Sohag

Les deesses neith et nout protegent l une des urnes funeraires du pharaon senebkay jennifer wegner penn museum

Seneb-kay, un nouveau pharaon ? En Égypte ancienne !

Tomb of pharaoh senebkay at south abydos

"Vivre"…

"La vie"…

ww.aime-jeanclaude-free.com   

Logopdf

 

Peut-être...

La première preuve tangible de l’existence d’une dynastie oubliée ?

 

  2014-635254025705007244-500.jpg

Voici une superbe photo selon moi !

Admirez les couleurs toujours aussi éclatantes.

Le pharaon Seneb-kay.  

© Egypt Ministry of State for Antiquities…

Source / Lien 

 

M. Joseph Wegner...

Il semble avoir affirmé qu'il se sentait à l'époque, souvenez-vous nous serions bien en 2014, comme Howard Carter lors de la découverte de la célèbre tombe de Toutânkhamon en 1922.

Il se trouvait alors dans la première entrée qui le conduisit jusqu'à la chambre funéraire.

Ainsi...

Il se serait trouvé accueillis par un mur de calcaire sur lequel avait été peint le "cartouche".

 

1545788_715701525114347_420622455_n.jpg

"Celui dont ka (esprit) est en bonne santé".

© Jennifer Wegner /  Penn Museum

 

Plan de l'article...

 

→ Nous sommes au sud d’Abydos au sein du gouvernorat de Sohag !

 

→ Mais quel est ce lieu, Sohag ?

 

→ Ce que semble montrer les photographies…

 

→ La nomenclature royale…

 

→ Dixit Dr.Mohamed Ibrahim et le papyrus de Turin...

 

→ Le squelette d’un pharaon inconnu à ce jour ! 

 

→ Aucun mobilier funéraire ne fut découvert !

 

→ Nous voici donc au sein de cette Deuxième Période Intermédiaire !

 

Vous aurez certainement remarqué la petite taille de cette dernière demeure.

 

→ Selon K. Ryholt...  

 

Serait-il alors à l'origine de la Famille Royale d'Abydos

 

Nous sommes au sud d’Abydos au sein du gouvernorat de Sohag !

À environ 500 km soit en fait 300 miles et ce au sud du Caire.


Le Dr Wegner...

Kevin Cahail, Ph.D...
Ainsi que leur équipe d’archéologues, composée en particulier de membres de l’Université de Pennsylvanie et du ministère des antiquités Égyptien, auraient donc mis à jour, un petit hypogée !

Cependant, paradoxalement à sa taille…
Tout semble laisser penser qu’il s’agirait bien d’un pharaon inconnu des listings et ce jusqu'en 2014 !
Seneb-kay.
3600 à 3700 ans avant l'ère du Christianisme. En fait, les archéologues subodorent la date de 1650 ans... Ce souverain serait inscrit dans une ère troublée, la Deuxième Période Intermédiaire ! Une ère de transition entre le Moyen et le Nouvel Empire.

 

Kemet fut alors bien divisée en plusieurs dynasties simultanément :

  • Les Hyksos...

Venus du Proche-Orient tiennent le delta du Nil.

  • Thèbes...

Et les futurs successeurs des pharaons du Moyen Empire !

  • Abydos

Probablement le siège d'une troisième dynastie et ce bien en parallèle.

 

"La famille royale d'Abydos,

qui pourrait avoir été fondée par Senebkay,

est d'origine égyptienne

et

ne s'est pas soumise au pouvoir des Hyksôs"

Ali al-Asfar.

 

Nous sommes en fait au cœur d’une histoire, celle probablement d’un véritable massacre.

 

abydos-1.jpg

© Egypt Ministry of State for Antiquities…

Source / Lien 

 

Mais quel est ce lieu, Sohag ?

Souvenez-vous…
Il y a peu de temps de cela, fin décembre 2013…
Nous parlions déjà de cet endroit, avec la même équipe d'ailleurs.

Il fit donc l’objet d’une autre prestigieuse découverte ! Celui d'un énorme sarcophage daté de la 13e dynastie.

Rappelez-vous...

Cela pouvait être un des Sobekhotep.

 

sohag.jpg

Source / Lien

 

Sohag…
Elle est donc localisée au sud d'Assiout, sur la rive gauche du Nil.

Sohag-2.jpg

Source / Lien

 

Voici ce que semble montrer certaines photographies…

 

abydos-2.jpg

© Egypt Ministry of State for Antiquities.

Source / Lien

 

Nonobstant, l'hypogée du pharaon ainsi que sa momie, furent entièrement pillées !

 

Hélas quant à sa vie d'éternité...

Tout autant pour nous du reste ! Nous contemporains, qui pouvons finalement participer, même aussi modestement qu'avec cet article, à la pérennisation de son existence.

 

Aussi...

Les chercheurs y retrouvèrent-ils visiblement quatre chambres, dont une funéraire et en calcaire. Au sein de cette dernière, nous pouvons y admirer des figurations de netjerout comme furent Nout, Nephtys, Selket, et Isis;

Vous remarquerez bien évidemment un sarcophage.

Il est en bois !

Les archéologues y auraient trouvé les restes du squelette du "probable pharaon". Malheureusement, ce dernier se retrouve particulièrement endommagé. Il se situerait bien au sein de la chambre funéraire.

Ce qui semble cependant quelque peu inédit dans notre cas de figure, c’est que cette salle ne dispose plus de toit aujourd’hui ! Cela devrait tout de même nous suggérer un indice quant à sa nature...

 

1551641_725584534125847_849943662_n.jpg

© Josef Wegner, Penn Museum.

 

03-BurialRemains.jpg

© Kevin Cahail / Penn Museum.

Source / Lien

 

La nomenclature royale…

Ainsi, un cartouche aurait été découvert prouvant de fait son identité royale.
De forme ovale comme vous l'imaginez bien !

 

Elle fut en fait décryptée :

  • Sur son sarcophage,
  • Ainsi que sur un mur de l'hypogée dont le plafond devait être en bois, comme son sarcophage du reste !

 

De plus, les chercheurs semblent avoir pu y lire visiblement :

 

 "Roi de Haute et Bass-Egypte,

 

Woseribre,

 

le fils de Râ,

 

Senebkay."

 

abydos-4.jpg

Il semblerait que les blocs de pierres furent réutilisés, à la mode de nos anciens, le palimpseste !

© Egypt Ministry of State for Antiquities…

Source / Lien

 

06-Neith-Nut-140117.jpg

Voyez le disque solaire ailé avec l'uraeus...

Les deux yeux oudjat...

Voici donc une scène peinte de la netjeret Neith : représentant la guerre, la sagesse,...

Voyez également Nout, la netjeret du ciel, de la guerre et de la sagesse.

Elles devaient certainement protéger la dernière demeure, les canopes,...

© Jennifer Wegner / Penn Museum

 

abydos-3.jpg

Voyez en début d'article, le grossissement du cartouche.

© Egypt Ministry of State for Antiquities…

Source / Lien

 

1560581_725585424125758_1845257428_n.jpg
© Penn Museum

 

Dixit Dr. Mohamed Ibrahim et le papyrus de Turin...

 

Son nom serait de plus bien visible au niveau d'un certain papyrus, celui de Turin !

Vieux quant à lui de plus de 3 000 ans. Nous y retrouvons du reste au moins 300 noms de pharaons.

 

le-papyrus-de-Turin-Sipa.jpg

Papyrus de Turin.

Source / Lien

 

Un papyrus qui serait daté du règne de Ramsès II.

1200 avant notre ère.

Il y aurait visiblement deux pharaons avec le nom de trône "Woser ... re" . Ils seraient apparemment en tête d'un groupe se composant de 12 souverains, la plupart inconnus du reste.

 

Le squelette d’un pharaon inconnu à ce jour !

 

abydos-6.jpg

© Egypt Ministry of State for Antiquities…

Source /  Lien

 

Voyez ce squelette !

Apparemment, il fut un grand homme par sa taille en tout cas, et serait estimée par les experts à 1 m 85 (6 feets).

De plus...

Selon les observations préliminaires notre défunt semble être décédé peu de temps avant la cinquantaine.

 

Wenger est allé bien plus loin.

Il avait non seulement trouvé un pharaon inconnu à ce jour, perdu pour être plus exact et ce si nous prenons en compte le papyrus de Turin, mais encore, avait-il aussi probablement découvert, une nouvelle dynastie.


Voilà ce que semble nous transmettre les chercheurs à son sujet :

 

"Il a été momifié


 mais son corps a été tiré à part


par les anciens pilleurs de tombes"

 

Aucun mobilier funéraire ne fut découvert !

Nonobstant, demeurait quand même aux regards des archéologues les vases canopes !

 

Ceux là même qui contenaient comme vous savez et préservaient aussi les organes :

  • Le foie...

Amset, la tête humaine, avec la netjeret Isis, le Sud.

  • Les poumons...

Hapi, le babouin, avec la netjeret Nephtys, le Nord.

  • Les intestins...

Qebeshsenouf, la tête de faucon, avec la déité Selket, l’Ouest.

  • Et l’estomac...

Douamoutef, la tête de chacal, avec la divinité Neith, Est…
 

En fait...

Is devaient représenter les quatre "âmes" d’Horus l’ancien, les quatre directions. Et ils étaient secondés dans leurs tâches par une netjeret. Ils devaient être déposés près du sarcophage, dans la chambre funéraire de l'hypogée, sur une caisse, une cuve,…

Un vase canope en bois de cèdre... Voilà bien un parfait palimpseste ! Visiblement ils furent réutilisés car ils portaient encore le nom du pharaon précédent. Ils sembleraient provenir de l'hypogée voisin, souvenez-vous, il s'agit de Sobekhotep et de son sarcophage que voici...

 

Dc040895ec senebkay pennmuseum 2 09 abydoschamber1

En juin 2013...

L'équipe du Penn Museum mit au jour ce sarcophage en quartzite, qui a dû être réalisé pour probablement Sobekhotep I, vers 1780 avant J.-C.,

durant la 13e dynastie.

En fait, les recherches alentour auraient conduit à la découverte d'un autre pharaon, jusque-là inconnu, Woseribre Senebkay,

qui aurait vécu vers 1650-1600 avant J.-C.

© Josef Wegner, Penn Museum

 

Certains suggèrent que cela pourrait démontrer que nous étions au cours d'une période de grandes difficultés économiques, politiques, structurelles,...  

Cela semble tout à fait certain quant à la dynastie oubliée d'Abydos qui devait se trouver bien isolée économiquement.

Nonobstant...

Il ne faudrait pas oublier que le palimpseste était monnaie courante, même dans une période de richesse, rappelez-vous de Ramsès II, qui fut passé maître en la demeure.


"... pas de mobilier funéraire découvert dans la tombe,

 

confirmant


qu'il avait été volé dans l’antiquité..."
M. Ali al-Asfar.
Responsable du ministère des antiquités...


Plus de mobilier !


Nous voici donc au sein de cette Deuxième Période Intermédiaire !

 

"Cela ajoute à notre histoire pharaonique,

et

met en lumière une époque dont nous savions très peu auparavant"

Asfar.

 

Souvenez-vous, ce fut une période qui allait de la 13e à la 17e dynastie :

  • La 13e dynastie fut composée d'au moins 60 pharaons pratiquement tous inconnus ainsi que de deux lignées.

L'une provenant de Thèbes...

La seconde à Ithet-taoui, près de Licht...

  • N'oublions pas le règne des souverains sémites, les "faux amis", les Hyksôs...

