SERPENT du Nil.

Momie de cobra à Saqqarah avec des scarabées et des chatsânkh ...

"Vivre" …

"La vie" …

 

 

 

 

 

 

https://www.aime-jeanclaude-free.com/

https://www.aime-jeanclaude-free.com/blog/animaux/

 

Le serpent ...

 

Il fut bien intrinsèque à la vie de nos anciens et ce, au quotidien !

Rien d'anormal à cela finalement ...

Surtout quand on prend en compte cette diversité, celle de cette espèce, elle semble avoir proliféré au sein de Kemet.

 

Aussi ...

Quels serpents peuplaient l’ancienne Egypte ?

Une nouvelle étude permet de mieux les identifier, et montre que les égyptiens devaient apparemment cohabiter avec les espèces les plus dangereuses au monde !

 

A cet effet ...

Souvenez-vous ...

Du papyrus de Brooklyn ...

Il est considéré comme l’un des plus anciens traités médicaux que l'on connaisse ; datant du 6 siècle B.C.E. Il pourrait même avoir été une copie d’un document encore plus vieux !

 

Par exemple la chercheuse Elysha McBride, ethnozoologiste, explique qu'il liste :

  • 37 serpents venimeux !  

Nonobstant ...

Le document fascine les scientifiques depuis 60 ans mais fait débat, égyptologues et herpétologues (les spécialistes des serpents) n’étant pas toujours d’accord sur l’identification des espèces.

 

Voici comment elle a pu réaliser ses identifications :

 

"L’idée est d’établir quel environnement

va être approprié pour qu’une espèce y vive,

à partir de données climatiques (donc les températures, les précipitations, etc ...).

Et moi ce que j’ai fait

c’est que j’ai pris dix espèces différentes,

une par une,

et j’ai pu les projeter ... dans le passé !

Car on a des données sur le climat là-bas allant jusqu’à - 4000 ans ...

Donc je n’ai eu qu’à superposer,

comparer,

pour savoir dans quelles parties du monde

ces espèces pouvaient vivre à l’époque."

  • Leurs morsures,
  • Les méthodes de guérison,
  • ...
  • Si on va perdre beaucoup de sang,
  • Si le patient va survivre,
  • Mais aussi des prédictions ,
  • Des remèdes à base de plantes,
  • Des prières de divinités,
  • ...

 

398580276 899665631724055 114596032275961811 n

Des créatures fantastiques de l'Égypte ancienne

Le cobra à quatre pattes ailées à trois têtes dans la tombe KV17 de Seti I dans la vallée des rois.

Le gardien à l'entrée du Duat.

Photo : Dave Robbins

 

Et souvenez-vous ... 

De cette popularité, celle de la légendaire Anuket.

Cela était probablement due au fait que les villageois (Place de vérité) lui ont confié la protection des serpents et scorpions venimeux que les villageois rencontraient quotidiennement.

 

Dans l'Égypte ancienne, les serpents occupaient une place à la fois mystérieuse et vénérée.

 

Voici quelques éléments sur leur rôle et symbolique :

 

  • Python de Seba et Apophis :

 

Le python de Seba, un serpent géant, était particulièrement inspirant pour les anciens Égyptiens. Il était associé au dieu maléfique Apophis.

Malheureusement, ce serpent géant a disparu d'Égypte en raison de la perte de ses habitats naturels, tels que les anciens marais et forêt-galeries inondables le long du Nil.

Des exemplaires de cette espèce ont été momifiés et préservés dans l'Antiquité.

 

  • Uræus :

 

L'uræus est traditionnellement identifié au cobra égyptien (Naja haje).

Il est toujours présent en Égypte de nos jours.

En réalité, il pourrait plutôt être assimilé à des espèces de cobras cracheurs, dont certains ont peut-être disparu, comme le *Naja nigricollis ou le Naja nubiae.

Ces espèces ont la faculté non seulement d'inoculer leur venin, mais aussi de cracher leur venin dans les yeux de leurs assaillants.

 

  • Vipères :

 

Les vipères d'Égypte étaient plus dangereuses et imprévisibles que les cobras.

Elles vivaient à la frange du désert, dans les grottes et les tombes.

 

  • La vipère cornue (Cerastes cerastes) est la plus célèbre.

 

Elle a prêté sa silhouette caractéristique à l'écriture hiéroglyphique et était redoutée pour sa morsure dentale sifflante.

 

  • Symbolique :

 

Les serpents occupaient une place éminente dans la pensée religieuse des anciens Égyptiens.

Ils étaient considérés comme des symboles protecteurs et étaient représentés sur les couronnes des pharaons.

Associés à la terre et aux enfers, ils étaient utilisés comme amulettes de protection, leurs mues symbolisant le renouveau.

 

En somme :

  • Les serpents étaient à la fois craints et admirés,
  • Porteurs de mystères,
  • Et de puissance dans l'Égypte ancienne.

 

Source :

⇒ Quels Serpents En Égypte. https://histoire.wiki/app/19068/quels-serpents-en-egypte.

⇒ Symbolique des animaux en Egypte antique. https://www.egyptos.net/.../la-symbolique-des-animaux-en...

 

Researchers at Swansea University in Wales ...

 

They have used a micro-CT scanner to create highly detailed 3-D models of 2,000-year-old Egyptian animal mummies in the university's collections, identifying the remains of a domestic kitten and an Egyptian cobra.

archaeology.org/news/8972-200821-egyptian-animal-mummies

(Richard Johnston/Swansea University)

 

Photo centre d egypte de l universite de swansea

 

Plus surprenant encore ...

 

Présence de résine utilisée pour maintenir la bouche du serpent ouverte !

Cela laisse supposer que le rituel de l'ouverture de la bouche a été pratiqué sur l'animal et ce afin de le préparer à l'ouverture de la bouche permettant aux statuettes de netjerou(t) ainsi qu'aux défunts de retrouver leurs sens selon Carolyn Graves-Brown du Centre d'Égypte, coautrice de l'étude.

.

La vipère des sables ...

 

Vipère du désert ...

Cerastes vipera est donc une espèce de serpent venimeux de la famille des vipères, qui vit, comme son nom l'indique, dans les déserts ! C'est une proche cousine de la vipère à cornes, qui vit dans les mêmes milieux.

 

La ceraste ou vipere des sables ....

 

Cerastes est une espèce de serpents très venimeux de la famille des Viperidae, il faut faire très attention dans le sable, car difficile à le détecter ...

Il vit dans les déserts d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient et chasse en embuscade, généralement caché sous le sable.

La vipère cornue a une tête triangulaire très caractéristique qui se distingue de son cou plutôt mince. Il peut atteindre 80 cm de long et vivre jusqu'à 10 ans.

Il se nourrit de petits rongeurs et de lézards. Il est ovovivipare, ce qui signifie qu'il donne naissance à des jeunes vivants.

J'en ai déjà croisé, avec la peur au ventre dans le désert blanc en particulier mais pas seulement !

Davantage la nuit ...

Elle laisse des traces ondulées caractéristiques, en forme de 'S' étirés, et puis j'ai souvenance de son bruit strident quand elle se sent menacée ! Il est bon alors de bien observé autour de soit et, selon moi, il faut avancer avec un grand bâton, quand on le peut, pas toujours évident du reste, à la manière d'un non voyant.

 

 


Aussi :

 

Il est bien temps de prendre soin de vous.

Puissiez-vous avoir

la longue vie

du héron-bénou !


Vie prosperite sante

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

  Fils de Râ, seigneur des Deux Terres, Aimé, doué de vie, comme Râ, à jamais.