Pr2 dynastique

Animaux

Lapin egypte lapin noir 2

ânkh ... 

"Vivre" …

"La vie" …

"Soyez au service de la vie" ...  

 

https://www.aime-jeanclaude-free.com/

 

Il n’y a aucune déraison dans l’omniprésence du monde animal au sein des paradigmes de nos anciens comme dans leur univers mental du reste, bien au contraire même !

  • Avec cette richesse naturelle quant à cette Vallée du Nil ...
  • Avec les talents d’observateurs de nos anciens Égyptiens ...
  • Avec le savoir faire des artisans couplé à leur dextérité ...
  • Nos anciens ont été amenés, non seulement à côtoyer les fauves, toutes sortes d'animaux locaux ou non d'ailleurs, ..., à les employer selon leurs qualités primaires et de fait à les apprivoiser, comme à user des éléments nécessaires à la construction autant qu'à l’explication de leur vision du monde.

 

Aussi, nul part ailleurs, les déités n'ont été associeés au monde animal. Au point que, pour le profane, un netjer à tête animale, pouvait parfaitement évoquer et cela assez spontanément du reste, ce grandiose pays.

  • Cette relation entre l’humanité et l’ "animalité", fut-elle en cette antiquité, une véritable préoccupation ?
  • Comment les êtres humains se représentaient-ils le monde d'alors ?
  • Comment s’y intégraient-ils d'ailleurs ?
  • Comment contribuaient-ils à modifier la faune locale ?
  • Quel aurait été le tissage entre les humains antiques et les non humains ?
  • Comment concrétiser ce réseau ou tout semble être lié et se tenir comme l'est le fameux effet "paillon" que nous connaissons aujourd'hui ?
  • Comment concrétiser ce réseau naturellement structuré par un maillage asymétrique unissant les nombreuses espèces du monde vivant ?
  •  ... ?

 

Ce fut,

"peut-être",

le temps

ou tous les animaux étaient des Hommes !

 

Alternativement :

  • Divinité,
  • Intercesseur,
  • Totem,
  • ... L’animal fut rendu anthropomorphe, parfois même modifié au sein même de sa chair, abandonné à sa nature première, ...

 

  F3638a c3cc542111aa8eb2712ba9280cc2298e

Source / Un site à visiter.

 

La nature et son symbolisme, avec :

  • Des qualités partagées ...
  • Une coexistence pleine d'harmonie,
  • Une circulation des âmes,
  • ...

 

Au sein de la Kemet ancienne, les momies animales étaient bien l'intermédiaire entre les hommes et les divinités !

L’animal représentait alors leur propre essence ou furent offert en ex-voto.

 

Momies de :

  • Bélier,
  • De crocodile,
  • De perche du Nil,
  • D’ibis,
  • De faucon,
  • De chat,
  • Et que dire des fameux sphinx mi-homme, mi-animal, gardien des temples ?

 

Que d'émotions suscitées par cette "animalité".

  • Que de fascinations également ... 
  • Que de dévotion !
  • Et paradoxalement peut-être, que de craintes et ce engendrées par des rapports respectueux, voir même de l'ordre du fusionnel.

Ainsi ...

En Occident ...

L’esprit scientifique ainsi que la philosophie de la raison, développés au 17e siècle, modifièrent cette harmonie ! Entraînant une mise à distance de l’animal et établissant même un rapport tout à fait nouveau, basé sur des "analyses objectives".

 

bullcalfsuntrees_op_375x600.jpg

Une peinture murale d'époque Ramesside.

Deir el-Médineh.

Hypogée d'Irynfer, n° 290. 

cf. p. 185. fig. 239. Philippe Germond & Jacques Livet.

Un bestiaire égyptien, animaux dans la vie et la Religion dans la terre de Pharaon.

 London. Thames & Hudson. 2001.

Source / Lien

 

une grande antilope africaine aujourd'hui éteinte en Égypte mais que vous était chassé en époque predinastique.

"Une grande antilope africaine aujourd'hui éteinte en Égypte mais qui était chassée à l'époque predinastique."

Marina Celegon / Source

 

12705553 1124578974249004 1070568834421670775 n

The Book of Gates, from Houlihan en page 27.

 

Voici, selon moi, un formidable papyrus, avec vignettes satiriques.
Voici une scène figurée dans lequel les animaux singent les activités humaines, mais dans ce monde à "l'envers", ils agissent contre leurs instincts naturels.

  • Le lion n'attaque pas la gazelle.
  • Il joue même avec un jeu de plateau, probablement le "senet".
  • Ils saisissent même les pièces du jeu, avec cependant bien des difficultés.
  • Le lion gagne ... Il réclame sa récompense !

La fin du papyrus est malheureusement bien endommagé. Il est probable que la même gazelle soit représentée couchée sur le dos, sur le lit.
Le lion rampant qui l'accable certainement porte la même expression triomphante.

 

Encadrée par cette scène, les chèvres et les oies sont entraînés le long de leurs prédateurs naturels, la hyène, le renard et le chat sauvage.

 

Ils marchent debout comme les bergers humains :

  • Brandissant un aiguillon,
  • Portant leurs biens dans un sac en bandoulière sur l'épaule, appuyé sur un bâton ou jouant avec une double flûte.
  • ...

 

Et comme autre ironie, le chat berce un oisillon.

 

Kheruef s tomb

Cattle in Kheruef's tomb at Luxor.

This relief detail in the tomb of Kheruef shows a group of cattle that are herded around the city walls of Memphis on the occasion of the Third Jubilee (heb sed) festival of Amenhotep III (in year 37 of his reign).
Kheruef was steward of Queen Tiy, the wife of Amenhotep III, and played an important role during festivals.
His (unfinished) tomb (TT 192) can be found in the Asasif Necropolis on the Westbank at Luxor. It is one of the socalled "Tombs of the Nobles".

© Photo Mick Palarczyk and Paul Smit.


© Les fiduciaires du British Museum ...

 

13177188 1174405375933544 3952220459894835120 n

 

9033801b

 

An00434736 001 l

 

An00102339 001 l

After treatment July 2006.

Mummified fish. Identified as Anabas testudineus by Oliver Crimmen, Natural History Museum, London, July 2004.

© The Trustees of the British Museum.


 

Il était une fois, un temps ou l'Homme s'éveilla ...

Alors, on se devait de ne plus se comporter comme un animal. Dans la culture égyptienne antique, les humains n'avaient pas ce degré de supériorité sur le règne animal, comme cela est dans notre culture occidentale actuelle. (Velde 1980, p. 77).

 

Les humains et les animaux

étaient égaux

et ce

aux yeux de l'Égyptien ancien !

 

 
Capture 98

L'âne, ce mal aimé, symbole du chaos, de la divinité Seth, des liens commerciaux et domestiqué pour être sacrifié,… En Égypte Ancienne.

Par Le 10/07/2016

Anes nubie   https://www.aime-jeanclaude-free.com/ Capture 97

Logopdf

Plan de cette thématique ...

 

"Dans les temps anciens,

il y avait des ânes

que la rencontre d'un génie faisait parler.

 

De nos jours,

il y a des hommes que la rencontre d'un génie

fait braire."

Victor Hugo.

E7

E7

 

L’examen lexicographique de l’âne confirme la variété des termes associés à l’animal.

Le mot ʿȝ désigne sans surprise le plus couramment l’âne dans les textes égyptiens. On constate que, si son utilisation est constante, il varie dans la manière dont il est écrit et déterminé.

Les documents répertoriés nous apprennent que c’est à partir du Moyen Empire qu’il peut être déterminé par l’animal séthien. Cette association de l’âne avec Seth qui deviendra par la suite courante ne semble pas être attestée avant cette période, et rien ne permet à l’heure actuelle de confirmer si l’âne était alors parfois identifié à Seth.

 

La perception négative de l’animal persisterait avec l’utilisation du déterminatif qui apparaît dès la Troisième Période intermédiaire et qui continuera en démotique.

 

A la manière des légendaires pyramides de Guizèh ...

Notre petit animal semble avoir toujours fait partie du paysage égyptien. Ce qui ne va pas forcément de soit quand nous pensons par exemple aux hippopotames, ...

L'âne fut bien un animal important pour l'ensemble de la culture méditerranéenne.

Aussi à la fin du 19e siècle ...

Voir même au début du 20e ...

D'élégantes personnalités venaient ainsi découvrir le pays de la terre noire. Ne manquèrent-elles pas d'ailleurs de mentionner ce très petit mulet au sein même de leur carnet de voyage ? En effet, les voyageurs de cette époque devaient souvent faire leur périple sur le dos d'un bourricot.

 

Celui-là même qu'ils voyaient :

  • Tantôt avec tendresse,
  • Tantôt avec une immense irritation.

Car il est bien vrai que l'âne, longtemps patient, pouvait se faire aussi excessivement rétif. L'expression "tête de mule" n'a peut-être jamais été aussi bien employée.

Aussi de nos jours ...

Quiconque sera amené à prendre ce plaisir, celui de s'imprégner de la richesse de ce passé au sein des ruines de Saqqarah, sur le plateau de Thèbes, ..., sera indéniablement, à un moment donné, incité à monter sur un âne et ce afin de se promener au mieux entre les vestiges de ce sublime musée à ciel ouvert.

 

935155 457109611057282 912771903 n

Âne hiéroglyphique.

Transpercé par un couteau.

Notre âne ne devint-il pas le suppôt du netjer Seth, l’ennemi d’Osiris ?

Aussi à l’Époque Tardive, son image dans l’écriture est-elle très souvent munie de quelque couteau enfoncé dans son dos ou dans sa tête.

E216I.gif

E2161

 

Sans lui ...

Le paysage égyptien serait-il le même que celui que nous connaissons aujourd'hui ?

Jadis ...

Au sein du domaine des cultes sacrés, l'âne fut considéré comme un animal impur. Évolution oblige, il a été peu à peu assimilé à Seth, netjer particulièrement turbulente et dangereux.


Il a été jusqu'à être associé :

Le fauve, le roux, dsr qui fut comme vous savez véritablement fondamentale car liée à Seth, et ce tout en s’opposant au noir (Le foncé, km, l'Osirien), au blanc (Le clair, l' "Horien", ...), mais aussi en quelque sorte aux autres rouge jns et Tms.

  • A l'esprit du mal, davantage encore s'il fut de couleur roux ...

Seth, était bien l’incarnation du mal comme d’une certaine dualité d'ailleurs. En plus de l’âne, il y avait aussi le porc, l’oryx, l’hippopotame mâle, ... Personnage du conflit cosmique et moral entre le bien et le mal, il symbolisait les forces primitives détournées de leur but et malfaisantes. Nous pouvons le constater au sein de maints textes relatifs au "Livre pour la Sortie vers la lumière du Jour" ...

  • ...

 

Nos anciens le connaissaient donc bien puisque les représentations comme les textes du reste nous révèlent qu’ils lui distinguaient :

  • Le sexe,
  • Le degré de croissance,
  • Certaines catégories relatives au milieu,
  • ...

