http://thebanproject.com/es/2018/04/01/el-principio-de/

Kôm el-Hettan

ânkh ...  

"Vivre" …

"La vie" …

"Soyez au service de la vie" au moins avec http://www.aime-jeanclaude-free.com/

 

 

 

61660845 114130646492330 4938770661603540992 n

Aussi :

Il est bien temps de prendre soin de vous !

Puissiez-vous avoir

la longue vie

du héron-bénou !

 

Vie prosperite sante

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

 

  Fils de Râ, seigneur des Deux Terres, Aimé, doué de vie, comme Râ, à jamais.

Thumb 1c3d1aa1c765451107c5cd7370fa48fe

Iset, fille d'Amenhotep III, de sa grande épouse royale Tiyi et sœur d'Akhénaton ... En Égypte ancienne;

Par Le 08/03/2014

ankh hiero 

http://www.aime-jeanclaude-free.com/

Logopdf

Nous sommes le 8 Mars 2014 ...

 

Un temple unique ...

Probablement le plus grand d'ailleurs jamais construit dans l'Égypte ancienne.

 

Nous sommes au sein de cette "Maison de Millions d'années" du Pharaon Aménophis III.

 

Ainsi pendant des siècles ...

Les seules traces de cette puissante construction furent bien le colosse de Memnon comme vous savez.

Impressionnants ...

Dominants l'horizon ...

Sur la rive ouest du Nil près de Louxor. 

 

Nonobstant, durant ces dernières années ...

Beaucoup de chercheurs ...

Des archéologues qui ont littéralement tiré le temple hors du temps, hors de la terre, et ce n'est certainement que le début.

 

Alors admirez sur cette photo ...

Voici l'une des statues colossales d'Amenhotep III, elle se dresse bien fièrement encore de nos jours.

Saluant chaque matin Râ ...

 

Capture 77

Source / Lien 

 

Plan de l'article ... 

 

→ Souvenez-vous ...

 

→ Une équipe d'archéologues ...

 

La réelle particularité de cette statue ...

 

→ Fille bien-aimée du souverain Amenhotep III ...

 

→ Iset ...

 

→ Une découverte au temple funéraire du pharaon Amenhotep III ...

 

Une nouvelle statue ...

 

→ Le temps passa par là ...

 

Souvenez-vous ...

 

Capture 78

Son règne est considéré comme le plus prospère de l'histoire de Kemet.

Source

 

Nous évoquions, il y a quelques semaines, Amenhotep III ainsi que "sa probable" corégence avec son fils Amenhotep IV : lien  ... 

 

Alors aujourd'hui ...

Toujours au sujet d'Amenhotep III, nous parlerons d'une découverte relative à une de ses filles.

 

Une équipe d'archéologues ...

 

Les Égyptiens ...

Et les Européens auraient découvert une grande statue d'Iset et ceci au cours de travaux d'entretiens, de rénovations quant au temple mortuaire d'Amenhotep III.

 

Sur la rive occidentale de Louxor dixit le ministre et Dr Mohamed Ibrahim ...

 

Capture 79

  La première allégorie de cette princesse dans ce contexte.

Fille de pharaon ...

Iset, fut seule représentée avec son père.

Voici bien la principale singularité de cette statue ...  

 Source

 

La réelle particularité de cette statue ...

 

Elle vient bien du fait que nous connaissons Iset dans de nombreuses représentations.

 

Mais elle était toujours auparavant avec ses deux parents, ses sœurs, ... 

Ces figurations, quelques peu classiques, quant à cette princesse sont affichées de nos jours dans le Musée égyptien du Caire.

 

Fille bien-aimée du souverain Amenhotep III ...

 

Elle se trouvait donc entre ses pieds ...

La princesse faisait bien partie d'une statue colossale du pharaon.

 

Une impressionnante sculpture.

Pharaon était assis sur le trône d'Horus.

Ses mains posées sur les genoux ...

 

Quant à sa seconde fille, Iset, elle se tenait debout entre ses jambes.

Représentée à une échelle beaucoup plus petite qu'Amenhotep III.

Munie d'une longue tunique ...

Elle portait aussi une perruque.

Tenait également un collier ménat dans sa main droite, un élément bien associé à la netjeret Hathor.

 

Dixit la responsable de l'équipe de chercheurs ...

L'archéologue arménienne Mme Hourig Sourouzian ...

Les sculptures que l'on connaissait d'elle nous la montraient toujours en présence de ses deux parents, ses frères, ... 

De fait, nous serions donc bien là, en présence d'une grande statue, inédite et peut être même significative de ...

 

Capture 80

Source / Lien

 

"Faisait partie d'une sculpture de 14 mètres

représentant Amenhotep III creusée dans de l'albâtre,

et

qui était à l'entrée (du sanctuaire) de Naos"

La responsable de l'équipe d'archéologues, Hourig Sourouzian.

 

Iset ...

Aset.

 

La "bien-aimée de son père" ...

 

Une vraie personnalité finalement :

  • Fille du prestigieux souverain Amenhotep III,
  • Elle fut l'une des huit filles connues de ce souverain, bien que les noms de seulement cinq ont été conservés.
  • Et plus précisément, elle fut sa seconde fille, après Satamon ...
  • Quant à sa mère, s'était bien la grande épouse royale, à savoir Tiyi.
  • Et que dire d'un de ses frères, il devint le futur Akhenaton.

 

La princesse Iset détenait aussi le titre de grande épouse royale ...

Puisqu'elle eue comme époux, son propre père.

En l'an 34 du règne de pharaon ...

Autour de sa deuxième fête-Sed ...
 

Une découverte au temple funéraire du pharaon Amenhotep III ...

 

Capture 81

Source / Lien

 

Sur la rive occidentale de Thèbes.

A Kôm el-Hettan.

 

  Capture 82

Les deux grands monolithes ...

Source / Lien

 

Un site particulièrement célèbre grâce au temple d'Amenhotep III qui du reste a complètement disparu de nos jours. Seuls le fameux colosse de Memnon subsistent pour nos yeux ébahis.

 

Et comme vous le savez, c'est une immense statue assise du souverain.

 

Deux énormes monolithes devaient visiblement précéder le premier pylône du temple, commémorant ainsi la grandeur de pharaon.

Flanquées à l'entrée de son temple ...

 

11895044 520621258085954 5230080282624337854 o 2

Amenhotep III régna-t-il en corégence avec son second fils Amenhotep IV, le futur Akhenaton (?), en Égypte ancienne.

Par Le 08/02/2014

ankh hiero    "Vivre" … "La vie" … https://www.aime-jeanclaude-free.com/

Logopdf

 

Nous sommes bien au "Pays de la terre noire" ...

Kemet ... 

Kmt ...

  • La Haute-Égypte : Shemaou, ^mAw,
  • La Basse-Égypte : Mehou, MHw,
  • Le Double Pays : Tawy, TAwy, tȝ.wj.

 

677px-Dust_storms_off_Egypt.jpg

Un grand panache de poussière provenant du désert du Sahara.

Soufflé à travers la Libye et kmt en direction du Nord.

Photo prise le 2 Février 2003.

   Source

 

Aménophis III ...

Aménophis IV ...

Une corégence ? Voilà une question qui taraude moult historiens depuis bien des décennies. Les preuves matérielles semblent faire quelque peu défauts afin de valider une hypothèse qui "pourait" peut-être avoir du bon sens.

 

Alors y avait-il eu vraiment une corégence ?  

Si elle fût réelle ...

Et si nous avions enfin trouvé une piste démontrant cet état de fait ? Alors une réponse amène bien logiquement d'autres questions comme par exemple de combien d'années a-t-elle pu perdurer ?   

 

Notons au passage ...

Les premières années du règne d'Aménophis IV, futur Akhenaton comme vous savez, sont parsemées d'incertitudes.   

 

Plan de l'article ...

 

→ Le ministre des antiquités ...


Nous sommes dans l'el-Asasif ...

 

→ Découverte d'une momie vieille de 2000 ans.

 

→ Deux nouvelles cartouches ...

 

→ Mais pourquoi le terme de deuxième fils ?


→ Situons les personnages dans l'espace-temps ...

 

→ Deux scènes ...

 

→ Tous les trente ans de règnes.

 

→ Maintenant ... 

 

Le ministre des antiquités ...

 

Le Dr Mohammed Ibrahim nous rapporta, le 6 février 2014, une découverte que je qualifierais de remarquable. Tant l'incidence quant à son interprétation pourrait faire évoluer certaines de nos connaissances.

Je vous laisse apprécier ...

Découverte réalisée par une mission égypto-espagnole ...

Instituto de Estudios del Antiguo Egipto ...

Elle est dirigée par le Dr Francisco J. Martin.

 

Nous sommes donc au sein d'el-Asasif ...


Plus précisément, dans le sud du pays ...

 

Theban_Necropolis_Map---el-Asasif.jpeg

Souvenez-vous, el-Assasif, est une petite vallée de Thèbes-ouest.

Juste à côté du légendaire temple funéraire d'Hatchepsout ...

 Source modifiée

 

Elle s'étend entre :

 

Capture 84

Voyez au fond...

On aperçoit difficilement le temple d'Hatchepsout ...

Source / Lien

 

TT28 ...

Un hypogée dont le propriétaire aurait été un vizir du nom d'Amen-Hotep Huy.

 

Capture 85

Hypogée du vizir Amenhotep Huy ...

© PVAH

Source / Lien

 

Deux nouvelles cartouches auraient donc été également trouvés :

 

"Des inscriptions en hiéroglyphes

montrent également les noms

des deux rois l'un à côté de l'autre"

Le ministre des Antiquités Mohamed Ibrahim.

 

News2014 asasif huy2

Source

 

11958141 520621028085977 5356072202330148763 o 1

Source

 

1558472 10201407350330517 54305023 n

Source

 

Une découverte ...

Dans cet hypogée TT28 sise à Louxor ...

 

Elle fut celui d'un cartouche portant deux noms, ceux :

  • D'Amenhotep III,
  • D'Amenhotep IV, le futur Akhenaton comme vous savez.

 

Une suggestion semble bien visible.

Celle que ces deux pharaons furent associés dans la gouvernance de Kemet (?)

 

Deux cartouches ...

Ils "prouveraient" visiblement, "probablement", qu'une ancienne théorie pourait suggérer qu'Amenhotep III régna en corégence avec son deuxième fils Amenhotep IV.

 

Mais pourquoi le terme de second fils ?

 

Tout simplement ...

Car le véritable et premier héritier du trône d'Horus à cette époque fut en vérité son frère ainé, le dénommé Thoutmôsis.

 

Tout acte ...

Toute action ...

Tout événement a forcément des conséquences sur le présent, le futur ...

Ainsi, le décès prématuré du successeur d'Aménophis III, va changer la destinée et, peser aussi sur l'Histoire de Kemet.

 

En fait ...

Il semblerait bien que le jeune Aménophis IV n'était pas à la base destinée à régner. Cependant, il fut quand même préparer à régner.

 

L'Histoire aurait-elle été différente si Thoutmôsis avait survécu ?

Bien sûr ...


Situons les personnages dans l'espace-temps...

 

Nous sommes donc au sein même du Nouvel Empire.

Et de cette légendaire 18e dynastie ...

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/03/Egypt_NK_edit.svg/512px-Egypt_NK_edit.svg.png

L'étendue de l'Égypte antique

à son apogée territoriale sous la 18e dynastie.


Ahmosis I (1 550 – 1 525)

Aménophis I (1 525 -1 504)
Thoutmosis I (1 504 -1 492)
Thoutmosis II (1 492 - 1 479)
Hatshepsout  (1 479 - 1 458/57)
Thoutmosis III (1 479 -1 425)
Aménophis II (1 428 - 1 397)
Thoutmosis IV (1 397 - 1 388)

 

Aménophis III (1 388 - 1 351/50)
Aménophis IV/Akhenaton (1 351 - 1334)

"Semenkhkarê (1 337 - 1 333)"
Toutânkhamon (1 333 - 1 323)
Ay (1 323 - 1 319)
Horemheb (1 319 - 1 292).

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/78/Amarnamap.png

  Et voici une vue d'ensemble au cours de la période d'Akhet-Aton.

 

En vert : Kemet.

En jaune : le Hatti.

Le violet : le Kasite, royaume de Babylone.

Le rouge : le Mittani.

En orange : l'Achaïe, mycénien.

Les zones plus claires montrent un contrôle direct ...

Les zones sombres représentent les sphères d'influence ... 

 

Deux scènes ...

 

Qui mettaient en scènes :

 

 

Relief amenhotep iii

Amenophis III, le Magnifique.

Relief en calcaire.

© lien 

 

  • Amenhotep IV ...


Capture 86

Amenhotep IV ...

  Louvre.

 

Ses inscriptions ...

Elles furent donc apparemment présentes au sein de la première fête Heb-Sed d'Amenhotep III.

 

Capture 87

Stèle du temple jubilaire d'Aménophis III à Thèbes.

Les rapports entre le souverain

et

le clergé d'Amon furent difficiles.

 

Ainsi, ce qui suit est sujet à discutions, selon moi.
La fête Heb-Sed fut-elle d'une origine préhistoire ?

Le souverain vieillissant était bien souvent évincé.

Rituellement ?

Physiquement ?

 

Alors cette fête Sed aurait substituée cet assassinat.

Symbolique ?

Réel ?

Les forces magiques lui furent alors renouvelées ?

Vérifiées ?

 

Tous les trente ans de règnes.

 

Nonobstant ...

Ce nombre d'années ne devait pas être un hasard puisque qu'il correspondait à peut près à l'espérance moyenne de vie d'un individu à cette période antique : et oui, trente années, que de chemins et d'années parcourues depuis.

 

On parlait alors de jubilés, de fêtes tout à fait royales.

 

Pharaon couronné ...

Il recevait alors un surcroît de puissance magique. Celle-ci lui était bien destiné afin d'assurer la régence de son royaume.

Mais, le souverain vieillissait. Et de fait, sa force s'affaiblissait aussi.

 

Alors, il lui fallait bien se réaffirmer aux yeux de son peuple mais également quant à son essence divine.

Cette fête en avait donc l'objectif.
Rites religieux ...

Épreuves physiques ...

...


Mais après la première ...

Les autres qui se produisaient, se réitéraient en des temps beaucoup moins espacés.

 

Ainsi, quant à Amenhotep III :

  • 30,
  • 34,
  • 37 ou 38 ?

 

"Posé comme la fin idéale d'un destin fabuleux,
un règne trentenaire représente donc la perfection d'un temps clos sur lui-même après lequel commence un nouveau cycle.
Ayant accompli ce parcours,
le pharaon doit se régénérer lui-même pour transcender son destin de mortel.
Soumise ensuite à un épuisement de plus en plus rapide au fil des années, la majesté royale ne se maintient qu'au prix de célébrations de plus en plus rapprochées de fêtes-Sed." 
Marie-Ange Bonhême et Annie Forgeau, Pharaon, les secrets du pouvoir, p. 292.

  s029a.jpg

 

Maintenant ...

 

Dans l'attente de nouvelles investigations...

Aurons-nous le plaisir de pouvoir lire ou participer à un colloque s'y référant ?

 

News2014 asasif huy2

Source / Lien

 

"Cette découverte est importante

car

elle est la preuve que Amenhotep III

et

Amenhotep IV ont régné ensemble,

car (ces inscriptions)

datent du premier Heb-Sed d'Amenhotep III"

Le ministre des Antiquités Mohamed Ibrahim.

 

Pourquoi exprimer des doutes quant à cette régence qui semble se confirmer néanmoins aujourd'hui suite à cette nouvelle découverte ?

 

Simplement, souvenons-nous qu'un cartouche ne fut pas uniquement réservé à pharaon :

  • Moutemouya, la mère d’Amenhotep III,
  • Tiyi, l'épouse d’Amenhotep III,
  • Néfertiti,
  • Néfertari,
  • Néferouré, la fille d’Hatchepsout,
  • Hérihor,
  • ...

 

A suivre certainement, suite au débat qui devrait à nouveau s'établir quant à cette thématique.

 

Clé de VIE

 

Amenophis III en porte enseigne du nTr Amon dans le temple de montou karnak au nord.

Amenophis III en porte enseigne du nTr Amon dans le temple de Montou Karnak au nord.

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

  • Sources ...

 

"Some Considerations about the Tomb No. 28 in Asasif" donnée par le Dr. Francisco J. Martin (Mission espagnole dans l'Assassif), le samedi 12 décembre 2009 à 19h, en la salle de conférence du Musée de la Momification et ceci à Louxor ... 

 

Marie-Ange Bonhême et Annie Forgeau, Pharaon, les secrets du pouvoir, p. 292.

 

Amenhotep III le magnifique", Agnès Cabrol, 2000, Editions du Rocher.  

 

A.Darne Akhénaton l'hérétique, éditions Anne Carrière, Paris, 1999- ISBN 2-7028-3118-4 -

 

Spence, K., 1999. Le Palais du Nord à Amarna. Archéologie égyptienne 15, 14–16.

 

Armanien style de Jean LECLANT.

 

  • Sitographie ...

 

Link 1

 

Link 2

 

Link 3

 

Link 4

 

 Ob 7e8f3e ob 16217c ob 535271 ob 751bf1 ob 920c6

 

Aphorisme ...

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention ...

Ne prétend pas tout dire ...  

 

"Le créateur

a donné la magie à l'homme

afin,

qu'il puisse repousser l'effet fulgurant

de ce qui survient"
Khety 

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1