Voici l'un des véritables ancêtres de cette terre africaine, l'hippopotame au sein de l'Égypte ancienne !

11667385 688380537930187 5282913350419961922 n

Voici l'un des véritables ancêtres de cette terre africaine, l'hippopotame en Égypte ancienne.

ankh hiero 

ww.aime-jeanclaude-free.com

 

Trompeuse...

Cela pourrait être le cas quant à l'apparence de cet animal pouvant passée comme bien débonnaire.

 

Source / Lien

 

En vérité...

Il fut cet animal particulièrement dangereux.

Sa force...

Son agressivité...

Nos anciens pouvaient-ils se demander s'il leur était possible de le pacifier ? Et ce dans cette vie terrestre comme d'ailleurs dans la suivante ? Comme vous savez, il pouvait vivre dans les cours d'eau au cours du voyage vers l'au-delà.

 

Ainsi, même si nous connaissons maintes divinités relatives à cet animal, nous ne savons visiblement pas à quel genre de concept il fut lié pendant la pré-dynastie ?

 

De ce fait :

  • Le son bien caractéristique qu'il émettait, avait-il influencé nos ancêtres ?

Et en quoi ?

  • Fut-il impressionné par sa puissance ?
  • Son agressivité ?
  • Sa dangerosité ?

Car pour les humains, il pouvait parfaitement être responsable de plus de morts que tout autre animal africain de cette époque (Scorpions, serpents,...). Savez-vous qu'en plus du milieu aquatique ou il excelle d'ailleurs, il est apte à atteindre les 20 km/h sur la terre ferme ?

  • Avait-il remarqué son caractère particulièrement territorial ?
  • ... ?

 

Source / Lien

 

Plan de l'article...

 

L'un des véritables ancêtres de cette terre africaine !

D'aucuns parlent même des "chevaux de fleuve"...

La famille des hippopotames serait la descendante des anthracothères !

Et maintenant, voici un des célèbres hippopotames bleus, aux traits noirs !

→ Le Bleu de cet hippopotame...

Alors l'hippopotame mâle fut-il véritablement l'hypostase de Seth ?

→ Autrefois...

→ Alors cette sublime statuette...

 

10688310 701332683292272 4112634205059638867 o

Model in the Ashmolean Museum (Oxford, UK).

Une poterie rouge et particulièrement grossière découverte par Pétrie.

 Naqada IIb, 3500 à 3000 avant l'ère du christianisme.

AN1896-1908.E.3267

Source

 

L'un des véritables ancêtres de cette terre africaine !

 

Comme je le mentionnais au début de cette thématique, les apparences sont parfois trompeuses.

 

 

De même via :

  • Les nombreuses émissions animalières notamment,
  • Les safaris photographiques en cette terre africaine, comme il m'est arrivé de réaliser avec un plaisir indéfinissable.
  • Ou, simplement lors d'une visite au sein d'un zoo.

Tout cela ne peut-il pas contribuer, et ce à chacun d'entre nous, à bien connaître cet animal imposant par sa stature, son agressivité, sa vie aquatique,... ?

 

Nonobstant...

Auriez-vous vraiment imaginé que cet animal, cet hypostase du netjer Seth, pouvait représenter l'un des véritables ancêtres du Nil ?

 

D'aucuns parlent même des "chevaux de fleuve"...

 

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://jfbradu.free.fr/egypte/LES%20ANIMAUX/hippopotame/hippo-nil.jpg&sa=X&ei=zb01Uu_-G4rsswbQ6YHADQ&ved=0CAkQ8wc&usg=AFQjCNHLkSvGPmv4rBYnPFWnlsQYD-H5ig

Deux hippopotames dans le Nil...

Sous cette barque de pêcheurs...

Voici la représentation de la dangerosité des "chevaux de fleuve" !

En apparence ils sont bien dociles...

Nous sommes au sein d'une scène de pêche !

Peinture sur calcaire, fin de la 5e voir début de la 6e dynastie....

Musée du Louvre.

Source / link 

 

Souvenez-vous, la femelle hippopotame représentait :

  • La fertilité...
  • La protection des naissances...
  • ...

