1280px maler der grabkammer des zenue 001

La domestication des animaux en Égypte ancienne.

ankh hiero   

"Vivre"…

"La vie"…

ww.aime-jeanclaude-free.com   

Logopdf

 

Nous avons pris cette habitude ensemble de plonger dans un passé bien lointain. Et si aujourd'hui nous remontions davantage encore dans le temps ?

 

Arrêtons-nous alors autour des dix milles ans avant notre ère. Visiblement le réchauffement climatique devait pointer son nez. Souvenez-vous, ce devait être la fin de cette quatrième période glaciaire que les scientifiques dénomment Würm.

 

Est-il si aisé d’imaginer nos ancêtres dès plus lointains subissant cette rupture, cette révolution climatique en quelque sorte ?

Pourquoi d'ailleurs utiliser ces termes particulièrement forts de ruptures, de révolution ? Simplement parce que cela avait bien probablement fait accroître et de plus de façon considérable les ressources alimentaires.

Aboutissant bien indirectement à une certaine sédentarisation de l’Homme qui passa progressivement à l’ère de l’agriculture mais également à celui de l’élevage.

 

Ainsi vit-on nos anciens égyptiens, un peu plus-tard du reste, associer un certain symbolisme divin et ceci aux animaux. Une preuve de l'importance relative de la vision même que devait avoir nos ancêtres vis-à-vis du ressenti envers leur environnement.

 

  1280px-Maler_der_Grabkammer_des_Zenue_001.jpg

Peintre d'une chambre funéraire...

Source / Lien

 

L’apprivoisement...

C'est le fait d’élever un animal sauvage en l’habituant à la présence humaine.

 

La domestication...

C'est un processus bien plus long.

Incluant une évolution génétique... Et cela en fonction des sélections, croisements,..., volontaires ou non d'ailleurs.

Cela avait et a encore du reste cette finalité, cet aboutissement quant à une espèce adaptée à la société humaine.

 

http://ancienegypte.fr/musee_karnak/musee%20(251).JPG 

Source

 

Plan de l'article...

 

→ Quelle fut alors la valeur probable accordée aux animaux ?

→ Une supposition… !

→ Selon le modèle de domestication de Wendorf  F.

→ La domestication à grande échelle des premiers animaux en Égypte...

→ Une manne alimentaire... ?

→ L’écriture…

→ Des animaux qui accompagnaient la vie de tous les jours !

 

http://www.zeno.org/Kunstwerke.images/I/1490085a.jpg?w=500&h=235&vid=1530970754

  Hypogée de Paneshi...

Source 

 

Quelle fut alors la valeur probable accordée aux animaux ?

 

Et surtout qu’elle aurait put être l’importance de l’élevage au sein même de cette civilisation égyptienne ?

 

N’oublions pas au passage que l’élevage outre le fait qu’il assurait une relative subsistance quant à une certaine caste, il devait également permettre l’acquisition en quantité plus importante de certains matériaux.

Comme de nouvelle source énergétique…

…  

 

Souvenez-vous...

Les excréments d’animaux furent même utilisés comme engrais, combustible et même comme matériel de construction.

 

Et cela devait apporter en plus son lot d’évolution en  jouant certainement de façon bien indirecte d'ailleurs, sur l’économie de Kemet (?)

 

Une supposition… !

 

Selon certains auteurs les premiers élevages de bœufs au sein même de Kemet étaient certainement apparus autour de 8 500 ans avant notre ère !

 

Nous parlons bien ici de la probable première espèce domestiquée.

Le "Bos Primigenius"...

1-3306a47bd5

Aurochs sauvage…

© Représentation de Clutton-Brock.

 

Bos_primigenius_map.jpg

Carte de la répartition des populations de Bos primigenius !

Basée sur plusieurs auteurs comme T. van Vuure,...

Source / Lien

 

Sa présence semble avoir été ainsi attestée sur le continent Africain… Les archéologues possèdent même des preuves de l'élevage domestiques de vaches et bien d'autres animaux comme nous le démontra Wendorf en son temps sur un site daté de 9000 ans avant notre ère.

