Heqet 1

Voici un témoin vivant de la naissance du monde, le temple et le clergé d'Héket, à Koush... En Égypte ancienne !

ankh hiero 

"Vivre"…

"La vie"…

ww.aime-jeanclaude-free.com   

Logopdf

 

Comme vous devez le savoir, les divinités furent bien omniprésentes dans la vie égyptienne.

 

Tous devaient avoir un rapport symbolique avec un mythe. La vie de nos anciens fut bien étroitement liée à un cycle mythologique et tout autant à un symbole.

Et cela débutait bien dès la naissance. Ainsi, souvenez-vous du netjer Khnoum modelant des enfants sur son tour à potier afin de les faire apparaître dans le ventre de leur mère.

 

 Un symbole à :

  • Chaque action qu'ils accomplissaient,
  • Chaque aliment qu'ils mangeaient,
  • Chaque matériau qu’ils travaillaient,

 

Inexorablement, cela devait aboutir à :

  • Des rites,
  • Des fêtes,
  • Des prières,
  • Des offrandes,

 

  Paire-de-claquoirs--instruments-de-musique-.jpg

Voici une paire de claquoirs...

Un instrument de musique qui viendrait de Maadi.

Elle serait en canine d'hippopotame...

Musée du Louvre

Source / Lien

 

Les netjerou aimaient beaucoup qu'on les divertisse au sein de leur temple notamment.

 

Ce fut un de ses instruments de musique qui devait claquer en rythme sur une mélodie.

 

Il est en forme d'avant-bras taillé dans de l'os, dans...

 

 

    Hequet

Héqet parèdre de khnoum...

Voyez Héket se positionne devant son époux Khnoum.

Voici donc une reproduction quant à une illustration

du temple funéraire d'Hatchepsout, à Deir el-Bahari.

 

Plan de l'article...

 

→ Une divinité féminine...

 

→ "Celle qui renouvelle la vie"...

 

→ La grenouille...

 

→ Le temple d'Héket à Kouch... 

 

→ Le clergé d'Héket...

 

Une divinité féminine...

 

Représentée sous la forme :

  • D’une grenouille,
  • D'une femme à tête de grenouille,
  • ...

 

Elle symbolisait en fait le ferment nourricier et la fertilité d'où le fait qu'on devait la voir bien souvent assister à la naissance des nouveaux nés.

Elle présidait.

Et protégeait les parturientes.

 

"Celle qui renouvelle la vie"...

 

Elle fut liée au netjer Hâpy.

Comme du reste à Isis !

 

Elle devait avoir cette sorte de dynamisme qui servait à expulser le nouveau né hors du liquide amniotique.

 

La vie devait donc émerger constamment des eaux du Noum.

L'enfant pointait son né.

Il prit alors sa première respiration.

Seulement là, Héket lui insuffla le souffle de vie.

 

La grenouille...

 

Un animal qui vit sur terre,

Comme dans l'eau du reste,

Elle avait cette possibilité de passer de l’un à l’autre !

 

Ainsi Héket s'émancipa de la pré-dynastie jusqu'à l'époque Ptolémaïque. 

 

  4-lexique-29.gif

 

Le temple d'Héket à Koush...

 

Koush...

Kous...

L'antique Gesih...

La gréco-romaine Apollinopolis Parva...

 

Héket fut bien adulée, la seule d'ailleurs comme mère royale ! Aussi lui avait avait-on bâti, à l'époque ptolémaïque, un temple digne des plus grands netjerou.

Il n'en reste cependant plus aujourd'hui que les deux pylônes marquant l'entrée du sanctuaire.

Héket semblait bien partager ce temple avec Haoéris.

 

Ce dernier fut anciennement considéré comme l'un des cinq enfants de Nout comme :

  • D'Isis,
  • D'Osiris,
  • De Seth,
  • Et de Nephtys ! Ainsi, bien tardivement, Haoéris devint le fils d'Héket.

 

Logique, lorsque l'on sait qu'Héket, en vertu des habitués, se substitua parfois à Nout dans le culte rendu à cette dernière. 

 

Le clergé d'Héket...

 

S'il n'avait pas l'importance numérique de celui d'Amon ou d'autres grands netjerou du panthéon, le clergé d'Héket n'en comptait pas moins dans ses rangs des personnages hauts placés.

 

Voici donc un administrateur des scribes royaux...

Un prêtre de Seshat...

De Héqet...

Et d'Anubis...

Ce fut bien le cas du prince Oupémnéfret, dont l'hypogée datable de la 4e dynastie, a été trouvé en 1903 à quelques dizaines de mètres de la grande pyramide de Khéops. Les inscriptions retrouvées le dénommaient d'ailleurs "Prince, directeur des scribes, amiral, prêtre de Héket".

 

Il semble bien qu'Oupemnéfret ait été l'époux de Néfertiabet.

Vous savez la sœur même de Khéops.

Son hypogée compte d'ailleurs parmi les plus grands de la nécropole de Giseh. Les prêtres devaient bien rendre le culte à la netjeret, assistés pour cela de danseuses, de musiciennes, de servantes,...

 

Les netjerout...

Et Héket en particulier...

Tous obéissaient à la règle. Ils aimaient qu'on les divertisse au sein de leurs temples où d'ailleurs, comme vous le savez, le peuple lui même ne pénétrait pas. Il devait s'arrêter à la porte principale : voici un petit clin d'oeil finalement à cet énigmatique vanneau huppé que fut le Rekhyt.

 

Le British Museum de Londres possède d'ailleurs un étonnant claquoir.

Ce fut un de ses instruments de musique qui devait claquer en rythme sur une mélodie. Il est en forme d'avant-bras taillé dans de l'os et gravé au nom de Sithathor. De cette femme, nous savons qu'elle était la servante de la netjer Héket. Sans doute officia-t-elle dans un temple de l'antique Hout-Skhem, entre Abydos et Louxor.

 

Quelques représentations de notre netjeret...

 

15244.jpg

Source  

 

http://www.globalegyptianmuseum.org/images/glos/heqet.jpg

Source 

 

Grenouille en bois. Musée du Louvre

Grenouille en bois.

 Musée du Louvre.

La grenouille était bien un symbole, celui de la fécondité et de la vie. 

 

→ Plus couramment peut être, une femme à tête de grenouille !

 

La forme anthropomorphe, troisième représentation possible !

 

I7 I21 I8 I8A

Héket…
Héquet...

Héqet...
Heget... 

Aheqet...

Hékat…  

Heka...


 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/43/DendaraMamisiKhnum-10.jpg

Toujours le netjer Khnoum...

Il est accompagné de la netjeret Héqet et d'Ihy...

Ils se situaient dans le temple de la naissance, le mammisi...

A Dendérah.

Source / Lien 

 

TêtardHiero chiffre 100K.pnghfn

Le symbole du chiffre 100 000...

 

http://pantheonegyptien.free.fr/image_462.jpg

Heqet, netjeret représentée sous la forme d'une femme à tête de grenouille

ou

d'une grenouille, trahissant ainsi son lien avec l'eau.

Source

 

Nonobstant, Nekhbet supplantera Heqet dans son rôle d'accoucheuse et cela dès la 18e dynastie.

 
heqet10.jpg

Voici une très belle représentation de la netjeret Heqet !

Elle donnait visiblement la vie à cet enfant grâce à la croix d'ankh…

Voyez cette mèche sur le côté, souvenez-vous, elle est bien typique de…

Source

 

amulette grenouille

Amulette grenouille.

Les femmes ont souvent porté des amulettes avec l’image d'Héqet pour les protéger pendant l’accouchement.

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

  • Sources...

 

Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003


Erich Lessing et Pascal Vernus, "Les Dieux de l'Égypte" Imprimerie Nationale, Paris, Octobre 1998 - En Anglais, Traduction Jane M. Todd, The gods of ancient Egypt, George Braziller, Octobre 1998.

 

Dictionnaire de la Civilisation Égyptienne - Rachet Guy - Larousse

 

Ruth Schumann Antelme, Stéphane Rossini, Nétèr - Dieux d'Égypte 

 

Patai, Raphael 1990 (1978). The Hebrew Goddess : Third Enlarged Edition. Detroit, MI : Wayne State University.

 

Les Dieux de l'Egypte, l'un et le multiple.  Erik Hornung, Champs / Flammarion


Pinch, Geraldine (2004) Mythologie égyptienne : Un guide pour les dieux, déesses et les traditions de l'Egypte antique. Oxford University Press.

 

La Mythologie Égyptienne - Aude Gros de Beler - Editions Molière

 

Dieux et Déesses de l'Égypte ancienne -  Dr. Edouard Lambelet - Editions Lehnert & Landrock - 1989 - Les divinités de l'Égypte ancienne et comment les reconnaître.

 

Nadine Guilhou - Janice PEYRE : La mythologie égyptienne.  

 

Ziegler, Bovot, L'Egypte ancienne, Manuel de l'Ecole du Louvre, Paris, 2001, P. 194. 

 

Jean-Pierre Corteggiani, "L'Égypte ancienne et ses dieux", Fayard, p. 280.

 

Quant à la grenouille en elle-même :

 

Mythes- Mythologie (Histoire et Dictionnaire) Félix Guirand et Joël Schmidt, éd. Larousse 2006. 

 

Jean-Pierre Corteggiani, l'Egypte ancienne et ses dieux. Edition Fayard.  

 

http://pantheonegyptien.free.fr    

 

Philippe Germond, Bestiaire Egyptien.Edition Citadelles & Mazenod. 

 

Clé de VIE

 

 

Aphorisme...

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...

 

  "Elle nous fait oublier momentanément

les dégoûts de la vie

en nous transportant hors de nous-mêmes ;

en élevant nos idées,

elle double notre courage

et

 nos jours se passent moins sombres

et

plus rapides"

Champollion

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

 

Héket antique déité divinité netjerou Aimé Egypte ancienne aimejc Egypte Culture Kemet Pharaon Antiquité Société

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau