Films divers...

Ettiene drioton

Etienne DRIOTON : l'Egypte, une Passion...

 ânkh...

"Vivre"…

"La vie"

http://www.aime-jeanclaude-free.com/

Drioton portrait  Logopdf

Plan de cette thématique...

 

Ami(e)s lecteurs-trices...

Cet article est bien loin d'être l'équivalent d'un livre et, de qualité en plus !

Aussi...

Aimant tout particulièrement ce haut personnage...

Vous excuserez certainement votre humble serviteur quant aux oublis : je n'ai pas la prétention de vous exposer sa vie sans omission, mais davantage celle de vous faire connaître un être d'exception ! Bien mieux que moi, sans avoir l'objectif de lui faire de l'ombre, veuillez considérer S.V.P Madame Michèle Juret comme une référente idéale...

 

"Ses écrits, photographies
et
objets personnels enrichissent les collections du musée de Montgeron
et
en font déborder les archives ;...
Auteur de plus de 400 publications,
le chanoine Etienne Drioton (dignitaire ecclésiastique),
surnommé le Chanoine des Pharaons, est un éminent égyptologue..."
Laurent Deggradi...
"L'incroyable collection du "Chanoine des Pharaons"
 

Plan de cette thématique...

Revenir en haut de l'article...

Vous pouvez accéder au chapitre en cliquant directement sur le titre de ce dernier !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Capture d'écran

Capture d'écran

 
  • 1913 -  Docteur en philologie de l'Académie Saint Thomas à Rome.
  • 1924 - Chargé de mission épigraphique auprès de l'Institut français d'Archéologie Orientale.
  • 1926 - Conservateur adjoint au département des antiquités égyptiennes du Musée du Louvre.
  • 1929 -  Chanoine honoraire de la cathédrale de Nancy
  • 1936 - Directeur Général du Service des antiquités  d'Egypte, au Caire
  • 1937 -  Membre correspondant de l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres.
  • 1945 -  Membre correspondant de l'Académie Stanislas (Nancy).
  • 1948 -  Docteur Honoris Causa de l'Université de Louvain.
  • 1949 - Président de l'Institut  d'Egypte.                                     
  • 1949 -  Membre correspondant de l'Institut de Bavière.
  • 1952 - Directeur de recherches au CNRS
  • 1954 -  Membre associé de l'académie Royale de Belgique
  • 1956 - Président de la Société française d'égyptologie.
  • 1957 - Professeur au Collège de France.
  • 1961 - Décès du Chanoine Drioton à Montgeron. Il repose au cimetière de Villers les Nancy.

 

 

Ajoutée le 24 juin 2015 :

Michèle Juret, Conservatrice du Musée Josèphe Jacquiot de la ville de Montgeron, a consacré une biographie au chanoine et égyptologue, Etienne Drioton (1889-1961) intitulée : Etienne Drioton, La Passion de l'Egypte aux Editions Gerard Louis. Elle y retrace le parcours méconnu de ce très grand et très discret égyptologue, mort à Montgeron. Le Musée Josèphe Jacquiot, héritier d'une partie de ses archives, a créé une véritable section d'Egyptologie pour illustrer son souvenir.

 

Enquete archeologique

 

15977226 1699253407032420 8152024302982543062 n

Source /  © Michèle Juret

 

16832141 1715795622044865 7753584528295160667 n

Michèle Juret

 

 

"Etienne Drioton, l'Egypte, une passion"

Revenir en haut de l'article...

Plan de cette thématique...

 

Sur les découvertes des tombes royales de Tanis par le Professeur Pierre Montet de l'Université de Strasbourg.

Michèle Juret / 8 octobre...

 

Jca

 

Que pense à cet effet le magazine "Pharaon", le N° 17 de septembre-octobre 2014 en page 10 par François Tonic ?

Revenir en haut de l'article...

Plan de cette thématique...

 

Il classe l’ouvrage comme destiné à "Tout public" (?) aussi il écrivit à son propos :

 

"Oublié du grand public,

le chanoine Etienne Drioton est une des grandes figures de l’égyptologie française de la première moitié du 20e siècle

[…]

Michèle Juret retrace un portrait très vivant de Drioton grâce aux nombreuses archives du chanoine dont elle est la responsable…

L’auteur s’appuie sur les nombreuses lettres pour nous faire vivre la longue carrière de Drioton et son inlassable travail pour organiser, archiver, cataloguer les trésors de l’Egypte.

Une belle aventure humaine !

 

Et dans "Egypte, Afrique & Orient N° 72 Février 2014" en page 67 à 69 par Sabine Pizzarotti...

Revenir en haut de l'article...

Plan de cette thématique...

 

Après avoir présenté l’auteure et le cheminement qui l’a conduite à rédiger cette biographie, consacre trois pages de la revue à l’ouvrage et à la carrière d’Etienne Drioton :

 

"Michèle Juret

se vit confier la lourde tâche de s’occuper de toute cette documentation : le travail lui prit une dizaine d’années, dont cette belle biographie est l’aboutissement.

On ne peut douter, dès l’abord que l’auteur, après avoir passé tant de temps "avec" Etienne Drioton, nous en dresse un portrait fidèle et précis.

Elle nous offre bien plus : une plongée passionnante dans la vie de cet éminent égyptologue, parfois méconnu, avec un enthousiasme et une tendresse bien perceptibles tout au long du livre, qui se lit du reste comme un roman"

 

18268540 1751156301842130 4112178900817114026 n

© Michèle Juret

Etienne DRIOTON, à Kom Touraga, 28 octobre 1949.

 

Et pour "Archéologia N° 516 décembre 2013 en page 63 par Marie-Astrid Calmettes...

Revenir en haut de l'article...

Plan de cette thématique...

 

Elle rappelle la carrière prestigieuse d’Etienne Drioton puis à propos de l’ouvrage lui-même elle écrit bien ceci :

 

"Michèle Juret

[…]

vient de publier un livre passionnant sur la vie du grand égyptologue français Etienne Drioton

[…]  

C’est donc l’extraordinaire carrière de cet égyptologue qui est ici retracée

mais

l‘intérêt de cet ouvrage réside dans le regard porté sur l’intimité de ce chercheur,

notamment grâce à des extraits tirés de ses carnets

et

de ses lettres envoyées à sa famille.

De très belles photographies en noir et blanc,

un chapitre sur l’œuvre scientifique du chanoine,

une bibliographie,

font de ce livre un ouvrage indispensable

et

fort instructif sur les débuts de l’égyptologie"

 

Et voici l'extrait d'une lettre de B. Bruyère adressée à E. Drioton...

Revenir en haut de l'article...

Plan de cette thématique...

 

C'était en mars 1925...

 

Il écrivait avec une pointe d'humour :

 

"Mon cher ami,

au dernier coup de pioche de l'année,

voilà que l'on tombe sur un nid de momies dont certaines ne se sont pas fait violer ;

dans un caveau souterrain appartenant à M. et Mme Nefer-Renpet,

une huitaine de cercueils sont alignés sous des montagnes rocheuses..."

Extrait de "Etienne Drioton, l'Egypte, une passion

 

20617228 846649442158800 5150569334345193744 o

Etienne DRIOTON à Médamoud.
"Il y travailla de 1925 à 1931, aux côtés de Fernand Bisson de la Roque, appelé par l'IFAO pour des missions épigraphiques. Ses relevés et traductions des inscriptions hiéroglyphiques ont permis de reconstituer en partie l'histoire du site. (archives Etienne Drioton, Montgeron)"

Michèle Juret

 

Lire la suite