 

Vous en conviendrez certainement, comparaison n’est certes pas raison,  cependant et à contrario, les animaux comme les chèvres, les moutons,…, ont une origine tout à fait orientales.

 

Selon le modèle de domestication de Wendorf  F.

 

Nos anciens vivaient au sein des bovidés, voici  des gravures qui datent de 15 000 ans, celles du site égyptien de Qurta... 
 

  http://www.sciences-fictions-histoires.com/medias/images/rockegypt2.jpg?fx=r_550_550

Détail d'un panneau d'art rock sur le site de Qurta II !

Cela montre deux dessins de bovidés sauvages !

(Bos primigenius ou aurochs)

Ils pointent vers l'avant des cornes...

La ligne de ventre double de l'échantillon de droite est typique des bovidés de Qurta II !

© M.R.A.H., Bruxelles...

 

rockegypt-modifie.jpg

© M.R.A.H., Bruxelles...

 

Professeur émérite de la Southern Methodist University au département d'anthropologie de Dallas, il fut à la fois auteur et archéologue.

On lui doit notamment...

Mais pas seulement d'ailleurs, des études en Égypte sur le site de Nabta Playa. Cette  nomenclature proviendrait visiblement d'une montagne toute proche, le Djebel Nabta ; playa signifiant bien plage en espagnol.

 

Cependant…

Il se fit surtout connaître à travers l’approfondissement des connaissances de l’ère néolithique englobant en particulier cette domestication du bétail mais également les origines de l'agriculture.

 

Ainsi...

Fred Wendorf remarqua une forte et véritable poussée démographique et ceci au sein de la moyenne vallée du Nil.

 

"Le processus de domestication

des bovins au Sahara oriental

sur les sites de Nabta Playa

et

de Bir Kiseiba

peut être daté de -10 000 à -9000.

 

Il serait donc légèrement plus ancien

que celui retrouvé en Eurasie"

 

En fait...

Ce processus de domestication, qui semble être bien attesté dans la vallée du Nil, 1000 ans plus tôt, aurait de plus lentement gagné la Basse-Nubie et cela au cours du 9e millénaire.

 

Il travailla donc :

  • Au sein du désert occidental de l'Égypte et plus précisément à l'aile orientale du Sahara.
  • Sur un site préhistorique absolument intact et ceci pour la première fois en Égypte ! Avec pas moins de 18 villages de 50 habitations chacun.
  • Situé au pourtour d’un lac qui se formait au gré des pluies.
  • Et sur les artefacts d’un site d'habitation de plus de 9 000 ans ! Probablement du reste est-ce l’un des plus anciens que nous connaissions à ce jour (?).
  • ...

 

Ainsi selon cet auteur, l'élevage aurait été privilégié à travers un véritable jeu de relations entre :

  • L’homme,
  • Et son environnement !

 

Souvenez-vous...

Cette ère coïncide avec un climat très aride. De fait, les hommes comme les animaux du reste migrèrent vers les points d'eau, vers l'Itéru. Ce qui bien logiquement conduisit à une sorte de restriction du territoire.

 

Ceci aurait bien, vous vous en douté, permit une certaine familiarisation des uns envers les autres. De fait, de probables changements de comportements apparurent ! Ainsi devait-on voir des bœufs poussés par des hommes.

 

Dixit Midant-Reynes Béatrix :

 

"... poussaient devant eux des bœufs domestiqués

pour lesquels il creusait des puits,

et

dont le lait pourrait bien constituer

une source précieuse de protéines"

"Aux Origines de l’Égypte "

Ed. Fayard, 2003 p 4 à 442

 

La domestication à grande échelle des premiers animaux en Égypte...

 

Visiblement les historiens semblent la situer aux alentours de 4 800 avant notre ère.

 

Ils vont même apparemment jusqu'à localiser deux régions :

  • Le Fayoum,
  • Le désert Libyque !