 

Nos anciens, comme vous savez, fêtait l'arrivée de la crue.

Le Nouvel An...

De ce fait, nous connaissons bien cette dénomination de "la fête Opet". Ce fut en vérité le nom même d'une netjeret hippopotame.

Opet, une déité qui semble bien avoir été liée à la fertilité agraire.

 

La famille des hippopotames serait la descendante des anthracothères !

 

Et bien non...

En remontant très loin dans le passé, il nous serait bien impossible de conclure que notre hippopotame avait en commun certains ancêtres du cheval.

 

L’hippopotame appartient bien au groupe des artiodactyles.

De véritables mammifères ongulés...

Mais connaissez-vous son proche cousin ? Souvenez-vous pour cela des aptitudes aquatiques et même sous-marines particulièrement indiscutables quant à notre hippopotame.

 

Ainsi :

  • Les hippopotames,
  • Et les baleines ont cela de commun, un ancêtre ! De bien nombreuses études issues d'analyses ADN semblent l'avoir démontré. Ainsi, nous sommes bien loin de la période pharaonique puisque il nous faut remonter aux alentours de 50 à 60 millions d’années.

 

Voici donc un animal terrestre (Baptisé Epirigenys lokonensis...), ce dernier aurait donné naissance à deux groupes distincts :

  • Les cétacés, des mammifères marins...
  • Et des anthracothères. Un autre groupe de mammifères terrestres, mais ceux-ci furent ongulés.

De plus...

Aujourd'hui les hippopotames semblent bien être considérés comme les derniers représentants de cette famille.

 

Ainsi...

Le plus proche cousin de l'hippopotame serait bien la baleine.

Hk6 animal map

D'ailleurs à Hierakonpolis, il existait bien une coutume quant à l'enterrement d'animaux exotiques.

Ils furent trouvés dans le cimetière de l'élite HK6.

Voyez, vers le milieu de cette carte, à droite, notre hippopotame...

Source

 

 "L'hippopotame est un vrai Africain.

 

Il serait issu d'une branche ayant évolué indépendamment en Afrique,

continent qui a été isolé des autres entre 110 et 18 millions d'années"

Fabrice Lihoreau.

Paléontologue de l'Université de Montpellier...

 

 

Et maintenant, voici un des célèbres hippopotames bleus, aux traits noirs !

 

 

un des célèbres hippotames bleus à traits noirs - musée

Une cinquantaine d'exemplaire dans le monde !

Musée du Louvre.


"Le potier a dessiné sur leur corps,

 

 

à l'encre noire,

 

 

des fourrés de roseaux et de lotus

 

 

au milieu desquels volent des oiseaux et des papillons.

 

 

C'était une manière de montrer la bête dans son milieu naturel.

 

 

Le bleu en est profond, éclatant

 

et

 

le vert

 

reparaît avec les dynasties saïtes.”

Gaston Maspero.

 

Débonnaire, avec ce mouvement en pleine marche. Tout naturellement, il devait bien se glisser dans les marécages : notons au passage qu'il semble même recouvert de plantes aquatiques.

 

Cette faïence égyptienne...

Parfaitement brillante...

D'un bleu vif, était habituellement déposée dans les hypogées des hauts dignitaires et ce à la fin du Moyen Empire : nonobstant, il faut savoir que ces dépôts disparurent bien subitement, à la fin de la 17e dynastie.

 

A cet effet, souvenez-vous...

Les romains faisaient venir des hippopotames pour leurs jeux, par conséquent, je suppute que cette disparition quant à sa représentation ne peut être imputée au fait de son élimination physique en tant qu'animal nilotique. Ainsi, il devait bien en rester encore suffisamment au sein de la terre des netjerou.   

  • L'historien Ammien Marcellin écrivit qu'il n'y avait plus d'hippopotames sur la terre de Kemet.   
  • L'explorateur Cosmas, du 5e siècle, devait malheureusement confirmer cela.
  • ...
     

Les Égyptiens ont modelé et moulé ainsi de petits objets en "bleu Égyptien", matériau du reste qu'il ne faut pas confondre avec la frite émaillée.

 
Ainsi dans cet art...
Les couleurs avaient une signification bien spécifique, précise, indépendante pratiquement de leur valeur esthétique.
 

 

Le Bleu de cet hippopotame...

 

Il fut en fait bien souvent du silicate de cuivre calcique.

Irtyu...

D'ailleurs ne fut-il pas régulièrement opposé au rouge ?

 

"khesbedjiryt" signifiait "lapis-lazuli fabriqué", ce fut en fait une sorte de substitut au lapis, vous savez bien, cette superbe pierre.

La couleur bleu-turquoise, en cette pierre si caractéristique de l'Égypte ancienne, fut en vérité extraite des mines au sein du Sinaï.

 

 

Nos anciens voyaient le bleu clair :

  • Le ciel,
  • L'air,
  • L’eau,
  • Les murs des nécropoles,
  • Amon, le netjer du vent, de l'atmosphère.
  • Amon-Min,

 

Quant au bleu sombre :

  • Le fameux Lapis-Lazuli, il devait symboliser la voûte céleste de la nuit, mais également des abysses,
  • La nuit,
  • Le monde d'en bas...
  • ...

 

Ne pas oublier le bleu turquoise. Il était consacré à l'univers aquatique, celui du Nil bien entendu.

  • La coiffure des êtres humains,
  • Les édifices,
  • Le fer,
  • Les cornes des rhinocéros,
  • Les défenses des éléphants, quoique nous pouvons les voir en vert,
  • La barbe des netjerou,
  • Leurs ailes bleues aussi, Et bien évidemment, cette liste est bien loin d’être exhaustive. 

 

Une vraie symbolique en somme :

  • La sexualité entre les êtres humains,
  • L’immortalité,
  • La soumission, 
  • L’infini,
  • ...

 

Et comme vous savez, le bleu fut utilisé pour représenter les netjerou :

  • Par exemple, le netjer Amon, dont la couleur devait évoquer son aspect cosmique,
  • On vit aussi certains netjerou à la barbe mais aussi aux ailes bleues.

 

10348195 884949708189527 7441002332276080430 n

Voici maintenant une nouvelle statuette de notre hippopotame bleu.

Celle que nous admirons ici faisait partie en vérité d'un "couple de statuettes".

Nous sommes au sein d'une fosse, celle d'un intendant, Senbi.

De la 12e dynastie.

Source

 

Vous savez peut-être ?

Trois de ses jambes furent visiblement restaurées.

  • Avaient-elles véritablement été brisées volontairement comme d'aucuns semblent le suspecter ?
  • Le furent-elles à des fins de protection ? Et ce vis-à-vis évidemment de Senbi II, dans l'au-delà. Senbi II à Meir, un site de la Haute-Égypte à une trentaine de miles au sud d'Assiout moderne.
     

"William"...

Tel serait le "nom d'emprunt" de cette statuette au sein d'une collection du Metropolitan Museum of Art de New York.

 

Alors l'hippopotame mâle fut-il véritablement l'hypostase de Seth ?

 

 

Voici une petite histoire et ce dans la grande :

 

  • Souvenez-vous d'Apophis, ce pharaon et successeur de Khyan...

Nous sommes à la fin de cette domination étrangère que fut cette invasion Hyksôs : vous savez les fameux "faux amis". On remarquera au passage que les Hyksôs semblaient bien "s’égyptianiser" rapidement par l'emploie de la nomenclature d'Apophis.

 

  • Parallèlement, demeurait à Thèbes une famille princière égyptienne qui gouvernait la région thébaine. Gouvernait, certes, mais en reconnaissant la souveraineté d'Apophis. Ainsi commença, en quelque sorte, la rébellion de la Haute-Égypte.

 

Ainsi je vous rappellerais ce texte provenant du règne de Seqenenre, il relatait ceci :

 


"(...)

 

Le roi Apopi

 

(Apophis)

 

envoya une lettre à Seqenenre

 

 

pour se plaindre que les hippopotames de Thèbes

 

 

l’empêchaient de dormir

 

  (...)"

 

  • Je subodore que cette plainte correspondait à un rituel, celui d'un certain sacrifice, à savoir celui de l’hippopotame ! Ce dernier fut bien l'hypostase du netjer Seth !

Le pharaon Apophis était un des fidèles de cette déité.

  

De fait...

Je suppute qu'il désirait que l'on arrêta ce genre de rituel.

 

  • Apopi n'aurait-il pas finalement voulu montrer, de cette façon, que certains partisans thébains soumettaient l'idée de la reconquête du Nord, dont les vociférations revanchardes seraient parvenues jusqu'à lui... ?

 

  • ... ?

 

Seqenenre rejeta alors la demande d’Apophis...

S'ensuivit alors le fameux conflit et, comme vous savez, le "rejet à la mer des faux amis"...  

 

 

Et l'hippopotame aujourd'hui ?

 

 

Malheureusement, nous savons bien qu'il a disparu du Nil. Paradoxalement à son abondance durant cette antiquité...

 

 

Serait-ce en fonction :

 

→ De la chasse ?

Les mastabas du Moyen Empire et de la Deuxième Période Intermédiaire nous montrent d'ailleurs certaines scènes de chasse à l'hippopotame...  Les nantis ainsi que pharaon bien sûr le chassaient au harpon au sein des marais du Nil. En les chassant d'ailleurs, le spouverain démontrait bien son rôle de protection, de puissance, d'invulnérabilité,...

 

 

Cependant, le faisait-il véritablement pour :

  • Pour sa chair... ?
  • Son cuir usité quant au bouclier ?
  • Son ivoire : dents, défenses ?
  • Sa graisse ?
  • Ses excréments en médecine,... ?
  • ... ?

 

→ De l'augmentation des terres cultivables ?

 

→ Des marais qui disparaissaient ?

 

→ ... ?

 

 

Autrefois...

 

 

Il faisait donc partie intégrante des animaux dangereux de Kemet l'antique, surtout le mâle.

 

En vérité...

L'hippopotame fut probablement une sorte de désastre en ce qui concernait les paysans car il devait ravager les champs pouvant certainement entraîner des famines...

 

Nos anciens avaient cette coutume d'aduler les animaux, surtout ceux qu'ils craignaient. Ainsi, désiraient-ils s'en approprier, en tout cas, concernant leur protection divine.
 

Ceci explique certainement que l'on en retrouva sous la forme de statuettes de couleur bleue dans les hypogées :

  • Hippopotame dans son milieu,
  • Principalement sous le Moyen Empire comme nous l'avons déjà mentionné.
  • ...

 

Référons-nous à cette petite statuette bleue...

Nous voyons bien que cet animal fut souvent représenté avec des plantes, des...

 

Cela devait probablement correspondre à ce marécage primordial, le fameux Noun :

 

 

"C'est dans le Noun

 

 

      que tout être naît" !

 

 

Alors cette sublime statuette...

 

 

Elle devait en fait avoir la fonction d'annoncer la "renaissance", celui du défunt bien sûr !

 

Cela traduisait bien chez nos anciens toute une symbolique.

Ainsi, dès les premières pyramides et jusqu’à Alexandre le Grand nous avons cette opportunité d'y découvrir des scènes de chasse à l’hippopotame.

 

11101153 1421185771536283 7497955093774683870 n

Source

 

11188460 433568883481487 8511874759537661468 n

La partie principale de la paroi nord de la salle de l'offrande est dominée par un beau relief de Ty, il se tenait debout sur un bateau de papyrus et visiblement il présidait une chasse à l'hippopotame.

Ty est debout, derrière le bateau flottant sur un marais rempli de poissons, d'hippopotomes et un crocodile.

Il est représenté avec un "nain" ainsi qu'un animal de compagnie.

Source

 

Nous sommes au sein du Mastaba de TY
avec une scène de chasse à l'hippopotame !
 
  • A l’avant d’une barque deux hommes ont déjà harponnés par cinq fois un hippopotame qui, furieux, menace de renverser leur frêle embarcation, ils ont armés leurs bras pour lancer à nouveau un harpon sur l'hippopotame (les harpons sont munis d'un crochet et maintenus à leurs extrémités par une corde).
 
  • A l’arrière un troisième chasseur tire les cordes des harpons.
 
  • Sous l’eau, un crocodile est maintenu dans les puissantes mâchoires d’un deuxième hippopotame qu’il a osé attaquer.
  • Enfin à l’arrière de la barque nous pouvons y voir le timonier qui essai de la maintenir à flot...

Source / Lien

 

 

Chasser-les-animaux-sauvages-revenait-a-triompher-des-for.jpeg

Chasser les animaux sauvages

revenait finalement à triompher des forces du mal !

Chasse aux hippopotames...

Tombe du vizir Meruka.

Saqqara.

2345 à 2 323...

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c6/Mereruka_Hippo_relief.jpg 

Un hippopotame adulte.

Il est représenté attaquant

et

en tuant un crocodile dans le tombeau de Mereruka.

© Flop Eared Mule

 

 

 

"Il ya de nombreux dessins de scènes de pêche comme un hobby sur les tombes de Saqqarah de l'Ancien Empire autant que c'est sur les monuments du Nouvel Empire."

Source / Lien

 

 

Une fracture guérie de la jambe arrière semble bien indiquer que ce jeune hippopotame a probablement été attaché à un arbre

et

maintenu en captivité pendant plusieurs semaines avant sa mort,

brisant sa propre jambe en essayant de se libérer.

Source / Lien

 

 

11220835 906469206109826 8450031484720822768 n

Limestone ostracon with image of a hippopotamus.

Egyptian, New Kingdom;

 18th dynasty, 1479 - 1425 BC.

Found in Thebes, Upper Egypt, Deir el -Bahri.

Metropolitan Museum

Source

 

1 22

 

1 5

 

1 23

 

2 1

 

 

1 24

© Vicky Metafora

Palette de mudstone sous la forme d'un hipopotamus, avec la queue relevée.

 Yeux, une perforation...

Probablement naqada II, BM (ea67650).

Hauteur : 9.8 cm ; largeur : 18.4 cm ; épaisseur : 0.8 cm ; poids : 0.26 kg

 

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

      

  • Sources...

 

Collection "Passion de l'Égypte" Editions Atlas 2003.


Erman, Adolf et Hermann Ranke (1994 (1948)). La civilisation égyptienne, trad. de l’allemand par Charles Mathien, Paris, Payot, 749 p.

 

Nadine Guilhou, Janice Peyré "La mythologie égyptienne" Marabout - 2005.

 

Bolshakov, A.: Egyptian Hippopotamus Amulet, in: "Hermitage Readings". The George Ortiz Collection, St. Petersburg (12 April 1993), page 4-6, 24.

ANIMAL-EGYPE

Philippe et Marie Huet
Préface d’Alain Zivie

db : E25

 

 

    Ancient egypt hippopotamus faience middle kingdom dynasty 12 ca 1961 1878 b c

Ancient Egypt, Hippopotamus, Faience, Middle Kingdom, Dynasty 12, ca. 1961-1878 B.C.

Source

 

 

 

Ob 7e8f3e ob 16217c ob 535271 ob 751bf1 ob 920c6

 

 

 

Aphorisme...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...   

 

"Ne sois pas méchant,

la maitrise de soi est bonne.

 

Fais-toi un monument durable par l’amour que tu laisse.

 

Fais plier la foule et éloigne d’elle la flamme.

 

Un peuple riche ne se lève pas pour se révolter.

 

Ne l’appauvris pas de sorte qu’il ne soit pas poussé à la révolte.

 

Car c’est le pauvre qui fomente le trouble enrichi paysans et citadins et l’on rendra grâce à dieu pour tes dons.

 

Honore les grands mais veille au bien être de tes gens.

 

Aktoes

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

 

Société Egypte Antiquité Kemet Culture Pharaon Egypte ancienne aimejc animaux

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau