Les lions en Égypte ancienne ...

 

 


 

Les lions du Nil ...

ânkh ...

"Vivre" …

"La vie" … http://www.aime-jeanclaude-free.com/

 

Il n’y a aucune déraison dans l’omniprésence du monde animal au sein des paradigmes de nos anciens comme dans leur univers mental du reste, bien au contraire même.

Avec cette richesse naturelle quant à cette Vallée du Nil ...

Avec les talents d’observateurs de nos anciens Égyptiens ...

Avec le savoir faire des artisans couplé à leur dextérité ...

Nos anciens ont été amenés, non seulement à côtoyer les fauves, toutes sortes d'animaux locaux ou non d'ailleurs, ..., à les employer selon leurs qualités primaires et de fait à les apprivoiser, comme à user des éléments nécessaires à la construction autant qu'à l’explication de leur vision du monde.

 

Le lion,

pour un culte rendu au netjer Mahès ?

 

Pppppppppp

 

"Fauve au regard furieux" ...

 

Il représentait ce symbole :

  • De pouvoir,
  • De force,
  • De majesté, et était vénéré comme un animal sacré dans l’enceinte du temple de Léontopolis-Mûqdam.

Embaumé ...

Recevant un culte funéraire ...

Prêtant ses traits à plusieurs divinités féminines bien souvent, plus féroce, et bien plus douce que le mâle, suscitant crainte mêlée d'admiration voici donc la lionne.

La déesse de la guerre aux traits de lionne, Sekhmet, tantôt destructrice, tantôt protectrice, provoquant la mort, la sécheresse, les épidémies par sa fureur, associée à la crue du Nil porteuse de vie et de fertilité, ...
 

Et selon Yoyotte ...

Le lion n'existe plus aujourd'hui en Égypte.

Néanmoins, il était quand même rare en ce pays au temps des pharaons.

 

Voici donc ce temple érigé pour Ramsès II.

Nous sommes vers sa 44e année de règne : une œuvre dédiée à Amon-Râ ainsi qu'à Râ-Horakhty. Il représente d'ailleurs le 3e temple de style spéos salle creusées dans la roche et ce construit en Nubie : aussi rappelez-vous de celui bien légendaire, à savoir Abou Simbel.

 

Ainsi vous pouvez observer les deux rangées de sphinx : ils mènent à l'escalier initial et donnèrent du reste la nomenclature de cette région  la "Vallée des Lions" ...

Wadi el Sabua en arabe ...

Nonobstant ...
A l'origine son nom était bien la "Maison d'Amon".

 

Souvenez-vous ...

Nous sommes en 1964, et le temple de Ramsès II fut transféré en un site bien plus surélevé, à plusieurs kilomètres et ce au nord-ouest.

A contrario...

Le temple d’Amenhotep III fut quant à lui, et ce bien malheureusement, abandonné pour être physiquement enseveli sous des tonnes d'eau, celles du lac Nasser.

 

Valley of the lions nubia wadi es sebua rock cut temple of ramses ii relocated rescued

Valley of the Lions, Nubia.

Wadi es Sebua.

Rock cut Temple of Ramses II.

 

Ex-voto ...

Comme vous savez ...

Nos anciens adulaient des divinités prenant bien souvent une forme animalière.

  • Faucons pour Horus ...
  • Le crocodile pour Sobek ...
  • L'Ibis pour Thot ... A la manière d'une véritable industrie, des millions d'animaux auraient ainsi été momifiés et plus précisément, au sein de la Basse Époque.

Des animaux qui devenaient ainsi "sacrés".

 

Comme ils devaient devenir "divin", les Égyptiens les élevaient dans les enceintes même de leurs temples.

Des "éleveurs" les nourrissaient ...

Les tuaient aussi ...

Les momifiaient ...

Et tous cela afin d'aboutir à les vendre aux pèlerins qui les offraient à la divinité comme ex-voto.

"Sacrés" aux yeux des fidèles ...

Les fameuses "momies" furent alors déposées dans de vastes catacombes.

 

Nonobstant ...

Notre lion fut bien peu touché par cette pratique : probablement en raison de la lenteur de sa reproduction ?

Les chercheurs n'en trouvèrent jamais autant que les chats, les ibis, ... 

 

Voici un très bel élément de meuble en forme de lion ...

 

Lement de meuble en forme de tete de lion basse epoque 664 a 332 bce copy musee du louvre copy christian decamps

Bois de tamaris Tamarix type aphylla d'un luxueux fauteuil probablement.

Basse époque.

Biblio : Leclant, 1981, en page 215, fig 208.

© Musée du Louvre.

© Christian Decamps.

 

Sa présence ...

Son intensité ...

Tout cela semble bien dû à son fameux regard que notre félin hiératique darde sur nous avec ses beaux yeux incrustés de cristal de roche cerclés de bronze.

La lisse face bien dorée contraste avec sa crinière en chevrons creux, autrefois entièrement garnis de verre coloré et de lapis-lazuli.

Quant aux légères stries évoquant la moustache et les mèches de poil qui encadrent la face, elles semblent parfaitement s’effacer afin de laisser aux yeux seuls la vie et le pouvoir de fascination.

 

Et maintenant, nous sommes le 23 novembre 2019 avec cette fantastique découverte.

Avec une mission archéologique égyptienne dirigée par le Dr. Mostafa Waziri, secrétaire général du Conseil suprême des antiquités.

Nous remontons le temps ...

Il y a environ 2 600 ans.

Nous sommes en cette 26e dynastie, 7e siècle B.C.E, considérée par certains comme l'ère de la Renaissance.

 

Nous sommes bien en cette très belle région, ainsi souvenez-vous de Saqqara :

 

  • Un véritable lieu de commémoration, le Bubasteion de Saqqarah, temenos en grec, pour cette netjeret des chats à savoir Bastet ainsi que son fils, le nTr léonin Miysis (Une déité de la guerre, successeur de Sekhmet lors du Nouvel Empire) et ce selon Anani. 

 

  • Sis sud-est de la pyramide du pharaon Teti, le premier pharaon de la 6e dynastie.

 

  • D'aucuns peuvent, avec ma compréhension du reste, subodorer qu'en ce lieu seul les chats dominaient. Nonobstant, ils ne sont pas les seuls animaux à y régner, bien d'autres comme oiseaux, Hommes (Prêtre de la 5e dynastie "Wahtye", ...), scarabées, cobras, crocodiles, ... 

De plus, si nous nous référons à un certain Dr. Ahmed Budran, professeur d'antiquités égyptiennes à l'Université du Caire : les anciens Égyptiens ne vénéraient pas les animaux !

 

En vérité, ils vénéraient certaines qualités chez eux comme : 

Le courage,

→ L'intelligence,

→ La force,

→ La tendresse,

→ ... Leur choix était alors porté sur des espèces spécifiques par des prêtres, ... Ainsi, quand certaines caractéristiques bien choisis furent rassemblées, pour un animal considéré, il devenait "sacré" et était présenté, des célébrations avaient alors lieu au sein même du temple, ...

 

  • ...

 

"C’est la première fois ...

une momie complète

d’un lion

ou

d’un lionceau"

 

Ministry of antiquities

© Ministry of Antiquities le 23/11/2019.

 

Ainsi nous serions en présence d'un "véritable zoo mortuaire" que d'aucuns pourraient comparer à "un authentique musée".

 

"Un musée à lui seul,

car une centaine d'objets ont été découverts

ici à la nécropole de Bubastion à Saqqara"

El-Enany.

 

  • "Cinq" lions momifiés : d'aucuns suggèrent seulement deux (?) ...

Il semble qu'ils soient assez petits ...

Moins d'un mètre ...

Cela suggère bien qu'ils n'étaient pas complètement développés à leur mort. Datant d'environ 2 600 ans ...

 

Popuplion1 1

Découverte des restes d'un lion dans l'hypogée de Maïa (Bub I/20).
© P. Chapuis.
© A. Zivie.

"The Lost Tombs of Saqqara" (Toulouse, 2007).

MAFB © Hypogée

 

Capture 34

Excellent article : https://www.academia.edu/25700895/Le_lion_du_Bubasteion_%C3%A0_Saqqara_%C3%89gypte_

 

Squelette du lion de Saqqara. P. Chapuis / MAFb. Copyright Hypogées (Zivie 2007).

C’est en fouillant la troisième salle de l'hypogée de Maïa que les archéologues ont eu la surprise de découvrir un squelette de félin.

Après différentes analyses génétiques et morphologiques des ossements,

les chercheurs pensent qu’il s’agit certainement de ceux d’un lion mâle.

Squelette du lion de Saqqara en 2001.

Alors que de nombreux chats momifiés ont été trouvés par les archéologues,

on n'avait encore jamais mis la main sur un lion.

"A lion found in the Egyptian tomb of Maïa",

Nature,

15 January 2004 avec les découvreurs à savoir Cécile Callou, Anaïck Samzun et Alain Zivie.

Source

P. Chapuis / MAFb.

Copyright Hypogées (Zivie 2007).
 

Capture2 1

Excellent article : https://www.academia.edu/25700895/Le_lion_du_Bubasteion_%C3%A0_Saqqara_%C3%89gypte_

 

Aussi ...

Souvenez-vous ...

Nous remontons un peu le temps, nous sommes donc en 2001 avec une équipe française et Alain Zivie Égyptologue au CNRS ...

Ainsi ...

Ils découvrirent les restes partiels d’un squelette, d'un vieux lion en fait Au moins 9 ans, et même d'un grand mâle1.5 m adulte qui du reste n'aurait pas pu vivre dans la nature il devait être tenu en captivité : apparement dans de bien mauvaises conditions, en particulier en termes de nourriture.

Le premier lion d'ailleurs découvert dans l’Égypte des pharaons. Il décéda certainement de vieillesse : dents très usées jusqu'à la gencive, abcès dentaires guéris puis reformés, ... De plus, des fractures sur les côtes droites et sur certaines vertèbres thoraciques montrent également que l'animal a subi au moins une chute.

Il aurait été momifié entre le 5e siècle B.C.E et le premier siècle de notre ère selon Madame Calou, une archéozoologue.

Il sembla avoir été offert afin d'honorer une divinité.

Et comme il s'agissait d'un "mâle" ...

Les chercheurs pensèrent à Mahes, le fils de la léonine Sekhmet représentant la force et la violence. Il était d'ailleurs très proche de Bastet comme vous savez, associée à la tendresse, la douceur et à la maternité comme une nouvelle dualité en somme avec des forces opposées mais complémentaires. Parfois même, Bastet était représentée sous la forme d'une femme à tête de lionne, ce qui expliquerait alors la présence du lion parmi les chats !

 

Notre lion fut donc inhumé dans l'hypogée de Maïa, la nourrice royale de Toutankhamon. Nous sommes toujours sur ce légendaire plateau désertique de Saqqara, une des nécropoles de Memphis, située au sud-ouest du Caire.

 

"Son positionnement correspond à celui des chats momifiés,

la queue ramenée en avant,

les pattes repliées,

et

l'on trouve sur la tête de l'humérus une coloration brune,

typique de la momification."

Cécile Callou.

Archéozoologue.

 

Souvenez-vous aussi et entre autres choses :

→ Du pharaon Ramsès II qui avait domestiqué un petit lion.

Il l'accompagnait dans toutes ses démarches, et même le suivant tout au long de ses combats.

→ Quant à Amenhotep III étant fier d'avoir tué 102 lions au cours des dix premières années de son fabuleux règne.

→ ...

 

  • Trois autres momies appartenant à de grandes espèces comme des léopards, des guépards, ...

 

 

  • ...

 

Nous sommes à

Saqqara,

bien proche du Caire. 

Ancienne capitale de l’Ancien Empire.

 

Origine des lions ainsi découvert ?

Nubie ... ?

Proche-Orient ... ?

 

Références :

 

Live science

 

https://www.courrierinternational.com

 

https://www.francetvinfo.fr

 

Le Figaro ...

 

Le rôle et le sens du Lion dans l'Égypte Ancienne.

 

Aussi :

Il est bien temps de prendre soin de vous !

Puissiez-vous avoir

la longue vie

du héron-bénou !

 

Vie prosperite sante

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

 

  Fils de Râ, seigneur des Deux Terres, Aimé, doué de vie, comme Râ, à jamais.