 

Il semble par conséquence que la désertification du Sahara aurait conduit les Hommes ainsi que les animaux sur le bord du Nil.

 

Ainsi au paléolithique final, cette vallée du Nil semble bien avoir été fréquentée par moult espèces animales dixit Midant-Reynes Béatrix :

  • L' "âne" sauvage,
  • L’antilope,
  • Le mouflon à manchet,
  • L’ "aurochs",
  • ...

 

Une manne alimentaire... ?

 

De fait...

Nous pouvons parfaitement imaginer les rives de cet Itéru comme ayant privilégié cette domestication ?

Cela dû certainement créer une véritable banque alimentaire.

 

Cependant...

Notons que même si l'aridité gagnait largement la région...

Une certaine instabilité météorologique demeurait dans le sens ou parfois il devait bien arrivé que certaines inondations fussent probablement meurtrières quant aux récoltes,... ! C'est là que nous pouvons aisément imaginer que l'élevage des animaux pouvait représenter une sorte de survivance.

 

S'était-il alors aperçu qu' "essayer" de contrôler la nature pouvait se révéler vital pour leur survie ?

 

L’écriture…

 

Un état central fort...

Ce devait certainement signifier, tout contrôler.

Cela engendra un immense besoin administratif quant à la gestion agricole du pays notamment.

 

A cet effet...

Souvenez-vous de cette "Pierre de Palerme" !

Elle comportait des inscriptions d’annales de souverains relatifs aux cinq premières dynasties.

 

Nonobstant, ce fut visiblement qu’à partir de la seconde dynastie que l’on remarqua la présence :

 

  "... des recensements économiques

(De bétail, de matières précieuses,... )

qui vont prendre de plus en plus d’importance

et

devenir le seul moyen pratique de numéroter les années"

Roccati Alesandro…

"La Literature Historique sous l’Ancien Empire…"

 Égyptien, Ed Savoir, p.37…

 

Ainsi le dénombrement des animaux semble démontrer que l’élevage fut une activité bien implantée.

Et ceci très tôt dans l’histoire...

Puisque nous sommes au sein de cette seconde dynastie.

 

Cette activité…

Celle que nous connaissons comme étant le "recensement économique" montre bien aujourd’hui que les animaux d’élevage furent considérés comme un bien de grande valeur.

De fait, peut-on toutefois en déduire que les éleveurs de cette deuxième dynastie possédaient déjà un cheptel important ?

 

Des animaux qui accompagnaient la vie de tous les jours...

 

Les animaux d’élevage...

Ils les employaient bien comme vous le savez aux importants travaux agricoles !

Labours...

Dépiquages...

...

 

Les bœufs et leur évidente puissance énergétique...

Ils ont bien certainement participé à l'augmentation des rendements agricoles ! Cela devait probablement être couplé aux transports des charges lourdes, il suffit pour cela de se souvenir de nos amis les ânes.

 

Ainsi, la production de viande fut-elle vraiment pour toutes les classes de cette société ?

 

Et cela même :

  • Si de nos jours nous connaissons quelques boucheries.
  • Et qu'ils avaient également certaines techniques de conservation, que nous aborderons probablement au cours d'une autre thématique.
  • ...

 

Et que dire du lait !

Un bien aussi précieux mais néanmoins certainement bien rare. Pourquoi cela, d'autant plus qu'il semblerait qu'à certaine période ils possédaient de grands troupeaux ? Tout simplement qu'il nous faut oublier nos vaches d'aujourd'hui car celles de nos anciens donnaient bien peu de lait par jour comparativement.

Une grande valeur nutritive comme vous le savez !

On devait du reste lui attribuer bien des vertus telles que vivifiantes.

 

"Il est aussi utilisé dans la confection

 

de certaines préparations médicales"

Ghaliougui S...

"La médecine des pharaons : magie et science médiacle dans l’Égypte ancienne"

Paris : Laffront, 1983  p.44

 

Et puis il y avait cette graisse !

Un combustible là également pour les lampes...