Deux dynasties...

La 15e, celle des "Grands Hyksôs"...

La 16e, les "Petits Hyksôs"...

Pas moins de 176 souverains étalés sur une période de 184 années, situés dans le royaume du Nord. Il me semble que cela fut sous le règne d'un certain Dedoumosés, nous sommes en fait autour de 1650, que les fameux Hyksôs étendirent leur domination sur Kemet. Un marqueur quant à cette époque, la fameuse cité fortifiée d'Avaris.

  • La 17e dynastie fut marquée, comme vous savez, par le début d'une bien longue guerre de libération, engagée par Thèbes.

Taà II...

Kamosé qui repoussera la frontière Nord de son royaume jusqu’au delta du Nil.

Elle sera achevée par Amhosé qui initia du reste la 18e dynastie.

 

Selon Joseph Wegner :

 

 "La taille modeste de la tombe

 

illustre le déclin économique"

 

Vous aurez certainement remarqué la petite taille de cette dernière demeure.

 

Tellement peu comparable finalement par rapport à cette immense hypogée TT33, celui d'un prêtre, et non d'un souverain, au nom de Padiaménopé !

A el-Assasif...

Nous pourrions presque penser qu’il a une erreur sur la personne et, que son propriétaire fut certes un haut dignitaire, mais certainement pas un pharaon !

Mais cela est sans prendre la mesure du contexte économique, social, historique relative au règne de ce personnage, que nous venons à peine de découvrir l’existence !
1650 avant notre ère…
La Deuxième Période Intermédiaire…
L'autorité centrale s'était à nouveau effondrée comme à la Première Période.  Apparu alors de bien petits royaumes...

 

Selon K. Ryholt...

 

Souvenez-vous de son livre quant à la Deuxième Période Intermédiaire :

  • Il traite du processus croissant d' "égyptianisation" des Hyksos à travers des exemples de politique, de titulature.
  • En deuxième partie nous voyons les problèmes de titularisation des pharaons de la Troisième Période Intermédiaire.

 

Ainsi...

Dans son ouvrage y demeurait visiblement un souverain au nom de Kay. Il aurait été alors du reste le fils d'un certain Seb.

Ryholt mentionna que ce pharaon possédait le bâton magique. Ce dernier d'ailleurs devait appartenir initialement à un certain Seneb-Kay. Une nomenclature nouvellement découverte comme vous savez maintenant, et découvert à Abydos.

 

Fut-il vraiment le même personnage qui fait l'objet de cette découverte ? Les archéologues subodorent visiblement que Seneb-Kay appartiendrait bien à cette dynastie celle d'Abydos...

 

Ce nouveau souverain, serait-il alors à l'origine de la Famille Royale d'Abydos ?

 

La "Dynastie Abydos"...

Contemporaine de la 15 et 16e...

De Thèbes...

Souvenez-vous alors de l'égyptologue K. Ryholt, en 1997...

 

"La famille royale à Abydos,

 

qui peut avoir été fondée par Senebkay,

 

est d'origine égyptienne

 

et

s'est pas soumise au pouvoir des Hyksôs"

  Ali al-Asfar. 

 

De 1650 à 1650...

Il semblerait que les souverains de cette dynastie d'Abydos aient érigé leur hypogée proche de ceux du début du Moyen Empire.

Seneb-kay en ferait alors partie !

 

  1052783_10152126755444710_1482441927_o.jpg

© Penn Museum

 

Alors cette nouvelle découverte, celle d'un pharaon retrouvé (Souvenez-vous du papyrus de Turin, et de cette égyptologue Kim Ryholt ) :

 

"Cette trouvaille est importante,

car le secteur dans lequel elle a été faite est riche d’espoir.

Une partie,

si faible soit-elle,

du voile qui entoure la Deuxième Période Intermédiaire, pourrait être levée au cours des prochaines campagnes"

Pascal Vernus.

Lire la suite