MOMIE en Égypte ancienne ...

 

 


 

MOMIE en Égypte ancienne ...

14572328 150511615414489 6600958947819922205 n

ânkh ...  

"Vivre" …

"La vie" …

"Soyez au service de la vie" au moins avec http://www.aime-jeanclaude-free.com/

 

⇒ "Les égyptiens pensaient que pour qu'une âme "Ka" puisse atteindre la vie éternelle dans l'au-delà, le corps devait être préservé de la putréfaction, il ne fait aucun doute que la conservation du corps est une condition essentielle et indispensable pour la survie dans l'au-delà. C'est la raison pour laquelle ils ont développés des véritables techniques et un véritable savoir-faire qui permet de momifier les corps des défunts.

Au cours des trois millénaires que compte la civilisation égyptienne, les techniques n'ont cessés d'évoluer et de se perfectionner, les premières momifications remontent à l'Ancien Empire, auparavant, ils enterraient leurs morts dans le sable du désert enveloppés dans une peau de bête ou une natte, les températures et l'hydrométrie permettait de conserver les corps. Par la suite les morts étaient déposés dans un cercueil puis enfermés dans une tombe, ils se sont ainsi rendu compte qu'il fallait retirer les organes internes pour obtenir une meilleure momification."

 

Rtx73xl3

Le sarcophage de sennedjem.

 

Exemple unique ou phénomène général ?

L'objectif : déterminer si les portraits funéraires étaient réellement fidèles aux visages des défunts.

Ainsi, des chercheurs, en 2020, reconstruisirent le visage d'une momie égyptienne pour le comparer à son portrait.

 

Momie Nerlich ag et al plos one 2020.

© Nerlich AG, et al. PLOS One (2020)

 

Capture d'écran

Capture d'écran 

 

https://www.youtube.com/watch?time_continue=121&v=NOTrzIEftlI&feature=emb_logo

Capture d'écran 

 

https://www.youtube.com/watch?time_continue=121&v=NOTrzIEftlI&feature=emb_logo

Capture d'écran 

 

https://www.youtube.com/watch?time_continue=121&v=NOTrzIEftlI&feature=emb_logo

Capture d'écran 

 

Reconstitution momie Nerlich ag et al plos one 2020

© Nerlich AG, et al. PLOS One (2020).

 

Cette peinture "a dû être réalisée peu après sa mort, potentiellement avec l'aide de croquis préliminaires", d'après le rapport, et donc qu'elle ressemblait étroitement au défunt.

Difficile toutefois d'affirmer, à partir de ce seul exemple, qu'il en est de même pour la grande majorité des autres portraits.

 

  • L'œuvre était coincée entre les bandelettes, au niveau du visage.

Il y a quelque 2 000 ans, les peintres de l'Egypte ancienne avaient un bon coup de pinceau pour représenter les défunts. 

Entre le Ier et le IIIe siècles de notre ère ...

Durant la période romaine ...

Une nouvelle mode funéraire est apparue en Egypte ancienne, les momies étaient placées dans les dernières demeures avec un portrait censé représenter le défunt. Peint sur du bois ou du lin ...

 

  • Mais le doute persistait.

Près d'un millier de ces portraits ont été mis au jour, en particulier dans la région de Fayoum au sud du Caire.

Mais ces peintures ressemblaient-elles réellement aux défunts ?

Les observations ont montré que les œuvres présentaient une grande diversité d'un individu à l'autre, suggérant que chacune avait été réalisée spécifiquement pour un défunt.

 

  • La momie d'un très jeune garçon ...

Mise au jour dans les années 1880 ...

Dans un cimetière proche de la pyramide de Hawara ...

Non loin de la région de Fayoum.

 

L etude a mis en evidence une grande ressemblance entre le portrait de la momie et la reconstruction faciale de l enfant nerlich ag et al plos one 2020

L'étude a mis en évidence une grande ressemblance entre

le portrait de la momie

et

la reconstruction faciale de l'enfant.

  © Nerlich AG, et al. PLOS One (2020).