La confection d'onguents...

De médicaments...

 

Paradoxalement au fait que le pays fut d'un climat chaud, il y avait aussi le cuir qui fut utilisé depuis l’époque prédynastique.

A une certaine période, il habillait même les chars.

 

"Des sandales,

des carquois,

des boucliers,

des tentures murales,

..." 

Midant-Reynes Béatrix...

"Aux Origines de l’Égypte"

Ed. Fayard, 2003 page 52 à 442.

 

Et même les boyaux étaient utilisés !

Des cordes d’instrument de musique...

Et d’arc aussi... Accompagnés des os ainsi que les cornes...

Des bijoux...

Des bibelots...

De la colle...

 

Vous le savez et du reste vous avez parfaitement compris, l’animal fut bien une source de développement de l'Humanité et ceci comme "matière première".

 

Alors, à suivre...

J'espère que vous avez pris autant de plaisir à lire mes textes que j'en ai eu à vous les écrire !

 

Clé de VIE 

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter : 

 

     • Sources... 

 

Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003

 

Dictionnaire de la Civilisation Égyptienne - Rachet Guy - Larousse

 

A. Gauthier, "The Early to Late Neolithic Archeofaunas from Nabta and Bir Kiseiba", in F. Wendorf et al., Holocene Settlement of the Egyptian Sahara.

 

Desroches - Noblecourt Christiane : Lorsque la nature parlait aux Egyptiens - Ed. Philippe Rey -sept. 2003

 

Hérotode, L'Enquête, vol. II.

 

Jean-Pierre Corteggiani, L'Égypte ancienne et ses dieux, éditions Fayard, 2007.

 

Oscar Pfouma : "Histoire culturelle de l’Afrique Noire", 1993.  

 

Histoire antique n°31,  "Les animaux sacrés de l'Égypte antique" - Mai-Juin 2007  ISSN : 1632-0859


Erik Hornung :  "L'esprit du temps des Pharaons".

 

Boessneck J, 1988 ,  Die Tierwelt des Alten Ägypten : untersuch anhand kulturgeschichtlicher und zoologischer Quellen, Munich : C.H.Beck.


Bull.soc.fr.hist.méd.sci.vét., 2004, Annelise Roman.

 

Roccati Alesandro, "La Literature Historique sous l’Ancien Empire…", Égyptien, Ed Savoir, p.37…


Midant-Reynes Béatrix,"Aux Origines de l’Égypte", Ed. Fayard, 2003 p.4 - 442  

 

Ob 7e8f3e ob 16217c ob 535271 ob 751bf1 ob 920c6

 

Quelques momies d'animaux... 

 

La base de la religion égyptienne fut bien le culte, et non la croyance, contrairement aux religions actuelles !

De plus, le culte était bien plus qu'un rite, ce fut une véritable création...

 

Ainsi :

  • La pensée,
  • Le mot,
  • Le geste,
  • ... Tous cela furent parfaitement créateurs pour nos anciens Égyptiens, mais voyez plutôt...

 

387756_501309073220261_269327433_n.jpg

  Environ 945 avant notre ère...

©  Richard Barnes

Source

 

"Wrapped in linen and reverently laid to rest,

a queen’s pet gazelle was readied for eternity with the same lavish care as a member of the royal family.

In fine,

blue-trimmed bandages and a custom-made wooden coffin,

it accompanied its owner to the grave in about 945 BC."

National Geographic.

 

888_10152416035445445_92182685_n.jpg

Source

 

  6a00d8341bf67c53ef0162ff1271ad970d-800wi.jpg

© Source

Head of mummified cat.

 

Image: A cat coffin with mummy and an ibis coffin
© Damian Dovarganes / AP

Un chat à gauche

Un cercueil ibis...

  Santa Ana, en Californie.

Source / Lien

 

momie-de-chien--Scott-Williams--Universite-de-Cardiff-.jpg

Momie de chien.

© Scott Williams, Université de Cardiff.

