Films divers...

55590205 1101863316641948 6657337838675165184 n

Le grand Egyptologue Christian LEBLANC à Malqatta pérennise parfaitement l'éternité de l'Égypte ancienne.

Par Le 22/07/2017

Capture 5

ânkh... 

"Vivre"…

"La vie"…

"Soyez au service de la vie"...

https://www.aime-jeanclaude-free.com/


 

"Docteur Leblanc" ...

Nous sommes bien là avec un véritable maître de l'Egyptologie i.e. Monsieur Christian LEBLANC !

Ainsi, voyageons dans son passé, et retrouvons-nous au sein de sa classe de sixième.

Il a  lors 12 ans …

Il aurait entendu André Malraux s’exprimer à la télévision, à l’Unesco, au sujet de certains monuments situés en Nubie et qui selon lui, seraient probablement condamnés à une destruction définitive !

Delà ...

Démarra une passion qui ne s’estompa pas au fil des années, tout au contraire ! Il fut tellement "interpellé" qu’il fit une quête au sein de son propre collège afin d’envoyer de l’argent à l’Unesco. Le Directeur de l’époque lui aurait alors envoyé une réponse. Il semble même avoir contacté Nasser lui-même !

 

Dès lors il devint spécialiste du Nouvel Empire :

  • Docteur d'État ès-Lettres et Sciences Humaines, spécialité égyptologie,
  • Diplômé d'Études Supérieures de l'École du Louvre,
  • Directeur de recherche émérite au CNRS ...
  • Directeur de la MAFTO ...
  • Conseiller scientifique permanent auprès du Centre d’étude et de documentation sur l’ancienne Égypte, Ministère des antiquités ...
  • ...


"Après avoir exploré la Vallée des Reines pendant une vingtaine d’années,

il dirige actuellement, en coopération avec le Conseil Suprême des Antiquités de l'Égypte et le Centre d'Étude et de Documentation sur l'Ancienne Égypte,

les recherches et les travaux de restauration entrepris dans le temple

et

dans la tombe de Ramsès II, à Louqsor.

 

Fondateur et président de l'Association pour la Sauvegarde du Ramesseum,

Christian Leblanc est également membre, à titre étranger, de l'Institut d'Égypte,

et

membre du Comité International pour la sauvegarde de la Vallée des Rois..."

 

Il travaille actuellement et activement à la création d'un Centre International d'Études Thébaines ...

Thèbes ...

"L'aînée de toutes les villes du monde", nomenclature donnée par Champollion ...

 

© Pascal PELLETIER

 

  • "Thèbes, la cité d’Amon face aux défis du 21e siècle: un territoire archéologique en pleine mutation".
  • "L’administration du Ramesseum sous le règne de Ramsès II. Des fonctionnaires au service d’un temple de millions d’années".
  • "Les Reines du Nil au Nouvel Empire" : hommage à Christiane Desroches Noblecourt, Grande Dame du Nil ...
  • "Giovanni Battista Belzoni, le Titan de Padoue. Une aventure égyptienne". 
  • Du « Tombeau d’Osymandyas » de Diodore de Sicile au « Rhammesséion » de Champollion.
  • D’Alexandrie à  Philae, dans le sillage de Dominique Vivant Denon (la redécouverte d’une Egypte oubliée)”
  • ...
  • En 2011 : "The recent excavation and restoration works at the Ramesseum".
  • Ramsès III, de la grandeur à la fin tragique d’un règne ...
  • La Création du Monde, selon les anciens Égyptiens.
  • ...

 

00 titre conference 1210283975

Source

Depuis peu ...

Un nouveau site vient d'apparaître quant au Ramesseum que je vous invite à suivre bien évidemment !
Sauvegarder l’un des plus prestigieux chefs-­d’œuvre de l’architecture des anciens Égyptiens, inscrit par l’UNESCO, comme l’ensemble des autres monuments pharaoniques de Thèbes, à l’inventaire du patrimoine culturel de l’humanité.

 

 

 © Pascal PELLETIER

20617228 846649442158800 5150569334345193744 o

Étienne DRIOTON : l’Égypte, une Passion ...

Par Le 05/10/2016

 ânkh ...

"Vivre" …

"La vie" ...

https://www.aime-jeanclaude-free.com/

 

Drioton portrait  Logopdf

Plan de cette thématique...

 

Ami(e)s lecteurs-trices ...

Cet article est bien loin d'être l'équivalent d'un livre et, de qualité en plus.

Aussi ...

Aimant tout particulièrement ce haut personnage ...

Vous excuserez certainement votre humble serviteur quant aux oublis : je n'ai pas la prétention de vous exposer sa vie sans omission, mais davantage celle de vous faire connaître un être d'exception.

 

Bien mieux que moi ...

Sans avoir l'objectif de lui faire de l'ombre ...

Veuillez considérer S.V.P Madame Michèle Juret comme la référente idéale.