 

Au point que même les iconographies témoignent parfaitement de son importance dans la vie quotidienne :

 

  1490085a

  Hypogée de Paneshi.

Source 

E214b

E214B

 

Plan de cette thématique ...

Revenir en haut de l'article ...

Vous pouvez accéder au chapitre en cliquant directement sur le titre de ce dernier !

 

L'âne...

Voici une preuve qu’il fut adulé dès la pré-dynastie.

Une véritable escorte pour l'au-delà ...

Sur les murs d’une dernière demeure …

Comme vous savez, l’âne fut étroitement lié à l’histoire de Kemet.

Cependant le saviez-vous ?

L’âne et la religion.

Et si l’âne nous transportait au pays de Canaan.

Un élevage d'ânes venant de Kemet destiné à être sacrifié au Canaan.

Ils devaient servir au transport à travers le désert.

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

Aphorismes ...

 

 http://3.bp.blogspot.com/_ZmzAeu-YTNI/TO56yqvMy0I/AAAAAAAAGAk/EymlveE4pNA/s640/DSCN3370.JPG

  Admirez cette représentation.

 Nous sommes au niveau de l'hypogée de Pétosiris, construit au 4e siècle B.C.E.

Dans la Moyenne-Égypte ...

E216k

E216K

 

L'âne ...

Revenir en haut de l'article ...

Revenir au plan ...

 

Les ânes sauvages africains ...

Ancêtres des ânes domestiques. 

Aussi la mule est bien le fruit, non pas défendu, mais d'un âne mâle et d'une jument.

 

Nous le connaissons ainsi :

  • Sédentaire.
  • Adapté au "portage".
  • C'est même un bon gardien, poussant son braiment au moyen comme vous savez de ses narines car il ne possède pas de cordes vocales, et ce lorsque son environnement lui semble quelque peu perturbé.
  • Cependant, aimant vivre en "groupe social", il ne se fait que bien peu entendre.
  • Ceci explique le fait qu'après onze mois dans le ventre de sa mère, l'ânon doit rester le plus longtemps possible au sein du groupe et ce vis-à-vis de son éducation dont les anciens se chargeront : une société harmonieuse ne devrait-elle point être ainsi ?
  • Besogneux ...
  • Il adore être actif avec ses maîtres ...
  • Et comme tout être vivant, il sera épanoui si nous nous occupons bien de lui, le choyons (les câlins !), le soignons, ...
  • Un âne vit aujourd'hui en moyenne 40 ans.

 

Equus africanus asinus ...

O. Périssodactyles, F. Equidés ...

L'âne sauvage africain …

Une espèce bien différente de l'âne asiatique …

L'ancêtre de notre âne domestique ...

Pratiquement disparu aujourd’hui : ceux semi-sauvages que l'on trouve en milieu saharo-sahélien (Relatif au Sahara et à la zone sahélienne au sud de ce désert) sont en fait des ânes domestiques ensauvagés. Des descendants de cet âne ancestral, apparaissent à l'époque néolithique.

 

"Les ânes miniatures

possèdent la nature tendre d'un Terre-Neuve,

la résignation d'une vache,

l'endurance d'une mule,

le courage d'un tigre

et

la capacité intellectuelle seulement légèrement inférieure à celle de l'Homme." 

 Rober Green.

Premier américain importateur d'ânes miniatures en 1929.

 

Les ânes miniatures, une race qui remonte à plusieurs milliers d'années avant notre ère. Il proviendrait du bassin méditerranéen, issus bien certainement d'une souche d'ânes sauvages provenant de Somalie, de Nubie, ..., de petites tailles.

 

Cependant nous savons aussi aujourd'hui, qu'au sein de l'antiquité de Kemet, la taille de l'âne diminua. Certains chercheurs présument même que ce furent probablement les conditions de travail qui aboutir à cet état de fait. D'autant plus lorsqu'ils les comparent aux véritables ânes sauvages libres de la même époque.

 

Nonobstant, puis-je vous opposer deux antithèses :

  • Ainsi selon moi, il est fort possible que les éleveurs auraient mis en "exergue" cette tendance, celle à conserver les femelles qui sont bien plus petites, et à chasser les mâles, plus grand (?)
  • ...
  • De fait qu'en serait-il de la sélection inéluctable de la main de l'Homme ?

 

E217

E217

Voici une preuve qu’il fut adulé dès la pré-dynastie.

Revenir en haut de l'article ...

Revenir au plan ...

 

Nous voyons maintenant un groupe de figurines en ivoire, visiblement elles feraient partie d’une collection dénommée Von Bissing, qui ensuite passa à Lunsingh Scheuleer.

Un ensemble qui se compose en vérité de 7 tous petits ânes puisque leur taille n’excède pas celle d’un pion d’échiquier. La figurine représentant l’âne conducteur n’existe plus. Petite taille puisque nous sommes dans le domaine des 3 à 4 cm. Leurs pattes furent endommagées, cependant n’oublions pas que nos petites bêtes ont su résister des millénaires durant ...

 

1 12

Voyez ce pion d'échiquier et ce afin de concevoir la taille des figurines.

 

7 2

2

6

5 1

                   Van dieren en mensen. Getuigenissen uit Prehistorie en Oudheid.

 Des animaux et des hommes.

Témoignages de la Préhistoire et de l'Antiquité

(Exposition), Bruxelles 1988, 163 nº 126.

KMKG-MRAH

 

Il fut le bon compagnon de l'égyptien. Notons quand même que ses fonctions ont évoluées glissant vers d'autres statuts qui lui donnèrent une importance croissante au sein même de la pensée de nos anciens.

 

Ainsi après l'ère prédynastique nous le vîmes au sein :

  • Des Textes des pyramides, tout particulièrement l’ânesse d'ailleurs.
  • Dans les textes des sarcophages aussi,
  • ...
  • Et bien évidemment au sein du "Livre pour Sortir au Jour" et ce sous la forme du mâle cette fois-ci.

 

A partir du Moyen Empire, les pratiques "magiques" font de plus en plus appel à lui. Avec les couteaux en ivoire par exemple …


Au Nouvel Empire :

  • Il est devenu très présent au sein des rites magiques.
  • Dans la médecine, différentes parties de son corps comme ses déjections par exemple seront utilisées pour guérir des maux, pouvant prendre l'aspect de Seth, le mal à éliminer.

 

Une véritable escorte pour l'au-delà ...

Revenir en haut de l'article...

Revenir au plan...

Fiona Marshall, Ph.D.

Professeur d'anthropologie. de l'art égyptien et de l'archéologie à l'Institut des Beaux-Arts à l'Université de New York.

Découvertes primordiales réalisées en 2002.

Il y a 5 000 ans ...

Le poisson au bec pointu oxyrhynque tt 215 amenemipet

Le fameux poisson de la légende Osirienne à Oxyrhynque (el-Bahnasa), en Égypte ancienne.

Par Le 24/03/2016

Ankh hiero 1     1 74  http://www.aime-jeanclaude-free.com  

ânkh, un symbole ancré dans l'Histoire de Kemet ...

"Vivre" …

"La vie éternelle" …

"Clé de vie" ...

Le "souffle de vie" ...

Nos anciens concevaient la vie "ânkh" comme un chemin sur lequel il devait avancer, "donner du chemin au pied" ... 

Logopdf 1

  12002855 507361956106889 2745606163443605712 n

 

"Ce qu'il y a de fascinant avec l'Égypte

c'est que toutes les découvertes scientifiques

n'enlèvent rien à son mystère."

Jean-Louis Amella de ladepeche.fr.

 

A 3

Source

 

Ainsi ...

Des chercheurs Catalans ...

De l'Université de Barcelone, auraient fait des fouilles dans une antique cité de Kemet.

Ouab Sep-meri.

Oxyrhynque en français,

Per-Medjed,

Oxyrhynchos,

Oxyrhynchonpolis,

Oxyrhinchus en grec !

"Nez effilé", "Nez pointu", et ce du fait de la morphologie de l'Oxyrhynque. Sa tête est bien terminée par un museau effilé.
Pemdjé pour les coptes ...

el-Behneseh …

Al-Bahnasah de nos jours. C’est une cité antique bien connue, rappelez-vous des nombreux papyrus qui y furent découverts. Papyri d’Oxyrhynque …

 

Chronologiquement ...

 

Ce site couvre une large période historique. De l’époque Saïte jusqu’à l’époque Byzantine sans omettre bien évidemment celle Romaine et Copte bien sûr.

 

Ainsi, les chercheurs y auraient découvert :

  • Un sphinx,
  • Un probable nilomètre.
  • Une grande quantité de poissons,
  • … 

 

140

  Oxyrhynque …

Il fut bien le poisson tutélaire de la ville d'Oxyrhynchos.

Bronze de la Basse Époque, Ptolémaïque …

L = 13 cm

Source

 

Voici donc une statuette votive représentant le poisson Oxyrhynque.

 

Il est juché sur un traîneau.

Coiffé de la couronne Hathorique et de l'uræus,

Son cou est gravé d'un collier ousekh,

Ses nageoires sont finement ciselées,

Ses yeux incrustés de rondelles d'argent,

...

 

De nos jours, cette ville c'est bien el-Bahnasa.

el-Behneseh ...

Al-Bahnasah ...

 

Nous sommes bien à environ :

  • 50 km de Minya ...
  • 190 km au sud du Caire, dans la province de Minieh. Le village d'el-Bahnasa est donc sur la rive ouest du Nil et de la route entre Maghagha et Beni Mazar.

 

Aujourd'hui ...

Ce village occupe une partie du site archéologique de Per-Medjed.

Ouab Sep-meri ...
Per-Medjed, el-Bahnasa, nonobstant, nous ne connaissons que peu de chose quant à son histoire pharaonique.

 

L’origine d’Oxyrhynchos semble avoir été une forteresse dès Ramsès II.

 

Avant de devenir cette importante ville, son rayonnement fut en partie fonction de sa situation géographique. Un véritable carrefour quant aux voies caravanières, fluviales, ...

 

A tel point que rapidement, l’oasis de Bahria va lui être associée et même désignée dans les textes grecs comme :

 

"Petite oasis"

d’Oxyrhynchos.

 

Plutarque raconta néanmoins une histoire ...

 

Celle d'un conflit qui aurait éclaté entre :

  • Cette agglomération,
  • Et sa voisine à savoir Cynopolis qui elle, adorait un chien.


La fameuse cité d’Oxyrhynchos ...

En fait, c'est le nom grec d’un site égyptien plus ancien, "Celui des Medjaiou" / (P(3)-n-Mḏ3yw), de la période ramesside, qui a évolué ensuite au moins sous Piânkhy et ce en Pr-Mḏd.

Aussi ...

Avec Psammétique I, elle apparaît comme une capitale, celle de la 19e nome de Haute-Égypte.

 

La cité avait commencé à prendre de l'importance au temps des Ptolémée : une capitale régionale et prospère.

