Hatchepsout, un des plus grands pharaons ...

 

 


 

Copper or bronze sheet bearing the name of hatshepsut from a foundation deposit in a small pit covered with a mat found at deir el bahri egypt 18th dynasty the petrie museum of egy

Hatchepsout, Hatshepsout, Maât Ka Râ, un des plus grands pharaons, une Reine-pharaon ...

Hatchepsout

"Vivre" …

"La vie" …

"Soyez au service de la vie" ...

https://www.aime-jeanclaude-free.com/

 

Hatchepsout statue femme rob koopman cc by sa 2 0

© Rob Koopman  / CC BY-SA 2.0.

 

Marie the perardelle 1© Marie-Thé Perardelle

 

TempleDeir el Bahari,

le "Djeser-Djeseru",

temple funéraire du pr-aA Hatshepsout si magique et "sublime" au lever du soleil !

Il mérite bien son nom égyptien antique de "Sublime des Sublimes".

Source

 

Pour :

  • Accéder au pouvoir suprême,
  • S'unir de fidèles,
  • Avoir su/pu "écarter" celui qui fut légitime sur le trône d'Horus,
  • Utiliser la religion et précieusement Amon,
  • Avoir su/pu réaliser une gouvernance sans conflit militaire,
  • Créer une forte économie,
  • Des voyages au pays de Pount,
  • ...,
  • Se "déguiser" en homme,
  • Ériger un temple superbement innovant,
  • ...  Elle fut certainement une Femme très coruscante, diplomate, à la volonté inébranlable, ...

 

J'aime beaucoup cette Femme ...

Au moins pour l'image qu'elle nous a laissé.

Et probablement, pour l'imaginaire qu'elle m'a inspiré aussi !

 

 Capture 84

Voyez au fond ...

On aperçoit difficilement le temple d'Hatchepsout ...

Source / Lien

 Hat c int 1

Maât-ka-Râ

 (Maât est le ka de Râ)

 

Dans l’Égypte ancienne ...

Les dirigeants étaient presque uniquement des hommes, nonobstant, plusieurs Femmes auraient changé la donne. Aussi, lorsque le pharaon Thoutmôsis II meurt en 1479 B.C.E, Hatchepsout se voit confier la régence et, son beau-fils, alors âgé de deux ans, est nommé héritier au trône.

Du moins sur le "papier" ...

La date exacte fait l’objet d’un débat houleux, cependant il semblerait bien que les experts s’accordent à supputer qu'Hatchepsout avait progressivement commencé à régner en reine et s’était  proclamée pharaon au cours des cinq premières années de règne, elle a ainsi détenu pendant 21-22 ans la réalité du pouvoir.

 

Connaître l'Histoire ...

Ainsi les chercheurs ne sont-ils pas confrontés à de nombreux biais ?

  • L'interprétation subjective de ce qu'ils trouvent, de ce qu'ils voient,
  • La difficulté d'établir des "intentions cachées" d'un esprit ancestral ayant pu avoir été contraint d'agir d'une manière ou d'une autre.

 

Ainsi ...

La capacité d'Hatchepsout à accéder au trône et à rester au pouvoir pendant 21-22 ans (vers 1490 - 1468 B.C.E), les représentations de son image avec le corps et la barbe d'un homme, ainsi que la campagne de destruction de sa mémoire dans les gravures et les statues après sa mort lui ont valu une réputation de femme méchante et de dirigeante manipulatrice, avec une telle soif de pouvoir qu'elle a usurpé le trône de Touthmosis III, le fils de son mari avec une autre femme. À tel point que pendant des décennies, elle a été considérée par de nombreux historiens comme la plus perverse des cinq reines qui existaient dans l'Égypte ancienne. 

Cependant, les faits que nous connaissons aujourd'hui présentent une histoire différente.