 

"Ses écrits, photographies
et
objets personnels enrichissent les collections du musée de Montgeron
et
en font déborder les archives ; ...
Auteur de plus de 400 publications,
le chanoine Etienne Drioton (dignitaire ecclésiastique),
surnommé le Chanoine des Pharaons, est un éminent égyptologue ..."
Laurent Deggradi ...
"L'incroyable collection du "Chanoine des Pharaons"
 
 
 

Plan de cette thématique ...

Revenir en haut de l'article ...

Vous pouvez accéder au chapitre en cliquant directement sur le titre de ce dernier !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Capture d'écran

Capture d'écran

 
  • 1913 -  Docteur en philologie de l'Académie Saint Thomas à Rome.
  • 1924 - Chargé de mission épigraphique auprès de l'Institut français d'Archéologie Orientale.
  • 1926 - Conservateur adjoint au département des antiquités égyptiennes du Musée du Louvre.
  • 1929 -  Chanoine honoraire de la cathédrale de Nancy.
  • 1936 - Directeur Général du Service des antiquités  d'Egypte, au Caire.
  • 1937 -  Membre correspondant de l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres.
  • 1945 -  Membre correspondant de l'Académie Stanislas (Nancy).
  • 1948 -  Docteur Honoris Causa de l'Université de Louvain.
  • 1949 - Président de l'Institut  d'Egypte.                                     
  • 1949 -  Membre correspondant de l'Institut de Bavière.
  • 1952 - Directeur de recherches au CNRS.
  • 1954 -  Membre associé de l'académie Royale de Belgique
  • 1956 - Président de la Société française d'égyptologie.
  • 1957 - Professeur au Collège de France.
  • 1961 - Décès du Chanoine Drioton à Montgeron. Il repose au cimetière de Villers les Nancy.

 

L'Essonne en Auteurs, Michèle Juret, Etienne Drioton : La Passion de L'Egypte.

 

Ajoutée le 24 juin 2015 :

Michèle Juret, Conservatrice du Musée Josèphe Jacquiot de la ville de Montgeron, a consacré une biographie au chanoine et égyptologue, Etienne Drioton (1889-1961) intitulée : Etienne Drioton, La Passion de l'Egypte aux Editions Gerard Louis. Elle y retrace le parcours méconnu de ce très grand et très discret égyptologue, mort à Montgeron. Le Musée Josèphe Jacquiot, héritier d'une partie de ses archives, a créé une véritable section d'Egyptologie pour illustrer son souvenir.

 

Enquete archeologique

 

phto de Didier Mion© Didier Mion

 

15977226 1699253407032420 8152024302982543062 n

Source /  © Michèle Juret

 

16832141 1715795622044865 7753584528295160667 n

Michèle Juret

 

"Etienne Drioton, l'Egypte, une passion".

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

Sur les découvertes des tombes royales de Tanis par le Professeur Pierre Montet de l'Université de Strasbourg.

Michèle Juret / 8 octobre ...

 

Jca

 

Que pense à cet effet le magazine "Pharaon", le N° 17 de septembre-octobre 2014 en page 10 par François Tonic ?

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

Il classe l’ouvrage comme destiné à "Tout public" (?) aussi il écrivit à son propos :

 

"Oublié du grand public,

le chanoine Etienne Drioton est une des grandes figures de l’égyptologie française de la première moitié du 20e siècle

[…]

Michèle Juret retrace un portrait très vivant de Drioton grâce aux nombreuses archives du chanoine dont elle est la responsable…

L’auteur s’appuie sur les nombreuses lettres pour nous faire vivre la longue carrière de Drioton et son inlassable travail pour organiser, archiver, cataloguer les trésors de l’Egypte.

Une belle aventure humaine !

 

Et dans "Egypte, Afrique & Orient N° 72 Février 2014" en page 67 à 69 par Sabine Pizzarotti ...

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

Après avoir présenté l’auteure et le cheminement qui l’a conduite à rédiger cette biographie, consacre trois pages de la revue à l’ouvrage et à la carrière d’Etienne Drioton :

 

"Michèle Juret

se vit confier la lourde tâche de s’occuper de toute cette documentation : le travail lui prit une dizaine d’années, dont cette belle biographie est l’aboutissement.

On ne peut douter, dès l’abord que l’auteur, après avoir passé tant de temps "avec" Etienne Drioton, nous en dresse un portrait fidèle et précis.

Elle nous offre bien plus : une plongée passionnante dans la vie de cet éminent égyptologue, parfois méconnu, avec un enthousiasme et une tendresse bien perceptibles tout au long du livre, qui se lit du reste comme un roman"

 

18268540 1751156301842130 4112178900817114026 n

© Michèle Juret

Etienne DRIOTON, à Kom Touraga, 28 octobre 1949.

 

Et pour "Archéologia N° 516 décembre 2013 en page 63 par Marie-Astrid Calmettes ...

