Culture

10881947 683005108484781 5379871923244293103 n

Face au temps qui passe, le destin des vieillards : furent-ils autant adulés au sein de cette Égypte ancienne ?

 Vieillard epoque ptolemaique musee du louvre 

 

Une vaste thématique ...

Celle de la vieillesse …

Celle "des vieux" … Paradoxalement (Me semble-t-il !) au fait que bien trop peu d’historiens, de sociologues, …, y font face véritablement. Aussi j'invite nos égyptologues patenté(e)s à investiguer dans ce domaine et plus précisément, peut-être, quant au vieillissement  du "peuple".

 

Avec cette analyse :

  • Des évolutions de la famille,
  • Des patrimoines,
  • Des rapports à la propriété,
  • Des "secours", 
  • De l'hébergement,
  • De la nourriture : la "gériatrie", a t'elle pu se développer d'une certaine manière ? 
  • Des attitudes devant la vie et la mort,
  • De la médecine,
  • …  

 

Une vaste thématique (Tellement "humaine" !) et toujours contemporaine malheureusement … !

 

Une vaste thématique, significative aussi et ce quant à la "qualité comportementale d'une culture".

 

Une vaste thématique qui ne pourra, bien évidemment, pas être traitée en un seul article !

 

Ainsi :

 

  •  Quelle image cette civilisation renvoie-t-elle donc véritablement quant au grand âge ?

D'aileurs ...

A quel âge devenait-on véritablement "vieux" ? Car finalement, cela représente bien "un construit social" et ce évoluant en fonction des normes que se donnaient la société.

La "construction sociale de la vieillesse" à travers bien évidemment la sphère privée. Quant au traitement collectif … ? 

 

  • Cette vieillesse, de quelle manière pouvait-elle être perçue ?

Fut-elle Idéalisée ?

Etait-elle plutôt un fardeau pour cette société ?

... ?

 

  •  Nos anciens, de quelle manière furent-ils représentés ?

Souvenez-vous de ce légendaire papyrus érotique de Turin.

Voyez alors cet homme ...

Visiblement il est d'un âge certain et ce malgré qu'il fut acrobatiquement représenté : un monde bien idéalisé ? Voyez, également, il est "accompagné" par une jeune femme : du moins c'est ce que nous imaginons à première vue !

 

  •  L'âge, inspirait-il le respect ?

Aujourd'hui ...

Il semblerait faire plutôt peur et ce paradoxalement à une longévité maximale pratiquement atteinte en certaine région !

 

  • Les vieillards, de quelle manière étaient-ils assimilés dans la population ?

Les prenait-on en charge ?

Et par qui ?

Y avait-il véritablement cette solidarité familiale ?

... ?

 

  • Les aïeux, et même pourquoi pas (Dans certains cas peut-être.) les bisaïeuls : travaillaient-ils jusqu'au terme de leur existence ?

Devenu physiquement inapte à assumer leur charge de travail, une charge qu'elle qu'elle fut du reste, que devenaient-ils alors ?

Y avait-il une solidarité intergénérationnelle ? 

Etaient-ils si nombreux que cela finalement, les véritables anciens ?

"Au fil" des périodes pharaoniques, y eut-il des évolutions comportementales !

Et que signifiait donc cette expression ? Celle que vous avez bien certainement déjà rencontrée … Souvenez-vous alors de "prendre un bâton de vieillesse" ?

 

  • La médecine, prodiguait-elle déjà des soins spécifiques au grand âge ?

Pour les nantis ?

Pour le commun du peuple ?

 

 

110 ans !

 

Un âge bien vénérable.

 

Ayant été considéré comme un chiffre "béni"

 

pour nos anciens Égyptiens.

 

Nos anciens "semblaient" bien s'être fixés cet âge là !

Et cela comme étant celui du terme parfaitement idéal quant à une vie bien heureuse ! Aussi, vous l'aurez parfaitement compris, il ne faut certes pas prendre au pied de la lettre cet âge fatidique de 110 ans : il fut cependant revendiqué par un certain vizir autant d'ailleurs qu'à travers certaines croyances !

Voici probablement une petite énigme à résoudre !

Aussi cette vieillesse ...

Elle fut maintes fois décrites dans la sapience de nos anciens, ..., se souvenir du fameux conte de Sinouhé.

 

Ostracon with the final lines of the tale of sinuhe thebes 19th dynasty

Ostracon with the final lines of The Tale of Sinuhe.

Thebes, 19th Dynasty.


