CHAT du Nil, une coévolution qui a rendu le chat plus intelligent ... ?

 

 


 

CHAT du Nil, une coévolution qui a rendu le chat plus intelligent ... ?

L egypte devoile sept tombes du temps des pharaons avec chats et scarabees momifies TA-miwt, la chatte, Ta-Miout  ...

ânkh ...

"Vivre" …

"La vie" … https://www.aime-jeanclaude-free.com/

 

https://www.aime-jeanclaude-free.com/blog/animaux/

 

Chat en egyptien

 

Du bas latin cattus ... le "chat (domestique)", mot que certains rapprochent du copte (bohaïrique) ϣⲁⲩ , šau "matou", ... peut-être issu de l'égyptien moyen tešau "chatte". Adonc, en Égypte, où débute sa domestication, celui-ci est appelé "myeou" , de toute évidence, une onomatopée de son miaulement. Toutefois, la femelle porte le nom de "techau" , nom retrouvé gravé au pied des statuettes funéraires placées dans les dernières demeures de femmes.

À partir de ce terme, découle l’appellation de "chaus" et cette appellation a persisté puisqu’un grand chat sauvage d’Égypte et d’Asie est ainsi nommé ...

 

Depuis la nuit des temps ...

 

Les chats ont accompagné les hommes dans leur histoire et leur vie quotidienne, tissant un lien unique et précieux entre ces deux espèces.

Compagnons fidèles et mystérieux, les félins ont su marquer l’imaginaire et le cœur des humains à travers les âges, avec une présence qui se dévoile tantôt comme protectrice, tantôt comme symbole de la liberté et de l’indépendance.

 

La relation entre l’homme et le chat remonte à des temps immémoriaux, bien avant l’émergence des grandes civilisations.

 

Ainsi ...

Les premières traces de domestication du chat sont attestées par la découverte de restes de félins reposant aux côtés de leurs maîtres, dans des sépultures vieilles de près de 10 000 ans, sur l’île de Chypre.

Le rôle des chats dans les premières civilisations est multiple ...

Avec une importance particulière dans le domaine de l’agriculture !

En effet ...

Les félins domestiques étaient chargés de protéger les récoltes et les réserves de grain des rongeurs, ce qui en faisait des auxiliaires précieux pour les premiers agriculteurs. Les chats étaient associés à la chasse, avec des représentations artistiques mettant en scène des félins accompagnant leur maître dans cette activité essentielle à la survie des populations.

 

Par ailleurs :

  • Les chats étaient considérés comme des êtres dotés de pouvoirs surnaturels,
  • De vertus protectrices,

Notamment dans les civilisations égyptienne et mésopotamienne !

 

Dans l’Égypte antique ...

 

Le chat est en effet associé à plusieurs divinités, dont Bastet, déesse de la protection, de la maternité et des foyers, qui était souvent représentée sous la forme d’une femme à tête de lionne ou de chatte.

Les Égyptiens aimaient ainsi les chats, les considérant comme des êtres sacrés, et en prenaient grand soin, allant même jusqu’à les momifier après leur mort.

 

En Mésopotamie ...

 

Les chats étaient associés à des divinités, comme la déesse Innana-Ishtar, représentée avec des lions ou des chats-lions, symboles de pouvoir et de protection.

Les félins étaient présents dans la mythologie mésopotamienne, notamment dans l’épopée de Gilgamesh, où le héros doit affronter un lion-démon afin de prouver sa valeur.

 

Une coévolution qui a rendu le chat plus intelligent ?

 

Ainsi, la "croyance populaire" a longtemps cru que Kemet fut le berceau de la "domestication" du chat et ce aux environ de 3 600 à 3 800 ans B.C.E. Nonobstant, certaines découvertes archéologiques suggèrent qu’elle pourrait avoir été bien antérieure, nous serions alors au sein du Levant.

 

Comme le raconte Jean‑Denis Vigne :

  • Une phalange de Felis silvestris lybica, retrouvée à Klimonas, suggère que le chat a été introduit volontairement et par bateau, sur l’île de Chypre il y a 11 000 ans de cela.
  • ...
  • Sur le site de Shillourokambos, un chat Felis sylvestris, datant de 7 300 à 7 000 B.C.E, a été même retrouvé faisant face à un jeune homme dans sa tombe. Un lien de familiarité semblait donc déjà exister ! Ainsi qu'une certaine domestication certainement entamée et ce dans le Levant, des milliers d’années avant le début de cet approvisionnement égyptien !
  • ...

 

Ce fut bien ainsi ...

Que nos propres chats ...

Ils pourraient décemment être issus de foyers de domestication proche orientaux ainsi qu'égyptiens. D’où ils ont été certainement diffusés afin d'arriver sur le sol Français et ce au début de l’âge du fer.

 

Image 8

 

L’analyse du chaton ci-dessous a montré que c’était un chat domestique qui est mort quand il avait moins de cinq mois.

Les dents sans éruption dans sa mandibule ont été rendues visibles grâce à la dissection numérique de la momie virtuelle, car les chercheurs pouvaient pratiquement "trancher" la mâchoire du chaton.

 

"Nous avions manqué cela en analysanting les données 3D sur un écran 2D, et les a également manquées dans l’impression 3D", a déclaré Johnston :

 

 

"Les momies animales se comptent par millions,

mais

peu ont fait l’objet d’imagerie.

Certaines sont vides,

d’autres ne contiennent qu’un seul os,

parfois le chat est complet.

La momie de Rennes est une variante"

© Théophane Nicolas,

un chercheur à l’Inrap.

 

 

 
Sic : "C'est l'énergie vitale qui était adorée et pas l'image de l'animal.
Ainsi ils faisaient travailler la vache (( Hathor)) aux champs et la tuait pour la manger!!
(( cette différence est essentielle avec les Indiens qui eux adorent la vache et la respecte.))
Les anciens egyptiens n'adoraient pas cette vache là!! Mais son symbole.. son énergie vitale.
Les anciens egyptiens adoraient les animaux sauvage comme (( Sobek le dieu
crocodile )) pour éviter le danger représenté par ces animaux."
 
 

 

Aussi :

Il est bien temps de prendre soin de vous !

Puissiez-vous avoir

la longue vie

du héron-bénou !

 

Vie prosperite sante

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

 

  Fils de Râ, seigneur des Deux Terres, Aimé, doué de vie, comme Râ, à jamais.

 

 

 

 

 

 

Catégories