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

Elle rappelle la carrière prestigieuse d’Etienne Drioton puis à propos de l’ouvrage lui-même elle écrit bien ceci :

 

"Michèle Juret

[…]

vient de publier un livre passionnant sur la vie du grand égyptologue français Etienne Drioton

[…]  

C’est donc l’extraordinaire carrière de cet égyptologue qui est ici retracée

mais

l‘intérêt de cet ouvrage réside dans le regard porté sur l’intimité de ce chercheur,

notamment grâce à des extraits tirés de ses carnets

et

de ses lettres envoyées à sa famille.

De très belles photographies en noir et blanc,

un chapitre sur l’œuvre scientifique du chanoine,

une bibliographie,

font de ce livre un ouvrage indispensable

et

fort instructif sur les débuts de l’égyptologie"

 

Et voici l'extrait d'une lettre de B. Bruyère adressée à E. Drioton ...

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

C'était en mars 1925 ...

 

Il écrivait avec une pointe d'humour :

"Mon cher ami,

au dernier coup de pioche de l'année,

voilà que l'on tombe sur un nid de momies dont certaines ne se sont pas fait violer ;

dans un caveau souterrain appartenant à M. et Mme Nefer-Renpet,

une huitaine de cercueils sont alignés sous des montagnes rocheuses..."

Extrait de "Etienne Drioton, l'Egypte, une passion

 

20617228 846649442158800 5150569334345193744 o

Etienne DRIOTON à Médamoud.
"Il y travailla de 1925 à 1931, aux côtés de Fernand Bisson de la Roque, appelé par l'IFAO pour des missions épigraphiques. Ses relevés et traductions des inscriptions hiéroglyphiques ont permis de reconstituer en partie l'histoire du site. (archives Etienne Drioton, Montgeron)"

Michèle Juret
Httpwww kheops egyptologie fr

"Pouvoir et savoir à l'époque de Ramsès II. Khâemouaset, le prince archéologue", en Egypte ancienne !

Par Le 01/10/2016

ankh hiero   

ânkh...

"Vivre"…

"La vie"…

ww.aime-jeanclaude-free.com   

 

Ḫˁ-m-wȝs.t.

Son visage fut alors recouvert d'un extraordinaire masque fait de feuille d'or martelées qui se trouve aujourd'hui au musée du Louvre à Paris. Ce masque, modelé sur le visage de la momie comme un moulage de plâtre, a conservé les traits du prince et dégage une étonnante expression de sérénité.

 

Alors, l'égyptologue avait laissé la description de sa découverte :

 

" Un masque d'or couvrait le visage,

écrivit Mariette.

Une colonnette de feldspath vert,

une boucle de jaspe rouge, était suspendues à une chaîne d'or passé autour du cou.

 

Une autre chaîne d'or soutenait deux autres amulettes en jaspe, le tout au nom du prince Khâ-em-ouas, fils de Ramsès II.

 

Un admirable bijou,

épervier d'or à mosaïques cloisonnées,

les ailes étendues,

était posé sur la poitrine.

 

Dix-huit statuettes de faïence à tête humaine et avec la légende "Osiris-Apis, dieu grand, seigneur de l'éternité", étaient répandues alentour."

 

Teaser de l'exposition : "Pouvoir et savoir à l'époque de Ramsès II. Khâemouaset, le prince archéologue".
Réalisation : Nicolas Pascariello.
Conseil départemental des Bouches du Rhône.

 

Capture 3

Capture d'écran.

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

Meritamun mummy 3

Egyptian Mummy-time lapse !

Par Le 01/09/2016

Ankh hiero 1

ânkh...

"Vivre"…

"La vie"…

Logopdf

http://www.aime-jeanclaude-free.com/

 

Des chercheurs de l'Université de Melbourne

ont reconstitué

le visage de Méritamon.

 

Une très belle femme visiblement...

Sa véritable identité est hélas définitivement perdue ! Aussi, les chercheurs lui attribuèrent-ils quand même un non, probablement pour sa deuxième existence, à savoir Méritamon...

 

Il n'en demeure pas moins qu'elle suscita un certain retentissement médiatique au sein de certains réseaux sociaux peut-être par :

  • Le fait que son origine reste encore un mystère...
  • Son rendu quant à son apparence et ce après diverses études ! Elle ressemble effectivement à une entité moderne, bien connue du reste, et cela pourrait non seulement surprendre mais en plus faire l'objet d'une crédibilité limitée...
  • ...

 

Nonobstant :

 

Elle fut une personne bien vivante,

comme tous les spécimens humains modernes

que nous sommes

et

nous nous devons de ne pas l'oublier !

 

Ainsi :

  •  Des chercheurs de l'université de Melbourne en Australie...
  • Avec l'Institut de médecine légale de Victoria...
  • ...

 

Ils auraient employé :

  • La tomodensitométrie...
  • L'impression 3D...
  • Et la reconstruction faciale et ce sur une momie bien incomplète...

 

https://youtu.be/cyMYoPm4we0



Une impression en 3D révèle le visage juvénile d'une femme âgée de 2000 ans ! Il est fort probable d'ailleurs qu'elle fasse partie de la collection du professeur Frédéric Bois Jones, chef du département d'anatomie du musée de Maidstone en 1930 après avoir travaillé sur un projet archéologique en Égypte.


La tête momifiée est soigneusement conservée et ce dans le "Harry Brookes Allen Museum of Anatomy and Pathology"... Ce crâne momifié a été préservé pendant près de 100 ans dans les archives de la faculté et permet aujourd'hui de tester les limites de la technologie moderne et la dextérité de ceux qui élaborent ainsi les faciès des défunts...
 

Le Dr Ryan Jefferies fut alors préoccupé.

Même si la tête de Méritamon est couverte de bandages, étroitement enroulées, noircie par l'huile et le liquide d'embaumement, ses traits délicats sont clairs. La tête est donc bien bandée, nonobstant, fut-elle correctement conservée ? Car, il n'y avait aucun moyen de supprimer les bandages et ce sans l'endommager. De fait, il utilisa un scanner. Et ce dernier révéla qu'elle se trouvait parfaitement conservée... Et d'une beauté bien surprenante en plus et ce après l'avoir étudié et reconstitué !

 

La reconstruction du visage de Méritamon fut le fait du :

  • Dr Janet Davey...

C'est un égyptologue médico-légale de l'Université Monash qui est basée à l'Institut de médecine légale de Victoria.

  • Professeur Caroline Wilkinson...

Elle provient de Liverpool et plus précisément de l'University John Moores au Royaume-Uni.

  • De Jennifer Mann...

Elle travailla au Centre d'anthropologie médico-légale au "Texas State University" où elle a étudié avec les plus grands sculpteurs médico-légale comme Karen T. Taylor. 

  • Et de Stacey Gorski...

Il est étudiant en maîtrise biomédicale à Melbourn.

  • Images : Paul Burston.


Un nom lui a été attribué, il s'agirait de Méritamon, se traduisant par "Bien - aimé d'Amon" / "mry jmn".
 

Elle aurait eu de 18 à 25 ans lors de sa "rupture" avec la vie !

 

Elle avait visiblement :

  • Deux abcès dentaires : pouvant devenir mortel...
    Les caries suggèrent du reste qu'elle pouvait avoir vécu après 331 BCE, avec l'ère d'Alexandre le Grand... (?) Le sucre aurait été introduit par les Gréco-Romains. Nonobstant, le miel aurait pu également causer la désintégration de la dentition de sorte que finalement Méritamon pourrait être encore bien plus ancienne que les 2000 ans supputés ! Il faudra donc attendre la datation au radiocarbone : cela fonctionne en mesurant la quantité d'atomes de carbone organique restante car il y a désintégration au fil du temps. Ainsi, moins il y en a, et plus le sujet sera âgé !
  • Des dents "Dévitalisées"...
  • ...
  • La présence de tâches claires sur le crâne pourrait éventuellement signifier une anémie ! Peut-être liée d'ailleurs à des maladies communes au sein de la Kemet ancienne comme le paludisme, la schistosomiase,... Peut-être le sujet même de son décès ?
  • ...


Elle devait faire dans les 1 m 62 : et ce sur la base de l'hypothèse généralement admise que les personnes dans les temps anciens étaient plus petites que nous aujourd'hui ! Si les chercheurs avaient possédé par exemple un os de son bras, d'une jambe ou même simplement son talon, ils auraient pu établir une estimation bien plus précise.

 

Maxresdefault

Source

 

Le Dr Davey a déterminé le sexe de Méritamon au moyen :

  • De la structure osseuse de son visage,
  • De la petitesse et l'angle de sa mâchoire,
  • De sa bouche,
  • De la rondeur de ses orbites,
  •  ... 

F94063e644367d39ccb95bc006a091cef1ae3f7c0e012b09ba91ea2893f5

The 3D printed skull of Meritamun took 140 hours to print.

©Paul Burston.

 

"Le scanner a ouvert beaucoup de questions

et

de pistes d'enquêtes

et

nous avons réalisé que cela représentait une grande opportunité médico-légale

ainsi évidemment qu'un

enseignement dans la recherche collaborative"

 Dr Jefferies, parasitologue.

 

La recherche collaborative...

L'emploi de spécialistes aussi variés que les corps de métiers eux-mêmes...

Une étude transverse en somme, la meilleure façon d'obtenir le maximum de résultats probants, d'informations, d'échanges de compétences,... !

 

https://youtu.be/yzRydobJ2BY

 

14102225 818358284930468 4472497437739598922 n

Source

 

Au dire même de Madame Jennifer Mann...

Toute reconstruction faciale ne peut être qu'une approximation de ce que cette entité ressemblait réellement dans la vie ! Et ce paradoxalement à la réalité des faits, puisqu'elle obtint cependant dans le passé des résultats probants qui correspondaient étroitement à celles des victimes de meurtre identifiés !

 

Aussi...

Appliqua-t-elle de l'argile en suivant la musculature supputée... !

Elle compara l'anatomie sur la base de crânes réels ! Ainsi, le nez de Méritamon fut visiblement écrasé du fait du bandage bien trop serré et Madame Mann fut de fait contrainte de réaliser des calculs basés sur les dimensions de la cavité nasale.

Quant aux oreilles de Méritamon, elles furent réalisées bien évidemment en fonction du scan CT.

 

La reconstruction...

Elle fut ensuite en une coulée de résine de polyuréthane et bien évidemment peinte !

 

Quant aux cheveux...

Les chercheurs se seraient basés sur une certaine Lady Rai ! Elle aurait vécu entre 1570 à 1530 BCE, ce qui explique en partie les cheveux tressés...

 

14039965 1116684105064061 6763883059990423222 n

Mustafa Eliwa.


Etre sceptique quant à ce type de reconstitution antique c'est faire preuve d'esprit critique et aussi jouer avec votre libre arbitre !

C'est à la fois sain, et non naïf...

La science médico-légale moderne use de ce procédé avec succès afin de découvrir l'identité de certains défunts !

  • La couleur des cheveux,
  • Leur longueur,
  • ...
  • La présence de verrues,
  • Celle des points de beauté,
  • Les éventuelles cicatrices,
  • Une peau abimée, c'est bien de l'ordre du possible !
  • Les rides d'expressions,
  • La couleur de la peau peut-être discutable aussi, quoique...
  • ... Tous ceci ne pourront évidemment jamais être représentés avec une certitude scientifique mais davantage esthétique ! Nonobstant, la forme en générale devrait être proche d'une certaine "vérité historique" !

 

Et, puis, même si la "vérité" n'est pas atteinte véritablement, nous ne le saurons jamais, cela à quand même le mérite de rendre une seconde vie à une entité qui comme vous et moi, vécue, a eu des sentiments, des amis,...

Elle fut une personne à part entière !

Bien vivante !

Et non un objet...

Nous nous devons de ne pas l'oublier ! La "rupture" est la "limite ultime" de l'existence, même si nous nous transformons et faisons partie d'autres entités,..., aussi, je considère qu'il est bon de se rappeler d'où nous venons, pour nous connaître davantage encore et préparer qui nous seront demain ! 

 

14102131 1759944407626505 6886873819428589775 n

Mustafa Eliwa.

 

Meritamon 650x417

Source

 

Gorski pourrait même avoir l'espoir d'en déduire ce que Méritamon aurait mangé tout en déterminant son lieu d'existence !

Formidable, non ?

Et ce en fonction des différents isotopes quant aux atomes de carbones et d'azotes issus des plantes !

 

How technology and forensics restored the face of a mummified Egyptian woman.

https://youtu.be/SSwLbLuAuxw

Dsc 5633 pies

Sattjeni en Égypte ancienne.

Par Le 04/06/2016

http://www.aime-jeanclaude-free.com/blog/sattjeni-fille-epouse-et-mere-des-gouverneurs-d-elephantine-en-egypte-antique.html

S’il y avait un intérêt quant à l’étude de cette thématique…
Il aurait été d’améliorer notre connaissance quant aux gouverneurs ainsi qu'aux liens qu’ils pouvaient entretenir avec leur famille !
Sarenput I (QH36)…

Sarenput II (QH31)…
Heqaib II (QH 30)…
Leur vie quotidienne en somme…

Au Moyen Empire…

En particulier lors de la 12e dynastie…
Les gouverneurs d’Éléphantine construisirent de grands complexes funéraires dans la nécropole de
Qubbet el-Hawa. Certains d'entre eux sont même très joliment décorés et renferment des inscriptions particulièrement importantes.

La plupart de cette lignée de gouverneurs se découvre au sein d’Éléphantine et certains d'entre eux ont même leur dernière demeure identifiée à
Qubbet el-Hawa.

Matériaux de la fin de la 12e dynastie qui fut découvert au sein de QH33 et se divisant en deux catégories : matériel funéraire et votif.
Parmi le matériel céramique homogène, qui a servi à présenter les offrandes alimentaires pour le défunt, il y avait un bol caréné, incisé, décoré d’une inscription hiératique …

Nonobstant, les mentions de Sattjeni dans les monuments des gouverneurs Heqaib III et Ameny-Seneb n’offrent pas beaucoup d’informations sur cette noble famille.
Si cela est, son origine d’Éléphantine…

Sattjeni était la seconde fille de Sarenput II, le gouverneur d’Éléphantine !

Ainsi, sa sœur ainée Gaut-Anuket épousa quant à elle un fonctionnaire local nommé Heqaib, qui devint par la suite gouverneur d’Éléphantine.