Nous sommes habitués à être en admiration, à voir nos "anciens" très joliment représentés, à être à leur avantage physique (fl.) :

  • Parés de bijoux,
  • De coiffures sombres,
  • Aux traits juvéniles,
  • Avec des couleurs chatoyantes,
  • ... Aussi, il ne nous viendrait "pratiquement pas à l'esprit" que nos fameux défunts pouvaient avoir atteint un âge aussi avancé ! Et ce en se plaçant bien évidemment aux époques considérées ... ! 

 

Plan de cette thématique ...

Revenir en haut de l'article ...

Vous pouvez accéder au chapitre en cliquant directement sur le titre de ce dernier !

 

110 ans ...

 

Rappelons-nous ...

 

Alors 110 ans une récompense peut-être !

 

"Prendre un bâton de vieillesse" ...

 

Une belle référence en cette tête verte ...

 

Voici une autre tête verte, celle de Boston.

 

Comment obliger les "héritiers" défaillants à nourrir leurs ainés !

 

Le vieillard, la décrépitude, la bonne vieillesse ...

 

→  Joann Fletcher, égyptologue et spécialiste en analyse capillaire.

 

La représentation de vieillesse.

 

Entrons dans l'hypogée d'un certain Pashed, à l'ouest de Deir el-Medineh !

 

Découvrons cette demeure d'éternité ...

 

Est-il raisonnable de penser que la vieillesse puisse avoir été considérée comme choquante ?

 

Effet "miroir" de cette vieillesse d'antan :

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

→  Apophtegme ...

 

  Capture 3

Turin erotic papyrus

Erotic and satirical papyrus.

Deir el-Medineh, 20e dynastie, Nouvel Empire.

Turin.

Turin Museum item C.2031 (CGT 55001)

 

110 ans ...

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 
Ils sont la mémoire de l'Humanité.

Nos anciens ne voulaient-ils pas devenir tout simplement des vieillards ?

Devenir âgé, ce fut une véritable aubaine ! Bien peu d'entité pouvait ainsi prétendre à cette chance, même le plus nanti des hommes, comme ce demi-dieu, pharaon ! Il en va d'ailleurs de même de nos jours, ... Nonobstant, les privilégiés possédaient une différence notable vis-à-vis de la majorité du peuple, leur qualité de fin de vie, elle était de toute évidence bien meilleure.

Cet état, ne pourrait-il pas être finalement l'ultime privilège ?

La vie est le bien le plus précieux que nous puissions posséder, et probablement du reste le seul qui nous est véritablement propre. De cela, nos anciens en avaient-ils vraiment conscience ?

Une vie juste ...

Une vie heureuse ...

Et ce afin de devenir peut-être un jour, ce sage, qui le temps faisant son oeuvre, fit autorité au sein même de cette fantastique culture ! On devait probablement et bien logiquement du reste, leur quémander quelques conseils avisés.

Une vie remplie d'expériences, heureuses ou non d'ailleurs, et d'histoires,  remplie de mémoires, ...

 

Rappelons-nous ...

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

Le commun de nos anciens Égyptiens :

  • Ne savaient pas lire !
  • Ne savaient pas écrire non plus.
  • Comptaient fort mal, probablement ! (?) Ceci explique "en partie" l'importance que pouvait bien avoir un scribe, quelque soit du reste son niveau hiérarchique : souvenez-vous, le savoir pouvait mener aux plus hautes des fonctions, celui bien évidemment de vizir voir même de pharaon ! 

 

Alors ...

Vous comprendrez, que dans ce contexte, il est pratiquement certain qu'ils ne pouvaient absolument pas estimer leur propre âge, en tout cas, de façon bien précise !

Et encore bien moins l'exprimer au sein de leur dernière demeure.

Cependant ...

En étudiant attentivement les momies, les scientifiques arrivent fréquemment à mentionner des probabilités, une échelle du probable si vous préférez. Aussi, si nous nous référons au domaine médico-légal contemporain, elles peuvent parfaitement refléter une certaine vérité.  Ainsi, les statistiques s'avèrent souvent pertinentes et ce en étudiant par exemple la croissance des os, des dents, …, à travers leur stade de développement, leurs usures, ...

 

Voici donc un monde idéalisé ou l'Homme atteignait les 110 années !

Magnifier nous le savons bien ! Et ce dans la grande majorité des cas : car malheureusement, nos anciens furent loin d'atteindre un tel degré de vieillesse !

  • Épuisés par le travail arassant de la terre, de ...
  • Diminués probablement par la malnutrition comme par les maladies inhérentes au Nil comme les parasitoses, ou même le cancer ! Et oui vous avez bien lu, le fameux cancer. Souvenez-vous de cet homme momifié et âgé d'une cinquantaine d'années dans l'ancienne Oasis de Dakhleh qui semble bien avoir été atteint d'un cancer du rectum. Ainsi les chercheurs ont estimé que le risque de cancer dans cet oasis était d'environ 5 sur 1000, contre 50% dans les sociétés occidentales modernes selon El Molto et le Dr Peter ... 
  •  ...
  • Usés  probablement lorsqu'ils furent au service des Grands de ce monde ancien, de pharaon notamment, mais pas seulement.

