Cur 60 73

Il fut cette divinité enfant protecteur des bêtes sauvages, Ched ? Horus ? Ched-Horus ? En Égypte ancienne !

ankh hiero "Vivre"… "La vie"…

ww.aime-jeanclaude-free.com  

Logopdf

 

En dépit d’une jeunesse bien visible, le netjer Ched fut bien une divinité protectrice.

Un physique qui annonce effectivement l’enfance…

 

Tout aussi paradoxale certainement, ce fut bien sa capacité inhérente quant à la maîtrise des animaux sauvages. D’autant plus qu’il semblerait bien qu’il eu une unique vocation, celle de les dompter.

 

  25199_e024772.001.jpg

Le jeune netjer Ched qui visiblement devait chasser !

"Le sauveur".
Vers 1200 à 800 avant notre ère...

Ce type de stèle préfigurait visiblement les stèles "D'Horus-sur-les-crocodiles"

© Musée du Louvre.

N524.

© G. Poncet.

  Source / Lien 

 

Plan de l'article... 

 

→ Bien souvent…

 

→ Voyez cette stèle...

 

→ Un netjer enfant et guérisseur… 

 

→ Ched ? Horus ? Ched-Horus ?  

 

Bien souvent…

 

Vous verrez notre netjer maîtriser non seulement des animaux sauvages comme nous l'avons déjà mentionnés, mais bien plus précisément et ceci de la main droite, une gazelle.

 

Carter_vii_1_11m.jpg

Gazelle dorcas...

Gazella dorcas...

Un album des aquarelles de Howard Carter d'oiseaux et d'animaux...

Carter SMS. vii.1

Source  / Lien

 

Comme vous savez cet animal est bien loin d’être dangereux. Le mâle fut cependant considéré comme étant Séthien.

Thyphonien...

Se souvenir alors à cet effet de Plutarque...

Et par conséquence il fut véritablement considéré comme ayant été maléfique aux yeux de nos anciens.

 

Souvent domestiquée...

Elles furent particulièrement nombreuses le long de cet Itérou et particulièrement dans cette vaste région qui correspondait à la première cataracte.

 

A la manière peut être du chacal...

 

Notre gazelle fut un des animaux de la frange désertique.

Proche des Hommes mais appartenant aussi à l'univers de Seth ! On l'associa d'ailleurs bien à la netjeret Hathor, cette divinité qui finalement devait avoir un tempérament bien changeant...

Tantôt séductrice...

Voir même protectrice...

Tantôt dévastatrice... Souvenez-vous, ce fut bien avec du lait de gazelle qu'Hathor rendit la vue à Horus.

 

Pour mémoire...

Cet animal fut également celui d'Anoukis, vous savez cette divinité d'origine nubienne ! 

 

Voyez cette stèle...

 

  x200_20527_e008177.001.jpg

Râmès rendait ici visiblement un hommage à...

Horus,

Isis,

et au netjer Ched !

Département des Antiquités égyptiennes du Louvre, E 16343.

Salle Sully, n°28, vitrine n°6...

Source / © F. Raux / Lien 

 

Une stèle qui provient d'un personnage dénommé Râmès.

Un scribe...

Il exerçait son art au sein des ouvriers des hypogées royaux et ceci sous le règne du grand pharaon Ramsès II !

De l'an 5 à 38 au moins...
 

De plus...

Il semble avoir eu également la responsabilité d’avoir été le "Chef des travaux à l'ouest de Thèbes". C'est ainsi que je subodore qu'il devait superviser le travail de l'équipe...

 

Moult monuments furent inscrits ainsi à son nom.

Chapelles divines...

Hypogées...

Statues...

Stèles... Tous trouvés à Deir el-Médineh.


"Adorer Horus, le grand dieu,

se prosterner devant Isis, dame du ciel,

souveraine des Deux Terres,

qui met les dieux au monde,

dame des archives,

exalter Ched aux nombreux aspects,

pour qu'ils m'accordent leur faveur,

ma bouche étant juste,

pour le ka du scribe de Set-maât, Râmès."

Un netjer enfant et guérisseur…

 

Le sauveur...

Il se devait de protéger nos anciens envers les morsures venimeuses des animaux comme les scorpions, des serpents...

 

"Ceux qui sont de la terre"
jmy. w t3

 

I12.png        I13.png     I14.png

 

Il fut donc un guérisseur vis-à-vis des animaux vénéneux.

Nous sommes au Nouvel Empire !

En fait...

Ses attributs furent tellement proches de ceux d'Horus l'enfant qu'il finit par être assimilé.

Horus-Shed…

 

D'ailleurs...

Il fut de la même manière identifié à Harpocrate...

 

Ainsi, souvenons-nous...

Son culte fut particulièrement développé dans le légendaire village ouvrier de Deir el-Médineh...

 

Rames.jpg

Voici donc notre Ramès en personne ! 

Source / Lien 

 

  20581_e006522.002.jpg

Sur ses épaules nous voyons les cartouches

de Ramsès II,

de Thoutmosis IV

et d’Horemheb !

Il est probable qu’il soit né sous ce dernier souverain…

Râmès fut en début de carrière scribe du temple "de millions d'années" de Thoutmosis IV…

Source / Lien

 

Ched ? Horus ? Ched-Horus ?

 

En dehors de ce rôle prophylactique, préservant des dangers, que savons- nous de Ched ?

 

Pas grand-chose à vrai dire... Et aux égyptologues de se demander si Ched ne serait pas en vérité Horus... ? 

"Le sauveur Horus"... ! Nous trouvons en effet parfois la particule shed, qui souvenez-vous semble bien signifier "sauveur" accolée au nom d'Horus.

 

Une construction qui pourrait alors souligner le caractère sacré et la faculté divine dont Horus se trouverait pourvue : à savoir celle d'éloigner les ennemis de Kemet.

Ched incarnerait alors cette faculté d'Horus à défendre son pays. Au point que l'on a pu parler de Ched-Horus...

 

Mais voilà...

Il vous faudra attendre, un peu, afin d'en connaître prochainement la suite...   

 

Temple-de-Hathor-a-Denderah--bas-relief--le-neter-Ihy-p.jpg

Dans le temple de sa mère divine, celui d'Hathor, sis à Dendérah !

Un bas-relief du netjer Ihy, un autre nerjer enfant...

 (Associé aux fêtes hathorique il fut "le joueur de sistre" ou "le musicien").

 

Alors à suivre prochainement... 

Et j'espère que vous avez pris autant de plaisir à lire mes textes que j'en ai eu à vous les écrire !  

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

  • Sources...

 

Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003

 

Dictionnaire de la Civilisation Égyptienne - Rachet Guy - Larousse

 

Les Dieux de l'Egypte, l'un et le multiple.  Erik Hornung, Champs / Flammarion


Pinch, Geraldine (2004) Mythologie égyptienne : Un guide pour les dieux, déesses et les traditions de l'Egypte antique. Oxford University Press.

 

La Mythologie Égyptienne - Aude Gros de Beler - Editions Molière

 

Dieux et Déesses de l'Égypte ancienne -  Dr. Edouard Lambelet - Editions Lehnert & Landrock - 1989 - Les divinités de l'Égypte ancienne et comment les reconnaître.

 

Nadine GUILHOU - Janice PEYRE : La mythologie égyptienne.  

 

Ziegler, Bovot, L'Egypte ancienne, Manuel de l'Ecole du Louvre, Paris, 2001, P. 194. 

 

Jean-Pierre Corteggiani, "L'Égypte ancienne et ses dieux", Fayard, p. 280.

 

(1)  Le dieu Ched. L'évolution de son culte dans l'ancienne egypte. Bulletin de l'institut d'Egypte XIII , 1390 -1931, page 67 à 84.


Sydney H. Aufrère, "Serpents, magie et hiéroglyphes", Enim 6, 2013, p. 93-122.

 

Clé de VIE

 

Aphorisme...

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...  

 

"Fais du jour une fête.

 

Oublie tout Mal,

songe au Bonheur jusqu'à ce vienne le jour

tu aborderas le pays qui aime le Silence"
Chant du harpiste dans la tombe de NeferHotep

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

 

Vie, Santé, Force ! 

(V.S.F) 

 

Société Egypte Antiquité Culture Pharaon Ched Egypte ancienne aimejc Horus

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau