Cuisine en Égypte ancienne.

 

 


 

12122462 885462801541083 4654491124961493039 n

Cuisine en Égypte ancienne.

1798267 523598054444292 5274031935292836934 n 1

ânkh... 

"Vivre"…

"La vie"…

"Soyez au service de la vie"...

http://www.aime-jeanclaude-free.com/


Read more at http://www.aime-jeanclaude-free.com/blog/bonne-et-nouvelle-annee-2018.html#I78pW5P83ZCxzUdQ.99

ânkh... 

"Vivre"…

"La vie"…

"Soyez au service de la vie"...

http://www.aime-jeanclaude-free.com/


Read more at http://www.aime-jeanclaude-free.com/blog/bonne-et-nouvelle-annee-2018.html#I78pW5P83ZCxzUdQ.99

ânkh... 

"Vivre"…

"La vie"…

"Soyez au service de la vie"...

http://www.aime-jeanclaude-free.com/


Read more at http://www.aime-jeanclaude-free.com/blog/bonne-et-nouvelle-annee-2018.html#I78pW5P83ZCxzUdQ.99

ânkh... 

"Vivre"…

"La vie"…

"Soyez au service de la vie"...

http://www.aime-jeanclaude-free.com/


Read more at http://www.aime-jeanclaude-free.com/blog/bonne-et-nouvelle-annee-2018.html#I78pW5P83ZCxzUdQ.99

ânkh... 

"Vivre"…

"La vie"…

"Soyez au service de la vie"...

http://www.aime-jeanclaude-free.com/


Read more at http://www.aime-jeanclaude-free.com/blog/bonne-et-nouvelle-annee-2018.html#I78pW5P83ZCxzUdQ.99

ânkh... 

"Vivre"…

"La vie"…

"Soyez au service de la vie" : http://www.aime-jeanclaude-free.com/

 

Finalement ...

Nous connaissons beaucoup de choses sur la civilisation de l'Egypte ancienne !

Nonobstant ...

En ce qui concerne leur cuisine quotidienne, nous savons bien moins de choses.

 

Peut-être du fait que l'’historiographie est partie prenante de cette vie privée ?

  • Des sources bien lacunaires ...
  • Partielles ...
  • Voire même quazi absentes ...
  • Accompagnées souvent de généralisations grossières.

 

A ma connaissance les chercheurs n'auraient découverts aucun livre de cuisine quant à l’Ancienne Egypte !

De plus ...

Il est exceptionnel de découvrir des indications concernant la préparation des aliments.

Néanmoins ...

De nombreux hypogées donnent quand même de précieux renseignements !

Parfois même l'équivalent de possibles recettes ...

Leur façon de cultiver ...

La diversité des mets consommés ...

...

 

10462790 652799378124408 3888454802071487019 n

Hypogée d'Ouserhat, scribe royal et ce sous Amenohis II.

18e dynastie, 15e siècle B.C.E.

Vallée des Nobles, Thèbes.

Source

 

Fondamentalement ...

Les céréales "devaient" bien dominer les mets !

Pain ...

Galettes ...

...

 

11755263 873196746103739 2044783956270184574 n

Pains situés dans l'hypogée de Ka. 

18e dynastie, musée égyptien de Turin. 
Photos Susana Alegre.

 

Aussi, quels furent les premières céréales véritablement cultivées ? Les plaines du Nil (Salvateur !) inondées furent si richement pourvues qu'elles devaient bien produire des céréales en quantité suffisante pour la consommation nationale ainsi que les échanges commerciaux

Orge : sites préhistoriques du Delta, environ -4 000. ...

Trace de blé ...

Trace d'épeautre ... Ainsi, les plaines du Nil, périodiquement inondées, produisaient des céréales en quantité abondantes et suffisantes pour la consommation nationale et aussi pour l’exportation. Ces céréales étaient la base de l’alimentation et servaient à la fabrication du pain, levé avec du levain obtenu par fermentation, mais aussi de la bière.

 

...

"La cuisine des Pharaons" de Pierre Tallet aux éditions Sinbad.


www.parutions.com/pages/1-11-35.3944.html

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

à El Qûrna, Qina, Egypt

Le monde ancestral de la vigne et du vin, ce nectar des dieux et des pharaons, en Égypte ancienne.

Par Le 14/07/2014

ankh hiero   

"Vivre"…

"La vie"… https://www.aime-jeanclaude-free.com

 

Voici un rappel si vous me permettez ...

Et ce quant à l'étymologie du mot même de "vin".

D'aucun suggère une racine sanscrite : vêna.

Et devinez ce que cela signifierait ?

Simplement le mot "aime" !

 

Nos anciens ...

Ils buvaient l’eau du Nil. Cependant, la bière était également au menu, consommée même quotidiennement.

Quant au vin ...

D’abord réservé à l’élite, sa consommation s’étendit progressivement à toutes les classes de la société, surtout à l’occasion de multiples fêtes civiles et religieuses.

Plus festif ...

Plus long à élaborer aussi ...

Adonc ...

Le vin n’était probablement pas une boisson quotidienne pour la plupart des Égyptiens anciens.

Irep était donc initialement un breuvage de luxe réservé à la famille royale et aux grands du Double Pays.

 

La "documentation" concernant le vin au sein de la Kemet ancienne est l'une des plus anciennes dont l'historien dispose :

 

  • Cependant, Kemet aurait bien été un producteur de vin.

Référons-nous à certains auteurs antiques comme par exemple Strabon. Il mentionna ainsi la région d'Alexandrie avec le lac Marea.

STRABON, Géographie, 17, 1, 14 ...

Ce lac comprend huit îles aux rivages qui "auraient" été particulièrement bien peuplé.

Le vin Mareotique, du vin blanc visiblement, il aurait été légèrement diurétiques et fut très recherché visiblement avec déjà cette idée, celle de le faire vieillir !

 

Nous pouvons aussi y lire quelques termes élogieux quant aux :

STRABON, Géographie, 17, 1, 42 ...

→ Vins du Fayoum,

Vins des Oasis.

 

  • Ainsi, les scènes de fabrication du vin retrouvées dans les hypogées de l'Ancien Empire sont certainement les premières représentations du processus de vinification.

Nonobstant ...

Pouvons-nous transposer cet état d'observation au sein de toutes les périodes pharaoniques qui vont suivre ?

La vigne fut-elle aussi abondante que nous pouvons l'imaginer aujourd'hui ?

Ainsi ...

L'historien grec Hérodote visita comme vous savez, l'Égypte, et ce un siècle avant cette colonisation, celle des grecques, et il semble nous montrer une image bien diférente !

HERODOTE, Histoires,  II, 77 ...

oi[nw/ de; ejk kriqevwn pepoihmevnw/ diacrevwntai: ouj ga;r sfiv eijsi ejn th'/ cwvrh/ ajvmpeloi.

"Le vin que les Égyptiens utilisent d'ordinaire est fabriqué à base d'orge.

En effet,

il n'y a pas de vignes dans leur pays"

 

  • Or, si nous pensons à la Kemet, celle antérieure à l'époque gréco-romaine, c'est aussi d'un "pays de la bière" qu'il nous faut parler !

C'est certainement cette boisson qui fut d'ailleurs la plus consommée.

Elle pouvait être "très" facilement produite et ce simplement par  les "gens du peuple".

 

La bière, elle fut employée comme la seule référence dans la ration journalière :

Celle devant être distribuée aux ouvriers travaillant pour l'État,

→ Pour les grandes expéditions destinées à la collecte des matières premières dans le désert par exemple,

→ Sans omettre cette équipe, celle des légendaires artisans chargés à Thèbes de creuser et de décorer les hypogées royaux.

Deir el-Médineh (ou Deir al-Médîna) ...

De Thoutmosis I à Ramsès 11, entre 1 500 et 1 000 B.C.E ...

Set Maât her imenty Ouaset ...

"La place de Maât ...

La Place de vérité à l'occident de Thèbes.

→ ...

 

  • Nonobstant, bien plus tard, en cette ère non pharaonique, puisque nous sommes maintenant dans les années 170 A.D avec ATHENEE de Naucratis en Égypte, bien évidemment :

 

 "... la vigne

est dans la vallée du Nil aussi abondante que l'eau du fleuve

[et que]

les sortes de vin y sont nombreuses,

variant dans leur robe et dans leur goût "

("hJ de; peri; to;n Nei'lon a[mpelo" pleivsth me;n aujthv, o{so" kai; oJ potamov". kai; pollai;tw'n oi[nwn aiJ ijdiovthte" katav te ta; crwvmata kai; th;n prosforavn)

 

 

  • L'histoire du vin remonte donc à la plus haute antiquité, avec des découvertes attestées dont la plus ancienne connue à ce jour semble remonter à 7 000 ans et ce en Iran !

Nos anciens ont en vérité compris très tôt le bénéfice qu'il pouvaient en tirer en remplacement simplement l'eau par le fameux vin, et ce afin de préparer certains remèdes.

 

  • "Loué sois-tu Horus qui est au seuil des cieux".

Adonc, voici la nomenclature d'une vigne dédiée au pharaon Djoser.

Les Égyptiens ...

Goûtant ce nectar ...

Ils l'appelaient simplement le breuvage d'Horus.

 

Ainsi, selon Plutarque, citant Eudoxe, les Égyptiens pensaient que le vin était :


"Le sang de ceux qui avaient jadis combattu les dieux,

et dont,

lorsqu'ils étaient tombés et s'étaient mêlés à la terre,

ils croyaient que des vignes avaient jailli"

 

  49846 vignette c agyptischer maler um 1501

Peinture murale ...
Hypogée d'un prêtre Khâemouaset ...
Vallée des Reines ...
 Thèbes ...
Vers 1500 avant notre ère.

 

 

Plan de l'article ...

Revenir en haut de l'article ...

Vous pouvez accéder au chapitre en cliquant directement sur le titre de ce dernier !

 

"De l’ombre pour les vignes" ...

 

Il est fort probable ...

 

Peut être un des plus anciens témoignages que nous connaissions ...

 

Les échanges entre Kemet et le Levant Sud ont certainement été bien précoces ...

 

Le hiéroglyphe daté de 2 700 B.C.E ...

 

Cette vigne en treille ... 

 

Ainsi ...

 

De nombreuses représentations ... 


Souvenez-vous ... 

 

La viticulture en Égypte antique, elle n'était pas la plus ancienne du monde.

 

 → Les principales régions viticoles ...

 

Grappe de raisin - un parmi les très nombreux fragments de

Grappe de raisin.

Trouvé près d'Hermopopolis sur le site d'Armana / Akhet-Aton

 New York.

© Norbert Schimmel Collection.

 

Cueillir le raisin ...

Le foulage du raisin ...

Le pressurage du raisin :

La vinification ...

Des jarres à vin ...

 

Du vin médicinal !

 

→  Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

Aphorisme ...

 

Voice gallery a sidi ghanem

Le vin ...

Au début, il provenait du Levant et ce si nous nous référons aux très nombreuses jarres datant de -3 300 ans : elles furent découvertes dans des dernières demeures princières d'Abydos. L’une d’elles en contenait même plus de 700 !  4  500 litres de vin, rien que cela ! Voir : "Dreyer G, Umm el-Qaab I. Das prädynastische königsgrab U-j und seine frühen Schritzingnisse."

Un siècle plus tard ...

Les premières jarres de vin élaborées au sein de Kemet attestent de l’implantation d’un vignoble local ! Pour les besoins du palais bien évidemment, des étiquettes d’amphores, porteuses de hiéroglyphes archaïques, confirment l’origine et l’ancienneté de leur précieux contenu.

Ainsi ...

Souvenez-vous ...

De ce légendaire hypogée ...

Celui de la "Tombe aux vignes" !

Elle fut érigée au sein de cette colline, celle de Cheikh Abd el Gournah.

Sennefer, maire de Thèbes sous Aménophis II, en était le propriétaire . On vit alors une treille où les grappes nous invitent à méditer sur le mythe d'Osiris.

Le nTr du pressoir est Chesmo, avec une tête léonine, et n'est guère représenté dans les hypogées.

 

Le vin :

  • Le vin rouge fut bien assimilé au sang du nTr Osiris, tué, dépecé par son propre frère Seth.
  • Le vin favorise l'ivresse.
  • Le vin favorise l'amour.
  • Le vin favorise la sexualité.
  • Le vin favorise la dissolution de certaines plantes afin d'élaborer des solutions médicales.

L'alcool permet une meilleure dissolution tout en préservant la même préparation de la décomposition ! Du reste, certaines formules nous sont parvenues sous forme de certains papyrus.

  • Le vin favorise les cérémonies et les mythes théologiques,
  • Le vin favorise cet état d'exaltation de quelqu'un qui est transporté hors de lui-même, hors du monde réel,
  • Le vin favorise ...

 

Raisin vigne

"De l’ombre pour les vignes" ...

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

Le raisin mûrissait donc à l’ombre de ses grandes feuilles au sein de notre Kemet ancienne.

Il était visiblement tuteuré !

 

Et ce certainement afin :

  • De limiter la quantité d'eau utile,
  • D'éviter la brulure des grappes de raisin,
  • De diminuer la perdition en eau également,
  • ...
  • De mieux maitriser le développement des plantes,
  • ...

 

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

10500397 718473814877631 5438262147457924909 n 1

Une quantité suffisante de nourriture devait garantir un certain ordre social ! En Égypte ancienne !

Par Le 17/06/2014

ankh hiero

"Vivre" …

"La vie" …

https://www.aime-jeanclaude-free.com  

 

Logopdf

 

coupe-fruits.jpg

Coupe d'offrandes contenant des fruits.

Début de la 18e dynastie. 

Louvre.

Source / Lien

 

Il ne vous aura certainement pas échappé que ses fruits sont d'une conservation surprenante ! Et ce malgré le fait que nous sommes en présence d’aliments riches en eau, du moins à l'origine, et de fait vraiment périssables.

 

N'oublions pas les phénomènes physiques comme :

  • La faible hygrométrie de l'air,
  • La chaleur,
  • La stabilité de l’atmosphère d’un hypogée,... Quant à cette coupe d’offrandes, nous sommes bien ici dans cette vaste et légendaire nécropole de Deir el-Médineh et plus précisément au sein d’un hypogée du cimetière de l'Est.

 

Ainsi nous pouvons y voir :

  • Trois grenades,
  • Des grains de melon et de raisin,
  • Quinze figues de sycomore,
  • Dix huit dattes,
  • Sept noyaux de fruits de balanite (glands),
  • Le fruit du perséa,
  • ...

Préchauffage des moules à pain avant cuisson

Voici une représentation du préchauffage des moules à pain avant cuisson ...

Le four est un modèle à voûte en forme de dôme ...

  Hypogée de Ti ...

Source  

 

Plan de l'article ...

 

→ Assurer à chacun une quantité suffisante de nourriture …

 

→ Parler de cuisine antique c'est fort intéressant.

 

→ Quant aux paysans eux mêmes, ils devaient être nourris ...

 

→ Souvenez-vous ...

 

→ Ainsi, selon M. Gamer-Wallert ...  

 

→ Les nomades …


→ Je vous emmène maintenant au sein de la basse époque …

 

→ Aliments de base ...

   http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/bf/Ramses_III_bakery.jpg

La boulangerie de la cour de Ramsès III.

 

"Différentes formes de pain,

y compris les pains en forme d'animaux, sont présentés.

 

De la tombe de Ramsès III dans la Vallée des Rois,

20e dynastie."

Encyclopédie d'Oxford de l'Egypte ancienne...

Source

 

Assurer à chacun une quantité suffisante de nourriture …

 

Je pense que cela devait permettre de garantir un certain ordre social.

 

Pour appuyez cela souvenons-nous finalement de ces "hommes de la tombe". Ceux là même qui furent véritablement poussés à créer la première grève recensée de l’histoire, en raison du contexte économique de l’époque.

 

A ce moment là ils réclamèrent :

  • De la nourriture,
  • Des boissons,
  • Des vêtements,
  • … Ainsi selon le fameux papyrus de la grève rédigé par le scribe Amennakht, mais également d'après quelques ostraca trouvés à Deir el-Médineh (Voir musées du Caire, de Berlin,…), la grève aurait débutée le 10 du mois de Péret dans l'année 29 de Ramsès III … 

 

Un travailleur moyen recevait en guise de salaire :

  • 52 sacs de céréales par mois,
  • 10 miches de pain par jour,
  • Une mesure de bière par jour,

 

Un artisan plus spécialisé :

  • 500 miches de pain au mois,
  • 52 sacs de céréales,

 

Les contremaîtres comme les scribes :

  • 72 sacs de céréales par mois,

 

Cependant arriva le jour ou ces rations de nourriture, nécessaires à la survivance dans ce milieu particulièrement aride et isolé que fut ce village des artisans, n'arrivèrent plus.

Ou alors elles furent de bien mauvaises qualités.

 

Cela déclencha, comme vous le savez, la première grève de l'histoire et ceci sous le règne de Ramsès III.

 

Et voici en quelque sorte un enseignement concernant la gouvernance du pays, souvenez-vous de ce pharaon Khéti.

Il s’exprimait ainsi à son fils quant à la manière de rompre l’action d’une rébellion potentielle.

De la contrôler finalement …

 

"Un pauvre peut devenir un ennemi,

un homme qui vit dans le besoin peut devenir un rebelle.

 

On calme une foule qui se rebelle avec de la nourriture ;

quand la multitude est en colère,

qu’on la dirige vers le grenier" 

 

Alors, parler de cuisine antique c'est fort intéressant.

 

Nonobstant ...

Afin d'être plus captivant encore ne devrions-nous pas connaître qu'elles auraient été les sources alimentaires possibles à cette époque ?

 

Nous le savons ...

Kemet fut essentiellement une contrée à activités agricoles. Néanmoins, il faut se souvenir que les terres appartenaient bien rarement aux paysans eux-mêmes.

 

La terre faisait partie d'un domaine :

  • Royal (Et cela bien entièrement au début de l'empire.),
  • Privé,
  • D'un clergé,
  • ... D'un fief qui exploitait finalement cette richesse agricole tant du côté culture que celui de l'élevage.

 

Quant aux paysans eux mêmes, ils devaient être nourris ...

 

Alors :

  • Furent-ils bien alimentés ?

Et cela même dans les années de bonne crue ? Celle-ci souvenez-vous devait atteindre les 16 coudées et ceci à Memphis.

  • Serait-il possible qu'ils furent atteints de malnutrition ?

 

Souvenez-vous ...


Ils vivaient à proximité du fleuve salvateur. Alors comment ne pas penser au vivier que devait bien représenter la richesse en poissons du Nil.

 

  eg00056.jpg

Voici une petite amulette en pierre d'un poisson, une piece bien rare.

Parfois il fut adulé.

Quand il ne fut pas considéré comme un animal du netjer Seth.

Probablement prédynastique, 3100 avant notre ère.

Source / Lien

 

Une richesse malgré la présence de dangers comme :

  • Le fait qu'ils ne savaient pas nager,
  • La présence des crocodiles,
  • Des hippopotames,
  • Celui des courants,
  • Des serpents,
  • ...

 

Ainsi, selon M. Gamer-Wallert ...

 

En 1970 ...

Pour cet auteur, il y avait bien absence totale de poissons sur la table des défunts.

De même...

Il y aurait eu une suprême rareté sur l'autel des netjerou.

Nous aurions bien tendance à supputer que tous ce qui touchaient le clergé à savoir les prêtres, les netjerou,…, tous s’interdisaient de consommer du poisson.

 

De plus …

Cette liste supposée d’"interdictions" pourrait bien s’incrémenter si nous nous référons à la fameuse stèle de Piankhi.

Car nous pourrions alors remarquer ce bannissement quant à l'entrée du palais à toute personne ayant mangé du poisson. Voici en quelque sorte un tabou au sein de la demeure royale et cela selon Grimal 181.

 

531155_440982249306123_1601638783_n.jpg

Voici un contenant en céramique rouge en forme de poisson.

18e dynastie, règne de Thoutmôsis III. 
MFA Boston.

Source / Lien

 

Paradoxalement peut être …

Voici une sorte d'antithèse …

Avec de bien rare exception, il n'y a pratiquement aucune documentation relative à cette désertion généralisée dixit Gamer-Wallert 1970 et Darby 1977, ...  

 

Voilà bien une réminiscence du légendaire papyrus de la grève rédigé par le scribe Amennakht ! Il serait aujourd’hui conservé au musée de Turin en Italie, et daterait visiblement de la 20e dynastie …

 

" …

 Si nous en sommes arrivés à ce point,

c'est à cause de la faim et de la soif;

il n'y a plus de vêtements,

 ni d'onguents,

ni de poissons,

 ni de légumes ;

écrivez au pharaon, notre bon seigneur, à ce propos,

et

 écrivez au vizir, notre supérieur,

 pour que les provisions nous soient données ! "

 

Cela pourrait nous inciter à penser que la base même du peuple,

C'est à dire les travailleurs,

Comme par exemple ceux du village des artisans de pharaons…

...
Tous ceux qui ne furent pas finalement membre de la prêtrise, du palais royal, …, tous devaient consommer du poisson (?)

 

Je vous emmène maintenant au sein de la Basse Epoque …

 

Demeurait alors une certaine préservation de certains animaux sacrés. Et cela dans un nome donné si on se réfère à Meek 1966.

 

Cependant ceci semble avoir été amorcé dès le Nouvel Empire. Souvenez-vous de la liste calendérique, qui visiblement prohibait l'absorption de poissons à certains jours anniversaires d'événements mythologiques.

Mais ceux-là ne furent-ils pas élaborés finalement par les clergés ?

Alors ...

 

10250304_752372661460539_8236095301976935847_n.jpg

Poisson Tilapia ...

Thoutmôsis III.
18e dynastie, 1479 à 1425 avant notre ère.

New York.

© Rafael Cortes.

 

Aliments de base ...

 

Nous le savons bien maintenant cela devait être :

  • Les céréales.

Avec le pain, les galettes, …

Élaborées avec une pâte subissant une fermentation mais elle ne levait pas véritablement ou si peu. Cela va aboutir à la dénomination Européenne de "galettes"...

  • Un autre dérivé, la bière ...
  • …  

 

Ainsi, le poisson aurait pu aussi faire partie de la base de l'alimentation pour les habitants nilotiques.


Nous pouvons retrouver des victuailles pour les défunts au niveau :

  • Des dernières demeures archaïques, fouillée par Emery 1962,
  • De Deir El-Medineh : Schiaperellli 1937et Bruyère 1937,...
  • Mais également des Textes des sarcophages (IV,3). Ainsi pouvons-nous constater que le défunt mangeait du poisson.

 

Alors nous sommes bien en droit de nous demander pourquoi une telle omission systématique du poisson dans les listes et les formules d'offrandes ... ?

 

Tous ce qui touchait aux cultes semblaient exclure le poisson de la table.

 

De plus ...

A titre d'exemple ...

Malheur à celui qui se risquait à manger du poisson le 26 du mois de Khoiak.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/13/Fishermen_in_Mereruka%E2%80%99s_tomb_%28Kairoinfo4u%29.jpg

Scène de pêche.

Tombe de Mérérouka à Saqqarah.

© kairoinfo4u

 

"Ce sont des petites gens qui travaillent par équipées

et

reçoivent en salaire une ration du produit de leur pêche.

 

Rien ne distingue le pêcheur.

 

Comme le bouvier, il va nu, portant son pagne enroulé autour de son épaule"

Images de la vie quotidienne !


Les nomades …

 

Selon Otto 1964 …

Les itinérants de la Haute-Égypte auraient introduit leurs "rites culinaires" aux sédentaires de la Basse-Égypte.

 

Cela se serait produit selon lui au cours de l'unification politique du pays. Et sans pour autant exclure le poisson de leurs repas.

Ces Hommes migrateurs auraient alors introduit une conception du type "d'indignité" concernant un tel met. Et cela tant pour les défunts que pour les déités … (?) Rien d'étonnant à cela puisque tous étaient bien liés, interdépendants,..., de la même manière du reste qu'au sein de mère nature dont ils étaient des composants.

 

Dédain envers le poisson ... ?

D'autant plus si nous croyons E. Hornun …

Car les poissons auraient été considérés comme des entités un peu hors de la création, car étant intrinsèque au chaos liquide primordial.

 

Retirés des repas des défunts et des dieux, car trop communs ?

Ainsi ...

L'image exclusive des offrandes végétales présentées aux béatifiés de Deir el-Medineh, seraient-elles le reflet des habitudes alimentaires des habitants de Kemet ?   

 

Toute l'alimentation …

 

Du moins celle principale …

Devait requérir une optimisation des plus efficaces.

Et cela commençait évidemment au début de la moisson.

Par cette taxation d'au moins 75% de la récolte, afin de remplir les silos sous l'extrême surveillance des fameux scribes comme vous le savez.

Silos qui du reste devaient appartenir bien souvent aux clergés.

Ensuite ...

Les directeurs des greniers pouvaient dispatcher cette richesse tout au long de l'année et éventuellement anticiper les probables années de grandes disettes, ce qui en fit du reste une véritable force quant à cet empire pharaonique. Car j'aurais bien tendance à penser que prévoir c'est pouvoir...

 

Des distributions :

  • Aux boulangeries ... 
  • Aux brasseries,
  • Mais tout autant aux fonctionnaires et ceci afin de distribuer en nature leurs salaires : pour cela, il suffit de se rappeler des artisans de Deir el-Medineh.
  • Le boucher ne fut pas oublié pour autant, à travers l'apport de bovins, de volailles, ...

 

N’oublions pas les jardins. Ils devaient bien certainement contribuer à l’apport de légumes, de fruits.

 

Ainsi…

Des rations très précises étaient distribuées quant à chaque caste de travailleurs, ... Cela faisait finalement office de salaire.

 

1724628_582869541784059_1908966546_n.jpg 

Hypogée de Menena, Thèbes, 25 - 26e dynastie ...

Une femme ramassant des fruits ...

Elle portait un bébé. Le sien ?
Musée de Brooklyn.

Source

 

Alors, à suivre ...

 

Clé de VIE 

  

"La vie d’un homme qui contrôle l’excès est la vie d’un homme au cœur sage.

Les légumes

et

le natron sont les meilleures nourritures qui peuvent être trouvées.

La maladie arrive à un homme lorsque que la nourriture lui nuit.

Lui qui mange trop de pain souffrira de la maladie.

 [...]

Toutes sortes de maux sont dans les membres à cause de la nourriture en excès.

Lui qui est modéré dans sa façon de vivre,

sa chair n’est pas dérangé.

La maladie ne le brûle pas, lui qui s’est modéré sa nourriture.

[...]"

Papyrus Insinger 

 

mastaba de TY gavages des oies

Mastaba de TY ...

Gavages des oies.

2 815 - 2 400 B.C.E.

 

Egyptiangeesefeeding

Une fresque égyptienne montrant le gavage des oies.

 

"Le foie gras est le "foie gras" des gavés,

les oies

et

les canards.

Il a été fait et apprécié depuis l'époque romaine et probablement bien avant, le gavage des oies est clairement représentée dans l'art égyptien de 2 500 av."

(Mc Gee 2004 , p. 167)

10341647 795555903795575 3604677196260505348 n

"L'Égypte ancienne aurait moins d'attraits s'il n'y avait les Égyptiennes", l'empire des femmes et la cuisine... ! En Égypte ancienne !

Par Le 06/05/2014

Copyright © Petra Lether

"Vivre" …

"La vie" …  https://www.aime-jeanclaude-free.com

 Logopdf

INCOPROD-louvre-pleureuse.jpg

Voici une bien rare sculpture égyptienne, elle en terre.

Une femme à n'en pas douter.

Une très belle pleureuse de la 18e dynastie.

Louvre.

Source / http://www.louvre.fr/en/homepage

 

c63676240ee092c50f7efc07abe16e77c90e7344.egypte-figure-de-p.jpg

Source / Lien

 

"La femme égyptienne,

la mère que l'on respecte avant tout,

 la femme sujette à une stricte loi morale,

mais dotée d'une grande liberté d'expression

sa capacité juridique entière,

  son étonnante indépendance financière,

l'impact de sa personnalité dans la vie familiale

et

la gestion des biens communs

et

de ses biens propres"

Christiane Desroches Noblecourt...

"La femme au temps des pharaons"

Stock, 1986, ISBN 2-234-01941-9.

 

  1512705_272379452914159_154546225_n.jpg

  Source

 

La femme unique.

Une grâce sans pareille ...

 

Elle me paraît même moderne sous son aspect malheureusement bien fragmentaire.

Aurait-elle inspirée Gauguin ?

 

Une sculpture,

Une oeuvre,

Particulièrement rarissime.

 

Elle est en terre modelée,
Peinte,

Polie,

Et cuite ...

 

Elle est représentée dans le geste habituel des pleureuses qui se frappent la tête en signe de deuil.

 

Ce pourrait bien être la netjeret Isis pleurant Osiris.

La main à la tête en ce signe logique des lamentations ...

 

  img10710.jpg

Musée du Louvre.

E 2747.

Salle 15, Sully au rez de chaussée.

Source / Lien

 

12799451 10209009638547138 7163640996111022286 n

Source

 

November 2006

 

Plan de l'article... 

 

→ L'empire de la Femme ...

→ L'empire de la femme libérée ...

→ Ainsi dans la cité ...

→ Et la femme dans la cuisine ...

→ Comme vous le savez ...

→ En guise de boisson ... 

 

    "L'Égypte ancienne


aurait moins d'attraits


s'il n'y avait les Égyptiennes"

  Alain Zivie  

 

imeret-nebes-leyde.jpg

Statuette d'Imeret-Nébés.

Rijksmuseum van Oudheden, Leyden.

18 - 20e siècle B.C.E.
Source / Lien

 

L'empire de la Femme ...

 

Dans le ménage ...

La femme fut bien le pilier et même bien évidemment l'âme forte.

 

Vous aurez bien remarqué ...

Beaucoup de représentations picturales quant au couple montrent la femme soutenant physiquement son mari.

En l'entourant d'un bras bien protecteur.

A la hauteur des épaules, souvent ...

Ou alors à la taille ...

 

Alors si la tendresse,

La beauté,

Ou la sensualité du couple de Meny et Sabou vous a ému, je suppose que la figuration que je vous propose maintenant devrait vous émouvoir davantage encore.

 

1.jpg

Nefu et Khenetemsetju ...

Guizeh ...

En calcaire;

Ancien Empire, 5e dynastie,

2455 à 2350 B.C.E.

Source / Lien

 

Remarquez comment l'épouse enserre son époux.

Avec ses doigts fins ...

On imagine aisément la tendresse et l'amour derrière tout cela ...

 

Ainsi ...

Dans les textes funéraires, le mari appelait souvent sa femme "ma sœur".

Faut-il le prendre au sens littéral ... ?

Ou comme un simple témoignage d'affection ?


"Si les pharaons

épousent souvent leurs sœurs,

l'inceste est rare chez les gens du peuple"

Pascal Vernus.
 

L'empire de la femme libérée ...

 

Rien à voir finalement avec celle du harem de pharaon. Ce denier pouvait accueillir jusqu'à plusieurs centaines de femmes sous le Nouvel Empire.

 

"Certains notables pouvaient avoir plusieurs épouses,

mais

cela reste également quelque chose d'exceptionnel" 

  Pascal Vernus.

 

Les femmes qui en faisaient parties furent d'origines très diverses :

  • Il y avait bien les princesses étrangères envoyées par leurs souverains de pères afin de marquer leur allégeance au pharaon tout-puissant. Certaines avaient pu même être les mères du prince héritier.
  • Le harem accueillait aussi des jeunes femmes de la haute société qui l'intégraient volontairement pour y parfaire leur éducation.
  • ...

 

Quand le pharaon s'en désintéressait ...

Alors, il pouvait fort bien les offrir en mariage à de hauts dignitaires de sa cour pour se les attacher.

Alors ...

Très honorés, ceux-ci iront même jusqu'à inscrire sur les rangs de leurs hypogées leur bonne fortune matrimoniale. Il existe cependant bien peu de témoignage sur cette vie du harem.

 

Un papyrus évoque même des joutes aquatiques sur le Nil :

 

"... vingt filles encore vierge, agréables de corps,

avec des seins fermes

et

des cheveux tressés"

Auxquelles le pharaon demandait de se dévêtir afin d'enfiler une robe résille et manier la rame.
 

Cependant le harem ne fut certainement pas un excellent exemple de libération féminine.

Notons que cela restait quand même une véritable exception.

 

Ainsi dans la cité ...

 

Les femmes contrôlaient bien mieux leur sexualité.

Sans complexe visiblement ...

Elles semblaient se déplacer très dévêtues. Rappelez-vous, nous sommes bien au nord du continent Africain, il y fait chaud dans l'ensemble ...

 

Mais surtout ...

Il semblerait que les esprits furent bien libres, moins riche en tabous, en apparence en tout cas. 

 

"Les deux monothéismes,

l'islam

et

le christianisme

ne sont pas encore passé par là

pour mettre à bas cette impudeur !"
Guillemette Andreu Lanoé.

 

Si la femme  fut souvent représentée en tenue légère ...

L'homme quant à lui portait principalement un pagne. Ceci du reste nous avait conduite au précédent article sur le sujet de l'inévitable entretien de leurs vêtements.

 

Ipouy - laveur de linge -

Ipouy.

Laveur de linge.

TT217.

Illustration A. Gros de Beler.

Vivre en Égypte au temps de Pharaon.

Le message de la peinture égyptienne, 2001, 92.   

 

03 egypte

Quelle fut leur cuisine, leur gastronomie, leur menu ! En Égypte ancienne !

Par Le 02/02/2014

ankh hiero   

"Vivre"…

"La vie"…

https://www.aime-jeanclaude-free.com

Logopdf

 

"Si vous êtes assis à la table avec les autres,

et qu'il refuse la nourriture comme s'il la détestait,

même si vous le voulez,

 un moment est nécessaire pour s'y habituer

[...]

la gourmandise est honteuse."

Voici l'enseignement de Kagemni contre la gourmandise !

Nous sommes bien au sein du Moyen Empire.

 

  Pond_in_a_garden._Fragment_from_the_Tomb_of_Nebamun_1400_BC.jpg

Les jardins de l’Égypte antique.

Avec des canards dans un étang...

Des lotus plantés...

Des palmiers dattiers...

Des arbres fruitiers...

Hypogée de Nebamun.

Thèbes, 18e dynastie, 1400 avant notre ère.

Source / Lien

 

Kemet...

Le pays de la terre noire,

Celui du lit du Nil,

Mais aussi des arts,

De l'architecture,

Des sciences,

De la médecine,

...

Elle fut également le berceau de l’agriculture ! Vous savez bien, les romains considéraient cette contrée romaine comme "le grenier de l'empire".

 

Cela fut bien significatif :

  • De l'importance de cette agriculture,
  • De la richesse de ce sol,
  • De la qualité du travail des paysans.

Kemet fut avant tout un pays agricole et non militaire, comme d'aucuns seraient peut-être tenté de penser !

Le système socio-économique fut donc basé sur les travaux des paysans, la caste certainement majoritaire de Kemet, comme du reste, de la Nubie voisine !

Couplé bien évidemment aux travaux des paysans à travers les digues, la régulation hydraulique,... Tous cela permirent l'existence d'une très grande culture ! Et ce bien paradoxalement au fait que ce territoire fut pratiquement désertique, avec une population concentrée au sein même de ce ruban limoneux et particulièrement fertile.

 

Préchauffage des moules à pain avant cuisson

 

Voici une représentation du préchauffage des moules à pain avant cuisson.

Le four est un modèle à voûte en forme de dôme.

  Hypogée de Ti.

Source  

 

Plan de l'article...

 

→ Grâce à la richesse de cette terre noire... 

 

→ Alors, tout cela fut-il éloigné de la réalité de chaque jour ?

 

→ Cela ne pouvait être qu'un univers parfait ! 

 

→ Mais bien évidemment...

 

→ Alors...


→ Au menu...

 

  http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/bf/Ramses_III_bakery.jpg

La boulangerie de la cour de Ramsès III !

 

"Différentes formes de pain,

y compris les pains en forme d'animaux, sont présentés.

 

De la tombe de Ramsès III dans la Vallée des Rois,

20e dynastie."

Encyclopédie d'Oxford de l'Egypte ancienne.

Source

 

Grâce à la richesse de cette terre noire...

 

Nos anciens furent parfaitement en mesure de produire de nombreuses cultures !

 

De cela, nous pouvons parfaitement nous en rendre compte à travers :

  • Les écrits notamment d'Hérodote, témoins quelque peu indirecte,...
  • Des inscriptions...
  • Des fouilles
  • ... Mais, à contrario des autres civilisations anciennes, la Kemet des pharaons ne nous a légué aucune recette de cuisine !

 

De nombreuses représentations apparaissent comme vous savez dans les hypogées mais, bien évidemment, cela correspondaient à des personnages importants !

Nonobstant...

Nous pouvons ainsi y noter quand même des descriptions quant à certaines techniques concernant la préparation d'aliments.

 

Alors tout cela fut-il si éloigné de la réalité de chaque jour ?

 

Des allégories qui avaient quand même un objectif, celui de donner !

Non pas à nous...

Restons humble devant cette grande histoire.

Mais bien à l'éternité,

Aux défunts,

Aux netjerou(t),

A la vie d'après celle dite terrestre.

Ce fut en quelque sorte une vision idéalisée, une image,..., celle d'un paradigme tellement désiré, à la manière d'un espoir qui leur permettait, peut-être, de mieux combattre l'adversité, les peurs, de survivre,... !

Y virent-ils ainsi une sorte de monde meilleur en comparaison à leur propre vie terrestre ?

 

Cela ne pouvait être qu'un univers parfait !

 

Dans lequel la nourriture n'aurait jamais manqué ! 

Pains, au moins dix neufs variétés,...

Bières, élaborées avec du froment, de l'orge et des dattes. Ce fut bien le sucre qui assurait la bonne fermentation.

...

 

Alors...

Nous comprendrons bien pourquoi tout cela était le plus souvent retrouvé gravé sur les murs des hypogées !

Il fallait bien que le défunt puisse jouir d'une deuxième vie des plus agréables... D'autant plus, qu'elle devait être éternelle celle-ci !

 

Mais bien évidemment...

 

Je subodore que les diverses représentations que nous pouvons admirer, ne devaient pas représenter leurs consommations réelles et terrestre celles-là !

Ce devait être probablement leur idéal, à la manière de leur représentation physique, toujours jeune.

 

12670604 955757277851195 7691400081471687687 n

HDW.

"Tu mâches de l'oignon par crainte de ton cœur" et ce au chapitre 172 du "Livre pour Sortir au Jour".
TT200, el-Khokha.
Hypogée de Dédi sous Amenhotep II...

Raindorge-Hereil Catherine : "L'oignon, la magie et les dieux", in Aufrère S. (Ed.), Encyclopédie religieuse de l'Univers végétal.

Source

 

On sait qu'ils devaient consommer comme base le pain, l'ail, l'oignon et la bière :

Ceux du Nil bien évidemment, ils furent certainement grillés, crus, conservés dans la saumure, séchés sous les rayons de Râ,... !

  • Les légumes,
  • Les fruits,
  • ...

 

Quant-ils mangeaient de la viande, cela devait être principalement des volailles comme le canard, l'oie,...

Le bœuf fut bien la viande réservée aux jours de fête ! N'oublions pas qu'il devait être difficile de conserver la viande en raison de la chaleur, des insectes,... 

 

Et particulièrement :

  • Des gazelles du désert,

 

387756 501309073220261 269327433 n

  Environ 945 B.C.E ...

©  Richard Barnes

Source

  • Des antilopes,
  •  
  • Des lièvres,

2016 635875047162423445 242 485x310

Source

 

Lapin egypte lapin noir 2

Sekhât "le Lièvre Parfait"

Dans un cartouche...

Au dessus d'une ligne plissée...

Nous sommes en présence du netjer Osiris.

Source

 

  • Des cailles,
  • Des pigeons,
  • ...

 

Alors...

 

Utilisaient-ils le sel de l'oasis de Siwa ? 

Trempaient-ils leur pain, dans des "ragoûts" ?

 

Mais en tout état de cause :

  • Ils mordaient bien à pleines dents, dans les volailles rôties... Rappelez-vous de Néfertiti...
  • Ainsi, ils devaient manger avec leurs doigts !

 

c-CNRS--c-CHENE-Antoine-laboratoire--UPR1002-jpg

Un boeuf gras et des offrandes carnées...

Mission permanente à Karnak...

Cour à portique de Thoutmosis IV.

© CNRS / © CHENE Antoine laboratoire : UPR1002.

 

Au menu...

 

Les grillades...

Elles donnaient à la viande un goût savoureux comme vous savez pertinemment ! De plus, l'odeur devait être appréciée, mettant en valeur diverses viandes comme celles des porcs, des chèvres, ainsi que des gazelles. 

 

Le poisson, nous l'avons déjà souligné, fut aussi grillé, mais on le consommait volontiers séché ou confit. 

Le préféré des Égyptiens fut visiblement le mulet !

Le poisson-chat, perches, carpes entraient aussi dans l'alimentation.

 

Les plats étaient accompagnés de légumes ! Eh oui, ils mangeaient des légumes alors que maintenant il nous faut nous "battre" avec nos enfants,..., mais vous savez bien, tout évolue !

Fèves,

Pois chiches,

Lentilles,

Ainsi que des plantes cueillis dans les marais, les lotus et papyrus.

10296055_638739326219660_3306162493273115703_o.jpg

 Dépiquage de plants de laitues.

Mastaba de Neferherenptah.

Sakkarah, 5e dynastie.

Source

 

AF-8965---Laitue-romaine.jpg

Modèle réduit de "Laitue romaine" ...
Moyen Empire -Nouvel Empire (?)
Vers 2033-1550 B.C.E.
Bois peint, L. : 9,8 cm ; Diam. : 2,6 cm
Musée du Louvre, département des Antiquités égyptiennes.
Inv. AF 8965.
© 2003 Musée du Louvre / Christian Décamps

 Source

On cuisinait le tout avec de l'ail et des oignons à profusion !

De l'huile d'olive, Olea europaea, L. (Oleaceae), ...

De l'huile de moringa, Moringa peregrina, (Forssk.) Fiori (Moringaceae),...

Du beurre clarifié qui avait été chauffé.

 

Des condiments aussi, dont une grande variété fut déjà disponible : notons que nos anciens avaient accès très tôt au sel.

Cumin,

Cannelle,

Coriandre,

Moutarde,

Anis,

Menthe,

Persil ou encore basilic, sésame, thym, aneth,...

 

Enfin, nos anciens, surtout les plus aisés, consommaient du lait et du fromage !

 

Les œufs de poule n'apparaîtront qu'à la période Ptolémaïque ! On consommait déjà exotique i.e. des œufs d'autruche, d'oie,... 

 

A suivre prochainement... 


"La vie d’un homme qui contrôle l’excès est la vie d’un homme au cœur sage.

Les légumes

et

le natron

sont les meilleures nourritures qui peuvent être trouvées.

 

La maladie arrive à un homme lorsque que la nourriture lui nuit.

 

Lui qui mange trop de pain souffrira de la maladie.

 [...]

Toutes sortes de maux sont dans les membres à cause de la nourriture en excès.

 

Lui qui est modéré dans sa façon de vivre,

sa chair n’est pas dérangé.

La maladie ne le brûle pas, lui qui s’est modéré sa nourriture.

[...]"

Papyrus Insinger 

 

mastaba de TY gavages des oies

Mastaba de TY...

Gavages des oies.

2 815 - 2 400 av. J.-C.

 

Egyptiangeesefeeding

Une fresque égyptienne montrant le gavage des oies ! 

 

"Le foie gras est le "foie gras" des gavés,

les oies

et

les canards.

Il a été fait et apprécié depuis l'époque romaine

et

probablement bien avant,

le gavage des oies est clairement représentée dans l'art égyptien de 2 500 av."

(Mc Gee 2004 , p. 167)