Pharaon

Sham el nasim

Shamm el-Neseem, 2020 شَمّ ألنسيم , confiné(e)s à l'approche des fêtes du printemps en Égypte ancienne.

10150575 711991505510507 2519081088484059226 n

ânkh...

"Vivre"…

"La vie"… http://www.aime-jeanclaude-free.com/

 

Plan de cette thématique.

Logopdf

 

Shemu "les basses eaux", une belle fête en terre d'Égypte, véritablement en continuité avec celle de Pâques ...

 

Sham el-Nasim ...

Elle tombe toujours le lundi suivant le dimanche où la Pâques copte orthodoxe est célébrée.

 

Sham el-Nasim ...

C'est une fête nationale en Égypte : célébrée le même jour que le lundi de Pâques orthodoxe. La plus grande dénomination chrétienne en Égypte est bien l'Église copte orthodoxe, bien que ce festival ne soit pas considéré comme une fête particulièrement religieuse.

 

Sham el-Nasim ...

Elle est célébrée par les Égyptiens contemporains de toutes les religions, basée sur une fête du printemps antérieure au christianisme et à l'islam.

 

Sham el-Nasim ...

Ne proviendrait-elle pas de l'Égypte ancienne ?

2 700 B.C.E (Troisième dynastie), précise Mohammed Arafa, professeur d'Histoire à l'Université du Caire.

C'est un festival qui célèbre le changement de saison à savoir en l'occurrence l'arrivée du printemps : avec toutes les métamorphoses, toutes les vicissitudes relatives au Nil, ..., événementiels d'importances dans la vie de tous les Égyptiens.

 

Une grande célébration ...

Sham el-Nasim ...

"Sentir la brise'' ...

Renouvellement de la vie ...

 

2017 636280415346812813 681

Et comme repas, poisson cru Molokha ou Fesikh avec une sauce salée, on mange des oignons de printemps et du pain.

Source / http://english.ahram.org.eg/News/263096.aspx

Le premier lundi

après

la Pâques Copte.

 

Aussi en ce mémorable lundi férié ...

Au sein même de cette terre des netjerou(t) ...

Nous sommes bien au sein d'un véritable jour rempli de festivités i.e. Shamm ("Sentir / inhaler") el-Neseem ("La brise") ...

شَمّ ألنسيم ...

 

Ainsi :

  • Chrétiens,
  • Et musulmans se réunissent.

Ils semblent alors liés par cette fabuleuse fête, par cette singularité, celle de rassembler autant d'individualités différentes. Voilà, encore une fois, une bonne leçon de savoir vivre.

Tous finalement fêtent ce jour, celui faisant suite à la Pâques copte. Ainsi, les racines même de cette "bacchanale" remonteraient à l'Antiquité égyptienne, c'est-à-dire aux manifestations liées au printemps. Le Christianisme emprunta donc cette célébration tout en la liant, par la même occasion, à la fertilité : nous sommes bien là au sein d'une sorte d'acculturation des temps anciens.

 

Ainsi, les Égyptiens :

  • "Hument la brise".
  • "La respiration de la brise" ou l'inspiration du principe de vie, retrouvée dans toutes les scènes et descriptions relatives à l'Égypte ancienne.
  • "On sent la brise de printemps".
  • "On respire l’odeur du Zéphyr".

C'est bien un vent doux ...

Agréable ...

Les anciens en firent même un netjer. 

En bref : nos ami(e)s Égyptien(e)s célèbrent le printemps lors de la fête antique appelée "Shémou" qu’on pourrait traduire par "Fête de la création".

 

Ainsi le zéphyr du matin, au cours du Cham el-Nessim, est toujours porteur :

  • De bonheur,
  • De renouvellement de la nature,
  • De l'avenir des hommes,
  • ... Si cela n'est point, alors, nous serions peut-être au sein d'un bien mauvais présage !
  •  

Ce jour férié

est tout simplement

la fête du printemps pharaonique.

 

Ce jour-là, dès l'apparition des premiers rayons de Râ, les habitants de Kemet se ruent dans :

  • Les jardins,
  • Les parcs,
  • ...  Et ils se promènent alors au bord du Nil : à pied, en bateau, ...

 

Des symboles qui demeurent très fortement encore en Égypte du moins à notre époque (Nonobstant peut-être pas cette année) :

  • L'unité du peuple égyptien.
  • La conservation des liens avec leur fort lointain passé.
  • ...
  • Cette fabuleuse fête célèbre ainsi le retour du printemps au sein du pays. A ce titre d'ailleurs, les acacias, sacrés en Égypte, fleurissent pour cette fête du printemps.

Acacia ombrelle israel mimosa 688po

© Source

 

 Sham el nasim

Sham el-Nasim.

"Inhalation de la brise"

  Shamma, un verbe arabe signifiant "sentir, inhaler, ..."

En-neseem, "la brise"

 

Voici donc une belle journée

relative à la brise printanière.

 

Plan de l'article ...

Revenir en haut de l'article ...

Vous pouvez accéder au chapitre en cliquant directement sur le titre de ce dernier !

 

Différentes transcriptions ...

 

Cham el-Nessim est l'une des fêtes les plus populaires d'Égypte.

 

Près de 3 000 B.C.E ... 

 

Origine d' "el-Sham Nasim" ...

 

Calendrier nilotique et la saison de Shémou ...

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

Pique nique 1270340016

Pique-nique à Sham el-Nasim.

 

Cette réjouissance n'est ni d'origine :

  • Chrétienne,
  • Musulmane,
  • Copte,
  • ... Cependant, elle est bien l'objet de toutes les attentions. Elle se déroule en terre de Kemet et sans distinction de religion.

Rien que pour cela ...

Il me fallait vous rappelez aux bons souvenirs de cette festivité.

 

Copyright © Danielle Discours

© Danielle Discours

 

Différentes transcriptions ...

Sham el-nisseem,

Sham el-niseem,

Sham El-Nasim,

...

Sham el asseim,

Shamm en-Neseem,

Shamus : "Résurrection de la vie".

Shemou,

Chamus.,

"La fête de Sham" des coptes, une journée relative à la création, le jour de l’équinoxe de printemps.

 

Cham el-Nessim est l'une des fêtes les plus populaires d'Égypte.

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique.

 

Le lendemain de la Pâques Copte, les Égyptiens :

  • Qu'ils soient musulmans,
  • Ou chrétiens, ...,  ils envahissent les espaces verts. 

Cham El-Nessim ...

Tout le monde a certes fait ses préparatifs. En ce jour spécial, les Egyptiens font d'habitude des provisions de poissons salés, de harengs et de «fessikhs». L'oignon et les pois chiches sont maîtres. Le panier de provisions remplis et garnis de toutes sortes de spécialités pour ce jour. Les familles "partent" pour un rapide congé au bord de la mer, ou se dirigent vers les parcs et les jardins publics dans les quatre coins du pays pour célébrer l'occasion.

Souvent, proche du Nil, salvateur en son temps, même encore aujourd'hui, alors qu'il est d'humeur bien plus clémente et ceci afin de célébrer le printemps et la douceur de l'atmosphère.

Des joutes sont organisées sur le Nil.

Nonobstant,  il n’y a plus rien de véritablement religieux au sein de cette pratique.

 

Ainsi, selon Plutarque ...

Nos anciens Égyptiens faisaient des offrandes aux netjerou(t).

Aussi ...

Tous ce qui leur fut autrefois ainsi adressés, lors des cultes par exemple, ...

Est maintenant partagé lors d’un pique-nique dans les jardins notamment.

 

→ Les poissons séchés ...

فسيخ 

Signe d'abondance et de fertilité ...

Le fiseekh, ce poisson séché qui semble avoir fait son apparition au cours de la 5e dynastie. Les anciens Égyptiens conservaient ainsi par séchage. Un symbole du bien ... 

Du mulet gris, du maquereau, des sardines, ...

189278530

Capture 4

 

Des œufs colorés ...

Un véritable symbole, celui de la régénération, cela rappelle bien les origines de la vie. Ils furent une sorte d'allégorie chez nos anciens Égyptiens, celle de la création de la vie.

 

Ainsi, certains paradigmes mentionnent souvent :

 

  • Un œuf primordial ...

Il aurait été pondu par Amon sous la forme d'une oie.

Deirelbahari preview

Voici une boîte âgée de 3 500 ans avec les restes d'une oie sacrificielle.

Crédit : Professeur Andrzej Niwiński.

 

  • L'œuf de la théologie de Khemnou, Hermopolitaine si vous préférez, fut bien fécondé par Amon,

 

  • ... L'œuf devait donc être associé à la vie, au renouveau, au printemps.

 

10151210 10154023819545103 2814784274677318901 n

 

De jeunes oignons ...

Afin d'éloigner le mal. Il semble avoir été lié à Min.

Dès la 6e dynastie, ils furent considérés comme la volonté de vaincre la mort ainsi que la maladie. Un papyrus relate d'ailleurs l’histoire d’un pharaon dont son unique enfant aurait été atteint d'une maladie mystérieuse. Les médecins, comme les prêtres Memphite furent incapables de le guérir. Ils eurent alors recourt à la magie.

 

De fait, ils auraient placé un oignon

  • Sur la tête du jeune prince, 
  • Sur les portes du palais royal,
  • Sa couche,
  • ... Tout ceci afin de chasser l'esprit du mal. Et au lever du jour, ils auraient introduit du jus d'oignon dans le nez du prince : ainsi guérit, le pharaon aurait considéré l’Oignon comme une plante sacrée.

L oignon comme une plante magique qui guerit de toutes l

 

L’oignon, une plante magique.

Elle devait guérir toutes les maladies connues.

 

→ Des graines de lupin ...

 تِرمِس

 

→ De la laitue...

 خَسّ

Elle devait annoncer le début du printemps et fut une plante sacrée et ce dès la 4e dynastie.

Laitue egypte 

A nouveau en relation avec les netjerou Min, Amon, ...

Source

 

Un symbolisme là encore, relatif à la nature renaissante.

La "Romaine" / Lactuca sativa longifolia, avec ses feuilles très allongées, elle est parfaitement représentée sur les "fresques".

 

Af 8965 laitue romaine

Modèle réduit de "Laitue romaine".
Moyen Empire - Nouvel Empire (?).
Vers 2033 - 1550 B.C.E.
Bois peint, L. : 9,8 cm ; Diam. : 2,6 cm.
Musée du Louvre, département des Antiquités égyptiennes.
Inv. AF 8965.
© 2003 Musée du Louvre / Christian Décamps.

 Source

 

→ Le malana ...

Un pois chiche de couleur verte ...

Il fut bien lui aussi un symbole, en partie celui de l'arrivée du printemps, l'arrivée de l'espoir en vérité.

 

→ ...

 

Près de 3 000 B.C.E.

Revenir en haut de l'article ...

Plan de cette thématique.

 

Et ce bien indépendamment de :

  • Toutes religions,
  • Toutes doctrines,
  • ...
  • Tous statuts sociaux ... 

Lire la suite