 

Des chercheurs allemands et autrichiens ont donc réussi à reconstruire virtuellement le visage d'un jeune enfant momifié au premier siècle de notre ère. Ils ont ensuite comparé le résultat au portrait qui figurait sur sa momie, révélant une grande ressemblance.

→ Un visage rond,

→ Des cheveux bouclés, 

→ Deux grands yeux marron,

→ Un petit nez, long, fin, 

→ Une petite bouche aux lèvres pleines, 

→ ...

→ Corps de 78 cm de long et 26 cm de large,

Très jeune garçon, âgé de trois à quatre ans au vu de ses dents et de ses os,

→ Une partie de ses organes ont été retirés,

→ ...

Probablement décédé d'une maladie ayant affecté ses poumons comme une pneumonie par exemple ...

 

  • Une très grande ressemblance !

Pour éviter toute partialité ...

L'artiste chargé de la reconstruction faciale a été soigneusement tenu à l'écart de toutes images ou informations spécifiques concernant le portrait.

Il n'avait à sa connaissance que la couleur yeux, des cheveux ainsi que la coiffure, afin de s'assurer que ces "trois caractéristiques correspondraient".

L'enfant parait seulement plus âgé sur le portrait que sur la reconstruction, conçue certainement afin de lui donner trois-quatre ans.

 

Le visage virtuellement reconstruit ...

Le portrait ... ont montré une très grande ressemblance.

 

© Nerlich AG, et al. PLOS One (2020)
© Nerlich AG, et al. PLOS One (2020)

 

"La reconstruction faciale

montre un enfant

avec des traits faciaux infantiles classiques très similaires à ceux du portrait"

 constate l'équipe du professeur Andreas NERLICH,

chercheur à l'Institut de pathologie de la München Klinik Bogenhausen et principal auteur de l'étude.

 

http://www.circuitsegypte.com/images/satellite-egypte.jpg

 

Voir mon site internet ⇒

→  https://www.aime-jeanclaude-free.com/blog/momification/

→  https://www.aime-jeanclaude-free.com/videos/momification-en-egypte-ancienne/

 

Aussi :

Il est bien temps de prendre soin de vous !

Puissiez-vous avoir

la longue vie

du héron-bénou !

 

Vie prosperite sante

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

 

  Fils de Râ, seigneur des Deux Terres, Aimé, doué de vie, comme Râ, à jamais.

 

  • 9

    Le sarcophage de Sennedjem, en Égypte ancienne.

    Le sarcophage de Sennedjem, en Égypte ancienne.

                                                                                                                                                 Accueil   "Vivre" … "La vie" … "Soyez au service de la vie" au moins avec http://www.aime-jeanclaude-free.com/     Nous sommes en ce samedi 21 septembre 2019 ...   Sḏm(.w) ˁš m st Mȝˁt. Voici les serviteurs de "la place de vérité", st Mȝˁ.t, Sat Maât. Nous sommes bien sûr au sein de Deir el-Medineh, pȝ dmj, "la cité" ...   Source   Les spécialistes du NMEC, Musée national de la Civilisation Égyptienne du Caire, aurait visiblement montré une momie en parfaite état de conservation. Le NMEC toujours en travaux comme vous savez ... Il sera le premier musée entièrement consacré à cette civilisation Kémiste : il se situe en fait sur le site archéologique de Misr al-Fustat dans la partie ancienne du Caire, surplombant le lac Ain El-Seera.   Conçu par les architectes : Égyptien El Ghazzali Kosseiba, Et l’architecture intérieure par un japonais Arata Isozaki.   "Le NMEC présentera la civilisation égyptienne des temps préhistoriques à nos jours, par une approche multidisciplinaire mettant en avant le patrimoine matériel et immatériel du pays." Source   Nous voila donc au sein d'une opération somme toute bien délicate !   Sennedjem fut un serviteur ...   Nous voilà donc en présence d'un légendaire ouvrier que nous pouvons avec une très grande probabilité décrire comme ayant été "super" qualifié car il fut superviseur de son état, et ce au moins(Car pas seulement !) sur les chantiers de constructions des hypogées de cette belle "vallée des deux portes des rois". Il fut donc bien un serviteur au sein de la légendaire Place de Vérité dans ce très beau et unique village pharaonique, que vous connaissez tous, celui des artisans de Deir el-Médineh.    "Le caveau a environ 5 m de long sur 3 de large. Il est voûté , avec une voûte très surbaissée et peint des plus vives couleurs ; malheureusement, les peintures et les textes ne sont que des extraits du livre des morts ... " Gaston Maspero - Lettres d'Égypte -   Nous sommes ainsi transportés au cœur même de l'une des plus célèbres dernières demeures de cette nécropole de l'Ouest. Elle a été retrouvée en 1886 et publié en 1920 : le diplomate et égyptologue catalan Eduard Toda.   Ainsi : → Sur la paroi Ouest ... Nous pouvons y admirer Sennedjem lui-même ainsi que son épouse Iyneferti et ce en train de vénérer les netjerou(t) de l'au-delà réunis au sein d'une chapelle, surmontée d'une frise avec des cobras. En tête de chacune des lignes, Osiris en haut et Râ-Horakhty juste dessous. Tout en haut de la paroi, dans un cintre, deux Anubis assis sur des chapelles se font face. Les deux époux semblent bien parés d'un élégant drapé au plissé harmonieux levant leurs mains en signe d'adoration : sur leur tête brûle un cône d'encens et le front de la jeune épouse est ceint d'une fleur de lotus bleu largement épanoui. → Sur la paroi Est ... Un très beau spectacle ... Certainement d'ailleurs l'un des plus connus de ce site de Deir el-Medineh. Sennedjem a pu accéder aux Champs d'Ialou en compagnie de son épouse Yineferti. Du reste, il est curieux de les retrouver là, à savoir tous les deux, s'adonnant à des activités agricoles comme le labourage, le semage, le moissonnage dont normalement ils sont exemptés de leur vivant et ceci de part leur fonction ! Tout simplement participent-ils ainsi de façon tout à fait symbolique, tout comme pharaon le fit ; la survie éternelle d'une Égypte qui dépend étroitement de l'inondation providentielle et des bienfaits qu'elle procure mais que seul un dur labeur dans les champs pouvait mettre à profit pour les habitants de Kemet. Le cintre est imagé de deux babouins se faisant face et acclamant sur leur passage la barque solaire du netjer Râ-Horakhty.     Ainsi, le sarcophage de Sennedjem a été ouvert afin de pouvoir le restaurer.   Voici un sarcophage en bois revêtu et peint de Khonsou, fils de Sennedjem. provenant de la tombe de Sennedjem (TT1). "Au dernier étage de la salle 17 du musée égyptien du Caire, JE27302", avec le contenu d’autres pièces de la tombe. Fouillé, documenté et publié par le diplomate égyptologue catalan Eduard Toda. © www.drhawass.com   "La tombe N°1 est non seulement une des plus belles et des mieux conservées de Thèbes ; mais c'est, de plus, un exemple parfait, complet et typique d'un grand tombeau de famille comprenant les quatre composants réguliers, la cour et les chapelles accessibles aux vivants, le puits et le caveau réservés aux morts." Bernard Bruyère. Cela devrait certainement permettre aux scientifiques, du moins je le subodore ainsi, d'en connaître bien davantage : Quant à la méthode de momification, Et même celle de l'inhumation, ... Les maladies éventuelles du malheureux défunt, Les usures du temps vis-à-vis du corps lui-même, ...   Apparemment il aurait exercé ses talents sous deux règnes pharaoniques : Sethi I, Ramsès II.   La momie fut renfermée dans une bulle. Et ce afin de réaliser une fumigation dans le but évident de détruire tous les micro-organismes.   © Ministry of Antiquities   Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :   Sources ...   Ministry of Antiquities  وزارة الآثار Unesco.org ...   "Eduard Toda i Güell" (Amigos de la Egiptologia). https://www.lavanguardia.com/cultura/20190922/4     Alors, à suivre ... J'espère que vous avez pris autant de plaisir à lire mes textes que j'en ai eu à vous les écrire !     Aussi : Il est bien temps de prendre soin de vous !         Fils de Râ, seigneur des Deux Terres, Aimé, doué de vie, comme Râ, à jamais.