Peu de temps après le décès de cette dernière...

Sattjeni épousa Heqaib. Ainsi, deux de ses fils allaient devenir eux-mêmes gouverneurs à savoir Heqaib III et Ameny-Seneb !



"Les gouverneurs d’Eléphantine

explique le directeur de la mission,

a vécu à une époque de splendeur égyptienne.

Pendant cette période, l’Égypte fit la conquête de la Basse­ Nubie

et

Assouan devint un point clé.

Il était très important que les gouverneurs d’Éléphantine fussent le plus proche de la monarchie, parce que si le roi était en campagne militaire, ils avaient la clé pour permettre à l'armée de revenir.

Ils ont joué un rôle central non seulement dans l'administration d'un pays, mais dans les relations avec la Nubie".

 

 

Ajouté le 31 mai 2016..
 

"Uno de los tres equipos arqueológicos patrocinados por la Fundación Gaselec, el dirigido por el profesor de la Universidad de Jaén, Alejandro Jiménez, ha descubierto en Asuán la momia de Sattjeni, madre de dos de los gobernadores más relevantes de Elefantina. La misión también ha descubierto el ataúd de Deudamón, el segundo marido de esta importante mujer del Reino Medio. Cablemel Radio ha tenido la oportunidad de hablar esta mañana con el egiptólogo autor de los descubrimientos. 
La noticia ha aparecido en medios de comunicación y publicaciones de divulgación científica de medio mundo. El equipo arqueológico de la Universidad de Jaén, dirigido por el profesor de Historia Antigua Alejandro Jiménez presente en Melilla en los últimos Encuentros de Egiptología de la Fundación Gaselec ha llevado a cabo un importante descubrimiento en la necrópolis de Qubbet el-Hawa; la momia de Sattjeni, una dama de la dinastía XII que fue la madre de Heqaib III y de Ameny-Seneb, dos de las máximas autoridades de Elefantina bajo el reinado del faraón Amenemhat III. Nos estamos remontando a un periodo de tiempo comprendido entre los años 1800 y 1775 a.C. Los gobernadores eran las autoridades más importantes en el Antiguo Egipto, sólo por debajo del faraón. Los cargos se heredaban como en una monarquía, de padre a hijo, pero era la madre la que poseía los derechos dinásticos. 

Lo secretos de las familias gobernantes
Según señala el egiptólogo Alejandro Jiménez, el descubrimiento abre una puerta para profundizar en los secretos de las familias gobernantes.
El equipo de la misión patrocinada por la Fundación Gaselec ha hallado los cuerpos de Sattjeni y su marido en sendos ataúdes confeccionados con caras maderas de cedro procedentes del Líbano, en cuyo interior han aparecido perfumes y aceites de gran calidad, lo que da idea del poder adquisitivo de estas figuras que se declaraban descendientes de un dios local."

 

Pour en connaître peut-être davantage, suivez ce lien... http://www.aime-jeanclaude-free.com/blog/sattjeni-fille-epouse-et-mere-des-gouverneurs-d-elephantine-en-egypte-antique.html

 

 

3177591191

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

Hieroglyphe du groupe y symbolisant le scribe 1

Ill 4b8f9197c154d6

L'Ancien Empire est une période de l'histoire de l’Égypte ancienne, 3e millénaire...

Par Le 08/05/2016

 

Ankh hiero 1

 

"Vivre"…

"La vie"…

www.aime-jeanclaude-free.com

 

L’ère Memphite…

Nous sommes bien au sein de cette région de Basse-Égypte !

L'Ancien Empire…

Aux alentours de 2700 à 2140 avant l'ère du Christianisme...

De la 3e à la 6e dynastie...

Bien souvent considérée comme ayant été l'âge d’or de la culture égyptienne, ce fut une période de grande stabilité, et probablement du reste, l’une des plus longues de son Histoire.

 

Des avancées spectaculaires seront réalisées notamment :

  • En architecture,
  • En art,
  • En technologie,
  • Ce fut également à cette période que les astronomes égyptiens inventèrent le calendrier solaire fondé sur une année de 365 jours ! 
  • ... Et tout cela, probablement en raison des gains de productivité agricole générée et gérée par une administration centrale très développée. Elle monta d'ailleurs en puissance avec l'émergence d’une classe inédite, les scribes !

Instruits…

Fonctionnaires…

...

 

L'Égypte pharaonique…

Elle a donné au monde antique un véritable modèle, celui d’une monarchie absolue, comme celui d'une administration centralisée.  

 

D'ailleurs, évoquons au sein de cet ancien Empire…

A côté des fonctionnaires royaux...

Les agents appelés "sarou" !

Furent-ils indépendants ?