 

http://www.bbc.co.uk/history/ancient/egyptians/images/animals_dog_mummy.jpg

 Source

© Robert Partridge   

 

Taureau-ou-veau-momifie.-By-Son-of-Groucho-.-Licence.jpg

Taureau ou veau momifié.

By Son of Groucho . Licence 

 

http://www.louvrebible.org/upload/image/97a%20Monie%20b%C3%A9lier.JPG

 Tête de momie de bélier.

 N 2892, Sully salle 19 vitrine 8.

Le bélier était consacré surtout à Amon-Râ et à Khnoum. 

 

7a21d45b86a2c4db19dbd811c17f1cbb.jpg
Momie d'un faucon...

Avec des détails peints...

Enveloppée dans des bandages étroits de lin fin, disposés selon un motif à chevrons !

Le pied fut endommagé...

 

10487170_695598667178832_8527126475265807091_n.jpg

Momie de faucon...

925 à 910avant notre ère !

22e dynastie...

Rmo leide

Source

 

                 http://australianmuseum.net.au/Uploads/Images/8637/iE022916-01-Ibis-mummy_big.jpg

                        © Australian Museum.
                  Ibis momifiés.
                           
 
                1391965_659308454105049_4576995157491524269_n.jpg

Source

 
                  1601593_10153801988910717_671501072_n.jpg
                                          Université de Manchester...

Mission dirigée par le professeur John Garstang de l'Université de Liverpool.

Oeufs de crocodiles "momifiés"...

  Ils furent découverts en 1906 à Esna !

Source / Lien

 
 3 Photographie et radiographie momie crocodile730                  
Photographie et radiographie
d'une momie de bébé crocodile...
 
http://storage.canalblog.com/29/64/748796/56468133_p.jpg 
                      Momie de crocodile du Nil !    
                  Source 
 
1501748_706658412685126_1790093957_n.jpg
Le Musée de crocodile de Kom Ombo a été ouvert en Février 2012 !
22 tailles différentes découvertes à Assouan... Ils sont disposés sur une "colline de sable" niché dans un écrin de verre, ce qui  les protège et permet aux visiteurs de les observer.

 © Francesca Berenguer

                 http://museum.wa.gov.au/sites/default/files/imagecache/wam_v2_article_full/collections/mummified-snake_0.jpg 

Momie de cobras : Naja sp.

  Cet exemple date probablement de 1 000 av.JC.

  Collector TS Henry, 1897.

 

Des momies de serpents auraient été trouvées dans les nécropoles thébaines !

Il s’agirait de serpents divinisés, nommés Pa-neb-ânkh "les maîtres de la vie". 

 

http://jfbradu.free.fr/egypte/LA%20RELIGION/MOMIFICATION/3959eg-louxor-momie-poisson.jpg

"Lates Niloticus"

Trouvé à Esna où un culte lui était rendu...

Source

 

Mais le saviez-vous ?

 

Les douze heures du jour et de la nuit étaient liées à l’un des douze animaux sacrés que pouvaient être :

  • Le chat,
  • Le chien,
  • Le serpent,
  • Le scarabée,
  • L’âne,
  • Le lion,
  • Le bélier, le bâ vivant d'Osiris...
  • Le taureau,
  • L’épervier,
  • Le singe,
  • L’ibis,
  • Le crocodile. 

 

Capture 1

 

Aphorisme...

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...

 

“L'Égyptien

nait avec un papyrus dans le cœur,

ou

il est écrit en lettres d'or

que la dérision sauve du désespoir”

 

“يولد المصري وفي قلبه ورقة بردي مكتوب عليها بحروف ذهبية، أن السخرية هي المنقذ له من اليأس”
مقولة للكاتب والروائي الفرنسي جيلبيرت سنويه من كتاب

L’Egyptienne de Gilbert Sinoué.
Denoël,1991.

 

Ob 4edf73 fils de ra seigneur des deux terres 1

domestication animaux Aimé Egypte ancienne Egypte Culture Kemet Antiquité Société

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau