Que mangeaient-ils ?

10500397 718473814877631 5438262147457924909 n 1

Une quantité suffisante de nourriture devait garantir un certain ordre social ! En Égypte ancienne !

Par Le 17/06/2014

ankh hiero

"Vivre" …

"La vie" …

https://www.aime-jeanclaude-free.com  

 

Logopdf

 

coupe-fruits.jpg

Coupe d'offrandes contenant des fruits.

Début de la 18e dynastie. 

Louvre.

Source / Lien

 

Il ne vous aura certainement pas échappé que ses fruits sont d'une conservation surprenante ! Et ce malgré le fait que nous sommes en présence d’aliments riches en eau, du moins à l'origine, et de fait vraiment périssables.

 

N'oublions pas les phénomènes physiques comme :

  • La faible hygrométrie de l'air,
  • La chaleur,
  • La stabilité de l’atmosphère d’un hypogée,... Quant à cette coupe d’offrandes, nous sommes bien ici dans cette vaste et légendaire nécropole de Deir el-Médineh et plus précisément au sein d’un hypogée du cimetière de l'Est.

 

Ainsi nous pouvons y voir :

  • Trois grenades,
  • Des grains de melon et de raisin,
  • Quinze figues de sycomore,
  • Dix huit dattes,
  • Sept noyaux de fruits de balanite (glands),
  • Le fruit du perséa,
  • ...

Préchauffage des moules à pain avant cuisson

Voici une représentation du préchauffage des moules à pain avant cuisson ...

Le four est un modèle à voûte en forme de dôme ...

  Hypogée de Ti ...

Source  

 

Plan de l'article ...

 

→ Assurer à chacun une quantité suffisante de nourriture …

 

→ Parler de cuisine antique c'est fort intéressant.

 

→ Quant aux paysans eux mêmes, ils devaient être nourris ...

 

→ Souvenez-vous ...

 

→ Ainsi, selon M. Gamer-Wallert ...  

 

→ Les nomades …


→ Je vous emmène maintenant au sein de la basse époque …

 

→ Aliments de base ...

   http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/bf/Ramses_III_bakery.jpg

La boulangerie de la cour de Ramsès III.

 

"Différentes formes de pain,

y compris les pains en forme d'animaux, sont présentés.

 

De la tombe de Ramsès III dans la Vallée des Rois,

20e dynastie."

Encyclopédie d'Oxford de l'Egypte ancienne...

Source

 

Assurer à chacun une quantité suffisante de nourriture …

 

Je pense que cela devait permettre de garantir un certain ordre social.

 

Pour appuyez cela souvenons-nous finalement de ces "hommes de la tombe". Ceux là même qui furent véritablement poussés à créer la première grève recensée de l’histoire, en raison du contexte économique de l’époque.

 

A ce moment là ils réclamèrent :

  • De la nourriture,
  • Des boissons,
  • Des vêtements,
  • … Ainsi selon le fameux papyrus de la grève rédigé par le scribe Amennakht, mais également d'après quelques ostraca trouvés à Deir el-Médineh (Voir musées du Caire, de Berlin,…), la grève aurait débutée le 10 du mois de Péret dans l'année 29 de Ramsès III … 

 

Un travailleur moyen recevait en guise de salaire :

  • 52 sacs de céréales par mois,
  • 10 miches de pain par jour,
  • Une mesure de bière par jour,

 

Un artisan plus spécialisé :

  • 500 miches de pain au mois,
  • 52 sacs de céréales,

 

Les contremaîtres comme les scribes :

  • 72 sacs de céréales par mois,

 

Cependant arriva le jour ou ces rations de nourriture, nécessaires à la survivance dans ce milieu particulièrement aride et isolé que fut ce village des artisans, n'arrivèrent plus.

Ou alors elles furent de bien mauvaises qualités.

 

Cela déclencha, comme vous le savez, la première grève de l'histoire et ceci sous le règne de Ramsès III.

 

Et voici en quelque sorte un enseignement concernant la gouvernance du pays, souvenez-vous de ce pharaon Khéti.