En tout cas, peu de textes demeurent pouvant nous permettre de mieux les connaître, ce qui pourrait éventuellement expliquer leur dénomination, les à-peu-près modernes quant à eux de "notables" ou de "prudhommes",…

Il semblerait qu’ils créèrent une sorte de conseil (Seh) qui jugeait les litiges relatifs aux contrats, testaments,..., châtiait les délinquants,...

 

  • Transposons-nous maintenant au Moyen Empire ou cette même assemblée des Sarou prit la nomenclature de kenbit

 

"L'angle,

 

le conseil

 

qui se réunit à l'angle

 

de la grande salle royale"

 

  • Quant au Nouvel Empire on devait mentionner "La grande Kenbit".

Nomenclature qui semble du reste avoir été découverte au sein de texte relative à certaines capitales comme Memphite,... (Gardiner, l. c, p. 35.).

Y avait-il du reste une petite… ? 

 

Ainsi...

Au sein des cités...

Des districts...

Comme des petites localités d'ailleurs, pouvons-nous découvrir la présence de "Kenbit" s'échelonnant du Moyen au Nouvel Empire.

 

  • ...  Les décrets de Koptos permettent cependant de préciser leur rôle !

 

La Kemet fut donc fortement centralisée !

Elle devait posséder quantité de petites assemblées locales qui participait à l'administration du pays et ce de concert avec les fonctionnaires royaux !

 

Guyt ej9

Voici donc l'Ancien Empire... 

 

Ao 2800 2400

Ancien Empire Egyptien et Sumer (2800-2400)

Source

 

Carte de l'Ancien Empire

Copyright @ National Geographic.

 

Liste des pharaons a abydos

Liste des pharaons d'Abydos.

 

IIIe dynastie.

(BCE) 

BCE, et ce afin de placer les discussions scientifiques hors de l'aspect religieux qu'évoquent les termes "ère chrétienne".

1 10

       Source

 

15 - Neb-ka (Sanajt), (2 707 – 2 690),
16 - Dyeser-sa (Necherjet), (2 690 - 2 670),

17 - Te-ti (Sejemjet),
18 - Se-dyes (Jaba),
19 - Nefer-ka-ra (Neferkara),

 

Khâba (2 663 - 2 639),

Mesôchris ?

Houni ?


IVe dynastie

(BCE)

 

2

  Cartouches de six pharaons de la IVe dynastie relevés sur les tables d'Abydos
Classés dans l'ordre chronologique, de gauche à droite...
Ochmann-HH.

Fichier sous licence Creative Commons Paternité 

 

Snefrou (2 639 - 2 604) → Snfrw, N°20...

Cheops (2 604 - 2 581) → Ḫwfw, N°21 ou Khoufou...

Djedefrê (2 581 - 2 572) → Ḏd.f rˁ, N°22, ou Rêdjédef ou Didoufri...

Khephren (2 572 - 2 546) → Ḫˁ f rˁ, N°23 ou Khafré...

Bichéris (2 546 - 2 539) → ou Baka, ou Bikarê...

Mykerinos (2 539 - 2 511) → Mn-kȝ.w(=f)-Rˁ, N°24 ou Menkaourê ou Mykérinos...

Schepseskaf (2 511 - 2 506 ) → N°25,

Thamphtis (2 506 - 2 504) → Djédefptah, Dd.f-ptH, roi non cité sur les tables d'Abydos !

 

Ve dynastie

(BCE)

  Avec lunite vint prosperite lancien empire eg l ldefkf

Cartouches des pharaons de la Ve dynastie relevés sur les Tables d'Abydosmais ne mentionnant pas Shepseskarê -

Classés dans l'ordre chronologique, de gauche à droite...
Ochmann-HH.

Fichier sous licence Creative Commons siteExt_teck.gif  - Paternité siteExt_teck.gif

 

-26- Ouserkaf (2 504 - 2496),

-27- Sahourê (2 496 - 2483),

-28- Neferirkarê (2 483 - 2463),

       Shepseskarê (2 463 – 2 456),

-29- Neferefrê (2 456 - 2 445),

-30- Niouserrê (2 445 - 2 414),

-31- Menkaouhor (2 414 – 2 405),

-32- Djedkarê-Isesi (2 405 - 2 367),

-33- Ounas (2 367 - 2 347),

 

VIe dynastie 

(BCE)

       440px abydos koenigsliste 34 39
Cartouches des pharaons de la 6e dynastie

relevés sur les Tables d'Abydos mais ne mentionnant pas Nitocris !
Classés dans l'ordre chronologique, de gauche à droite
Ochmann-HH.
Fichier sous licence Creative Commons  - Paternité 

 

-34- Teti (2347 - 2337),
-35- Ouserkarê (2337 - 2335),
-36- Pépi I (2335 - 2285),
-37- Nemtiemsaf I (Mérenrê I) (2285 - 2279),
-38- Pépi II (2279 - 2219),
-39- Nemtiemsaf II (Mérenrê II) (2219 - 2218),
        Nitocris (2218 - 2216).

 

3177591191

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

Hieroglyphe du groupe y symbolisant le scribe 1
Ti ameny net scianalysis 2

Une longue histoire, bien mouvementée, celle de la momie de Ti-Ameny-Net…

Par Le 17/04/2016

Caroline Cobert, talks about her research with Ti Ameny Net...

The University of Richmond's mummy, and the exhibit now on display in the Lora Robins Gallery.

 

Caroline Cobert...

Talks about her research with Ti Ameny Net...

 The University of Richmond's mummy, and the exhibit now on display in the Lora Robins Gallery.

 

http://www.aime-jeanclaude-free.com/blog/quand-une-femme-une-momie-rencontre-la-science-moderne-je-vous-presente-ti-ameny-net-en-egypte-ancienne.html#EvjJDrGZpa6Mg7fP.01

 

L'Université du Département de Richmond…
Et la momie de Ti-Ameny-Net…
Tcha-Di-Ameny-Niwet…
En 1876 avec le Professeur de Richmond Jabez Lamar Monroe Curry…

Une bien longue histoire autant que mouvementée du reste !

Elle serait datée de 600 avant notre ère…

Inhumée en terre de Thèbes en cette Haute-Egypte…

Probablement au cours de la 26e dynastie.

Période saïte marquée par les invasions assyriennes, et les contacts avec le monde grec, prenant fin comme vous savez avec conquête de Kemet par la Perse …

Elle fut exhumée en 1869 !
Au fil des années, les chercheurs auraient effectué des analyses quant à sa structure osseuse, son cercueil, les hiéroglyphes associés,…
...
Ti Ameny Net serait alors décédée vers l'âge de 30 à 35 ans, ce qui peut nous paraître aujourd’hui bien jeune mais qui en cette période ne l’était point !
La cause de son décès ?
Nonobstant…
Le passage au CT-scans en 2010 révéla cependant une sorte d’arthrosclerosis sévère ! Une calcification dans les artères de son cœur...

La haute qualité de son cercueil…
Le soin évident pris au cours de sa momification semblerait bien nous indiquer qu'elle appartenait à une riche famille, une certaine caste, une élite…

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

Pascal Vernus _ Sagesses de l'Egypte pharaonique

Pascal Vernus - La nature du pouvoir pharaonique...

Par Le 16/04/2016

Ankh hiero 1

ânkh...

"Vivre"…

"La vie"…

http://www.aime-jeanclaude-free.com/

 

"Le canard égyptien est un animal dangereux :

 

un coup de bec

et

il vous inocule le venin

et

vous êtes égyptologue pour la vie."

Auguste Mariette.

 

Aussi...

Nous sommes bien là avec un véritable maître de l'Egyptologie ! Et pour l'avoir côtoyé, je l'ai trouvé passionnant en tant que conférencier...

 

Et à ce titre, je vous recommanderais tout ses ouvrages comme :

https://ephe.academia.edu/pascalvernus

  • Chants d'amour de l'Égypte antique, édité par Pascal Vernus, imprimerie Nationale, Paris, 1992 ;
  • Essai sur la conscience de l'Histoire dans l'Égypte pharaonique, Pascal Vernus dans Bibliothèque de l'École des Hautes Études Sciences historiques et philogiques (Tome 132), Paris, 1995 ;
  • La littérature des pharaons, édition Sujets, Belin, Paris, 1997 ;
  • Dieux de l'Égypte, photographies de Erich Lessing, Imprimerie nationale, Paris, 1998 ;
  • Sagesses de l'Égypte pharaonique, édition La Salamandre, Imprimerie Nationale, Paris, 2001.
  • Affaires et scandales sous les Ramsès. La crise des valeurs dans l'Égypte du Nouvel empire, édition J'ai lu, Paris, 2001.
  • Le Bestiaire des pharaons, avec Jean Yoyotte, édition Librairie Académique Perrin, 2005.
  • Dieux et pharaons d'Égypte, édition Générales First, 2006.
  • Dictionnaire amoureux de l'Égypte pharaonique, (ill. Alain Bouldouyre), éditions Plon, 2009.
  • ...

 

http://www.dailymotion.com/video/x1rbiv2_pascal-vernus-la-nature-du-pouvoir-pharaonique_school

Pascal Vernus...
Archéologue comme vous savez...
Il décrit la nature du pouvoir que possédait le souverain d'Égypte, et tous les mythes qui le fondent !

 

Date de publication : 25/04/2014.

 

"L'Égyptien

nait avec un papyrus dans le cœur,

ou

il est écrit en lettres d'or

que la dérision sauve du désespoir"

 

“يولد المصري وفي قلبه ورقة بردي مكتوب عليها بحروف ذهبية، أن السخرية هي المنقذ له من اليأس”
 

مقولة للكاتب والروائي الفرنسي جيلبيرت سنويه من كتاب

L’Egyptienne de Gilbert Sinoué.
 Denoël 1991.

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1