir d'un amoncellement de circonstances bienheureux, d’observations, de compréhensions, d'adaptations, ..., tous cela couplées à une inventivité relevant finalement d’une série de prouesses !

 

 "Le peu que savaient les Égyptiens,

il y a peut-être quelque mérite

à l'avoir trouvé

près de trente siècles avant notre ère"

 

  10553367_10152571050700406_846362566488352234_n--1-.jpg

Source / Lien

 

Une pierre qui devient liquide !

Environ 1 350 ans B.CE ...

 

1477490 10207630329228449 6856109842436334241 n

Source

 

Plan de l'article ...Revenir en haut de l'article ...

→  Il existe du verre bien naturel celui-ci, ainsi ...

→  L'usage du verre remonterait …

→  Une aventure qui couvrit certainement deux millénaires ...

→  L’artisanat du verre en Égyptien antique ...

→  Que d’interrogations ?

→  Ainsi …

→  Ce fut bien grâce à ce prestigieux site de Pi-Ramsès …

→  Tout d’abord …

→  Mais nous connaissons bien d’autres preuves quant à cette fabrication …

→  Une technique qui ne fut cependant pas à la portée du tout à chacun !

→  Voici quelques ornements en verre colorés !

→  De plus, comment furent-ils élaborés ?

→  Aucune preuve picturale !

 

→  Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

→  Aphorisme ...

 

Le verre n’est vraiment pas un matériau simple ! 

 

Il serait considéré comme :

  • Un "solide" ...

Nonobstant, c’est en vérité un liquide figé et ce à notre échelle de temps.

  • De plus vous conviendrez qu'il est parfaitement "homogène", enfin normalement ...

Et ce à la précision de notre œil bien sûr (Car lui, comme tout notre corps du reste, sont remplis d'imperfections : il vous suffira pour cela d'interroger votre ophtamologiste par exemple).

De fait, il serait transparent, sans coloration ...

Cependant, reconnaissons aujourd'hui qu'il est véritablement formé de diverses entités et ce à l’échelle nanométrique.

  • Enfin nous pouvons ajouter à tout cela son caractère "amorphe", se référer notemment à Zarzycki.J en 1982, pour véritablement se plonger dans le monde infiniment petit du verre.

 

Il existe du verre bien naturel celui-ci, ainsi ...

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

Les impactites ...

Ce sont des roches terrestres modifiées par compression, échauffement et agglomération des retombés de poussières et de fragments. Les impactites sont donc des verres naturels formés au moment d'un impact !

 

Les tectites ...

Ce sont les roches "créées" par vitrification, une fonte complète, qui sont projetées loin du lieu d'impact à la manière d' "éclaboussures" en prenant toute une variété de forme lorsqu'elles refroidissent et retombent sur terre.

 

Voici en quelque sorte unartefact provenant des netjerou(t) :

 

http://www.planetastronomy.com/special/2008-special/15dec07/minera11.jpg

          Impactites.

      Source

 

http://www.planetastronomy.com/special/2008-special/15dec07/minera10.jpg
Impactite. 
Source

 

Nous pouvons y voir une véritable vitrification, sur une surface analogue à un cercle de sable de 80 Km de diamètre et sur un périmètre de 6 500 kilomètres carré. La chaleur fit donc visiblement fondre le sable.

De fait ...

Il le métamorphosa littéralement en verre, normalement de couleur jaune ! Il est d'ailleurs appelé le verre libyque, avec bien souvent de nombreuses incrustations : schlieren, cristobalite, ...

  • De couleur jaune à vert clair,
  • Plus ou moins transparent,
  • Blanc parfois aussi, dû au fait de la présence de bulles d'air à l'intérieur,
  • Opaque, quand les bulles sont nombreuses,
  • ... Le "verre libyque" est donc bien une tectite, c’est à dire une roche produite par fusion lors d’un impact.

 

105571317.zWeZFK5t.jpg

Aujourd’hui, les plus beaux verres libyques sont considérés comme des pierres gemmes et sont taillés.

Source

 

L'usage du verre remonterait …

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

Je suppute donc qu’il devait être en des temps anciens un matériau bien prestigieux ! Réservé  probablement à une certaine caste de nantis.

Ainsi ...

Si nous nous référons à Rachet, 1994, et en page 999, l’auteur nous rapporte ainsi dans son ouvrage, que des petits objets faits de pâte de verre furent déjà présents en Égypte durant la période prédynastique. Et ce aux environs du 4e millénaire B.CE. Aussi, par leur "fragilité et la petitesse du support" Guy Rachet préfère émettre un doute sur l’intentionnalité de leur fabrication.

Du reste ...

Tout semble démontrer qu’il se répandit véritablement en Égypte aux alentours de 1 500 ans B.C.E. (Tite M. et al, 2002).

Alors ...

Un peu avant 3 000 et jusqu’à 1 500 B.C.E, seule la "pâte de verre" était fabriquée.

En fait ...

La "véritable industrie" du verre commença bien sous le règne de Touthmôsis III (1 475 à 1425 B.C.E).

 

Une aventure qui couvrit certainement deux millénaires ...

Entre le 5e et le 3e millénaire B.C.E ... 

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

Vous connaissez bien le verre,

Alors …

Il est facile d’imaginer une apparition spontanée, de façon soudaine en quelque sorte, ...

 

Cette synthèse est certainement le fait d’accidents :

  • De cuissons par exemple,
  • ... de,
  • … Et ce par quelques artisans comme des céramistes, des métallurgistes, …

 

Aussi sSouvenez-vous …

La matière vitreuse est certainement apparue avec la glaçure ! Vous savez ce revêtement vitrifié à la surface (Par exemple !) d’une pierre terne voir même commune, d’une céramique, …

Ainsi voyait-on de belles couleurs, bien brillantes.

Bleues,

Vertes,  ..., cette glaçure est apparue visiblement au cours du 5e millénaire et ce en Mésopotamie puis vint notre Kemet et cette belle vallée de l’Indus.

Par la suite, nos anciens élaborèrent d’innombrables statuettes, amulettes, perles, … 

 

L’artisanat du verre en Égyptien antique ...

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

Ainsi …

Paradoxalement au fait que nous lui connaissons de très belles pièces élaborées bien évidemment en verrerie, cet artisanat ne semble pas finalement occuper une véritable prééminence. Ce qui du reste semble être en complète contradiction vis-à-vis de la faïence siliceuse.

Nous trouvons bien des traces de verrerie aux alentours de la 18e dynastie. Un artisanat qui semble du reste avoir connu une sorte d’apogée durant les trois siècles suivant.

 

Puis …

On pourrait presque "concevoir" une quasi disparition vers l’an 1 000 ! De nouvelles fabrications apparaissent cependant par la suite, avec l’arrivée des Perses puis des Macédoniens.

Un artisanat d’ouvriers d’élites,

Œuvrant évidemment pour une classe aisée, vivant dans le luxe.

 

Que d’interrogations ?

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

A partir de la fin de notre 19e siècle,

Les archéologues se demandèrent comment nos anciens fabriquaient-ils tous ses objets en verre et ce à partir de cette seconde moitié du 2e millénaire B.C.E ?

 

Au début : 

  • Savaient-ils vraiment le fabriquer au sein des ateliers de pharaon ?
  • Ne furent-ils pas finalement dépendant de sources d'approvisionnement d’origines mésopotamiennes ?


Quant aux ateliers,

Ils devaient probablement se situés à proximité des résidences pharaoniques, au service du souverain bien sûr.

Ainsi,

Du moins au début,

Les produits ne furent certainement abordables que pour cette classe que je qualifierais de supérieure. Je subodore même que pharaon utilisait les produits issus des ateliers royaux afin de remercier un serviteur.

En tout état de cause,

Il s’avère bien que les artisans de pharaons se soient véritablement affranchis des importations extérieures, et ceci, relativement tôt. 

 

Ainsi …

Thilo Rehren membre du College de Londres …

Edgar Pusch au musée Pelizaeus de Hildesheim, en Allemagne …

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

Les deux auteurs semblèrent visiblement apporter un début de réponse.

 

Grâce au fait qu’ils identifièrent un site au sein de la prestigieuse cité de Pi-Ramsès.

Agglomération de Ramsès II, 1279 à 1213 …

Nous sommes bien à la fin du 13e siècle avant notre ère.

A l'Est du delta du Nil …

Ainsi, un très ancien atelier fut découvert : y fabriquait-il véritablement du verre ? 

Mais le verre de base ne provenait-il pas finalement des pays voisins du Proche Orient ?

 

Ainsi, je suspecte que les lingots de verre devaient être bien rugueux et certainement ressembler à des pierres colorées. Ceci expliquerait probablement cette description de "pierre qui devient liquide" !

 

Les deux chercheurs auraient ainsi découverts de nombreux creusets analogues à celui-ci :

 

20050617-101956-g.jpg 

Creuset en céramique utilisé en verrerie.

Du verre fusionné avec du cuivre élaborant du rouge.

Des pièces bleues.

 

Lire la suite