Il s’exprimait ainsi à son fils quant à la manière de rompre l’action d’une rébellion potentielle.

De la contrôler finalement …

 

"Un pauvre peut devenir un ennemi,

un homme qui vit dans le besoin peut devenir un rebelle.

 

On calme une foule qui se rebelle avec de la nourriture ;

quand la multitude est en colère,

qu’on la dirige vers le grenier" 

 

Alors, parler de cuisine antique c'est fort intéressant.

 

Nonobstant ...

Afin d'être plus captivant encore ne devrions-nous pas connaître qu'elles auraient été les sources alimentaires possibles à cette époque ?

 

Nous le savons ...

Kemet fut essentiellement une contrée à activités agricoles. Néanmoins, il faut se souvenir que les terres appartenaient bien rarement aux paysans eux-mêmes.

 

La terre faisait partie d'un domaine :

  • Royal (Et cela bien entièrement au début de l'empire.),
  • Privé,
  • D'un clergé,
  • ... D'un fief qui exploitait finalement cette richesse agricole tant du côté culture que celui de l'élevage.

 

Quant aux paysans eux mêmes, ils devaient être nourris ...

 

Alors :

  • Furent-ils bien alimentés ?

Et cela même dans les années de bonne crue ? Celle-ci souvenez-vous devait atteindre les 16 coudées et ceci à Memphis.

  • Serait-il possible qu'ils furent atteints de malnutrition ?

 

Souvenez-vous ...


Ils vivaient à proximité du fleuve salvateur. Alors comment ne pas penser au vivier que devait bien représenter la richesse en poissons du Nil.

 

  eg00056.jpg

Voici une petite amulette en pierre d'un poisson, une piece bien rare.

Parfois il fut adulé.

Quand il ne fut pas considéré comme un animal du netjer Seth.

Probablement prédynastique, 3100 avant notre ère.

Source / Lien

 

Une richesse malgré la présence de dangers comme :

  • Le fait qu'ils ne savaient pas nager,
  • La présence des crocodiles,
  • Des hippopotames,
  • Celui des courants,
  • Des serpents,
  • ...

 

Ainsi, selon M. Gamer-Wallert ...

 

En 1970 ...

Pour cet auteur, il y avait bien absence totale de poissons sur la table des défunts.

De même...

Il y aurait eu une suprême rareté sur l'autel des netjerou.

Nous aurions bien tendance à supputer que tous ce qui touchaient le clergé à savoir les prêtres, les netjerou,…, tous s’interdisaient de consommer du poisson.

 

De plus …

Cette liste supposée d’"interdictions" pourrait bien s’incrémenter si nous nous référons à la fameuse stèle de Piankhi.

Car nous pourrions alors remarquer ce bannissement quant à l'entrée du palais à toute personne ayant mangé du poisson. Voici en quelque sorte un tabou au sein de la demeure royale et cela selon Grimal 181.

 

531155_440982249306123_1601638783_n.jpg

Voici un contenant en céramique rouge en forme de poisson.

18e dynastie, règne de Thoutmôsis III. 
MFA Boston.

Source / Lien

 

Paradoxalement peut être …

Voici une sorte d'antithèse …

Avec de bien rare exception, il n'y a pratiquement aucune documentation relative à cette désertion généralisée dixit Gamer-Wallert 1970 et Darby 1977, ...  

 

Voilà bien une réminiscence du légendaire papyrus de la grève rédigé par le scribe Amennakht ! Il serait aujourd’hui conservé au musée de Turin en Italie, et daterait visiblement de la 20e dynastie …

 

" …

 Si nous en sommes arrivés à ce point,

c'est à cause de la faim et de la soif;

il n'y a plus de vêtements,

 ni d'onguents,

ni de poissons,

 ni de légumes ;

écrivez au pharaon, notre bon seigneur, à ce propos,

et

 écrivez au vizir, notre supérieur,

 pour que les provisions nous soient données ! "

 

Cela pourrait nous inciter à penser que la base même du peuple,

C'est à dire les travailleurs,

Comme par exemple ceux du village des artisans de pharaons…

...
Tous ceux qui ne furent pas finalement membre de la prêtrise, du palais royal, …, tous devaient consommer du poisson (?)

 

Je vous emmène maintenant au sein de la Basse Epoque …

 

Demeurait alors une certaine préservation de certains animaux sacrés. Et cela dans un nome donné si on se réfère à Meek 1966.

 

Cependant ceci semble avoir été amorcé dès le Nouvel Empire. Souvenez-vous de la liste calendérique, qui visiblement prohibait l'absorption de poissons à certains jours anniversaires d'événements mythologiques.

Mais ceux-là ne furent-ils pas élaborés finalement par les clergés ?

Alors ...

 

10250304_752372661460539_8236095301976935847_n.jpg

Poisson Tilapia ...

Thoutmôsis III.
18e dynastie, 1479 à 1425 avant notre ère.

New York.

© Rafael Cortes.

 

Aliments de base ...

 

Nous le savons bien maintenant cela devait être :

  • Les céréales.

Avec le pain, les galettes, …

Élaborées avec une pâte subissant une fermentation mais elle ne levait pas véritablement ou si peu. Cela va aboutir à la dénomination Européenne de "galettes"...

  • Un autre dérivé, la bière ...
  • …  

 

Ainsi, le poisson aurait pu aussi faire partie de la base de l'alimentation pour les habitants nilotiques.


Nous pouvons retrouver des victuailles pour les défunts au niveau :

  • Des dernières demeures archaïques, fouillée par Emery 1962,
  • De Deir El-Medineh : Schiaperellli 1937et Bruyère 1937,...
  • Mais également des Textes des sarcophages (IV,3). Ainsi pouvons-nous constater que le défunt mangeait du poisson.

 

Alors nous sommes bien en droit de nous demander pourquoi une telle omission systématique du poisson dans les listes et les formules d'offrandes ... ?

 

Tous ce qui touchait aux cultes semblaient exclure le poisson de la table.

 

De plus ...

A titre d'exemple ...

Malheur à celui qui se risquait à manger du poisson le 26 du mois de Khoiak.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/13/Fishermen_in_Mereruka%E2%80%99s_tomb_%28Kairoinfo4u%29.jpg

Scène de pêche.

Tombe de Mérérouka à Saqqarah.

© kairoinfo4u

 

"Ce sont des petites gens qui travaillent par équipées

et

reçoivent en salaire une ration du produit de leur pêche.

 

Rien ne distingue le pêcheur.

 

Comme le bouvier, il va nu, portant son pagne enroulé autour de son épaule"

Images de la vie quotidienne !


Les nomades …

 

Selon Otto 1964 …

Les itinérants de la Haute-Égypte auraient introduit leurs "rites culinaires" aux sédentaires de la Basse-Égypte.

 

Cela se serait produit selon lui au cours de l'unification politique du pays. Et sans pour autant exclure le poisson de leurs repas.

Ces Hommes migrateurs auraient alors introduit une conception du type "d'indignité" concernant un tel met. Et cela tant pour les défunts que pour les déités … (?) Rien d'étonnant à cela puisque tous étaient bien liés, interdépendants,..., de la même manière du reste qu'au sein de mère nature dont ils étaient des composants.

 

Dédain envers le poisson ... ?

D'autant plus si nous croyons E. Hornun …

Car les poissons auraient été considérés comme des entités un peu hors de la création, car étant intrinsèque au chaos liquide primordial.

 

Retirés des repas des défunts et des dieux, car trop communs ?

Ainsi ...

L'image exclusive des offrandes végétales présentées aux béatifiés de Deir el-Medineh, seraient-elles le reflet des habitudes alimentaires des habitants de Kemet ?   

 

Toute l'alimentation …

 

Du moins celle principale …

Devait requérir une optimisation des plus efficaces.

Et cela commençait évidemment au début de la moisson.

Par cette taxation d'au moins 75% de la récolte, afin de remplir les silos sous l'extrême surveillance des fameux scribes comme vous le savez.

Silos qui du reste devaient appartenir bien souvent aux clergés.

Ensuite ...

Les directeurs des greniers pouvaient dispatcher cette richesse tout au long de l'année et éventuellement anticiper les probables années de grandes disettes, ce qui en fit du reste une véritable force quant à cet empire pharaonique. Car j'aurais bien tendance à penser que prévoir c'est pouvoir...

 

Des distributions :

  • Aux boulangeries ... 
  • Aux brasseries,
  • Mais tout autant aux fonctionnaires et ceci afin de distribuer en nature leurs salaires : pour cela, il suffit de se rappeler des artisans de Deir el-Medineh.
  • Le boucher ne fut pas oublié pour autant, à travers l'apport de bovins, de volailles, ...

 

N’oublions pas les jardins. Ils devaient bien certainement contribuer à l’apport de légumes, de fruits.

 

Ainsi…

Des rations très précises étaient distribuées quant à chaque caste de travailleurs, ... Cela faisait finalement office de salaire.

 

1724628_582869541784059_1908966546_n.jpg 

Hypogée de Menena, Thèbes, 25 - 26e dynastie ...

Une femme ramassant des fruits ...

Elle portait un bébé. Le sien ?
Musée de Brooklyn.

Source

 

Alors, à suivre ...

 

Clé de VIE 

  

"La vie d’un homme qui contrôle l’excès est la vie d’un homme au cœur sage.

Les légumes

et

le natron sont les meilleures nourritures qui peuvent être trouvées.

La maladie arrive à un homme lorsque que la nourriture lui nuit.

Lui qui mange trop de pain souffrira de la maladie.

 [...]

Toutes sortes de maux sont dans les membres à cause de la nourriture en excès.

Lui qui est modéré dans sa façon de vivre,

sa chair n’est pas dérangé.

La maladie ne le brûle pas, lui qui s’est modéré sa nourriture.

[...]"

Papyrus Insinger 

 

mastaba de TY gavages des oies

Mastaba de TY ...

Gavages des oies.

2 815 - 2 400 B.C.E.

 

Egyptiangeesefeeding

Une fresque égyptienne montrant le gavage des oies.

 

"Le foie gras est le "foie gras" des gavés,

les oies

et

les canards.

Il a été fait et apprécié depuis l'époque romaine et probablement bien avant, le gavage des oies est clairement représentée dans l'art égyptien de 2 500 av."

(Mc Gee 2004 , p. 167)

Sorgho

Les anciens Égyptiens mangeaient-ils comme nous ? Si vous êtes végétarien, probablement ... ! En Égypte ancienne. !

Par Le 24/05/2014

Ankh hiero 1   Plan de cette thématique ...

"Vivre"…

"La vie"…

https://www.aime-jeanclaude-free.com

 

 Logopdf

 

  10177421_10203719627208499_8563016389394691864_n.jpg

Nuit sur le Moyen-Orient ...

Dixit William Wallace, la conscience du noir nous amène à admirer la lumière... 

© Nasa ...

L’homme a visiblement mis en jeu des pratiques alimentaires qui lui furent particulièrement spécifiques.

Logique en somme lorsqu'il est question de survivance.

Du reste, je subodore que cette alimentation fut de plus en plus rationnelle. Et ceci bien évidemment dès le début de la domestication.

Souvenez-vous des fresques montrant ainsi bien clairement des éleveurs.

 

c-CNRS--c-CHENE-Antoine-laboratoire--UPR1002-jpg

Un boeuf gras

et

des offrandes carnées ...

Mission permanente à Karnak ...

Cour à portique de Thoutmosis IV.

© CNRS / © CHENE Antoine laboratoire : UPR1002. 

 

Il semblerait donc ...

À première vue en tout cas ...

Que le fait de manger beaucoup de viande soit un phénomène des plus récents !  

 

Ainsi, dans l'histoire ...

Hormis probablement dans les populations de type nomade. Selon Otto 1964, de Haute-Égypte ils auraient introduit leurs "rites culinaires" aux sédentaires de Basse-Égypte et, ceci lors de l'unification politique du pays. Sans pour autant exclure le poisson de leurs repas, ces nomades auraient introduit une conception "d'indignité" concernant un tel met, tant pour les défunts que pour les déités.

Être végétariens semblaient bien plus commun que l'on pourrait imaginer.

 

Plan de l'article ...

Revenir en haut de l'article ...

Vous pouvez accéder au chapitre en cliquant directement sur le titre de ce dernier !

 

Kemet devint très tôt dans son histoire, une population sédentaire ...

 

Cependant comment prouver qu'ils furent probablement végétariens ?

 

→  Un indice peut-être en 2022, la présence bien notable de silos en nombre considérable !

 

Cela nous amène à mentionner une équipe de chercheurs français.

 

Ainsi ...

 

Rappelez-vous alors de ce carbone ...

 

Mais quel est donc l'intérêt de ce carbone finalement dans notre Histoire ?

 

Les chercheurs auraient alors mesuré les isotopes stables 12 et 13 du carbone.

 

Un choix d'intérêt finalement ...


Notons alors ...


Une des principales conclusions de cette étude ...


Cependant, il y avait quelques surprises !


Et que dire de ce vrai mystère, le poisson.

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

Aphorisme ... 

 

Voyez en haut les poissonsOffrandes ...

Voyez en haut les poissons.

Une représentation pas si courante que cela finalement.

Hypogée de Menna.

03 egypte

Quelle fut leur cuisine, leur gastronomie, leur menu ! En Égypte ancienne !

Par Le 02/02/2014

ankh hiero   

"Vivre"…

"La vie"…

https://www.aime-jeanclaude-free.com

Logopdf

 

"Si vous êtes assis à la table avec les autres,

et qu'il refuse la nourriture comme s'il la détestait,

même si vous le voulez,

 un moment est nécessaire pour s'y habituer

[...]

la gourmandise est honteuse."

Voici l'enseignement de Kagemni contre la gourmandise !

Nous sommes bien au sein du Moyen Empire.

 

  Pond_in_a_garden._Fragment_from_the_Tomb_of_Nebamun_1400_BC.jpg

Les jardins de l’Égypte antique.

Avec des canards dans un étang...

Des lotus plantés...

Des palmiers dattiers...

Des arbres fruitiers...

Hypogée de Nebamun.

Thèbes, 18e dynastie, 1400 avant notre ère.

Source / Lien

 

Kemet...

Le pays de la terre noire,

Celui du lit du Nil,

Mais aussi des arts,

De l'architecture,

Des sciences,

De la médecine,

...

Elle fut également le berceau de l’agriculture ! Vous savez bien, les romains considéraient cette contrée romaine comme "le grenier de l'empire".

 

Cela fut bien significatif :

  • De l'importance de cette agriculture,
  • De la richesse de ce sol,
  • De la qualité du travail des paysans.

Kemet fut avant tout un pays agricole et non militaire, comme d'aucuns seraient peut-être tenté de penser !

Le système socio-économique fut donc basé sur les travaux des paysans, la caste certainement majoritaire de Kemet, comme du reste, de la Nubie voisine !

Couplé bien évidemment aux travaux des paysans à travers les digues, la régulation hydraulique,... Tous cela permirent l'existence d'une très grande culture ! Et ce bien paradoxalement au fait que ce territoire fut pratiquement désertique, avec une population concentrée au sein même de ce ruban limoneux et particulièrement fertile.

 

Préchauffage des moules à pain avant cuisson

 

Voici une représentation du préchauffage des moules à pain avant cuisson.

Le four est un modèle à voûte en forme de dôme.

  Hypogée de Ti.

Source  

 

Plan de l'article...

 

→ Grâce à la richesse de cette terre noire... 

 

→ Alors, tout cela fut-il éloigné de la réalité de chaque jour ?

 

→ Cela ne pouvait être qu'un univers parfait ! 

 

→ Mais bien évidemment...

 

→ Alors...


→ Au menu...

 

  http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/bf/Ramses_III_bakery.jpg

La boulangerie de la cour de Ramsès III !

 

"Différentes formes de pain,

y compris les pains en forme d'animaux, sont présentés.

 

De la tombe de Ramsès III dans la Vallée des Rois,

20e dynastie."

Encyclopédie d'Oxford de l'Egypte ancienne.

Source

 

Grâce à la richesse de cette terre noire...

 

Nos anciens furent parfaitement en mesure de produire de nombreuses cultures !

 

De cela, nous pouvons parfaitement nous en rendre compte à travers :

  • Les écrits notamment d'Hérodote, témoins quelque peu indirecte,...
  • Des inscriptions...
  • Des fouilles
  • ... Mais, à contrario des autres civilisations anciennes, la Kemet des pharaons ne nous a légué aucune recette de cuisine !

 

De nombreuses représentations apparaissent comme vous savez dans les hypogées mais, bien évidemment, cela correspondaient à des personnages importants !

Nonobstant...

Nous pouvons ainsi y noter quand même des descriptions quant à certaines techniques concernant la préparation d'aliments.

 

Alors tout cela fut-il si éloigné de la réalité de chaque jour ?

 

Des allégories qui avaient quand même un objectif, celui de donner !

Non pas à nous...

Restons humble devant cette grande histoire.

Mais bien à l'éternité,

Aux défunts,

Aux netjerou(t),

A la vie d'après celle dite terrestre.

Ce fut en quelque sorte une vision idéalisée, une image,..., celle d'un paradigme tellement désiré, à la manière d'un espoir qui leur permettait, peut-être, de mieux combattre l'adversité, les peurs, de survivre,... !

Y virent-ils ainsi une sorte de monde meilleur en comparaison à leur propre vie terrestre ?

 

Cela ne pouvait être qu'un univers parfait !

 

Dans lequel la nourriture n'aurait jamais manqué ! 

Pains, au moins dix neufs variétés,...

Bières, élaborées avec du froment, de l'orge et des dattes. Ce fut bien le sucre qui assurait la bonne fermentation.

...

 

Alors...

Nous comprendrons bien pourquoi tout cela était le plus souvent retrouvé gravé sur les murs des hypogées !

Il fallait bien que le défunt puisse jouir d'une deuxième vie des plus agréables... D'autant plus, qu'elle devait être éternelle celle-ci !

 

Mais bien évidemment...

 

Je subodore que les diverses représentations que nous pouvons admirer, ne devaient pas représenter leurs consommations réelles et terrestre celles-là !

Ce devait être probablement leur idéal, à la manière de leur représentation physique, toujours jeune.

 

12670604 955757277851195 7691400081471687687 n

HDW.

"Tu mâches de l'oignon par crainte de ton cœur" et ce au chapitre 172 du "Livre pour Sortir au Jour".
TT200, el-Khokha.
Hypogée de Dédi sous Amenhotep II...

Raindorge-Hereil Catherine : "L'oignon, la magie et les dieux", in Aufrère S. (Ed.), Encyclopédie religieuse de l'Univers végétal.

Source

 

On sait qu'ils devaient consommer comme base le pain, l'ail, l'oignon et la bière :

Ceux du Nil bien évidemment, ils furent certainement grillés, crus, conservés dans la saumure, séchés sous les rayons de Râ,... !

  • Les légumes,
  • Les fruits,
  • ...

 

Quant-ils mangeaient de la viande, cela devait être principalement des volailles comme le canard, l'oie,...

Le bœuf fut bien la viande réservée aux jours de fête ! N'oublions pas qu'il devait être difficile de conserver la viande en raison de la chaleur, des insectes,... 

 

Et particulièrement :

  • Des gazelles du désert,

 

387756 501309073220261 269327433 n

  Environ 945 B.C.E ...

©  Richard Barnes

Source

  • Des antilopes,
  •  
  • Des lièvres,

2016 635875047162423445 242 485x310

Source

 

Lapin egypte lapin noir 2

Sekhât "le Lièvre Parfait"

Dans un cartouche...

Au dessus d'une ligne plissée...

Nous sommes en présence du netjer Osiris.

Source

 

  • Des cailles,
  • Des pigeons,
  • ...

 

Alors...

 

Utilisaient-ils le sel de l'oasis de Siwa ? 