 

Sous les Grecs ...

Sous les Romains ...

Elle serait devenue ainsi à cette époque la troisième ville de Kemet : Oxyrhynchus était une ville importante et sophistiquée à l'époque romaine, avec les pistes commerciales entre la vallée du Nil et les oasis occidentales.

 

Oxyrhynchus...

Il correspondait en vérité au nom d'un poisson. Cette espèce est connue pour y avoir été adorée, au sein même d'un culte local.

 

Cette cité possédait alors un port dans le Bahr Yusef. C'est en fait une branche du Nil, un canal en quelque sorte, considéré comme un bras occidental du fleuve, dont le nom signifie "rivière de Joseph".

 

Il fut bien ce poisson mythologique.

Oxyrhynchus ...
Mormyre ...
Mormyre oxyrhynque ...

 

Bahnasa 1

Oxyrhynque adoré par un prêtre agenouillé.

Source

 

Voyez l'oxyrhynque semble dresser ses nageoires ventrales sur deux colonnettes papyriformes.

Un large collier …

Une couronne, une analogie au disque solaire orné d'un uraeus.

Deux cornes de vaches …

 

Ce poisson semblait étroitement uni à trois netjerout, à savoir :

  • Hathor où il pouvait être son image,
  • Thouéris,
  • Et surtout Isis.

 

Decouvertes sur rive ouest nil fameux poisson l sgwlyu

Taouret ...

La netjeret était bien liée avec ce poisson l'oxyrhynque.

"Livre pour Sortir au Jour" d'Ousrhhetmos.

Musée Égyptien.

 

L’oxyrhynque ou momyre ...

Le "Brochet du Nil" ...

Vénéré dans Kemet l'ancienne et plus particulièrement à Oxyrhynchos. Voici donc la petite histoire de l'Oxyrhynque et ce dans la grande ..., à savoir la légende Osirienne.

Cette légende raconte les événements antérieurs au règne des pharaons. Elle avait un rôle essentiel puisqu’il donnait la légitimité au souverain de se réclamer des netjerou.

Alors ...

Rappelez-vous, Seth assassina bien son propre frère et roi Osiris.

Le démembra …

Dispersa les parties de son corps à travers Kemet …

Ainsi, Isis, Nephtys, et Anubis, confectionnèrent la première momie.

Isis réanima le corps de son mari défunt.

Et Horus qui devint le premier roi-pharaon, fut ainsi conçut, qu'elle protégea du reste des envies meurtrières de son oncle Seth.

 

Son phallus comme vous savez fut jeté dans le Nil puis avalé par Thouéris qui avait prit alors l'aspect d'un oxynrhynque. La netjeret s'appropria de fait ses pouvoirs autant générateurs que fécondants.

Elle devint dès lors cette protectrice que l’on lui connaît, celle des accouchements et des parturientes.

 

  138

"Nez pointu".

Du fait de la morphologie de sa tête terminée par un museau effilé.

Source

 

Voici un petit historique (non exhaustif) quant l'étude de ce site ...

 

Le site a longtemps été exploité pour :

  • Sa pierre,
  • Sa brique,
  •  ...

 

→ A la fin du 18e siècle (BC) Napoléon et Denon y pénétrèrent ...

 

→ Les premières fouilles auraient commencées à la fin du 19e siècle, début 20e ...

 

→ En 1896 : l'anglais Grenfell et Hunt auraient découvert dans des monticules d'ordures de la ville, des centaines de milliers de papyrus ...

 

  Decouvertes sur rive ouest nil fameux poisson l yyxnsg

Fragments de l'évangile de Matthieu, trouvés à Oxyrhynque.
(csad.ox.ac.uk - © the Egypt Exploration Society).

 

Écrit :

  • En latin,
  • En copte,
  • En arabe,
  • Mais surtout en grecque,
  • ...

 

Mais qu'est-ce-que cela représentait :

  • Œuvres littéraires,
  • Pièces de théâtre,
  • Poésie,
  • Des textes connus de Platon,
  • Des textes fragmentaires chrétiens : et au moins deux papyrus de Logias qui sont considérés comme une partie de l'original de l'Évangile de Thomas.
  • Des lettres et des textes qui jettent un éclairage important sur la vie quotidienne en Égypte romaine.

Détails des préoccupations politiques, financiers et religieux ont été révélés : dans ce domaine c'est probablement l'une des découvertes les plus importantes ...

 

→ Petrie : 1922,

 

→ Breccia : 1927 et 1932,

 

→ En 1982 : le Service des Antiquités Égyptienne, aujourd'hui le Conseil Suprême des Antiquités égyptiennes le C.S.A aurait effectué diverses fouilles dirigées par Mahmoud Hamza.

Après la découverte d'une nécropole pharaonique le site d'Oxyrhynque fut systématiquement pillé.

 

→ ...

 

→ En 1992 : une mission archéologique de l'université de Barcelone ...

 

→ Vint ensuite une équipe multidisciplinaire de plusieurs institutions :

Université de Barcelone,

Université du Caire,

Université Paul Valéry de Montpellier,

Université Rovira i Virgili,

Université Polytechnique de Catalogne,

Société Catalane de l'égyptologie et le Musée Archéologique National ...

 

La mission …

 

La société catalane d’égyptologie : la S.C.E

L'Université de Barcelone : UB

 

Le responsable de cette excavation est le professeur Josep Padro. Pour lui toute cette zone pourrait bien correspondre à un véritable sanctuaire !

 

"Au-dessus de l'escalier il y avait une chapelle copte

[…]

ce qui signifie qu'il était un espace sacré christianisé"

 

Découverte d’un sourire énigmatique celui d'un sphinx.

 

 El descubrimiento

Source

 

La esfinge de

Source

 

Le mot sphinx est d’origine grec …

 

  • En ce qui concerne l'égyptien ancien cela fut sheps-ankh, "l'image vivante" 
  • Ainsi, au cours du Nouvel Empire, il fut associé à Harmakhis, "Horus qui est à l’Horizon"
  • Pour les arabes : Abou el-Hol, "père de la terreur"

 

Cette découverte ...

C'est-à-dire, ce sphinx serait probablement daté de l’époque aux souverains indigènes, c’est à dire de la période Saïte. Je vous le rappelle, cette époque correspondait à cette occupation de Kemet, juste avant l'invasion des perses.

 

Quand ce sphinx, apparu sous les regards des égyptologues, ces derniers s’aperçurent qu’il n’était pas en entier. Il manquait visiblement la partie postérieure du sphinx.

Nonobstant ...

La chance fit que la partie manquante correspondait exactement à un autre fragment, l'un de ceux découverts en 2008 …

 

"Nous avons pensé à l'époque

qu’il devrait appartenir à la figure d'un lion"

Professeur Josep Padro.

 

Cela peut effectivement paraître logique puisque un sphinx est bien souvent représenté avec un corps de lion ainsi qu'une une tête humaine.

 

 "Cela pourrait être la tête d'un pharaon,

mais il n'y a pas d'inscription …"

Professeur Josep Padro.

 

La matière composant ce sphinx est un calcaire de "bonne qualité" …

 

Un nilomètre.

 

Un puits en pierre aurait été aussi trouvé :

 

"Bien construit

qui descend à quatre mètres de la nappe phréatique."

Professeur Josep Padro. 

 

"Cela pourrait bien être un nilomètre

pour mesurer les crues du Nil"

Professeur Josep Padro. 

 

Cette construction n'est pas inédite au sein d'un temple proche du Nil ou d'une nappe phréatique.

Elle serait même particulièrement courante ...

 

Ceci amena de fait le professeur à imaginer que cet espace puisse être :

 

"Un sanctuaire

 

dédié à la déesse Taweret".

 

Découverte aussi d’un escalier monumental.

 

Ox3

Source

 

"Nous pensons que cela peut être un accès monumental

 

au cimetière."

Professeur Josep Padro.

 

Un podium aurait également été trouvé, et, il est fort probable qu’il ai été la base même de ce même sphinx.

 

Ministry of tourism and antiquities

Voici l'un des véritables ancêtres de cette terre africaine, l'hippopotame en Égypte ancienne.

Par Le 12/03/2015

ankh hiero  https://www.aime-jeanclaude-free.com/

 

Trompeuse ...

Cela pourrait être le cas quant à l'apparence de cet animal pouvant passée comme bien débonnaire.

 

Source / Lien

 

En vérité ...

Il fut cet animal particulièrement dangereux.

Sa force ...

Son agressivité ...

Nos anciens pouvaient-ils se demander s'il leur était possible de le pacifier ? Et ce dans cette vie terrestre comme d'ailleurs dans la suivante ? Comme vous savez, il pouvait vivre dans les cours d'eau au sein du voyage vers l'au-delà.

 

Ainsi ...

Même si nous connaissons maintes divinités relatives à cet animal, nous ne savons visiblement pas à quel genre de concept il fut lié pendant la pré-dynastie ?

 

De ce fait :

  • Le son bien caractéristique qu'il émettait, avait-il influencé nos ancêtres ?

Et en quoi ?

  • Fut-il impressionné par sa puissance ?
  • Son agressivité ?
  • Sa dangerosité ?

Car pour les humains, il pouvait parfaitement être responsable de plus de morts que tout autre animal africain de cette époque (Scorpions, serpents,...). Savez-vous qu'en plus du milieu aquatique ou il excelle d'ailleurs, il est apte à atteindre les 20 km/h sur la terre ferme ?

  • Avait-il remarqué son caractère particulièrement territorial ?
  • ... ?

 

Source / Lien

 

Plan de l'article ...

Revenir en haut de l'article ...

Vous pouvez accéder au chapitre en cliquant directement sur le titre de ce dernier !

 

L'un des véritables ancêtres de cette terre africaine.

 

D'aucuns parlent même des "chevaux de fleuve" ...

 

La famille des hippopotames serait la descendante des anthracothères.

 

Et maintenant, voici un des célèbres hippopotames bleus, aux traits noirs.

 

Le Bleu de cet hippopotame ...

 

Alors l'hippopotame mâle fut-il véritablement l'hypostase de Seth ?

 

Et l'hippopotame aujourd'hui ?

 

Autrefois ...

 

Alors cette sublime statuette ...

 

 

→ Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

→ Aphorisme ...

 

Aujourd'hui ...

Il a disparu !

Nonobstant il semble avoir été très présent dans l'antiquité.

Son son poids énorme ...

La menace qu'il représentait ... Il fut ainsi considéré comme l'un des animaux les plus dangereux du monde nilotique.

 

"La crainte inspirée par un animal

qui pouvait dévaster les champs d’un fermier du jour au lendemain

a été tempérée par la conviction des Égyptiens en son pouvoir revitalisant.

Créateur de la boue fertile,

l'hippopotame incarnait des pouvoirs divins garantissant la renaissance".

Dorothea Arnold

 

 "À la fin du Moyen Empire

apparurent ainsi une série de figures originales et suggestives …

Déposé dans la tombe,

l’hippopotame prenait une tout autre signification,

devenant la figure symbolique du soleil qui surgit de l’onde au matin de la création.

C’est pourquoi il accompagnait le défunt dans sa 'résurrection' ".

Élisabeth Delange

A 6

Voici toute l'ambiguïté du porc en Égypte ancienne.

Par Le 10/01/2015

ankh hiero   

"Vivre"…

"La vie"… https://www.aime-jeanclaude-free.com/

Logopdf

 

 

Au fil des siècles ...

Le culte des animaux sacrés devint prépondérant, la religion égyptienne également d'ailleurs.

 

Il rassemblait un incroyable bestiaire d'où devait du reste se mêler à la fois :

  • Une évidente force symbolique,
  • Une connaissance zoologique extraordinairement fine et juste,
  • Une ...

 

L'animal que nous pouvons du reste rencontrer :

  • Au sein des temples,
  • Nourrit avec soin,
  • Parfois mis à mort rituellement,
  • Embaumé,
  • Et même certains hypogées furent créés justes pour lui.
  • Parfois, les chercheurs en découvrirent inhumés avec leurs maîtres,
  • ...


800px-Maler_der_Grabkammer_des_Horemhab_002.jpg

   Peinture de la chambre funéraire de Horemheb.

  1 422 à 1 411 B.C.E …

 

Admirez avec moi ce beau veau blanc ... 

 


bullcalfsuntrees_op_375x600.jpg

   Une peinture murale d'époque Ramesside.

Deir el-Médineh.

Hypogée d'Irynfer, n° 290.

cf. p. 185. fig. 239. Philippe Germond & Jacques Livet.

Un bestiaire égyptien, animaux dans la vie et la Religion dans la terre de Pharaon.

 London. Thames & Hudson. 2001.

Source / Lien 

 

Plan de cette thématique ...

Revenir en haut de l'article ...

Vous pouvez accéder au chapitre en cliquant directement sur le titre de ce dernier !

 

Hérodote ... 

Nos anciens habitants de Kemet l'antique ...

Des disparitions animales.

Le monde animal à la manière d'un symbole ...

Quant aux suidés, ils prospérèrent.

Ainsi le cochon ...

Le porc sauvage ...

Domestiqué dans le delta dès la période prédynastique ...

Si nous nous référons au manuel d’Archéologie Égyptienne ...

Des porcs furent même sacrifiés.

Et voici bien une constante, le porc fut absent des repas funéraires.

Animal impur  ?

 Mais, d'où venait donc cette "interdiction" ?

 Un animal abominable ?

Ainsi se nourrissaient-ils ...

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

Mais le saviez-vous ?

 

  heqet.jpg

Source 

 

Hérodote ...

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

N’a-t-il point observé que l’horreur du cochon ne demeurait que chez les Égyptiens anciens ?

Dont on connait d'ailleurs la proximité culturelle avec les Israélites.

 

"Ils regardent le pourceau

comme un animal immonde.

Si quelqu’un en touche un,

ne fût-ce qu’en passant,

aussitôt

il va se plonger dans la rivière avec ses habits"

Herodote

 

Aussi ...

Face à cette "impureté rituelle" ...

Il ajouta que " ... ceux qui gardent les pourceaux, Égyptiens de naissance, sont-ils les seuls qui ne puissent entrer dans aucun temple d’Égypte."

 

Une exception rituelle semble cependant demeurer à ce rigoureux tabou ...

 

"Il n’est pas permis aux Égyptiens d’immoler des pourceaux

à d’autres dieux qu’à la Lune

et

à Dionysos,

à qui ils sacrifient […]

dans la même pleine lune […]

tout autre jour,

ils ne voudraient pas en goûter !"

Herodote

 

Ainsi ...

Hérodote semble parfaitement se refuser à nous révéler la raison de cet interdit.

 

" ... il n’est pas convenable de [la] rapporter"

Occultant ainsi une des clefs majeures de la civilisation orientale.

 

Nos anciens habitants de Kemet l'antique ...

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

Comme vous savez ...

Ils formaient, ce qui semble de nos jours pratiquement perdu, un peuple en complète harmonie vis-à-vis de mère nature.

Seulement, dans toute "règle", demeure des exceptions à la manière peut être de cet autre beau pays, des temps modernes quant à lui, celui que nous dénommons parfois "la Suisse de l’Amérique centrale" ou "Que vivent pour toujours le travail et la paix" : le Costa Rica ... 

 

Harmonie donc avec :

  • L'Itéru, jtrw,
  • Le domaine minéral,
  • Celui végétal bien entendu,
  • Et bien sûr animal ... Ainsi, quant au règne de ce dernier, ils devaient y différentier trois types de vie parfaitement indépendantes (?)  

 

A savoir :

  • Les marais (pehou, ...), 
  • La campagne et les terres cultivées (ouou),
  • Le désert (deshret). Voici donc différents biotopes qui peuvent en partie, peut-être, expliquer cette richesse faunique.

Adonc, ne serions-nous pas là en présence d'un facteur nous permettant une certaine compréhension vis-à-vis de nos anciens, de leur sens aigu quant à l'observation des diverses espèces qu'ils devaient du reste côtoyer et ce quotidiennement ?

 

Ainsi cette faune leur permettait d'acquérir :

 

"Chacun ensemence son champ

et

y lâche les pourceaux".

Selon Hérodote... 

 

La liberté de nos cochons fut donc aussi employée à des fins agricoles à savoir, l'enfouissement des graines dans les sols mais aussi pour le dépiquage.

  • La domestication,
  • La chasse,
  • La protection,
  • Les soins,
  • Des animaux de compagnie ... Ils furent bien souvent vénérés, et ce malgré une certaine hostilité potentielle, probable, imaginée / réelle, ... 

 

Leurs connaissances :

  • Éthologiques,
  • Comme zoologiques, permirent probablement à l'aboutissement d'une incarnation dans un animal donné, d'une certaine divinité, dont les "pouvoirs" devaient être liés aux caractéristiques spécifiques de l'animal en question. Ainsi, l'esprit de cette divinité investissait l'animal devenant sacré car en relation avec le netjer ...

 

Les animaux de Kemet furent représentés comme vous savez par de très nombreuses espèces dont certaines ont totalement disparu de la faune égyptienne actuelle.

 

Des disparitions animales.

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

Y aurait-il une similitude avec notre époque moderne ? Le dernier léopard d'Égypte ... 

Aussi...

Souvenez-vous des quatre dents de panthérinés découvertes à Guizeh au début même de l'année 2014.

 

giza-discoveries-10.jpg

Source / Lien

 

Ainsi :

  • Deux dents de léopard furent découvertes au sein d'une maison.
  • Puis à nouveau deux autres dans un monticule sis le bâtiment en question.

 

Nonobstant ...

Les chercheurs devaient probablement s'attendre à y découvrir des os s'y rapportant.

Seulement voilà ...

Au jour du 21 Janvier 2014, cela ne fut pas le cas.

Comment les chercheurs pouvaient-ils alors expliquer la présence de tels félins et surtout en ces lieux ?

Alors, souvenons-nous encore de cet Ancien Empire, de cette ère qui vit l'érection des plus grandioses pyramides. Ainsi, pouvons-nous voir quelques hauts personnages vêtus de peau de léopard. Comme le fut parfois d'ailleurs les membres même de la famille royale. De temps à autre, cette peau gardait même la tête de l'animal.

Ne serait-ce point là une explication plausible quant à la présence de ses dents ?

Provenaient-elles de la "tête" même d'un tel vêtement ?

Le prêtre supposé occupant ses lieux, fut-il membre de la famille royale ? Ce qui du reste pourrait fort bien expliquer l'importance et le nombre de chambres (21) de cette grande maison.

 

Les prêtres-Sem,

ḥm-kȝ,

Ils furent des prêtres funéraires finalement.

 

  sennefer (39)

  Voici une superbe photo d'un prêtre-sem.

Provenant du très bel hypogée de Sennefer.

Source / Lien 

 

Le monde animal à la manière d'un symbole ...

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

La symbolique ...

C'est encore de nos jours un des ressorts cachés du pouvoir. Ainsi les symboles d’une nation représentent bien une véritable clé quant au déchiffrement même de son système à la fois politique et bien évidemment social.

Nous pouvons de nos jours observés une véritable sécularisation de nos sociétés. De fait, le fond archaïque et symbolique de l’être humain n’a pas vraiment disparu. Ainsi, quelques artefacts quant à ce sentiment religieux se retrouvent aujourd’hui camouflés au sein même de nos pratiques quotidiennes.

 

Nous trouvons le symbole dans de bien nombreux hiéroglyphes, figurines, statues, fresques, ..., dans de riches sépultures, mais pas seulement comme vous savez.

 

Associés aux déités :

→ Certains animaux furent du reste quasiment élevés dans les temples comme pouvait l'être par exemple l'Ibis, les chats, les chiens, ...

→ Ils furent ensuite sacrifiés afin d'être donnés en offrandes aux netjerou(t) ...

→ Ainsi, afin de remercier la divinité d'avoir exaucé son vœu, un dévot devait certainement l'acheter aux prêtres éleveurs ; l'animal était de fait immolé, momifié puis inhumé au sein d'un cimetière réservé à son espèce.

Une sorte d'économie parallèle était alors née. Basée non pas directement sur l'élevage mais plutôt sur les cultes ... Ce qui d'ailleurs provoqua probablement, à la manière de notre ère moderne, des tromperies.

→ Nonobstant, une fois parvenue dans l'au-delà, l'animal considéré devait servir alors de messager auprès de la déité pour enfin bénéficier de l'éternité.

 

Quant aux suidés, ils prospérèrent.

Suidae ... 

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

Tous les cochons auraient-ils le même ancêtre : Sus Scrofa ?

Le sanglier sauvage,

Grandes défenses,

Ils auraient émigré alors vers l'Afrique du nord et ce au quaternaire.


De ce dernier serait apparu :

  • Les porcs,
  • Les phacochères,
  • Les sangliers,
  • ...

Le sanglier, Sus scrofa
4 4

Ce hieroglyphe represente le peuple egyptien et ressemble un peu au ba l un des symboles de l ame du corps ou comme le pense duke a un oiseau prenant un selfie

L'oiseau-Rekhyt fut bien l’incarnation des gens du peuple adulant pharaon. En Égypte ancienne.

Par Le 20/11/2014

ankh hiero   "Vivre" …  "La vie" … https://www.aime-jeanclaude-free.com/

Logopdf

 

"L’Égypte est la plus lointaine

 des formes définies qui restent sur l’horizon du passé.

Elle est la vraie mère des hommes.

C’est comme une multitude immobile,

et

gonflée d’une clameur silencieuse"
Elie Faure, Histoire de l’art. 

 L’Art antique, Introduction à la première édition (1909), Denoel, 1985.

 

Monsieur Laurent Hallé ...

Voici ce qu'un ami m'écrivit dans la journée d'hier, nous étions le 15 mars 2022, au sujet du titre de mon article ; il vous apparaîtra que son sentiment, appuyé, est parfaitement justifié, je lui en suis très reconnaissant bien évidement. Comment pourrait-il en être autrement du reste ? !

 

Sic :

 

"C'est bien plus méprisant que cela …

Car le vanneau huppé est un symbole de Basse-Égypte,

la terre conquis par Narmer.

Dans l’inconscient collectif des anciens égyptiens le centre culturel est en Haute-Égypte,

et ce signe a vraiment une connotation péjorative …

On pourrait traduire à la française comme les politiques aiment le dire …

les petites gens

C'est le terme rekhyt "

 

Ainsi, souvenons-nous …

La base de la religion égyptienne ancienne fut bien le culte, et non la croyance, en comparaison à celles d’aujourd’hui bien évidemment.

 

Ce culte était d'ailleurs davantage qu'un rite, ce fut une véritable création, comme fut du reste :

  • La pensée.
  • Le mot,
  • Le geste,
  • ... Tous, ils furent parfaitement créateurs pour nos anciens Égyptiens.

 

Ainsi …

La représentation animale était, comme vous le savez, très répandue au sein de la Kemet antique.

De l'écriture hiéroglyphique,

A la grande statuaire, alors, il me semble visiblement impossible d'évoquer l'une de ses expressions sans en mentionner ou sous-entendre du moins toutes les autres.

 

Ouadi hammamat 116

Voici un homme, il est bien agenouillé et en adoration.

Et ce non pas devant pharaon, mais plutôt devant le nTr Min.

Nous sommes au sein du fameux Wadi Hammamat.

Source / Lien

Plan de cette thématique ...

Revenir en haut de l'article ...

Vous pouvez accéder au chapitre en cliquant directement sur le titre de ce dernier !

 

De vraies valeurs symboliques …

 

La mythologie égyptienne ...

 

Voici donc un bel oiseau, muni de sa longue huppe noire.

 

Quant à son habitat …

 

Pas beaucoup de différence entre le mâle et la femelle adulte.

 

Le jeune oisillon ...

 

Revenons aux temples, aujourd’hui rien ne devrait vous empêcher d’y pénétrer.

 

Cela nous conduit tout droit vers le vanneau huppé.

 

Ainsi l’évolution faisant …

 

Cependant Rekhyt, ne fut pas forcément un oiseau.

 

Cependant pourquoi ...

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

Ouadi hammamat 134 le faucon horus fil d isis

Voici le faucon Horus, fils d'Isis.

Wadi Hammamat.

Source / Lien 

 

De vraies valeurs symboliques …

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

Le fameux rekhyt ...

Pouvons-nous y voir un symbole politique ? Avec le "peuple adorant le souverain" à la manière d'aujourd'hui avec notre Marianne symbole de la République en laquelle les Français sont appelés à se reconnaître ...

Certaines divinités pouvaient se manifester à travers un animal. Ce qui conduisit, d’une façon bien inéluctable, à une sorte de bestiaire particulièrement riche.

Abondant même,

Et ce à travers notamment certaines facultés, elles pouvaient égaler, voir même dépasser celles des hommes, comme la :

  • Force,
  • Rapidité,
  • ...
  • Beauté, autant de critères finalement afin que le divin puisse s'incarner en un animal.

 

L’iconographie animalière nous semble particulièrement florissante en qualités, ... Renforçant certainement l'admiration, l’adulation, …, que nos anciens devaient y porter. Ainsi, nous pouvons observer certaines divinités prenant quelques traits animaliers.

  • Le corps,
  • La tête,
  • Les pattes,
  • ... Et ce en une sorte de langage symbolique.

 

Nonobstant, le côté opposé coexistait.

isf.t

Le mal nécessaire ...

Isefet était bien finalement celui que les humains ne pouvaient guère comprendre. Cependant il devait résulter de la volonté divine comme si Aâpep lui-même était une menace, non voulue pas le Créateur lui-même.

 

De fait …

Qu'il s'agisse de "qualités" considérées comme des défauts fondamentaux aux yeux de nos anciens.

Tout en étant vus comme des non "nuisibles".

De telle manière qu’ils purent parfois être même utiles à la vie de tous les jours comme l'âne, le  serpent.

Adonc …

Ce mal considéré, cet animal en fait, pouvait être associé à la représentation de ce qu’il y avait de plus mauvais en ce monde …

Tout un symbole …

G23vanneau

rḫyt (G23) phonogram or phon-det rkhjt.

Category:Lapwing (hieroglyph)

 

La mythologie égyptienne ...

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

La mythologie ...

La faune Kémite ancienne … Tous les deux furent, mais vous le savez pertinemment, intimement liées. Le symbolisme animal au sein de Kemet était donc très développé.

Et bien sûr, les oiseaux en firent partie.

Aussi ...

Que dire de la formation de l’État pharaonique avec cette massue du souverain "Scorpion", utilisant alors le vanneau, cet oiseau rékhyt, comme un symbole du peuple soumis par le souverain conquérant.

Un rôle "plein" de symbole ...

 

Montrant la puissance divine des déités et ce à travers certaines capacités, certes connues, mais propres aux animaux et qu’aucun être humain ne saurait égaler :

  • Le vol d’un faucon qui gagne les cieux mieux que n’importe quel autre oiseau,
  • Et dans l’enseignement pour Mérykarê, l’Asiatique est comparé à "un crocodile sur son rivage"  ou à un "oiseau étrange" nichant dans les marécages du Delta P. VERNUS, Sagesses de l’Égypte pharaonique, Paris, 2001, p. 147.
  • La férocité d’un lion ou d’une lionne,
  • Bédouins et Asiatiques sont des nomades comparés à des migrateurs, qui s’opposent aux Égyptiens, sédentaires A. L OPRIENO, op. cit. , p. 24  sq.

Les comparaisons des étrangers à des animaux sont très variées et nombreuses dans la littérature égyptienne ; leur intégration est assimilée à une "domestication".

  • Ou encore la force d’un taureau,

  • De l’enfant assimilé à un singe  P. C HARRON, "Étienne Geoffroy de Saint-Hilaire (1772-1844) et l’anencéphalie",

  • ... figurent parmi les premiers emprunts faits au monde animal pour exprimer la nature du divin.


Nous sommes bien au sein d'un langage métaphorique.

 

Ouadi hammamat 223 nfaucon grave en relief dans le creux

Un bien beau faucon gravé en relief dans le creux ...

Wadi Hammamat.

Source / Lien

 

Adonc, l’animal est avant tout l’expression métaphorique d’une puissance attribuée à un nTr, un pharaon, voire même à un être humain.

 

Alors, dans cette optique souvenez-vous des :

Faucons,

  • Horus, et par conséquence Râ, Aton,
  • Montou,
  • Sokaris,
  • Sopdo,
  • Kebehsenouf ...

 

Tout autant furent-ils l'image du Bâ des netjerou(t) et bien sûr des mortels.

 

Le faucon à tête humaine ...

  • ,
  • Osiris,
  • Hayhor,
  • ... Et que dire des "Ames de Pê", les manifestations même des mânes royaux ?
     

Vautours,

 

Ibis blancs,

  • Thot,
  • Kherybaqef ... 
     

Autruches,

  • Seth,
  • Shou,
  • Maât,
  • Osiris ... Des oiseaux qui visiblement furent observés par nos anciens. Alors j'en suis évidemment arrivé à subodorer qu'ils en déterminèrent quelques comportements qui pouvaient bien apparaître comme leur étant bien spécifique.

   

Notèrent-ils alors quelques spécificités comme :

  • Une vitesse de vol dés plus rapide pour certains ... ?
  • Une vue extrêmement développée pour d'autres, peut-être ... ?
  • Imposant par certaine taille, l’envergure plus précisément, ... ?
  • Un plumage superbe qui du reste servit parfois de coiffe rituelle, d'éventail, de flabella ... ?
  • Leurs façons de prendre soin de leurs oisillons ?

D'ailleurs ils pouvaient fort bien avoir cette analogie avec l'Homme quant à cette sollicitude, cette dépendance au début de la vie et durant de bien long mois.

  • ... ?

 

Furent-ils considérés comme :

  • Bienfaisant ?
  • Malfaisant ? Souvenez-vous d'Aménophis IV. Ainsi, certains concepts religieux de pharaon accordaient le même droit à la vie pour toutes les créatures du netjer universel, l’unique, ... Les tabous tombèrent-ils véritablement à cette époque (?). Ceux là même qui frappèrent les espèces Typhoniennes d'avant son règne.

Une colonne du troisieme niveau du sanctuaire d hatchepsout a deir el bahari

Une colonne du troisième niveau du sanctuaire d’Hatchepsout à Deir el-Bahari.

© Kenneth Griffin

 

Voici donc un bel oiseau, muni de sa longue huppe noire.

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

Cette caractéristique qui lui est propre est bien à l’origine de son nom :

  • Parfaitement effilée,
  • Recourbée,
  • ...

 

Le vanneau huppé ...

Vanellus vanellus.

O : Charadriformes, F : Charadriidés.

A 4

Source

 

Tel est également l’oiseau du jour :

  • De petite taille,
  • Avec une démarche penchée en avant dont les pattes roses foncées sont bien raides …
  • Le bec noir,
  • L’arrière de sa tête est de couleur marron.

 

Ainsi :

  • Sa face,
  • Et son plastron, sont de couleurs noirs. Contrastant bien avec son ventre qui lui est blanc. 

 

 

Voici une belle synthèse éditée par Sylvie Bauche, que je vous laisse le soin d'apprécier :

Je me suis permis de repaginer quelque peu, en évitant d'en dénaturer le sens et l'objectif de l'auteure ...

 

Voici donc : "La huppe fasciée doit sa nomenclature aux rayures noires et blanches de son plumage.

 

C’est un oiseau de taille moyenne.

  • Il possède une huppe érectile, longue et orangée se terminant par du noir.
  • Son bec est long, mince et recourbé.
  • Ses ailes sont larges et arrondies, et ses pattes courtes, mais puissantes.
  • C’est un oiseau peu farouche qui pousse des cris qui ont retenu toute l’attention des hommes et particulièrement les Égyptiens, ces grands observateurs de la nature.

En hièroglyphe translitéré par db(3), pour l’oiseau dérivé de "celui qui bloque". Effectivement cet oiseau bloque l’entrée de son nom nid avec du limon. Souvent représentée dans l’art égyptien (dans le sycomore, arbre de vie …) , elle signifie l’enfant héritier de son père.

 

Par son cri, voir en fin de cet article S.V.P, elle attire les autres oiseaux qui la craignent. Aussi on la trouve souvent représentée tenue par les ailes pour rameuter la volaille qui aurait eu l’indélicatesse de s’éloigner.

 

À voir dans l'hypogée de Knoumhotep II à Beni Hassan, mastaba de Ptahhotep à Saqqarah.

Son nom tardif est souvent le koukouphas ou cucufat.

  • On le retrouve dans des textes de la Bible et le Coran(hudhud). Elle a même un nom hébreu puisqu’elle est l’oiseau national de l’État d’Israël.
  • C’est aussi l’acteur principal de la Conférence des oiseaux, recueil en langue persane du poète iranien Farid al Din Attar en 1177. C’est l'histoire d'une bande de trente oiseaux pèlerins partant sous la conduite d'une huppe fasciée à la recherche du Simurgh, leur roi, et relate leurs hésitations et incertitudes.

Ce sont en vérité les étapes qu’un soufi doit entreprendre pour atteindre la vraie nature de Dieu. Le récit se lit et se vit comme en ancienne Égypte. On oublie trop souvent que les hiéroglyphes gravés dans les pyramides étaient récités à haute voix, scandées par un balancement du corps. Les sons devaient résonner sur les murs pour s’élever vers les nTr.

 

N'oublions pas que les oiseaux sont des marqueurs du temps.

D’autre part il chante et bouge en même temps. Ils sont à l’aise sur terre, dans les airs, sur l’eau et au ciel. "

1280px maler der grabkammer des zenue 001

La domestication des animaux en Égypte ancienne.

Par Le 09/07/2014

ankh hiero   

"Vivre"…

"La vie"… https://www.aime-jeanclaude-free.com/

Logopdf

 

Nous avons pris cette habitude ensemble de plonger dans un passé bien lointain. Et si aujourd'hui nous remontions davantage encore dans le temps ?

 

Arrêtons-nous alors autour des dix milles ans avant notre ère. Visiblement le réchauffement climatique devait pointer son nez. Souvenez-vous, ce devait être la fin de cette quatrième période glaciaire que les scientifiques dénomment Würm.

 

Est-il si aisé d’imaginer nos ancêtres dès plus lointains subissant cette rupture, cette révolution climatique en quelque sorte ?

Pourquoi d'ailleurs utiliser ces termes particulièrement forts de ruptures, de révolution ? Simplement parce que cela avait bien probablement fait accroître et de plus de façon considérable les ressources alimentaires.

Aboutissant bien indirectement à une certaine sédentarisation de l’Homme qui passa progressivement à l’ère de l’agriculture mais également à celui de l’élevage.

 

Ainsi vit-on nos anciens égyptiens, un peu plus-tard du reste, associer un certain symbolisme divin et ceci aux animaux. Une preuve de l'importance relative de la vision même que devait avoir nos ancêtres vis-à-vis du ressenti envers leur environnement.

 

  1280px-Maler_der_Grabkammer_des_Zenue_001.jpg

Peintre d'une chambre funéraire ...

Source / Lien

 

L’apprivoisement ...

C'est le fait d’élever un animal sauvage en l’habituant à la présence humaine.

 

La domestication ...

C'est un processus bien plus long.

Incluant une évolution génétique ... Et cela en fonction des sélections, croisements, ..., volontaires ou non d'ailleurs.

Cela avait et a encore du reste cette finalité, cet aboutissement quant à une espèce adaptée à la société humaine.

 

http://ancienegypte.fr/musee_karnak/musee%20(251).JPG 

Source

 

Plan de l'article ...

 

→ Quelle fut alors la valeur probable accordée aux animaux ?

→ Une supposition …

→ Selon le modèle de domestication de Wendorf  F.

→ La domestication à grande échelle des premiers animaux en Égypte ...

→ Une manne alimentaire ... ?

→ L’écriture …

→ Des animaux qui accompagnaient la vie de tous les jours.

 

http://www.zeno.org/Kunstwerke.images/I/1490085a.jpg?w=500&h=235&vid=1530970754

  Hypogée de Paneshi ...

Source 

 

Quelle fut alors la valeur probable accordée aux animaux ?

 

Et surtout qu’elle aurait put être l’importance de l’élevage au sein même de cette civilisation égyptienne ?

 

N’oublions pas au passage que l’élevage outre le fait qu’il assurait une relative subsistance quant à une certaine caste, il devait également permettre l’acquisition en quantité plus importante de certains matériaux.

Comme de nouvelle source énergétique …

…  

 

Souvenez-vous ...

Les excréments d’animaux furent même utilisés comme engrais, combustible et même comme matériel de construction.

 

Et cela devait apporter en plus son lot d’évolution en  jouant certainement de façon bien indirecte d'ailleurs, sur l’économie de Kemet (?)

 

Une supposition …

 

Selon certains auteurs les premiers élevages de bœufs au sein même de Kemet étaient certainement apparus autour de 8 500 ans B.C.E.

 

Nous parlons bien ici de la probable première espèce domestiquée.

Le "Bos Primigenius" ...

1-3306a47bd5

Aurochs sauvage …

© Représentation de Clutton-Brock.

 

Bos_primigenius_map.jpg

Carte de la répartition des populations de Bos primigenius.

Basée sur plusieurs auteurs comme T. van Vuure, ...

Source / Lien

 

Sa présence semble avoir été ainsi attestée sur le continent Africain … Les archéologues possèdent même des preuves de l'élevage domestiques de vaches et bien d'autres animaux comme nous le démontra Wendorf en son temps sur un site daté de 9000 ans B.C.E.

 

Vous en conviendrez certainement, comparaison n’est certes pas raison,  cependant et à contrario, les animaux comme les chèvres, les moutons, …, ont une origine tout à fait orientales.

 

Selon le modèle de domestication de Wendorf  F.

 

Nos anciens vivaient au sein des bovidés, voici  des gravures qui datent de 15 000 ans, celles du site égyptien de Qurta ... 
 

  http://www.sciences-fictions-histoires.com/medias/images/rockegypt2.jpg?fx=r_550_550

Détail d'un panneau d'art rock sur le site de Qurta II.

Cela montre deux dessins de bovidés sauvages.

(Bos primigenius ou aurochs)

Ils pointent vers l'avant des cornes ...

La ligne de ventre double de l'échantillon de droite est typique des bovidés de Qurta II.

© M.R.A.H., Bruxelles ...

 

rockegypt-modifie.jpg

© M.R.A.H., Bruxelles ...

 

Professeur émérite de la Southern Methodist University au département d'anthropologie de Dallas, il fut à la fois auteur et archéologue.

On lui doit notamment ...

Mais pas seulement d'ailleurs, des études en Égypte sur le site de Nabta Playa. Cette  nomenclature proviendrait visiblement d'une montagne toute proche, le Djebel Nabta ; playa signifiant bien plage en espagnol.

 

Cependant …

Il se fit surtout connaître à travers l’approfondissement des connaissances de l’ère néolithique englobant en particulier cette domestication du bétail mais également les origines de l'agriculture.

 

Ainsi ...

Fred Wendorf remarqua une forte et véritable poussée démographique et ceci au sein de la moyenne vallée du Nil.

 

"Le processus de domestication

des bovins au Sahara oriental

sur les sites de Nabta Playa

et

de Bir Kiseiba

peut être daté de -10 000 à -9000.

 

Il serait donc légèrement plus ancien

que celui retrouvé en Eurasie"

 

En fait ...

Ce processus de domestication, qui semble être bien attesté dans la vallée du Nil, 1000 ans plus tôt, aurait de plus lentement gagné la Basse-Nubie et cela au cours du 9e millénaire.

 

Il travailla donc :

  • Au sein du désert occidental de l'Égypte et plus précisément à l'aile orientale du Sahara.
  • Sur un site préhistorique absolument intact et ceci pour la première fois en Égypte. Avec pas moins de 18 villages de 50 habitations chacun.
  • Situé au pourtour d’un lac qui se formait au gré des pluies.
  • Et sur les artefacts d’un site d'habitation de plus de 9 000 ans. Probablement du reste est-ce l’un des plus anciens que nous connaissions à ce jour (?).
  • ...

 

Ainsi selon cet auteur, l'élevage aurait été privilégié à travers un véritable jeu de relations entre :

  • L’homme,
  • Et son environnement.

 

Souvenez-vous...

Cette ère coïncide avec un climat très aride. De fait, les hommes comme les animaux du reste migrèrent vers les points d'eau, vers l'Itéru. Ce qui bien logiquement conduisit à une sorte de restriction du territoire.

 

Ceci aurait bien, vous vous en douté, permit une certaine familiarisation des uns envers les autres. De fait, de probables changements de comportements apparurent ! Ainsi devait-on voir des bœufs poussés par des hommes.

 

Dixit Midant-Reynes Béatrix :

 

"... poussaient devant eux des bœufs domestiqués

pour lesquels il creusait des puits,

et

dont le lait pourrait bien constituer

une source précieuse de protéines"

"Aux Origines de l’Égypte "

Ed. Fayard, 2003 p 4 à 442

 

La domestication à grande échelle des premiers animaux en Égypte ...

 

Visiblement les historiens semblent la situer aux alentours de 4 800B.C.E.

 

Ils vont même apparemment jusqu'à localiser deux régions :

  • Le Fayoum,
  • Le désert Libyque !

 

Il semble par conséquence que la désertification du Sahara aurait conduit les Hommes ainsi que les animaux sur le bord du Nil.

 

Ainsi au paléolithique final, cette vallée du Nil semble bien avoir été fréquentée par moult espèces animales dixit Midant-Reynes Béatrix :

  • L' "âne" sauvage,
  • L’antilope,
  • Le mouflon à manchet,
  • L’ "aurochs",
  • ...

 

Une manne alimentaire ... ?

 

De fait ...

Nous pouvons parfaitement imaginer les rives de cet Itéru comme ayant privilégié cette domestication ?

Cela dû certainement créer une véritable banque alimentaire.

 

Cependant ...

Notons que même si l'aridité gagnait largement la région ...

Une certaine instabilité météorologique demeurait dans le sens ou parfois il devait bien arrivé que certaines inondations fussent probablement meurtrières quant aux récoltes, ...  C'est là que nous pouvons aisément imaginer que l'élevage des animaux pouvait représenter une sorte de survivance.

 

S'était-il alors aperçu qu' "essayer" de contrôler la nature pouvait se révéler vital pour leur survie ?

 

L’écriture …

 

Un état central fort ...

Ce devait certainement signifier, tout contrôler.

Cela engendra un immense besoin administratif quant à la gestion agricole du pays notamment.

 

A cet effet ...

Souvenez-vous de cette "Pierre de Palerme".

Elle comportait des inscriptions d’annales de souverains relatifs aux cinq premières dynasties.

 

Nonobstant, ce fut visiblement qu’à partir de la seconde dynastie que l’on remarqua la présence :

 

  "... des recensements économiques

(De bétail, de matières précieuses,... )

qui vont prendre de plus en plus d’importance

et

devenir le seul moyen pratique de numéroter les années"

Roccati Alesandro…

"La Literature Historique sous l’Ancien Empire…"

 Égyptien, Ed Savoir, p.37…

 

Ainsi le dénombrement des animaux semble démontrer que l’élevage fut une activité bien implantée.

Et ceci très tôt dans l’histoire ...

Puisque nous sommes au sein de cette seconde dynastie.

 

Cette activité …

Celle que nous connaissons comme étant le "recensement économique" montre bien aujourd’hui que les animaux d’élevage furent considérés comme un bien de grande valeur.

De fait, peut-on toutefois en déduire que les éleveurs de cette deuxième dynastie possédaient déjà un cheptel important ?

 

Des animaux qui accompagnaient la vie de tous les jours ...

 

Les animaux d’élevage ...

Ils les employaient bien comme vous le savez aux importants travaux agricoles.

Labours ...

Dépiquages ...

...

 

Les bœufs et leur évidente puissance énergétique ...

Ils ont bien certainement participé à l'augmentation des rendements agricoles. Cela devait probablement être couplé aux transports des charges lourdes, il suffit pour cela de se souvenir de nos amis les ânes.

 

Ainsi, la production de viande fut-elle vraiment pour toutes les classes de cette société ?

 

Et cela même :

  • Si de nos jours nous connaissons quelques boucheries.
  • Et qu'ils avaient également certaines techniques de conservation, que nous aborderons probablement au cours d'une autre thématique.
  • ...

 

Et que dire du lait !

Un bien aussi précieux mais néanmoins certainement bien rare. Pourquoi cela, d'autant plus qu'il semblerait qu'à certaine période ils possédaient de grands troupeaux ? Tout simplement qu'il nous faut oublier nos vaches d'aujourd'hui car celles de nos anciens donnaient bien peu de lait par jour comparativement.

Une grande valeur nutritive comme vous savez.

On devait du reste lui attribuer bien des vertus telles que vivifiantes.

 

"Il est aussi utilisé dans la confection

 

de certaines préparations médicales"

Ghaliougui S...

"La médecine des pharaons : magie et science médiacle dans l’Égypte ancienne"

Paris : Laffront, 1983  p.44

 

Et puis il y avait cette graisse.

Un combustible là également pour les lampes ...

La confection d'onguents ...

De médicaments ...

 

Paradoxalement au fait que le pays fut d'un climat chaud, il y avait aussi le cuir qui fut utilisé depuis l’époque prédynastique.

A une certaine période, il habillait même les chars.

 

"Des sandales,

des carquois,

des boucliers,

des tentures murales,

..." 

Midant-Reynes Béatrix...

"Aux Origines de l’Égypte"

Ed. Fayard, 2003 page 52 à 442.

 

Et même les boyaux étaient utilisés !

Des cordes d’instrument de musique ...

Et d’arc aussi... Accompagnés des os ainsi que les cornes ...

Des bijoux ...

Des bibelots ...

De la colle ...

 

Vous le savez et du reste vous avez parfaitement compris, l’animal fut bien une source de développement de l'Humanité et ceci comme "matière première".

 

Alors, à suivre...

J'espère que vous avez pris autant de plaisir à lire mes textes que j'en ai eu à vous les écrire !

 

Clé de VIE 

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter : 

 

     • Sources... 

 

Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003

 

Dictionnaire de la Civilisation Égyptienne - Rachet Guy - Larousse

 

A. Gauthier, "The Early to Late Neolithic Archeofaunas from Nabta and Bir Kiseiba", in F. Wendorf et al., Holocene Settlement of the Egyptian Sahara.

 

Desroches - Noblecourt Christiane : Lorsque la nature parlait aux Egyptiens - Ed. Philippe Rey -sept. 2003

 

Hérotode, L'Enquête, vol. II.

 

Jean-Pierre Corteggiani, L'Égypte ancienne et ses dieux, éditions Fayard, 2007.

 

Oscar Pfouma : "Histoire culturelle de l’Afrique Noire", 1993.  

 

Histoire antique n°31,  "Les animaux sacrés de l'Égypte antique" - Mai-Juin 2007  ISSN : 1632-0859


Erik Hornung :  "L'esprit du temps des Pharaons".

 

Boessneck J, 1988 ,  Die Tierwelt des Alten Ägypten : untersuch anhand kulturgeschichtlicher und zoologischer Quellen, Munich : C.H.Beck.


Bull.soc.fr.hist.méd.sci.vét., 2004, Annelise Roman.

 

Roccati Alesandro, "La Literature Historique sous l’Ancien Empire…", Égyptien, Ed Savoir, p.37…


Midant-Reynes Béatrix,"Aux Origines de l’Égypte", Ed. Fayard, 2003 p.4 - 442  

 

Cet ane a guiseh

Des animaux sacrés mais néanmoins Sethiens, Thyphoniens,... En Égypte ancienne !

Par Le 22/04/2014

ankh hiero   

"Vivre"…

"La vie"…

ww.aime-jeanclaude-free.com   

Logopdf

 1601593_10153801988910717_671501072_n.jpg
  Université de Manchester...

Mission dirigée par le professeur John Garstang de l'Université de Liverpool.

Oeufs de crocodiles "momifiés".

Ils furent découverts en 1906 à Esna.

Source / Lien

 

Les œufs semblent avoir été enveloppés dans des bandelettes de lin.

De plus, vous aurez remarqué qu'elles furent bien liées avec les fibres de la même plante.

Les crocodiles furent comme vous le savez associés avec au netjer Sobek.

 

Ces œufs furent-ils finalement des ex-voto pour le netjer ?

 

Ainsi...

En 1906...

Au sein même du musée de Manchester, les œufs auraient été déballés.

De ce fait...

Ce que nous voyons sur cette photo ne sont que les restes des emballages.

 

Il vous sera néanmoins possible de voir un de ses oeufs au sein même du musée, au niveau de la galerie parmi ses parents potentiels, à savoir des crocodiles adultes.

 

Croquis de l'animal séthien...

Et ce d'après un hypogée de Beni Hassan au sein du Moyen Empire.

Source / Lien

 

Plan de l'article...

 

→ Le bétail... 

→ Mais...

→ Ses animaux Sethiens...  

→ Malheur aux animaux vivant dans le désert ! 

→ Cependant il fut ce temps ou les tabous tombèrent... !

 

Scène de labour - Diorama musée agriculture ancienne du Caire

Scène de labour...
Diorama du Musée d'agriculture ancienne du Caire...

© Gérard Ghersi

 

La représentation animale fut si répandue dans la Kemet antique.

De l'écriture hiéroglyphique à la grande statuaire come vous le savez.

Qu'il ne semble pas possible visiblement d'évoquer l'une de ses expressions sans en  mentionner les autres.

 

Une thématique ou je souhaite, bien simplement du reste, vous présenter quelques pensées sur cette fameuse représentation animale.

Parfois, j'y introduis néanmoins une certaine philosophie que je vous laisse le soin de découvrir.

 

Le bétail...

 

Dans cette société qui fut bien pastorale finalement, le rôle du bétail domestique était parfaitement primordial.

Indispensable même...

Comme vous le savez, aux travaux des champs.

Il fournissait aussi de bien nombreux produits importants comme le cuir, le lait bien évidemment,...

 

Il s'agissait donc d'animaux très proches des humains. Et il n'est pas étonnant d'ailleurs que l'on ai bien souvent retrouvé dans les hypogées, des scènes, très touchantes en plus, où les troupeaux occupaient une bonne place dans cette vie quotidienne, celles des plus humbles en tout cas.

On voit ainsi un petit veau téter sa mère...

Un homme en train de traire une vache...

Du bétail traverser un gué sous les surveillances attentives de leur gardien.

 

De tous les herbivores, les bovidés furent les plus nombreux.

Si quelques-uns restaient à l'état sauvage et étaient chassés, beaucoup furent domestiqués...

Ils devaient de fait être bien appréciés pour leur production de lait et de viande, mais ce furent aussi des animaux de trait utilisés pour effectuer les labours dans les champs.

  

De plus...

Vous aurez parfaitement remarqué que plusieurs divinités se manifestaient par l'intermédiaire d'un taureau sacré : ce dernier aurait été choisi à travers une liste de critères tout à fait précise... ! 

 

vache-lait-egypte-antique-ancienne-histoire-de-lalimentatio.jpg

Hypogée de Métchétchi...

Voyez la traite d’une vache !

Et ceci 2000 avant notre ère !

Source / Lien

 

Mais...

 

Mais de quelles valeurs symboliques nos chers animaux furent-ils chargés par nos anciens ? 

Entre le bien et le mal ?

 

Ainsi, il semblerait bien que certains animaux avaient choisi leur camp.

 

Bien riches...

Riches de facultés égalant, voire même dépassant celles des hommes, on pourrait presque affirmer que les animaux avaient "marqué" nos anciens.

Force...

Rapidité...

Beauté...

...

Autant de critères finalement pour que le divin puisse s'incarner en un animal.

 

Riche de qualités disions-nous donc...

Elles devaient bien forcer l'admiration. La divinité en prenait de fait tous les traits, le corps ou seulement la tête comme vous le savez.

 

Mais...

Qu'il s'agisse au contraire de défauts fondamentaux, et l'animal devint non plus un netjer, mais il fut associé à ce que le panthéon comptait de plus mauvais.

Ainsi...

Bien des animaux furent classés dans cette catégorie. Certaines furent alors qualifiées de Sethiennes ; d'autres furent liés à Apophis.

 

Deux camps finalement, soit celui :

  • De Seth,
  • Ou d'Apophis. Certes adverses sur le plan mythologique, ils n'en demeurent pas moins néfastes pour les Hommes.

 

Ses animaux Sethiens... 

 

Aux yeux de nos anciens...

Certains animaux relevèrent d'une nature bien malveillante.

Parce qu'associés à Seth, les historiens les qualifièrent finalement de typhoniens, du nom de Typhon une créature grecque vraiment monstrueuse mise en relation avec Seth.

 

Nonobstant...

Beaucoup de ses animaux ne furent pas pour autant nuisibles. Certains furent mêmes d'une grande aide pour les Égyptiens.

 

Souvenons-nous alors de l'âne, tout simplement.

 

12-03a-BH03-11.jpg

Admirer ce dessin, la représentation de ce bel âne...

BH03-11...

Hypogée de Khnumhotep II. 

Il prit ses fonctions de maire en l'an 19 d'Amenemhat II.

Il pratiqua également sous le règne de Sésostris II.

BH3, $nmw-Htp... 

Source / © lien

 

Il fut considéré au Moyen-Empire comme Sethien.

 

Ainsi...

Il nous est parvenu un bien étrange bas relief originaire de Memphis sur lequel il est aisé d’apercevoir deux petits ânes bien harnachés et reliés entre eux afin de supporter une sorte de chaise à porteur qui semblait destiné à une personnalité de premier plan. Cette exception mise à part, l’humble fellah préférait visiblement se déplacer sur ces deux pieds plutôt qu'utiliser un âne comme véhicule de déplacement. Monter sur un viril bourricot comme un Syrien, aurait donc été une attitude dévalorisante ? 

 

De fait...

A la corvéabilité qu'on ne manqua pas de lui imposer, s'ajouta un profond mépris pour cet animal, pourtant endurant, sans lequel bien des choses ne se seraient probablement pas faite en terre de Kemet, notamment et vous l'aurez bien compris, en matière de transport.


Malheur aux animaux vivant dans le désert !

 

Ceux-ci étant perçu comme étant le domaine de Seth !

Alors que ses habitants furent frappés du sceau d'animaux typhoniens...

 

Ce fut notamment le cas de l'antilope ou l'oryx.

I_0312.jpg

La vie privée des anciens de René Ménart.

Tomme III...

"LE TRAVAIL DANS L’ANTIQUITÉ
L’AGRICULTURE. LA VIE PASTORALE"

 

Gazelle duquesne

Abydos

 

On mena la chasse aux antilopes brunes que du reste on sacrifiait ensuite en l'honneur d'Osiris.

Étonnant lorsque nous connaissons finalement cet animal qui fut ce symbole emblématique du 16e nome de Haute-Égypte.

 

Ou mieux encore...

Elle fut aussi la première forme revêtue par la netjeret Satet (Une thématique que nous avons déjà quelque peu effleurée !).

 

Mais aussi :

  • L'âne comme nous l'avons vu...
  • L'autruche Sethienne, paradoxalement parée de belles plumes...
  • Le canard et le cochon, Sethiens eux également, mais mangeables... !
  • L'hippopotame et le crocodile, bons ou mauvais alors ?
  • Et que dire de ce serpent, cet animal des plus paradoxal finalement.
  • ...

 

Cependant il fut ce temps ou les tabous tombèrent... !

 

Ainsi, souvenez-vous...

Aménophis IV / Akhenaton... 

Avec les réformes religieuses engagées par ce pharaon, les animaux typhoniens, maléfiques finalement, semblaient n'avoir plus raison d'être.

 

D'une part...

Aton étant non pas un nouveau netjer, mais bien davantage un ancien porté au devant de la scène.

Un netjer "unique" en quelque sorte, portant alors Seth vers une disparition programmée... Du reste, n'en fut-il pas de même quant aux autres netjerou ? Si la pensée profonde de pharaon avait eu le temps de s'appliquer, leurs avenirs n'auraient probablement pas été celui que l'on connait aujourd'hui (?)

 

Par ailleurs...

Le culte rendu à l'astre unique admettait un droit légitime à la vie de toute espèce.

De fait...

Les tabous furent levés !

 

Cochons...

Ânes...

...

Et autres espèces typhoniennes, tous retrouvèrent pour un temps seulement, officiellement en tout cas, le droit de vivre librement.

 

Quelques momies d'animaux...

 

La base de la religion égyptienne fut bien le culte, et non la croyance, contrairement aux religions actuelles.

De plus, le culte était bien plus qu'un rite, ce fut une véritable création.

 

Ainsi :

  • La pensée,
  • Le mot,
  • Le geste,
  • ... Tous cela furent parfaitement créateurs pour nos anciens Égyptiens, mais voyez plutôt...

 

 

387756_501309073220261_269327433_n.jpg

  Environ 945 avant notre ère...

©  Richard Barnes

Source

 

"Wrapped in linen and reverently laid to rest, a queen’s pet gazelle was readied for eternity with the same lavish care as a member of the royal family.

In fine, blue-trimmed bandages and a custom-made wooden coffin, it accompanied its owner to the grave in about 945 BC."

National Geographic.

 

888_10152416035445445_92182685_n.jpg

Source

 

  6a00d8341bf67c53ef0162ff1271ad970d-800wi.jpg

© Source

Head of mummified cat.

 

Image: A cat coffin with mummy and an ibis coffin
© Damian Dovarganes / AP

Un chat à gauche

Un cercueil ibis...

  Santa Ana, en Californie.

Source / Lien

 

momie-de-chien--Scott-Williams--Universite-de-Cardiff-.jpg

Momie de chien.

© Scott Williams, Université de Cardiff.

 

http://www.bbc.co.uk/history/ancient/egyptians/images/animals_dog_mummy.jpg

 Source

© Robert Partridge   

 

Taureau-ou-veau-momifie.-By-Son-of-Groucho-.-Licence.jpg

Taureau ou veau momifié.

By Son of Groucho . Licence 

 

http://www.louvrebible.org/upload/image/97a%20Monie%20b%C3%A9lier.JPG

 Tête de momie de bélier.

 N 2892, Sully salle 19 vitrine 8.

Le bélier était consacré surtout à Amon-Râ et à Khnoum. 

 

http://australianmuseum.net.au/Uploads/Images/8637/iE022916-01-Ibis-mummy_big.jpg

© Australian Museum. Ibis momifiés.
 
1391965_659308454105049_4576995157491524269_n.jpg
                                        

SOURCE

 
 3 Photographie et radiographie momie crocodile730
Photographie

et

radiographie d'une momie de bébé crocodile...

Au Grand Curtius (inv. Égypte I-681b).  

 
http://storage.canalblog.com/29/64/748796/56468133_p.jpg
Momie de crocodile du Nil !    
        Source 
 
1501748_706658412685126_1790093957_n.jpg
Le Musée de crocodile de Kom Ombo a été ouvert en Février 2012 !
22 tailles différentes découvertes à Assouan... Ils sont disposés sur une "colline de sable" niché dans un écrin de verre, ce qui  les protège et permet aux visiteurs de les observer.

© Francesca Berenguer

http://museum.wa.gov.au/sites/default/files/imagecache/wam_v2_article_full/collections/mummified-snake_0.jpg 

Momie de cobras : Naja sp.

  Cet exemple date probablement de 1 000 av.JC.

  Collector TS Henry, 1897.

 

Des momies de serpents auraient été trouvées dans les nécropoles thébaines !

Il s’agirait de serpents divinisés, nommés Pa-neb-ânkh "les maîtres de la vie"

 

http://jfbradu.free.fr/egypte/LA%20RELIGION/MOMIFICATION/3959eg-louxor-momie-poisson.jpg

"Lates Niloticus"

Trouvé à Esna où un culte lui était rendu...

Source

 

7a21d45b86a2c4db19dbd811c17f1cbb.jpg
Momie d'un faucon...

Avec des détails peints...

Enveloppée dans des bandages étroits de lin fin, disposés selon un motif à chevrons !

Le pied fut endommagé...

 

Mais le saviez-vous ?

 

Les douze heures du jour et de la nuit étaient liées à l’un des douze animaux sacrés que pouvaient être :

- Le chat,

- Le chien,

- Le serpent,

- Le scarabée,

- L’âne,

- Le lion,

- Le bélier, le bâ vivant d'Osiris...

- Le taureau,

- L’épervier,

- Le singe,

- L’ibis,

- Le crocodile. 

Clé de VIE

 

Alors, à suivre...

J'espère que vous avez pris autant de plaisir à lire mes textes que j'en ai eu à vous les écrire !    

 

Taureau-ou-veau-momifie.-By-Son-of-Groucho-.-Licence.jpg

Taureau  

ou

veau momifié.

By Son of Groucho . Licence 

Chris naunton egyptologist

Des animaux sacrés, les bœufs africains... En Égypte ancienne.

Par Le 11/02/2014

                                       ânkh ... 

"Vivre" …450px kunsthistorisches museum vienna june 2006 002

"La vie" …

"Soyez au service de la vie" ... 

 

https://www.aime-jeanclaude-free.com/

Logopdf

 

Symbole de force physique ...

Dans les textes des sarcophages ...

Au Moyen Empire, apparaît le nom de "nem our" devenant plus tard "Mer our" puis "Our mer" ...

 

  http://ankhesamon.free.fr/photomoyen/images/benihassanveau_jpg.jpg 

Hypogée d'Iti.

Un jeune veau vient de naître.

Voyez, il est tendrement léché par sa mère ...

 

La symbolique ...

Elle est omniprésente au sein de cette ère et devait probablement impliquer une sorte de système, de cohérence, ...

Alors, lorsque nous mentionnons cela presque automatiquement nous avons à l'esprit une forte variété d'éléments, d'une certaine complexité d'ailleurs, à la manière de la théorie du chaos.

  • Interactifs,
  • Organisés,
  • Totaux ...

C'est à dire que si l'un des éléments est modifié, cela entraine aussi tous les autres : une analogie finalement à l'effet papillon.

  • Finalisés ...

Il y a toujours une certaine logique d'ensemble, même si en premier lieu, nous ne la visionnons pas.

  • ...

 

Même de façon symbolique, les animaux devaient être intrinsèques à ce type de paradigme.

 

Un archétype :

  • Bien complexe,
  • Engendrant également bien des sentiments comme l'amour, la sympathie, ..., et même l'antipathie. Avec parfois finalement un certain type de procès d'intention.
  • ...

 

Un symbolisme animal comme :

  • L'instinct,
  • Cette capacité à désigner (Un netjer par exemple, ...),
  • A signifier aussi,
  • Ainsi qu'à exercer une certaine influence dans le monde des humains.

 

Ce symbolisme fut-il arbitraire ?

Peut-être pas tant que cela finalement. Ce symbolisme animal ne serait-il pas né du cadre, de l'environnement, du comportement, ..., de cette diversité de la vie, comme du reste des caractéristiques observées quant à l'animal ?

 

L'animal est comme l'Homme. D'ailleurs, souvenez-vous de Darwin, même si d'aucuns discutent sa théorie, n'exprima-t-il pas le fait que "L'Homme est un animal comme les autres." ...

Il est vivant,

Il respire,

Il possède une certaine mobilité,

Il est sensible à son environnement,

Maintenant certains scientifiques soulèvent même leur caractère émotionnel, voir même d'une intelligence certaine,

Il se reproduit,

...

 

10925460_1032625526751658_7645371410684947797_o.jpg

Une momie bien conservée d'un taureau du temple Serapeum à Saqqarah ...

300 B.C.E.

Musée naturel de l'histoire, Washington DC.

link  / © Ahmed Elgamal

 

10881_10201211696207964_1028712743_n.jpg

Tête momifiée du taureau Apis.

Découvert par Howard Carter.

Musée égyptien Rose-Croix à San José, en Californie.

© Mary Harrsch

© Ángel Salvadó Mompó 

 

Plan de l'article ...

 

→ Admirez aussi ce beau veau blanc.

 

→ Et la netjeret Hathor ...

 

→ Rappelez-vous du netjer Apis.

 

→ Et que dire, de ce fameux Mnévis ?

 

→ Des bœufs africains ...

 

→ Les boeufs destinés à la boucherie ...

 

→ Ceux qui vivaient à l'état demi-sauvage ...

 

→ L'étable à boeufs fut située non loin de la maison du maître.

 

→ Mais la vie des bouviers ...

 

→ Quant au sacrifice ...

 

Séti I en Mai 2015

Hypogée de Séti I, photo prise en mai 2015.

 

450px kunsthistorisches museum vienna june 2006 002Kunsthistorisches museum vienna