vie quotidienne

Egypt giza 05

Une belle tranche de vie, au sein de l'Ancien Empire, celle d’un homme nommé Perseneb... ! En Égypte ancienne !

ankh hiero "Vivre"… "La vie"…

ww.aime-jeanclaude-free.com  

Logopdf

  Nous sommes le 29 Juillet 2014... 

 

 

Kemet...

Ce fut probablement, comme vous le savez, l'une des plus grandes civilisations du monde antique.

 

Avec deux siècles :

- D'égyptologie,

- D'explorations,

- De fouilles aussi...

 

Deux cents ans comme vous le savez :

- Qui ont dévoilé d'incroyables secrets,

- Permis des découvertes fabuleuses,

- Concéder de merveilleux écrits,

- Inspirés de fantastiques romans également,

- ...

 

Des découvertes qui sont aujourd'hui :

- Non seulement revisitées,

- Mais surtout réétudiées,

- Réexaminées,

- ... 

 

Comme vous allez vous en apercevoir, c'est l'objectif de la thématique d'aujourd'hui à savoir.

 

"Redécouvrir les hypogées de Guizeh"

 A l'âge où les pyramides furent construites.

 

Maintenant que la chronologie des souverains est non pas, parfaitement établie, mais quelque peu structurée.

Même si nous savons qu'elle est largement perfectible dans sa compréhension, dans..

Il semblerait bien que les chercheurs commencent à étudier les tranches de vie quotidiennes d'entités beaucoup moins prestigieuses, quant à leurs titres, mais, combien plus passionnantes encore.

 

  10174809_10204474505731277_7518136797636845967_n.jpg

Une très belle photo...

© Reda Abdel Halem.

 

Voici une tranche de vie, au sein de l'Ancien Empire de l'Égypte antique...

 

Celle d'un personnage à travers quelques peintures murales... 

Celui d'un prêtre...

Il serait dénommé Perseneb.

 

29d17007-6f9e-2384.jpg

Source / Lien

 

Plan de l'article...

 

→ Nous sommes en 2012 !

 

→ Une découverte, celle d'un hypogée, qui finalement ne daterait pas d'hier dans tous les sens du terme !

 

→ Il y a 4 300 ans !

 

→ Un site archéologique dès plus renommés !

 

→ Un hypogée érigé en trois salles !

 

→ Des peintures murales montrant des scènes de la vie quotidienne...

 

→ Une belle tranche de vie antique à travers quelques scènes dès plus vivantes...


→ Selon les inscriptions retrouvées dans cet hypogée...

 

→ L'avenir... 

 

Nous sommes en 2012 !

 

Au sein d'investigations réalisées par une équipe de l'Institut d'Études Orientales de l'Académie des Sciences de Russie.

 

En fait...

Il semblerait que cette mission œuvrait depuis 1996.

 

Une découverte, celle d'un hypogée, qui finalement ne daterait pas d'hier !

 

Puisqu'il semblerait avoir été enregistré par :

 

- Le légendaire explorateur que fut l'allemand Karl Richard Lepsius.

 

- Mais également par l'égyptologue français à savoir Auguste Mariette... Deux grands personnages qui visiblement classèrent cette dernière demeure au sein du 19e siècle ! Mais cela semble bien se justifier, lisez plutôt.

 

Ainsi :

 

"Connu depuis le 19e siècle de notre ère,

l'hypogée ne pouvait guère présenter

de nouvelles fonctionnalités !

 

Par conséquent,

ce fut une vraie surprise de découvrir une peinture

de l'Ancien Empire

au niveau du mur oriental de la pièce centrale"

Maksim Lebede.

Professeur à l'Université d'État de Russie...

 

Aujourd'hui...

Plus précisément en 2012...

Grâce à cette équipe de l'Institut d'Études Orientales de l'Académie des sciences de Russie.

L'hypogée serait estimé de la cinquième dynastie.

Nous sommes ainsi au sein de l'Ancien Empire.

 

giza-painting-discovery-1.jpg

Source / Lien

 

Il y a 4 300 ans !