Trempaient-ils leur pain, dans des "ragoûts" ?

 

Mais en tout état de cause :

  • Ils mordaient bien à pleines dents, dans les volailles rôties... Rappelez-vous de Néfertiti...
  • Ainsi, ils devaient manger avec leurs doigts !

 

c-CNRS--c-CHENE-Antoine-laboratoire--UPR1002-jpg

Un boeuf gras et des offrandes carnées...

Mission permanente à Karnak...

Cour à portique de Thoutmosis IV.

© CNRS / © CHENE Antoine laboratoire : UPR1002.

 

Au menu...

 

Les grillades...

Elles donnaient à la viande un goût savoureux comme vous savez pertinemment ! De plus, l'odeur devait être appréciée, mettant en valeur diverses viandes comme celles des porcs, des chèvres, ainsi que des gazelles. 

 

Le poisson, nous l'avons déjà souligné, fut aussi grillé, mais on le consommait volontiers séché ou confit. 

Le préféré des Égyptiens fut visiblement le mulet !

Le poisson-chat, perches, carpes entraient aussi dans l'alimentation.

 

Les plats étaient accompagnés de légumes ! Eh oui, ils mangeaient des légumes alors que maintenant il nous faut nous "battre" avec nos enfants,..., mais vous savez bien, tout évolue !

Fèves,

Pois chiches,

Lentilles,

Ainsi que des plantes cueillis dans les marais, les lotus et papyrus.

10296055_638739326219660_3306162493273115703_o.jpg

 Dépiquage de plants de laitues.

Mastaba de Neferherenptah.

Sakkarah, 5e dynastie.

Source

 

AF-8965---Laitue-romaine.jpg

Modèle réduit de "Laitue romaine" ...
Moyen Empire -Nouvel Empire (?)
Vers 2033-1550 B.C.E.
Bois peint, L. : 9,8 cm ; Diam. : 2,6 cm
Musée du Louvre, département des Antiquités égyptiennes.
Inv. AF 8965.
© 2003 Musée du Louvre / Christian Décamps

 Source

On cuisinait le tout avec de l'ail et des oignons à profusion !

De l'huile d'olive, Olea europaea, L. (Oleaceae), ...

De l'huile de moringa, Moringa peregrina, (Forssk.) Fiori (Moringaceae),...

Du beurre clarifié qui avait été chauffé.

 

Des condiments aussi, dont une grande variété fut déjà disponible : notons que nos anciens avaient accès très tôt au sel.

Cumin,

Cannelle,

Coriandre,

Moutarde,

Anis,

Menthe,

Persil ou encore basilic, sésame, thym, aneth,...

 

Enfin, nos anciens, surtout les plus aisés, consommaient du lait et du fromage !

 

Les œufs de poule n'apparaîtront qu'à la période Ptolémaïque ! On consommait déjà exotique i.e. des œufs d'autruche, d'oie,... 

 

A suivre prochainement... 


"La vie d’un homme qui contrôle l’excès est la vie d’un homme au cœur sage.

Les légumes

et

le natron

sont les meilleures nourritures qui peuvent être trouvées.

 

La maladie arrive à un homme lorsque que la nourriture lui nuit.

 

Lui qui mange trop de pain souffrira de la maladie.

 [...]

Toutes sortes de maux sont dans les membres à cause de la nourriture en excès.

 

Lui qui est modéré dans sa façon de vivre,

sa chair n’est pas dérangé.

La maladie ne le brûle pas, lui qui s’est modéré sa nourriture.

[...]"

Papyrus Insinger 

 

mastaba de TY gavages des oies

Mastaba de TY...

Gavages des oies.

2 815 - 2 400 av. J.-C.

 

Egyptiangeesefeeding

Une fresque égyptienne montrant le gavage des oies ! 

 

"Le foie gras est le "foie gras" des gavés,

les oies

et

les canards.

Il a été fait et apprécié depuis l'époque romaine

et

probablement bien avant,

le gavage des oies est clairement représentée dans l'art égyptien de 2 500 av."

(Mc Gee 2004 , p. 167)