 

Aussi, face à toute cette adversité de la vie d'antan ...

Nos anciens affectionnaient la vie, comme nous du reste !

 

Devaient-ils alors espérer qu'elle soit :

  • La plus longue possible ?
  • La plus sereine ?
  • La plus heureuse ? 
  • La plus prospère ? Comment alors ne pas vouloir une existence éternelle ? La plus fantasmagorique possible en plus et ce quand nous imaginons leur vie terrestre remplie de labeurs physiques, éreintante à plus d'un titre, ... Ils essayèrent ainsi de surmonter les adversités de l'existence à travers des pratiques rituelles comme celles relatives à l'au-delà, cette véritable concrétisation de tout les espoirs, ...

 

Alors 110 ans, une récompense peut-être ?

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...


Souvenez-vous pour cela de cette entité terrestre, divinisée mais bien plustard comme vous savez, à savoir le légendaire Amenhotep fils de Hapou !

Scribe de son état ...

Architecte aussi quand il œuvra pour le grand pharaon Amenhotep III.

 

wikipedia : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:GD-EG-Louxor-126.JPG

"Aménôthès s'est fait représenter tel qu'il était à quatre-vingts ans, vieux, ridé et songeur, le cou maigre, la mâchoire anguleuse, grandes oreilles collées le long de la tête. Malgré cela, le vieillard est encore admirablement conservé ; ses seins sont un peu gros, le ventre bedonne, mais l'ensemble est celui d'un homme dont les ans n'ont atteint ni la santé ni les facultés." : © Georges Legrain.

Amenhotep fils de Hapou.

Source

 

"J'ai atteint 80 ans,

 

comblé des faveurs du roi,

 

j'accomplirai 110 ans !"

Inscription visible sur une statue d'Amenhotep fils de Hapou.

 

N'était-il pas mort en vérité, à l'âge plus que vénérable pour son époque, celui de 90 ans ?

Imaginez alors cet homme ...

Ayant mené une vie exemplaire aux yeux de ses paires en tout cas ! Aussi à la manière d'une récompense, n'aurait-il pas été de circonstance de lui avoir accordé une existence de 110 années et ce à travers les netjerou(t) et du reste par pharaon lui même ?

 

Et inversement ...

Par prosélytisme bien certainement ...

Qu'en fut-il de ce personnage bien glorificateur ?

Probablement membre de cette "caste", celle qui devait d'ailleurs "pulluler" à la cour royale : alors ne s'adressait-il point à son souverain en lui souhaitant le vœu d'une existence de 110 années, tout en gardant cette force qui fit son apogée ?



"Prendre un bâton de vieillesse" ...

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

Une expression que vous rencontrerez notamment :

  • Au sein de l'Enseignement de Ptah-hotep, ou le Livre des Maximes de Ptahhote : certainement l'un des plus anciens écrits de sagesse qui nous soit parvenu après les instructions de Shurrupak. 

Il demanda au pharaon de la 5e dynastie, Djedkarê Isési, à ce qu'il puisse transmettre à son fils sa propre moralité ainsi que son expérience. Tout cela évidemment dans cet objectif, celui que sa progéniture puisse accéder à cette haute charge, celle de vizir !

  • ...
  • En cette donation, celle de Mery (UCL 32037) ...

 

Uc32037 f

Source

 

L'âge avançant inexorablement ...

Il fallait bien finir par passer le flambeau : hier, comme aujourd'hui d'ailleurs !

Aussi cette expression "Prendre un baton de vieillesse" imageait-elle simplement le passage des "charges / des fonctions" du père à son fils !

 

Une belle référence en cette tête verte !

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique ...

 

Tc3aate verte de berlin

Voici donc la fameuse "Tête verte de Berlin".

© SMB Ägyptisches Museum und Papyrussammlung, Foto : Sandra Steiß.

Époque ptolémaïque.

(306 - 30 B.C.E ?

Probablement le premier siècle B.C.E ?)

Son origine semble inconnue.

Grauwacke, H. 23 cm.

Berlin, Staatliche Museen zu Berlin, Ägyptisches Museum und Papyrussammlung. Donation : James Simon.

 

D'aucuns semblent subodorer que cette belle œuvre fut conçue au premier siècle B.C.E !

Époque de la domination lagide en Égypte ...

Les archéologues considèrent même cette tête comme un exemple de l'influence exercée par l'art gréco-romain sur celui de l'égyptien tardif. 

 

Lire la suite