 

Probablement sommes-nous :

- Au milieu,

- Ou alors à la fin de la 5e dynastie.

2 450 à 2 350 avant notre ère...

 

Cartouches des rois de la Ve dynastie 

Cartouches des pharaons de la Ve dynastie relevés sur les Tables d'Abydos mais ne mentionnant pas Shepseskarê -

Classés dans l'ordre chronologique, de gauche à droite...
Ochmann-HH.

Fichier sous licence Creative Commons - Paternité

 

-26- Ouserkaf (2 504 - 2496),

-27- Sahourê (2 496 - 2483),

-28- Neferirkarê (2 483 - 2463),

Shepseskarê (2 463 – 2 456),

-29- Neferefrê (2 456 - 2 445),

-30- Niouserrê (2 445 - 2 414),

-31- Menkaouhor (2 414 – 2 405),

-32- Djedkarê-Isesi (2 405 - 2 367),

-33- Ounas (2 367 - 2 347).

 

Un site archéologique dès plus renommés !

 

Puisque nous sommes visiblement à 300 m à l'est de la légendaire et grande pyramide du plateau de Guiseh !

 

Rappelons...

C'est un site fort riche en informations et pas seulement en fonction de la présence des fameuses et légendaires pyramides...

Un lieu, comme vous le savez du reste, aux nombreux petits hypogées. Et par voix de conséquence, particulièrement abondants en renseignements quant à la vie quotidienne de nos anciens, à la manière de tranche de vie. D'ailleurs, leurs propriétaires devaient être de rang social quelque peu important simplement par le fait d'avoir le droit de pouvoir ériger leur dernière demeure en ce lieu et à cette époque surtout quant à l'Ancien Empire.

 

Littéralement...

Des champs de dernières demeures à l'est et à l'ouest de la grande pyramide !

 

500px-Giza_pyramid_complex_-map-_fr.svg.png

Voyez au pourtour de la pyramide de Khéops, et pour ne mentionner qu'eux...

Le cimetière Ouest...

Le cimetière Est...

Source / Lien

 

Un hypogée érigé en trois salles !

 

Voici un mur restauré d'une pièce dédiée aux offrandes :

 

giza-painting-discovery-12.jpg

© Maksim Lebedev
Source / Lien

 

Quant aux autres salles :

 

- Celle centrale...

 

giza-painting-discovery-2.jpg

Avec quatre statues...

© Maksim Lebedev
Source / Lien

 

- Et la chambre funéraire...

Elle semblait quant à elle contenir pas moins de onze statues qui représentaient apparemment le propriétaire, Perseneb. Mais également certains membres de sa famille.

 

Des peintures murales montrant des scènes de la vie quotidienne...

 

Une thématique qui est probablement l'un des sujets les plus passionnants qui soit à savoir "essayer" d'imaginer comment nos ancêtres, si éloignés furent-ils, pouvaient vivre et cela de façon quotidienne.

 

N'oublions pas...

L'histoire est toujours en mouvement.

Alors essayons de mentionner une certaine réalité, également historique, mais qui bien évidemment complique quelque peu les interprétations.

 

→ Ainsi, au "Moyen âge", pour ne mentionner que cette époque, une certaine population devait utiliser l'intérieur comme un habitat.

 

→ ...

 

→ De plus, aux environs du 19e siècle de notre ère...

La croissance...

Comme du reste l'industrialisation du Caire...

Tous cela semblent avoir conduit à d'intenses pollutions quant au site de Guizeh.

 

En pleine restauration, ce qui devait bien évidemment inclure le nettoyage :

 

giza-painting-discovery-4.jpg

Sans critiquer pour autant...

C'est quand même un métier, une passion,..., à risques.

© Maksim Lebedev

Source / Lien

 

giza-painting-discovery-4-modifiee.jpg

Attention : image initiale modifiée...

© Maksim Lebedev

Source / Lien

 

Nonobstant :

 

"... aucune des scènes n'a été complètement perdues.

 

Les traces restantes

permettent la reconstruction de l'ensemble de la composition"

Maksim Lebede.

Professeur à l'Université d'État de Russie...

 

Ainsi...

Les scientifiques auraient découverts des peintures au moment où ils auraient commencé la restauration de cet hypogée.

 

"La peinture a été faite sur une mince couche de plâtre fin blanc

noirci par la suie

et

la saleté du 19ème siècle.

 

Au moment de l'enregistrement,

seulement environ 30 pour cent de l'enduit d'origine

était visible conservé sur le mur"

Maksim Lebede.

Professeur à l'Université d'État de Russie...

 

giza-painting-discovery-7.jpg

"Au moment de l'enregistrement,

seulement environ 30 pour cent de l'original

en plâtre avait été conservé sur le mur"

© Maksim Lebedev

Source / Lien

 

Une belle tranche de vie antique à travers quelques scènes dès plus vivantes...

 

Probablement une illustration d'une tranche de vie quotidienne ! Voilà ce que les chercheurs ont eu le privilège de découvrir.

 

→ En haut d'un des mûrs...

Il y a visiblement des barques qui naviguent encore sur le Nil et cela en direction du sud, si on se réfère aux voiles.

 

"... représentent probablement le retour du propriétaire du nord après un pèlerinage

ou

 une inspection de ses domaines funéraires"

Maksim Lebede.

Professeur à l'Université d'État de Russie...

                                                                                                          

Quant à ses domaines...

Il semblerait bien qu'ils furent exonérés d'impositions.

Étaient-ils transmis par les défunts afin de soutenir les survivants qui se devaient à l'entretien de la dernière demeure ? 

 

En tout cas :

 

 "... bateaux avec des voiles

[...]

cela reflète le statut élevé de la personne."

Maksim Lebede.

Professeur à l'Université d'État de Russie...

 

giza-painting-discovery-9.jpg

Un bateau en haut d'un des murs...

 "Cette image montre une reconstruction de l'un d'eux."

© Maksim Lebedev

Source / Lien 

 

→ Un homme avec son épouse et "probablement" ce qui devrait être un chien domestiqué, certainement déjà à cette époque !

 

giza-painting-discovery-10.jpg

Le chien est montré ici aux pieds de Perseneb !

© Maksim Lebedev

Source  / Lien

 

→ Des scènes de la vie agricole...

 

"Deux registres inférieurs représentant différentes scènes agricoles :

de labour,

de semis,

 les travailleurs de conduite moutons sur des graines de semence,

ânes route chargé de gerbes à l'aire de battage"

 Maksim Lebede.

Professeur à l'Université d'État de Russie...

 

giza-painting-discovery-8.jpg

Une scène agricole...

Une conduite de moutons visiblement... 

© Maksim Lebedev

Source  / Lien

 

→ Un homme (Le défunt ?) sur un bateau, certainement une scène de chasse aux oiseaux et ceci au sein d'un marais !

 

giza-painting-discovery-14.jpg

Cette image montre une partie du marais...

© Maksim Lebedev

Source  / Lien

 

Tout un symbolisme ?

 

"Toutes les scènes représentées ont des significations symboliques importantes.

 

La chasse aux oiseaux dans le marais

peut se référer à des idées de renaissance

et

de domestication des forces chaotiques"

Maksim Lebede.

Professeur à l'Université d'État de Russie...

 

→ …

 

Selon les inscriptions retrouvées dans cet hypogée...

 

L’homme aurait été visiblement dénommé Perseneb.

 

Et devait avoir pour fonction celui :

- De prêtre...

- Mais également d'intendant.

 

Son hypogée, vous l'aurez bien compris, fut en partie restauré par cette mission Russe. Et cela le fut en 2013.

 

L'avenir...

 

Comme vous le savez, les peintures sont en cours d'être restaurées.

 

Visiblement...

La fin des travaux feront certainement l'objet d'une publication.

 

Alors à suivre prochainement...    

 

Clé de VIE  

 

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter : 

 

     • Sources... 

 

Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003

 

Dictionnaire de la Civilisation Égyptienne - Rachet Guy - Larousse

Lire la suite