 

Un règne durant lequel elle a fait :

  • Des offrandes aux netjerou(t),
  • Négocié des accords commerciaux,
  • Erigé de très grands monuments,
  • ... Et afin de consolider sa position, elle tenait à être représentée comme un homme dans les "œuvres d’art". Elle apparaît avec des coiffes pharaoniques et de fausses barbes sur les statues et les reliefs. Accordant une attention particulière aux "relations publiques", ... elle "proclamait" avoir accédé au trône parce qu'Amon l’avait voulu.

 

Hatchepsout mourut en 1458 B.C.E. et son beau-fils, Thoutmôsis III, désormais adulte, put enfin accéder au trône.

Il essaya d’effacer toute trace du règne prospère de sa belle-mère, et ce en vain visiblement ...

Thoutmosis III mena 20 ans après l'inhumation d'Hatchepsout une campagne de grande envergure pour détruire son héritage. Il a fait détruire ses statues, dégrader ses représentations et effacer sa cartouche. Les efforts de Thoutmosis III ont porté leurs fruits puisque le règne avant-gardiste d'Hatchepsout est peu à peu tombé dans l'oubli. Son règne, pourtant bien plus remarquable que celui de Cléopâtre, fut même omis des Tables Royales officielles, rendant ardue la tâche des historiens et démontrant aussi ce que ses successeurs pensaient d'elle.

Djehoutymes n'étant reconnaissant en rien vis-à-vis de sa propre tante, de plus elle était son épouse, il a voulu faire disparaitre tout ce qui la concernait.

Ainsi ...

Lorence Maruéjol nous l’explique, à cause de son âge et de son absence de maturité elle devint Régente et ce pas avant ses 14-15 ans, adonc il n'est guère surprenant qu'elle ait attendu plusieurs années. Il lui fallait acquérir la pleine maîtrise du gouvernement pour franchir cette étape.

La Reine justifia sa légitimité en s’appuyant sur les dernières volontés de son père qui souhaitait la voir régner même si elle était Femme, tout en s’appuyant sur sa naissance divine (Théogamie) racontée par les textes et les reliefs qui décorent son temple de Deir el-Bahari ; paradoxalement, elle associa bien Thoutmosis III aux manifestations et même aux décisions royales, cependant, il devait être très influençable devant cette femme si érudite et coruscante, il était très jeune (Ce dernier avait 5 ans quand il monta sur le trône d’Horus avec l’assentiment de l'Oracle d'Amon, de fait bien en âge de réaliser, il a certainement prit conscience de son véritable rang, celui usurpé par sa propre tante).

Ensuite …

Souvenez-vous de ce point essentiel qui aurait pu faire naître une rancœur certaine.

Pendant une vingtaine d'année (1 479 - 1 457) elle le mit à l’écart des affaires de l'État, 20 ans, rien que cela ! Elle se fit même représentée en homme et non en femme démontrant de fait qu’elle outrepassait ce qu’à l’époque nos anciens étaient aptes à accepter !

Sans omettre que ce duo couronné devait certainement amener à des "soutiens" non indéfectible de la part de nombreux dignitaires notamment en province.

A contrario …

Je suppute que celui qui l’avait soustraite à la connaissance publique ne lui souhaitait pas de malheur après sa mort car il attendit quand même 20 ans et il préserva son nom dans des endroits plus isolés, à l’abri des regards, … Comme si cette personne malgré un mauvais "ressenti" avait eu quand même quelques liens affectueux, familiaux, des souvenirs probablement, et de fait contemporain à l’existence même d’Hatchepsout. Et de plus il y a trop de stèles où ils sont ensemble et règnent ensemble avec leurs cartouches accolés. Thoutmosis III ne pouvait donc détruire tous les éléments prouvant le fait qu’il régnait bien lui aussi.

Après l'an 22, la reine s'est soit retirée du pouvoir, soit elle est décédée, mais rien ne le prouve. En tout cas, on ne trouve pas trace d'obsèques royales, serait-ce fonction de Thoutmosis III en l’an 22 entreprit une expédition en Syrie. Dans le temple de Deir el-Bahari, les statues furent renversées, brisées ou défigurées avant d'être enterrées dans une fosse.

Joyce Anne Tyldesley nous dit qu'à Karnak, on tenta même de murer les obélisques.

Il faut toutefois préciser que contrairement à ce qui est souvent pensé, ce ne sont pas tous les cartouches, ou toutes les images que les ouvriers effacèrent, mais seulement ceux relatifs à Hatchepsout "Roi", pas ceux appartenant à la Régente, ou à la Reine. Si l'on suit la tradition Égyptienne, Thoutmosis III laissa de ce fait à Hatchepsout la possibilité de revivre dans l'au-delà.

Il nous faut cependant bien souligner que cette question divise les égyptologues car en l'absence de document sur l'état d'esprit du pharaon, il est difficile d'imaginer ses motivations. De fait, on ne dispose d'aucune preuve à l'appui de la théorie consistant à penser que Thoutmosis III haïssait Hatchepsout, ou éprouvait de l'animosité envers elle.

Florence Maruéjol pense qu'il faut voir une volonté politique de Thoutmosis III de rétablir une succession à son profit. Dans ce cas Hatchepsout doit être perçue comme une usurpatrice.

 

La reine mysterieuse hatshepsout 252052 250 400

 

Ressusciter une reine aussi énigmatique et si injustement diffamée que l'a été Hatshepsout ...

  • Et ce sans renoncer à la plus implacable rigueur historiqu,
  • Aussi, seule une Femme peut-être, Égyptologue de son état et très audacieuse telle que Christiane Desroches Noblecourt pouvait le tenter.


L'existence secrète, semble-t-il, de cette reine, morte il y a plus de 3450 ans ...

Les mystères qui paraissent entourer son règne ...

Comme la destruction de ses monuments ...

Tous cela n'ont cessé d'intriguer les chercheurs. Ils pourraient bien y découvrir, ici, une réponse très inattendue.

En s'appuyant sur les travaux les plus récents et, naturellement, sur les grands tableaux officiels connus (La bouleversante théogamie, la glorieuse et fantastique expédition au pays de Pount, ...), en rassemblant des matériaux jusque-là éparpillés, parfois inédits, en soulevant chaque pierre, Christiane Desroches Noblecourt réussit l'exploit de reconstituer, pour la première fois, la mosaïque disloquée.

Déjouant les fausses pistes ...

Elle tourne résolument le dos aux idées reçues ...

Et propose surtout une nouvelle et passionnante interprétation de certains faits historiques et religieux majeurs restés jusqu'à présent inexpliqués ou ignorés.

Aussi bien pénètre-t-elle dans la secrète pensée de cette théologienne novatrice qu'était Hashepsout, et dans le domaine, jusque-là inconnu, de sa vie privée. 
De sa minutieuse et patiente enquête policière ...

 

En émerge l'émouvante et remarquable personnalité de la souveraine :

  • Son intelligence subtile,
  • Son esprit créateur,
  • Son courage,
  • Et son indomptable volonté,
  • Mais aussi l'action de Senemnout, l'omniprésent,
  • Et la grâce d'Amon-le-Caché, il la maintient de fait sur le trône pendant plus de vingt années.



Rayée de l'Histoire ...

Mais pas immédiatement après sa mort.

Voici donc une Grande Dame ...

Avec cette place de premier rang parmi les plus grands souverains de l’Égypte pharaonique.

Imhotep egyptologieSource

 

Hatchepsout

 

Voici une plaque votive du dépôt de fondation du temple de Deir el-Bahari :

 

Img3 1

Le nTr parfait Maât-ka-Rê, qu'il soit vivant, stable et puissant.

(nTr nfr MaA.t-kA-Ra d(w) anx, Dd, wAs)

Hatshepsout,

désignée à la manière d'un pharaon.

Source / Lien

 

Sarcophage de la reine hatchepsout musee des beaux arts de boston

Sarcophage de la reine Hatchepsout.

Musée des Beaux-Arts de Boston.

 

Hatchepsout temple mutilations damnatio memoriae d hatchepsout censored au temple de deir el bahari hedwig storch cc by sa 3 0

Temple d'Hatchepsout et ses mutilations.

Damnatio memoriae d’Hatchepsout au Temple de Deir el-Bahari.

Hedwig Storch _CC BY-SA 3.0

 

 

 

 

 

Hatchepsout

Épouse de la divinité Amon et Noble Dame des Deux Terres, Hatchepsout provoqua-t-elle son décès ?... En Égypte ancienne.

Par Le 07/06/2014

ankh hiero   

"Vivre" …

"La vie" …

https://www.aime-jeanclaude-free.com/

Logopdf

 

  10344797 10152271912686731 6634298763242036108 n

Voici une belle vue quant au temple d'Hatchepsout.

Source  / © Ahmed Al-Agroudy.

 

La "Merveille des merveilles" ... 

 

Le chef-d'oeuvre architectural du règne d'Hatchepsout fut incontestablement la construction de son temple jubilaire de Deir el-Bahari.

Le "Djerser-Djésérou" ...

La "Merveille des merveilles" pour nos anciens Égyptiens ...

 

Ce fut le grand intendant Sénènmout qui en conçut les plans et coordonna d'ailleurs les travaux.

 

On accède du reste à ce temple grandiose adossé aux parois vertigineuses d'un cirque rocheux par deux vastes rampes successives.

Elles montent bien en pente douce vers les terrasses bordées de colonnades et de portiques selon un plan unique dans l'architecture égyptienne.

 

La reine-pharaon qui a eu le bonheur de voir le temple achevé de son vivant, avait probablement surveillé personnellement chaque phase des travaux et des ornements.

 

Ainsi dans ce somptueux monument élevé à la gloire d'Hathor, la souveraine voulut honorer :

  • Son père, Thoutmôsis,
  • Mais également le grand netjer Amon-Râ,
  • La divinité solaire Râ-Horakhty,
  • Et celui funéraire Anubis.

 

  10426716 10204315369993907 1238517064546883530 n

  Deir el-Bahari ...

© Joan Compte Forés.

 

Maâtkarê

Maât est le Ka de Râ.

 

Hatch2

Source / Lien

 

Plan de l'article ...

 

→ Il nous faudra bien des témoignages.

 

→ Mais les artefacts sont aussi d'excellents arguments.

 

→ Hatchepsout meurt.

 

→ Une persécution posthume ...

 

  Hatchepsout et Touthmosis 3

Sennefer

and

is wife Hatshepsut!

 

Il nous faudra bien des témoignages.

 

Afin d'appréhender autant les règnes d’Hatchepsout que celui d'ailleurs de Thoutmôsis III.

 

Comme ceux des hauts fonctionnaires par exemple :

  • De Thèbes,
  • ... Cela me paraît vraiment fondamental.

 

Notons au passage que nous possédons que bien peu de renseignement quant à leurs homologues du nord de Kemet : 

  • Hypogées pillés, au 19e siècle ... 
  • D'autres furent perdus d'ailleurs, à la manière si vous vous souvenez bien, du général Djéhouty au lieu de Saqqarah.
  • Ou alors certains nous sont encore de nos jours absolument inconnus. Souvenons-nous par exemple de Ptahmès, un vizir du Nord.
  • Et que dire alors de Bénermérout, ce fameux ministre des finances.
  •  ...

 

De  plus, il nous faut observer :

  • L'emplacement,
  • L’architecture,
  • Le décor...
  • ...

 

Et cela : 

  • Du légendaire Sénènmout, vous savez bien, ce grand intendant d’Amon... 
  • Ou alors d’Ouseramon un autre vizir ...
  • Sans oublier bien sûr le légendaire Rekhmirê qui fut vizir de Haute-Égypte sous Thoutmôsis III mais également d'Aménophis II.

Membre certainement de la plus grande famille Thébaine, de cette ère en tout cas...
Un hypogée vraiment d’une richesse exceptionnelle ...

Tant, quant au décor ...

Que comme source d’informations. Au moins concernant la fonction de vizir ...

Il devait avoir tissé des liens qui avaient ce pouvoir de l'unir au temple d’Amon de Karnak, de contrôler ainsi la production économique, de ... 

Cependant, c'est sans oublier les rituels funéraires, comme cette version des plus complètes du "Livre de l'Ouverture de la Bouche".

 

Alors ...

Si nous contemplons tout cela...

Nous pouvons y glaner quelques informations de premier plan.

Tout cela pourraient représenter en quelque sorte l'événementiel d'une certaine époque, une belle tranche de vie, ...

Comme l'organisation de cette grande administration ...

...

 

Nous pouvons ainsi en déduire tellement de choses quant à cette époque, au niveau :

  • De l'implication du netjer Amon,
  • De son fantastique temple de Karnak,
  • De la hiérarchie sociale,
  • De la vie quotidienne finalement.
  • ...

 

Des hypogées qui pourraient bien représenter une sorte de "propagande" ...

Celles des temps anciens, pour certains défunts ...

Cependant cela ne concerne évidement qu'une certaine classe d'individus, les nanties propriétaires, comme les dignitaires, les princes : des privilégiés ...

 

On pourrait ...

Tout autant y mettre en évidence une parfaite main mise, une emprise si vous préférez et cela par seulement quelques familles Thébaines.

Celles-là même qui érigèrent la fameuse 18e dynastie.

 

Parfumflakon

© Edenpictures et Ägyptisches Museum / Uni Bonn. 

 

Flakon hatschepsut 2

© Barbara Frommann  / Uni Bonn.

 

Mais les artefacts sont aussi d'excellents arguments.

 

Comme semble en témoigner du reste cette toute petite fiole. Elle serait conservée au Muséum égyptien de l’université de Bonn.

Et jusqu'à peu, les scientifiques supputaient que cette fiole contenait un parfum.

 

Le corpus delicti ...

C'est bien ce petit flacon qui devait être en possession du pharaon Hatchepsout.

Ainsi ...

Pendant trois millénaires et demi, ...

Ce corpus delicti renferma un terrible secret.

 

Alors :

  • M. Michael H-Veler-M-ller ...
  • Et le Dr. Helmut Wiedenfeld de l'université de pharmacologie, nous firent part de leurs conclusions, nous sommes visiblement le 19 Août 2011.

Après deux années de recherches ...

Il est maintenant clair que ce flacon ne contenait pas vraiment un parfum mais plutôt une sorte de lotion de soin pour la peau.

De la cosmétique liée à un produit médical.

Cela nous confirma que le monarque soufrait certainement, en fin de vie, d'un eczéma particulièrement bien prononcé.

 

Ainsi, aux vues des analyses des résidus du contenant ...

Cette lotion semblait bien efficace envers les démangeaisons que devait subir Hatchepsout.

Mais paradoxalement ...

Elle fut certainement "un des paramètres" qui aurait pu lui abréger la vie.

 

Cette crème fut cancérigène selon le Dr. Helmut Wiedenfeld de l’Institut de pharmacologie de Bonn.

 

Elle aurait contenue :

  • De l’huile de palme,
  • De l'huile de muscade,
  • Par conséquent, beaucoup d'acides gras insaturés qui apportaient un soulagement pour les personnes atteintes de maladies de peau.
  • Du créosote, un analyte particulièrement toxique...
  • De l'asphalte, qui devaient certainement lutter contre les grosses démangeaisons.
  • Du benzo-pyrène, un hydrocarbure aromatique très dangereux.

Certainement l'une des substances les plus cancérigènes qui soit de nos jours. Ainsi, le risque de contracter le cancer du poumon par la fumée de cigarette résulte "essentiellement" de cette substance.

 

La créosote est le nom donné à plusieurs sortes d'huiles :

  • Extraites de goudrons de bois,
  • De charbon,
  • De plante,
  • D'un arbuste, le créosotier (Larrea tridentata ...).


Ainsi le Dr. Helmut Wiedenfeld semble convaincu que cette crème cosmétique fut la responsable de son décès.

 

Il pense même que cette crème aurait été couramment usitée dans le cas de thérapie médicale :

 

"De nombreux cas de maladies de peau sont connus dans la famille d’Hatchepsout"

 

"Nous savons depuis longtemps qu’elle était peut-être morte de son cancer"

  Michael Höveler-Müller...

Égyptologue et directeur du Muséum Égyptien de l’université de Bonn en 2011.

 

Hatchepsout meurt.

 

Après l’an 20 de son règne ...

Au plus tard en l’an 22 ... (?)

La reine-pharaon Hatshepsout disparaît donc de la scène politique.

  • Pour Peter Dorman et Florence Maruéjol, la mort ne fait pas de doute.
  • Claude Vandersleyen quant à lui ne semble pas trancher la question.
  • ...

 

Thoutmôsis III mena "sans doute" les funérailles.

 

  • Fut-elle assassinée ?
  • Empoisonnée ?
  • L'obligea-t-on à se donner la mort ? 
  • Hatshepsout fut-elle morte des conséquences d’un abcès dentaire ayant entraîné une infection généralisée ?
  • D'une tumeur … ?
  • ... ?

 

Comment cette noble Dame termina-t-elle son règne ?

Sa vie ?

Car pharaon montait sur le trône d'Horus lorsque son prédécesseur rejoignait le monde d'Osiris. Et cela se déroulait peu souvent de façon naturelle. Bien souvent on devait aider un peu la nature.

 

Une persécution posthume ...

 

Le pourquoi ?

Par qui précisément ?

Ignorés encore de nos jours ...

Que de questions encore en suspend quant à la proscription qui sembla frapper Hatshepsout après sa mort.

 

La souveraine fut bien souvent au dire de moult auteurs présentée comme une usurpatrice sans scrupule qui avait cherché à évincer le prince héritier sous sa tutelle (?)

 

Sur nombre de monuments, son effigie fut martelée ou même carrément effacée comme si son existence devait être niée.

 

Paradoxalement peut être ...

Thoutmôsis III n'ordonna jamais la destruction du temple jubilaire de Deir el-Bahari, qui devait donc ainsi perpétuer la mémoire de sa tante.

Il avait le temps et le pouvoir de le faire ... ?

De plus, s'il devait y avoir quelques personnes ayant gardé des rancunes, ce grand souverain que fut Touthmôsis III devait bien en être du nombre.

Alors ... ?

 

Quelles que soient les raisons de cette persécution posthume ...

Colère du clergé d'Amon ...

Ressentiment de Thoutmôsis III ...

...

Le voile jetée n'a pas été suffisamment épais pour effacer à travers les siècles le souvenir émouvant d'une des plus grandes souveraines qui régna jamais sur cette terre des pharaons ... 

 

 Clé de VIE

Httpsscontent a cdg xx fbcdn nethphotos ash3525399 10202922470251735 1867214983 n jpg

Épouse de la divinité Amon et Noble Dame des Deux Terres, Hatchepsout et le difficile exercice du pouvoir ... En Égypte ancienne.

Par Le 27/02/2014

ankh hiero   

"Vivre" …

"La vie" … https://www.aime-jeanclaude-free.com

Logopdf

 

Une femme de pouvoirs, sans aucun doute.

Elle devint pharaon à la place de "pharaon". Incroyable quand nous connaissons le pourcentage de femmes qui atteignirent cette stature divine.

 

En plus de cela ...

Elle sue parfaitement diriger le lègue de son père, le pays des divinités, Kemet, ...

 

Je suis admiratif des œuvres des artisans de pharaon, tant de dextérité, de beauté, d' "âme" exprimés ainsi pour les millions d'années à venir.

 

Mais je le suis tout autant quant à cette grande et noble Dame :

  • Pour avoir su conquérir le cœur d'hommes de valeurs,
  • Comme le trône de son père du reste,
  • Pour avoir fait prospérer Kemet,
  • Sans omettre qu'elle fut probablement 'Seulement là, je ne fais que subodorer, l'imaginer ainsi, ...) d'une vive intelligence, autant que courageuse d'ailleurs,
  • ... 

 

Soliloque ...

Elle fit en quelque sorte l'apologie des Femmes.

Sommes-nous si évolués socialement aujourd'hui ? Nous qui vivons encore ce combat pour l'égalité et ce quelques milliers d'années plus tard : finalement la technologie avance bien plus rapidement que nos capacités intellectuelles ...

Nous sommes différents, certes, mais complémentaires ...

Seulement ...

Cela n'explique en rien cette inégalité au sein de notre société actuelle (?)

 

    Capture 89

Hatchepsout avant son couronnement ...

  Source / Lien 

 

 

Maâtkarê

Maât est le Ka de Râ.

 

Hatch2

Source / Lien

 

Plan de l'article ...

 

→ Sur les parois du temple d'Hatchepsout ...

 

→ Elle fut bien un hiérarque pacifique.

 

→ Thoutmôsis III prit alors sa place.

 

→ Hatchepsout ...

 

→ Pour la soutenir dans le difficile exercice du pouvoir ... 

 

→ La reine encouragea ... 

 

→ Elle veilla aussi sur l'architecture ...

 

1558498 10202922345168608 2106188706 n

 

Sur les parois du temple d'Hatchepsout ...


Vous ne trouverez pas une seule scène de guerre.

À une dizaine de mètres vous découvrirez d'ailleurs l'hypogée du légendaire Sénènmout,

Majordome.,

Architecte du temple,

Conseillé ...

Et certainement davantage encore …

...

 

"Probablement" fut-il même l'amant de la reine.

En tout cas ...

Toutes nos connaissances semblent bien tendres vers ce ressenti, celui d’une certaine fascination qu’il devait lui porter. Car elle devait être véritablement hors du commun, je suppute même cela à bien des égards.

 

Elle fut bien "un" / une hiérarque pacifique.

 

Vingt d’années de domination quand même ...

 

Nonobstant …

Tout à fait subitement nous semble-t-il, du moins avec ce recul bien prononcé de l’observateur que nous sommes...

Elle disparait !

De tous les textes,

De tous les écrits,

De ...

Et tellement rapidement du reste, qu'il serait pratiquement "impossible" que certains auteurs ne puissent en exclure un assassinat.

 

Notons au passage ...

Qu’il semblerait qu'elle avait bien vécu quand même. Au moins 50 ans ! Sachant que l'espérance de vie fut alors bien rarement au-delà de cet âge, même pour le privilégié pharaon.

Obèse ...

Probablement morte d'un cancer des os (?)

Décédé peut-être en raison d'une crème cosmétique, une crème thérapeutique, ...

 

Parfumflakon

Photos : edenpictures et Ägyptisches Museum/Uni Bonn 

 

Thoutmôsis III prit alors sa place.

 

Tout à fait légitimement d’ailleurs, selon la tradition.

Il pouvait enfin régner sur son peuple.

Au demeurant, on s'aperçut qu'il fut un bon pharaon.

Certainement un des plus grands conquérants en plus ...

 

Certains auteurs suspecteraient le fait qu’ils auraient entrepris d’effacer beaucoup de traces concernant sa belle-mère.

Mais était-ce vrai ?

 

  Capture 90

  Source / Lien 

 

Hatchepsout ...


Dès lors ... 

La reine avait gagné le droit de porter les neufs couronnes.

Mais pas seulement cette spécificité, car elle a pu arborer, la longue barbe postiche dont seul le pharaon pouvait orner son visage.

 

De même ...

Elle devra revêtir le costume masculin lors des cérémonies officielles et pour tous les actes touchant à la royauté.

 

Pour la soutenir dans le difficile exercice du pouvoir ...

 

Elle avait près d'elle des personnages éminents, au dévouement visiblement sans limite.

 

  • Hapouséneb ...

Le premier prophète d'Amon ...

Le tout-puissant grand prêtre d'Amon dont l'influence politique fut réellement immense.

 

  • Le jeune dignitaire nommé Senenmout.

Celui-ci devint le précepteur attitré des deux filles d'Hatchepsout.

 

Mais cela ne s'arrêta pas là, puisqu'il porta entre autre :

  • Les titres de prince héréditaire,
  • De trésorier de la souveraine de Basse-Égypte,
  • Ami unique,
  • Grand intendant de l'épouse royale,
  • Chambellan,
  • Directeur de tous les services divins,
  • Il fut également architecte. Et ce fut bien lui qui construisit son légendaire temple de Deir el-Bahari.

 

Il se montrera toujours un excellent conseiller et de tendres sentiments l'uniront bientôt à la souveraine.

 

Le règne d'Hatchepsout coïncide avec une période de paix et de prospérité pour Kemet.

 

Senenmout

Portrait double de Senenmout.

sn-Mw.t
The Metropolitan Museum of Art, New York

Source / Lien

 

  • Nehesy ...

Un chancelier d'origine Nubienne.

 

  • Ahmenhotep ...

Le grand chambellan.

 

  • ...

 

La reine encouragea ...

 

L'agriculture ...

 

Le commerce ...

 

Elle veilla aussi sur l'architecture aussi ...

 

Elle attacha en quelque sorte son nom à de grandioses réalisations.

 

  • A Karnak ...

Elle y fit ériger d'ailleurs pas moins de quatre obélisques (Dont l'extraction semble avoir été dirigée par Sénènmout lui même... !) et plusieurs chapelles dont l'une fut d'ailleurs dédiée à la barque sacrée ...

 

  • A Bouhen, en Nubie ...

Elle a ainsi crée un temple à la gloire d'Horus.

 

  • ...

 

  • Mais rappelez-vous ! Son incontestable chef-d'œuvre architectural ...

Il demeure néanmoins le temple jubilaire de Deir el-Bahari, près de Thèbes construit sur un site presque stérile (!) en tout cas dédié à la netjeret Hathor. 

 

  Original

Un temple unique ...

Trois etages ...

Dédié à la reine Hatchepsout ...

 

A suivre prochainement ... 

 

Hatche 

© Nicolas Bochinski

 

Hatchepsout

Source / Lien

 

Gd eg alex museenat058

Une représentation de la tête d'Hatchepsout ...

Elle fut découverte à Louxor ...

Et elle est de nos jours exposée au musée national d'Alexandrie.

Source / Lien 

 

  Capture 88

  Bas-relief de la Chapelle rouge de Karnak.

18e dynastie.

 

De gauche à droite :

  • Min,
  • Le pharaon Hatshepsout vêtue en homme,
  • Le netjer Amon.

 

10344797 10152271912686731 6634298763242036108 n

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

       • Sources ...

 

Collection "Passion de l'Égypte" Editions Atlas 2003

 

"La naissance divine d'Hatchepsout" dans le temple funéraire de la reine Hatchepsout à Deir el-Bahari, Traduction de Claire Lalouette, Textes Sacrés et textes profanes de l'ancienne Égypte. Paris, Gallimard, 1984, pp 30-35 

 

Conférence "Hatchepsout" par Christiane Desroches Noblecourt, Septembre 2002.

 

Clé de VIE

 

Aphorisme ...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...   

 

"Tout le monde veut vivre au sommet de la montagne,
sans soupçonner

 

que le vrai bonheur
est dans la manière de gravir la pente"

Gabriel Garcia Marquez

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1